2007
AccueilLes Kronics concertLiens
[2004][2005][2006][2007][2008][2009][2010][2011][2012][2013][2014]

28/12/07

C’est incroyable la proportion que prend cette affaire de miss France. On l’a montrée en train de laper sauvagement de la crème fraîche et du coup son élection de miss jolies gambettes est remise en question. On voit même des politicards de la Réunion (d’où elle vient) entrer dans la danse pour la défendre « cette pauvrette, elle était si jeune à l’époque de ces photos… », hum, hum, elle paraît quand même bien délurée sur les photos ! L’autre grognasse avec ses chapeaux ronds, chef des miss, prend des airs outragés, et pendant ce temps le business continue. Un peuple qui est capable de consacrer autant d’argent à l’élection de sa miss nationale ne peut pas être fondamentalement un peuple malheureux. C’est déjà une bonne nouvelle ! Il ne manque plus que la Carla fasse une sextape avec Sarko (on en est sans doute pas loin) et on sera habillés pour l’hiver.

27/12/07

Les cinglés de service font exploser Bénazir Butho au Pakistan déclenchant des émeutes dans ce pays déjà chaud qui n’avait pas besoin de çà.

Les cinglés boliviens s’apprêtent à relâcher quelques otages détenus depuis plusieurs années. L’une d’entre eux revient avec un gosse sous le bras dont le père serait l’un des geôliers… Bon, le retour va être difficile à gérer si elle ne veut pas être rasée !

26/12/07

Les humanitaires du Tchad de l’Arche de Zoé sont condamnés à huit ans de prison pour enlèvement d’enfants. J’espère pour eux qu’ils pourront être transférés en France pour y subir leur peine car les prisons de Ndjamena ne doivent pas être des plus accueillantes.

Quatre touristes français sont flingués en Mauritanie lors d’un voyage dans le désert.

L’Afrique peut être dangereuse, humanitaires et touristes ne devraient pas l’oublier aussi facilement. Ce n’est pas parce qu’on peut se rendre en cinq heures d’avion au milieu du désert que l’on est aussi en sécurité qu’à Saint-Gilles Croix de Vie.

24/12/07

Julien Gracq est mort hier : l’auteur, entre autres, du Rivage des Syrtes, un très grand roman sur l’attente et la solitude.

21/12/07

Heu…, voilà maintenant que Sarko emmène Bigard dans ses bagages pour voir le pape. Je ne sais pas s’il a fait des prouts dans la chapelle Sixstine mais tout ceci paraît légèrement déplacé. Sans parler de la Carla dont la mama était aussi de la partie. Il ne faudrait tout de même pas confondre la présidence avec la Star accademy !

20/12/07

Sarko s’affiche avec Carla Bruni. Bon, la Carla elle est sortie avec Mick Jagger et Eric Clapton, c’était quand même autre chose que notre ultra-agité de président. C’est dur de vieillir, mais si ça continue on va bientôt la voir avec Julio Iglésias…

Alors que la France se remet difficilement de la pantalonnade Kadhafi sous sa tente dans le VIIIème arrondissement il nous reste à méditer le geste de Gordon Brown qui ne s’est pas rendu au sommet africano-européen pour éviter d’avoir à y serrer la main de Mugabe.

18/12/07

Je passe dans le magasin de toutes les senteurs orientales de Téhéran pour ramener du safran à une copine. Il y a des dizaines de catégories de pistaches et d’amandes. Je suis bien incapable d’en déceler toutes les subtiles spécificités mais c’est un vrai bonheur des yeux. Pour paraphraser le Général, un pays qui offre plus de quarante sortes de pistaches ne doit pas non plus être aisé à gouverner… ce que semble d’ailleurs confirmer l’histoire récente !

17/12/07

Bruce Springsteen est à Paris et moi je suis à Téhéran ! Désolé Boss, je te suis infidèle bien contre mon gré.

13/12/07

Arrghhh ! Encore une soirée « chair de poule » avec Brisa Roché à la Maroquinerie. Habillée avec une veste d’officier de marine à double boutons dorés, un pantalon rayé et une espèce de ceinture-holster de cow-boy. Un casque de cheveux noir de jais, elle est entourée de quatre musiciens tous de blanc vêtus, elle mime ses chansons avec des gestes enfantins et accomplis, ses mains parlent autant que ses mots. Danseuse Tai-chi dans un jardin de Kyoto, geisha surfeuse sur les pentes immaculées du Fujiyama, Marie-Madeleine au milieu de ses apôtres, son seul péché : nous faire mourir de plaisir avec une voix envoutante, au velouté onctueux et somptueux, des graves profonds aux aigus parfois nasillards, elle joue avec notre émotion, elle nous ensorcelle, nous rebelle, nous crucifie et nous béatifie avec ses remerciements mutins. Une grande artiste californienne adoptée par Paris, proche et fascinante, délivrant une musique belle comme un coucher de soleil sur Big Sur. J’ai déjà pris mes places pour son Bataclan en avril prochain.

12/12/07

Keren Ann au Café de la Danse : un quatuor guitare/trompette (branchée sur une pédale wah-wah)/batterie et Karen guitare et chant. C’est un concert « chair de poule ». De très élégantes compositions en anglais, une voix superbe, un show mené de main de maître, le tout fait frissonner de bonheur. Que de talents autour de nous, à notre porte, il suffit d’écouter.

On croit rêver, Kadhafi assis dans sa tente dans le VIIIème arrondissement (… !!!) explique que le peuple libyen n’a pas besoin d’élections puisqu’il est déjà au pouvoir et qu’il décide de son sort (le dernier qui nous avait le coup ce doit bien être Brejnev), lui-même n’étant que le guide, et de suggérer aux français de respecter les droits de l’homme de leurs immigrés. Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre pour fourguer des Rafales ! Devant de telles clowneries, cela fait tout de même un peu frémir à l’idée que l’on va installer un réacteur nucléaire sur les rives libyennes… Bon, d’ici qu’on le branche le réacteur Kadhafi se sera peut-être retiré dans son désert.

11/12/07

Ma copine Lenni joue son dernier show aux Blancs Manteaux. Elle est au piano et accompagnée d’un alto, d’un violoncelle et d’une contrebasse. 45 minutes de musique douce et de subtile, jouée avec humour et malice par une voix capable de toutes les envolées et de bien des émotions, au service de compositions mélancoliques et de reprises originales (Santana, Joan Jett, The Cure).

09/12/07

bituelle émission sur l’Algérie : Serge Moati invite un fils de harki (particulièrement agressif et désagréable), la Gisèle Halimi de service (énervante), Enrico Macias (ridicule et borné) et un journaliste algérien (plutôt serein). Tout le monde s’engueule comme il se doit sur le FLN, l’OAS, Israël et autres. Le téléspectateur n’y comprend rien et le sujet est au point mort. Il faut arrêter d’inviter ces gens ensemble, il n’y a rien à en attendre. C’est affligeant !

08/12/07

Khadafi parade au Portugal, fait assaut de capes multicolores avant de prendre la route de Paris la semaine prochaine. Il doit installer sa tente dans le jardin d’un hôtel du XVIIème arrondissement et aurait demandé à se recueillir sur la tombe du Général de Gaulle. A quoi mène la realpolitik, on croit rêver !

Je passe voir le concert des Mellino dans un bar du XVIIIème : bière, fumée, guitare manouche et bonne sueur de quartier. Un guitariste virtuose de première catégorie, avec sa chaleur du sud. Je les avais vus en première partie de Ultra Orange, on avait papoté sur MySpace alors on s’est retrouvé autour d’un verre à la pose. Ils nous refont Jumping Jack Flash avec un solo électrique joué par leur ingénieur du son qui monte sur la petite scénette du Bel Air. L’enthousiasme est débordant dans le club, alors ils nous rejouent les mêmes chansons avec toujours la même énergie. Un vrai bonheur.

07/12/07

Interview de Morrissey au New Musical Express qui provoque l’émoi au Royaume-Uni : « Les frontières de l’Angleterre ont été submergées (…) On a soldé l’Angleterre (…) Si vous vous promenez dans le quartier de Knightsbridge, vous n’entendrez plus un seul accent anglais. Vous entendrez des accents de la planète entière, mais aucun accent d’ici (…) Vous ne pouvez pas dire : “Allez, tout le monde peut venir habiter chez moi, installez-vous sur mon lit, prenez ce que vous voulez, faites ce que vous voulez”. Ça ne marcherait pas (…) Ce que l’Angleterre est devenue n’a rien à voir avec ce qu’elle était. C’est déplorable, nous avons tant perdu au change… ». Pour sûr ce n’est très politiquement correct et le Moz est coutumier du fait. J’ai quand même pris une place pour son concert de février prochain, c’est un musicien flamboyant.

05/12/07

Concert d’An Pierlé & White Velvet au Zèbre boulevard de Belleville. Je revois avec plaisir ce groupe belge romantique et séduisant dans une petite salle style café-théâtre, on se croirait dans notre salon. Ils rendent un hommage joyeux à Fred Chichin qui nous attend au paradis des rockers, avec une reprise joyeuse de C’est comme ça ! An me dédicace Mud Stories, son premier disque, à la sortie.

04/12/07

Concert de l’Orchestre du conservatoire de Paris à la salle Pleyel : L’Oiseau de feu de Stravinsky, le concerto en sol de Ravel et une pièce de Moussorgski orchestrée par Ravel. Des professionnels de 20 ans qui jouent avec l’enthousiasme de leurs jeunes années. Ils remportent un franc succès. C’est par ce concerto que j’ai découvert la musique classique il y 25 ans, son deuxième mouvement est une expérience musicale des plus émouvantes.

02/12/07

Mes deux citations de la semaine :

  1. « Le progrès n’est que l’accomplissement des utopies » d’Oscar Wilde,
  2. « Heureusement que l’on n’a pas eu la paire » de Gide commentant le Soulier de Satin de Claudel (à la représentation duquel je suis parti à l’entracte lors des expériences théâtreuses avortées de mon adolescence, je crois même me souvenir avoir qualifié cette pièce d’escroquerie intellectuelle… je ne suis pas bien sûr que je changerai d’avis aujourd’hui).

01/12/07

Une tribu sauvage archéo-mao continue à détenir depuis des années leurs otages dans la jungle colombienne. On y trouve des politiques locaux, Ingrid Betancourt, des citoyens américains, tout un petit monde qui fermente dans la forêt en attendant d’hypothétiques négociations pour un échange d’otages. Des milliers de morts au Bangladesh après un cyclone dévastateur. Il y a vraiment des pays où il ne fait pas bon vivre devrions nous nous répéter tous les matins dans notre hexagone en nous rasant…

30/11/07

La fille Chichi se fait embaucher comme communicante Pinault. Il est vrai qu’une personne qui a réussi l’exploit de faire élire son père pendant si longtemps aux plus hauts postes de la République saura vendre des savonnettes chez n’importe qui. Après tout les grands principes en termes de bourrage de crâne du gogo sont les mêmes.

29/11/07

Fred Chichin, guitariste des Rita Mitsouko, est mort hier d’un cancer foudroyant. Je l’avais encore vu en août dernier au festival Rock en Seine où les Rita Mitsouko nous avaient gratifiés d’un set de toute beauté nous rappelant toutes ces années où ils incarnèrent le glam-rock français, depuis Marcia Baila en 1985 jusqu’à leur dernier disque cette année Variety. Adieu l’artiste !

25/11/07

Chérèque, patron de la CFDT, se fait sortir d’une manifestation pour le pouvoir d’achat sous les huées de la CGT. L’UNEF se fait sortir de la coordination étudiante pour l’abolition de la loi de réforme des universités après avoir été cantonnée dans les « AG » dans une zone appelée « le goulag »… charmante référence des camarades syndicalistes. Tout ce petit monde est accusé de pactiser avec l’ennemi (le gouvernement). La réforme est en cours…

25/11/07

Expo au Musée de l’Homme des dessins et photos de femmes captés par Titouan Lamazou au cours de ses voyages. Il a délaissé la navigation pour les fusains et le résultat est très subtil. Il s’agit de femmes, de tous les continents. On les voit en peintures, en esquisses, en dessins, en photos. Elles accompagnent les messages politiques de Lamazou qui se révolte en poésie contre le sort de certaines d’entre elles. Il y a des œuvres très touchantes qui marquent le lien de leur auteur avec cet univers multicolore de la planète des femmes.

24/11/07

Mon cadeau d’anniversaire offert par ma petite famille ce soir : une pédale multi-effets pour guitare. Il faut au minimum un diplôme d’ingénieur en électronique pour la faire fonctionner mais je vais y arriver.

21/11/07

Interpol au Zénith ce soir. Blonde Redhead en première partie. Un magnifique concert.

20/11/07

Du bon, du vrai, du pur Rock ‘n’ Roll avec Black Rebel Motorcycle Club à l’Elysée Montmartre ce soir.

19/11/07

La préoccupation majeure des parisiens : comment pourrait-on emmerder les employés de la SNCF et de la RATP à hauteur de leur capacité de nuisance ? Le problème est qu'il n'y a pas vraiment de réponse satisfaisante. J’ai deux idées : on pourrait leur nommer Fabius à la tête de ces entreprises et/ou maintenir les régimes spéciaux de retraite mais en fixant la durée de travail à systématiquement 5 années de plus que dans le privé ?

19/11/07

Air en concert au Zénith. musique électronique harmonieuse et un peu surannée. Deux excellentes premières parties : Ukulele Girls et Au Revoir Simone, groupes exclusivement féminins, de musique douce et électronique, esprit Air.

18/11/07

Expo L’atelier de Giacometti à Beaubourg. Toujours ces personnages longilignes, aux allures concentrationnaires, ces têtes frappées de stupeur, ces dessins crépusculaires.

16/11/07

PJ Harvey dans un one woman show émouvant au Grand Rex. Habillée dans une robe longue de geisha elle alterne les rôles de Mme Butterfly qui attend son capitaine lorsqu’elle susurre les chansons de son dernier album avec celui de Calamity Jane lorsqu’elle s’empare de sa guitare électrique pour revenir aux rythmes du passé. Une artiste complète et sereine au sommet de son art.

15/11/07

J’ai vu dans la rue le champion du monde du clinquant et du tape-à-l’œil au volant d’un Hummer limousine dans les rues de Paris. Déjà il faut le faire de rouler en Hummer classique mais le modèle limousine, alors là c’est un must de mauvais goût rarement égalé.

14/11/07

La gauche et la presse se gargarisent sur le rôle prééminent que joue Sakozy et se gaussent de la mise en retrait de ses ministres. C’est une option, notre agité du bocal est du genre chef qui se remue et ne délègue pas. J’en ai eu de pareils, comme j’en ai eu à l’inverse, des chefs plus consensuels qui laissent de la place à leurs collaborateurs. C’est selon. Ce qui compte au gouvernement comme en entreprise c’est le résultat, laissons encore quelques mois à Sarko pour faires ses preuves.

13/11/07

Concert Ultra Orange & Emmanuelle hier au Bataclan . Un duo nous fait un set manouche en warm up avec une incroyable virtuosité du guitariste et une version gitane de Jumping Jack Flash.

Un concert manifestement un peu mondain : toute la mezzanine est réservée VIP et on voit dans la fosse des costards-cravates inhabituels en ce genre de circonstances. Emmanuelle Seigner attire un peu de monde pour lancer se lancer sur sa nouvelle voie de rockeuse. Le concert est charmant après l’excellente surprise du disque qui sera joué intégralement avec en bonus une reprise des Stooges, I’m sick of you et du célèbre tango de Piazzolla , I’ve seen that face before. Un peu maladroit au début, le groupe clone le Velvet Undergroud avec des rocks bien lancinants et des ballades mélancoliques.

12/11/07

Le journal télévisé de France 2 ne parle pas du décès de Norman Mailer. Par contre il nous montre un chevelu binoclard de l’université de Rennes d’un modèle que je croyais complètement périmé. Même à Woodstock il aurait fait tâche ! Il édifie le journaliste qui l’interroge, sur la légitimité des assemblées générales d’étudiants qui votent le blocage des universités et l’aspect non démocratique des votes à bulletins secrets sur les campus. Il ferait passer Trotski pour un réformateur et Bernard Thibaut pour un dangereux social-traitre. Dans la bouche d’un gamin de 18 ou 20 ans, c’est assez étonnant à entendre.

11/11/07

Encore un immense écrivain américain qui nous quitte. Norman Mailer est mort aujourd’hui, je venais d’acheter hier son dernier roman, l’histoire imaginée de la vie d’Hitler. Après William Styron il y a juste un an, c’est un autre des géants de la littérature mondiale qui s’en va. Il n’y aura pas de suite à Harlot et son Fantôme. Par qui va-t-on remplacer tous ces artistes ?

10/11/07

A un journaliste de télévision qui harcelait Delanoé sur des questions de personnes, celui-ci lui demande quel est le montant du budget de la ville de Paris. Il répond 50 millions alors que le bon chiffre est de 7 milliards. Bien joué Bertrand ! Tu lui as mis le nez dans son incompétence de plumitif à la manque, ce qui ne semble d’ailleurs pas l’avoir particulièrement contrit, tout imbu qu’il est de son devoir d’informer

09/11/07

Une bande de zozos humanitaires se fait prendre la main dans le sac d’une sombre histoire d’enfants soudanais à faire adopter en France. Il semble à première analyse que les enfants n’étaient pas plus soudanais qu’orphelins et que tout ce cirque s’apparenterait légalement à de l’enlèvement d’enfants.

Idriss Déby, chef de guerre actuellement au pouvoir au Tchad ne peut s’empêcher de donner des leçons de morale à la France… qui l’a cherché sur ce coup là. Pour un vieil africain comme moi, c’est un peu douloureux à entendre. Idriss est un guerrier local de l’ethnie Zaghawa, proche des Toubous, ni plus ni moins sanguinaire que ceux qui l’ont précédé et ceux qui le suivront. Par contre ; il est plutôt bien tombé dans le calendrier politique local car il a réussi à prendre le pouvoir par la force au moment où l’on découvrait du pétrole dans son pays et, surtout, avec l’aide de l’armée française qui voulait la peau de son prédécesseur Hissen Habré de l’ethnie Toubou.

Hissen s’était rendu célèbre lorsqu’il était dans la rébellion armée, en enlevant Mme. Claustre, ethnologue, qu’il avait détenue dans le désert durant de long mois, et surtout en abattant un officier français, le Commandant Galopin, qui était venu négocier sa libération. Comme ensuite Hissen avait été président du pays lors du coup d’Etat suivant, les officiels français et leur armée avait du mal lui faire les salamalecs de circonstance durant plusieurs années eu égard à son rang de président. Il paraît que certains militaires français digéraient difficilement le chapeau que la raison d’Etat leur faisait avaler. On les a même vus forcés de défendre le régime d’Hissen attaqué par la Lybie.

Dès le coup d’Etat suivant (mode normal de transition politique) l’armé française a puissamment armé et soutenu Idriss qui a dégagé Hissen qui a quitté N’Ndjamena sans y laisser ses plumes (au grand regret des acteurs locaux et sans doute de l’armée française qui l’aurait bien accroché à son tableau de chasse) mais en prenant le temps de dévaliser la Banque centrale au passage. Il est depuis en exil au Sénégal, faisant vaguement face à une procédure judiciaire pour crimes contre l’Humanité ou équivalent.

Depuis, le Tchad vit sa vie, de rébellions en faillites, de coups d’Etat en mutineries. Ce pays est peuplé de guerriers impénitents qui sont nés comme ça et mourront sans avoir changé. Je me souviens des militaires français en Centrafrique qui m’expliquaient que lors de la reprise d’une base libyenne de la bande d’Aozou, ils avaient expliqué aux militaires Tchadiens que d’après leurs calculs, en passant les champs de mines qui cernaient la base sur leurs Toyotas à plus de 80 km/h, les mines explosaient derrière le véhicule… ceux qui n’arrivaient pas à tenir la vitesse minimum y restaient. Ils sont montés à l’assaut et les libyens se sont carapatés chez eux, l’armée françaises n’ayant apporté qu’un amical soutien logistique à cette affaire africano-africaine.

J’ai vu aussi les guerriers tchadiens de la force interafricaine en charge de rétablir l’ordre à Bangui, le ramener à coups de canons sans recul dans les rues de cette charmante bourgade avant d’aller finir le travail au couteau dans les quartiers. L’ordre a été rétabli…

Un peuple intrépide donc, sans doute plus porté à la guerre des sables qu’à l’administration d’une justice sereine. Ils sont malins les tchadiens et appuient là où cela fait mal à coups de rodomontades médiatisées. On en ferait autant à leur place, ils ont le beau rôle. Sarko Supermen n’en a cure et saute dans un avion pour aller exfiltrer ceux qu’il peut. J’imagine qu’il a du rappeler gentiment à Idriss l’amical soutien militaire français depuis des années, pour repartir avec ceux des humanitaires qui paraissaient les moins impliqués. On verra la suite plus tard quand le Tchad aura mené à bien son cirque judiciaire.

Etant donné que toute cette rocambolesque affaire semblait connue, je me demande si l’on n’aurait pas pu arrêter cette aventure avant le désastre ? Le droit d’ingérence devrait être borné par l’obligation de résultat. Ce dernier n’est pas glorieux !

06/11/07

Le mois de novembre sera chaud avec des grèves à tous les étages : pêcheurs, cheminots, fonctionnaires, étudiants, etc. Cela permet l’apparition d’un nouveau concept, celui de la grève illimitée reconductible ! Il y a quelque chose qui doit m’échapper, mais voici le plus bel oxymore que l’on puisse imaginer. On en saura plus à la fin du mois sur la capacité de notre président agité à résister à la rue.

05/11/07

La livraison d’otages devient un vrai must pour chef d’Etat. On avait vu Reagan recevoir les otages américains de son ambassade en Iran lors de sa cérémonie d’investiture, Chirac accueillir les pilotes français retenus en Serbie, on a découvert Cécilia et les infirmières bulgares, voici maintenant Sarko et les prisonniers du Tchad ! Le nouveau message marketing : vous voulez être un bon président ? Ramenez de l’otage à la maison !

04/11/07

Sur la route de mon marché dominical, une affiche 5 m sur 4 annonce le prochain disque des Eagles. Je crois rêver, ils sont encore debout ces vieux cow-boys et pas en maison de retraite à l’Hotel California ?

Mon petit marché de quartier est un vrai délice, ça parle arabe, chinois, créole et français au milieu des tomates et des courgettes. Vers 13h les marchands commencent à brader les stocks et crient pour attraper le chaland. Je traîne dans les allées et papote avec vendeurs et clients.

04/11/07

Concert de Joss Stone ce soir au Grand Rex. Je découvre le monde de la soul, avec l'une de ses très estimables représentantes, si jeune, si créative, si sensuelle, si belle. On s’abandonne devant une telle grâce artistique en se demandant si cela vaut encore le coup de se lever le matin pour aller au bureau…

Une voix puissante, complètement contrôlée et tellement émouvante. C’est de la soul, une âme retournée pour imprégner la votre du cri primal de la vie qui s’écoule. C'est... indicible. Un grand bonheur.

31/10/07

Sarko a envoyé paître une journaliste américaine qui l’interrogeait sur sa femme, c’était avant l’officialisation de son divorce. Il s’est levé au milieu de l’interview et s’est cassé. J’approuve ! Si les interviewés prenaient un peu plus l’habitude de rabaisser le caquet des journalistes concierges peut-être que cette corporation élèverait un peu ses critères de qualité. On se souvient de je ne sais plus quel âne bâté du PAF qui avait demandé à Rocard si « sucer c’est tromper ? ». Je pense que ce bon Rocard se serait grandi s’il s’était levé dignement et avait quitté le plateau au lieu de répondre à de telles imbécilités.

28/10/07

Un nouvel album de Portishead est annoncé pour bientôt. Il était temps, le précédent datait de 10 ans. Arcade Fire est monté sur scène lors du concert de Bruce Springsteen à Ottawa pour faire des duos avec le Boss ! Il sera à Paris en décembre, je vais y aller.

25/10/07

Sarko défile en Ray-Ban dans les rues de Tanger, Rachida affiche un décolleté renversant à Marrakech, le gouvernement est en goguette au Maroc. Je me demande si un peu plus de discrétion vestimentaire n’aurait pas été plus indiquée au contexte marocain !

24/10/07

Dans un grand élan de sens de ses responsabilités, Forgeard ex-patron d’EADS et des plus-values explique ce soir à France 2 qu’il n’était pas au courant des retards de fabrication de l’Airbus A380 lorsqu’il a vendu ses stock-options car son usine de Hambourg a caché ces informations. C’est peut-être vrai mais dans le genre « je couvre mes collaborateurs parce que je suis le chef [et que je suis payé en conséquence] » on a fait mieux !

23/10/07

Une actualité islandaise de premier choix pour le 5 novembre : Sigur Ros sort un nouvel album Hvarf-Heim et son premier DVD Heima. Un film sur l’Islande et la musique très belle et si étrange des Sigur.

22/10/07

La Cécilia se répand dans la presse pour expliquer son divorce avec son président. C’est du niveau Claire Chazal dans Closer. Finalement c’était une pouf ! Dommage, mais le Sarko, qui, admettons le doit être proprement insupportable dès qu’il rentre de votre environnement immédiat de moins de 100 m, va être maintenant agité de frustrations sexuelles qu’il va falloir gérer au mieux des intérêts de la République.

21/10/07

Qu’est ce qui peut pousser un patron milliardaire, déjà propriétaire de La Tribune, qui perd de l’argent tous les mois, à vouloir acheter Les Echos, autre quotidien économique, assez comparable au premier ? Pour faire cette opération, il doit vendre La Tribune, se colleter une horde de journalistes sensibles de l’épiderme sur leur indépendance, assumer les critiques braillardes sur le mélange des genres, etc., tout ça pour des dividendes qui ne lui paieront même pas sa note de cigares. Comme souvent à ce niveau, ce qui guide Bernard Arnault c’est le même égo surdimensionné qui le poussait à faire pipi plus loin que ses petits camarades dans la cour de sa maternelle.

19/10/07

Aïe, aïe, aïe… nos brutes anabolisées se sont fait étendre par l’Argentine ! Bon, on va s’en remettre, après tout la France est 4ème du monde en ballon ovale, c’est déjà mieux que 25ème de l’Europe en déficit budgétaire.

18/10/07

Ca y est : les Sarkozy sont divorcés. On s’en fout mais qu’est ce que c’est intéressant.

Bon, tout fout le camp du coté présidentiallo-conjugal mais heureusement la République conserve de vraies et ineffables valeurs avec Bernard Thibault et Force Ouvrière qui mettent le boxon dans les transports publics avec une délectation qu’ils ont du mal à cacher. Leur discours archéo est un modèle du genre, à citer dans les manuels. Les prochaines semaines vont être à mon avis plutôt agitées avec un premier test de l’énergie du pouvoir en place à se frotter réellement aux tendances profondes d’une partie de ses électeurs.

16/10/07

Je traverse le pont des Chaînes sur le Danube à Budapest qui relie l’est et l’ouest de l’Europe. La vieille Europe si débordante d’Histoire.

15/10/07

Bob Denard est mort.  J’ai entendu parler de ce mercenaire tout au long de ma « carrière » africaine, et surtout au Bénin où il avait sévi en 1977, quelques années avant mon installation en essayant de renverser le pouvoir marxiste de Kérékou. L’affaire s’était terminée en débandade ; Denard et ses pieds nickelés étaient débarqués de deux avions posés en douce sur l’aéroport de Cotonou desquels ils avaient sortis une ou deux Jeeps montées par quelques ex-légionnaires préretraités, attaqués par le cholestérol. Tout ce petit monde avait défouraillé de vieilles Kalach, tiré quelques chargeurs, et devant la résistance inattendue de la valeureuse armée béninoise, replié piteusement bagages quelques heures après dans leurs aéroplanes. Fin de l’histoire. 30 années plus tard, Kérékou était toujours au pouvoir après avoir renoncé à ses idées marxistes-léninistes (que les béninois qualifiaient de laxistes-bénénistes !) et s’être fait démocratiquement élire par le peuple reconnaissant. Bien entendu, durant toutes ces années, le haut fait d’arme de l’armée populaire contre le mercenaire postcolonial avait gentiment soudé la pays contre la France.

Le plus drôle c’est qu’après la désignation de Chichi à comme premier ministre cohabitant de Mitterrand, dans un grand élan d’ouverture et de rénovation, il avait rameuté autour de lui les vieux caïmans de la Francafrique, dont Foccard, à moitié gâteux qu’il avait fait son conseiller pour l’Afrique. On a donc vu débarquer à Cotonou en 85 ou 86, pour représenter la France à la fête nationale de l’indépendance du Bénin, éberlués, le vieux Foccard qui avait sans doute commandité le pétard mouillé Denard de 1977. Il fallait le voir écouter les discours locaux vouant aux gémonies les organisateurs du coup d’Etat, tous se terminant invariablement par « Prêts pour la révolution, la lutte continue » ! Un grand moment de politique étrangère française.

14/10/07

Pendant que le rugby tourne, la planète foot-balle survit avec un match de championnat d’Europe aux Iles Féroé. C’est quoi ces iles ? Une nation ? Renseignements pris, une espèce de territoire d’outre-mer raccroché au Danemark et plus ou moins souverain de 47 000 personnes ; l’Ecosse du Royaume-Uni ou la Nouvelle-Calédonie de la France. En fait, la première étape vers l’indépendance de ces confettis d’empires c’est d’être reconnus par les fédérations de ballons comme nations à part entière. Les DOM-TOM français ne sont a priori pas candidats pour l’adhésion à ces fédérations. Je sous-estime toujours l’influence du ballon.

13/10/07

Allez, c’est plié, la France est en deuil et l’Angleterre a gagné, une fois de plus ; la tradition monarchiste face à l’arrogance républicaine. Nous somme en France alors il faut des coupables : l’entraîneur, le manque d’ambition, les drops du blondinet british, la fatigue post-Nouvelle-Zélande, on cherche une Jeanne à brûler en place publique pour absorber les larmes du peuple. Heureusement, d’un coté de la Manche comme de l’autre la bière coule à flot et noie les états d’âme.

12/10/07

Il semble que la brute rugbalistique anglaise soit mieux nourrie que les terreurs françaises : 10 kg de plus par joueur ! Merde… si c’est juste une question de densité de viande on devrait pouvoir régler le problème tout de même. Ils viennent tous du sud-ouest nos viandards nationaux, on ne manque pas d’éleveurs dans la cette région prix Nobel du cassoulet. Rien que l’accent de leur entraîneur déborde de graisse de confit de canard. Qu’on les mette au gavage à Marcoussis et basta ! A moins que les français veuillent garder la ligne pour leur calendrier érotique… Comment voulez-vous que l’on gagne dans ces conditions ? Une véritable trahison nationale.

09/10/07

Entre deux auditions chez le juge pour trafic d’armes et d’influence, Pasqua père énonce quelques bons principes. Face à l’option des tests ADN pour autoriser le regroupement familial des immigrés, il a affirmé que « pour des personnes de sa génération [qui ont connu la dernière guerre mondiale] », toute idée d’utilisation de la génétique à des fins de sélection exhale des relents nauséabonds. Même pour les générations qui ont suivi et qui connaissent un peu l’Histoire de la barbarie en Europe, ces tests ADN sont déplaisants. C’est un peu comme les rafles de gamins sans papier dans les écoles. Il vaut mieux accueillir, même un peu contraint et forcé, quelques immigrés fraudeurs de plus plutôt que de faire un tri avec ces méthodes tellement évocatrices et lourdes de sens.

08/10/07

Les affaires de délits d’initiés se poursuivent chez EADS. Il semble qu’il n’y ait pas que Forgeard qui se soit goinfré avant la chute des cours provoquée par l’annonce des retards industriels de l’A380… L’autorité des marchés financiers parle de ventes massives d’actions durant cette période, par 1 200 salariés de l’entreprise.

Comme l’actionnaire Lagardère a par ailleurs vendu ses titres à la Caisse des dépôts et consignation (CDC), toujours avant la chute, la presse et la politicaillerie accusent l’Etat de négligence coupable, voire pire. La situation est inextricable car on peut penser que l’Etat actionnaire d’EADS et de la CDC était au courant des problèmes d’Airbus. S’il avait prévenu la CDC de la situation en lui demandant de ne pas faire la transaction, il y avait délit d’initié. Il n’a rien dit et du coup l’Etat est accusé d’être vendu aux intérêts de Lagardère ! Rendons grâce au groupe Lagardère qui avait affiché depuis longtemps déjà sa volonté de sortir de l’aéronautique. On peut admettre par ailleurs que l’Etat et ses démembrements aient voulu monter dans le capital d’EADS, entreprise jugée stratégique. Cela a été fait au prix fort, ce qui n’est sans doute pas dramatique compte tenu de l’enjeu, et puis les cours vont bien remonter un jour.

Le vrai sujet est plutôt que les cadres EADS semblaient passer plus de temps à s’impliquer dans l’affaire clearstream ou à suivre leurs les marchés boursiers, qu’à régler les questions industrielles d’une entreprise qui n’en manquait pas.

07/10/07

Je visite le Musée Gustave Moreau dans le IXème. C’est l’ancienne résidence-atelier de ce peintre de la fin du XIXème siècle. Je ne suis pas fasciné par sa peinture inspirée par tout un fatras de religion et de mythologie antique, mais plus intéressé par cet intérieur artistique d’un hôtel particulier parisien.

06/10/07

Il y eu un espoir que la valse des brutes anabolisées échoue sur le deuxième temps, en ce samedi soir contre All Black. Espoir déçu, il semble qu’au jeu de la brutalité, notre vieille Europe en ait encore à démontrer au nouveau Monde : l’Angleterre bat l’Australie et la France élimine la Nouvelle-Zélande. Il est vrai qu’au hit-parade de la barbarie, notre continent a déjà tout prouvé. Bref, nos musculeux l’ont emporté, déclenchant des hurlements de joie dans mon quartier. Certains étaient bien amochés au sortir de cette bataille qui ne fut pas un long fleuve tranquille. Il semble que cela ait cogné sévèrement après les hymnes nationaux endiablés et les danses primitives. C’est le but du combat. Il va falloir qu’ils se retapent un peu avant de poser nus dans le calendrier 2008. A moins que le sang sur les muscles ne soit plus vendeur que l’huile ? Tout le gouvernement français avait fait le déplacement histoire de présider à la distribution du pain et des jeux.

04/10/07

Les infirmières bulgares se lâchent et détaillent les tortures auxquelles elles ont été soumises durant leur détention de plusieurs années en Libye. Cela relève de la gégène telle qu’elle était pratiquée à la Villa Susini aux heures sombres de la bataille d’Alger. Si ce qu’elles disent est vrai, on peut vraiment se demander quels étaient les buts de telles tortures ? Les aveux arrachés révélant qu’elles avaient intentionnellement inoculé le sida à des gamins dans un hôpital ont fait hurler de rire le reste de la planète. Qu’est ce qui a pu bien passer par la tête des dirigeants libyens pour ordonner de telles pratiques au XXIème siècle ? Quoi qu’il en soit, la Libye a reçu argent et contrats commerciaux en échange de la libération de ces infirmières. Comme quoi finalement cela n’a guère porté préjudice au pays et à son colonel d’opérette.

28/09/07

La seule chose qui intéresse les plumitifs lors des journées parlementaires de l’UMP est de savoir si le premier ministre a encore sa place auprès d’un président envahissant. On imagine que ces députés et sénateurs de droite ont bien du aborder d’autres questions, peut-être un peu de politique ? Les journalistes n’ont pas du s’en apercevoir. A moins qu’ils n’aient pas compris lorsque les sujets non people sont venus sur la table ?

28/09/07

Les militaires birmans ont rétabli l’ordre face à des bonzes oranges en colère. En solidarité, j’écoute Rangoon Moon de Double, un groupe suisse auteur de ce tube très charmant des années 80.

27/09/07

Les cagoulés corses tirent des roquettes anti-char sur des bâtiments administratifs pour fêter l’arrivée du Garde des Sceaux sur l’Ile de beauté. Vue leur tolérance immodérée à l’égard de la diversité française, on les a senti particulièrement motivé par Rachida.

26/09/07

Le disque de Ultra Orange & Emmanuelle est magnifique ! Emmanuelle est Emmanuelle Seignier, qualifiée de nouvelle égérie underground par Libé cet été, et accessoirement femme de Roman Polanski. L’ambiance est complètement inspirée par le Velvet Underground du temps de Nico : voix éthérée et chuchotée, guitares métalliques, accords mineurs, évidemment cela manque un peu d’inspiration mais qu’est ce que c’est bon ! Je les vois en concert le mois prochain.

24/09/07

Marcel Marceau décédé hier disait que l’art du mime « donne au silence l’écho du temps et la pesanteur ailée de l’espace. »

23/09/07

Cinéma Un Cœur Invaincu, la mise en image du livre bouleversant écrit par la femme de Danny Pearl, journaliste américain décapité par des terroristes islamiques au Pakistan en 2002. On retrouve à l’écran ce qui a fait l’intérêt du livre : l’émotion malgré la barbarie, l’insondable dignité de cette femme brisée face à l’incommunicabilité des civilisations. Marianne Pearl a appuyé ce film pour que son fils (elle était enceinte de son mari assassiné) découvre un jour ce que fut la fin de son père.

21/09/07

Pour la première fois de ma vie, je me fais contrôler à l’alcotest à 3 heures du matin à la République, après un bon dîner. Je suis inquiet mais ça passe.

20/09/07

Les journalistes sont vraiment vicieux. Alors que Kouchner explique à un parterre de plumitifs que la crise avec l’Iran est grave et qu’il faut se préparer au pire, Nicolas Beytout l’interrompt et lui demande comment on se prépare au pire, Narnard lui répond que le pire serait la guerre hypothèse à laquelle on se prépare notamment avec des plans d’état-major. La planète média s’empare de cette pépite et diffuse en boucle les mots de Kouchner le va-t-en guerre, avec une délectation qu’elle n’avait plus éprouvée depuis la dissolution de Chirac !

Littéralement il n’y a rien à reprocher à Kouchner : Beytout avait peut-être une autre idée de ce que peut être le pire dans la confrontation actuelle avec l’Iran ? Moi pas, le pire c’est la guerre.  Par contre, médiatiquement, Kouchner n’a pas su s’adapter à la perversité de son interviewer et à son intérêt plus marqué pour le spectaculaire que l’analyse. Il s’est fait piéger comme un débutant. Le plus navrant est que rare sont les journalistes qui se sont penchés sur le fond du débat, tous occupés à gloser sur ce faux pas plutôt qu’à nous éclairer sur leurs propres hypothèses du pire et leurs idées pour l’éviter !

19/09/07

Sarko s’agite en tous sens et garde une bonne popularité. Il n’a pas encore demandé à ses électeurs de payer l’addition. Pour le moment on le voit surtout distribuer des cadeaux. L’accueil sera sans doute moins favorable lorsque qu’il faudra faire passer les réformes qui vont taper au porte-monnaie.

17/09/07

Jospin, qui s’est fait sortir au premier tour des élections présidentielles en 2002 avec 16,2% des votes, se fait plaisir en traînant dans la boue Ségolène qui avec 25,9% au premier tour a pu défendre ses chances au second d’où elle est ressortie battue avec 46,9%. Il est sympathique ce garçon mais après s’être retiré de la vie politique il ya cinq ans, avoir envisagé d’y revenir si le pays l’appelait (ce qui n’a pas été le cas) pour les présidentielles 2007, il pense maintenant à reprendre le PS si bien sûr le parti l’appelle…

Afin de préparer sa campagne, dans un livre à paraître, il qualifie Ségolène de « candidate qui était la moins capable de gagner », puis d’être « une illusion », « une personnalité (qui) n'a pas les qualités humaines ni les capacités politiques » pour remettre le Parti socialiste en ordre de marche et « espérer gagner la prochaine présidentielle ». Selon lui, elle est « une figure seconde de la vie publique » qui n'est « pas taillée pour le rôle » de premier secrétaire du PS. « Avoir commis une erreur (en la désignant) ne justifie pas qu'on la réitère » affirme-t-il.

Bon, il a sans doute raison, mais qui est-il ce zozo là pour agresser pareillement sa petite camarade de parti ? Même les OPA les plus sauvages du grand capitalisme international ne donnent pas lieu à un tel déchaînement de haine. Généralement dans le business, une fois la défaite consommée, chacun passe à autre chose. Mais le Jojo qui s’est retiré de la vie politique en 2002 n’arrive pas à s’y faire. C’est un peu pathétique !

15/09/07

Les massacres continuent en Centrafrique et l’armée française qui y est revenue est accusée de les couvrir. L’Histoire continue…

14/09/07

Jean-François Bizot est mort. C’était un des créatifs parangons de l’esprit soixante-huitard. J’ai lu Actuel (deuxième version) qu’il avait créé lorsque j’étais à la fac. Hebdomadaire underground et rock, impertinent et iconoclaste, il alimentait les phantasmes étudiants de nos vies débutantes. C’est Actuel qui avait déniché la thèse de Khieu Sampan soutenue à la Sorbonne avant d’être mise en œuvre sur le terrain au Cambodge. Intellectuel vibrionnant Bizot était aussi écrivain à ses heures. Il avait décrit en 1978 dans Les Déclassés, son premier roman, cette atmosphère de l’Occident des années 60/80 et de ses enfants qui ont voulu tout changer et ont pris des risques pour cela. Je vais le relire.

09/09/07

Messmer est décédé, l’un des derniers barons du gaullisme. Je l’avais rencontré à Cotonou, où je résidais, en 1985 ou 1986 lorsqu’il faisait la tournée des états africains membres de la zone franc qui s’étaient distribués les dividendes fictifs générés par les emprunts des Etats auprès de la banque centrale commune… Comme la plupart des dirigeants africains de l’époque étaient des dictateurs militaires il avait été estimé politiquement efficace que Messmer, ancien officier, soit le porteur de mauvaises nouvelles. Tout cela n’avait pas empêché la dévaluation traumatique du franc CFA quelques années plus tard. Comme mon chef était absent, je l’avais représenté au dîner à l’ambassade. C’était intime, il y avait une dizaine de personnes et la conversation avait été plutôt agréable. Le principal problème du pré-dîner avait été de savoir s’il fallait lui donner du Monsieur le Premier ministre ou du Général. Après consultation du protocole, c’est du Monsieur le Premier ministre, le titre est porté par l’impétrant jusqu’à la fin de ses jours.

08/09/07

Après la ronde des brutes anabolisées, voici le retour des footeux décervelés, le tout sur fond d’agressions verbales entre français et italiens, de sifflage d’hymnes nationaux et autres subtiles spécialités de la beaufitude footeuse. Le sélectionneur franchouillard est parait-il interdit de stade pour avoir accusé les transalpins d’être corrompus ! Ambiance... Bon, ce n’est pas très grave, ce n’est pas lui qui joue que je sache. Après le championnat du monde de rugby, il va falloir se colleter le championnat d’Europe de foute-balle.

L’italien qui avait reçu le coup de boule historique de Zizou a écrit dans un livre ce qu’il avait dit à celui-ci pour provoquer son ire. Alors qu’il lui tirait son maillot, Zizou lui a lancé « Si tu veux mon maillot, je te le donnerai à la fin du match » et l’autre de répondre « Je préfère ta putain de sœur. ». Eh bien, nous avons échappé de peu à une nouvelle guerre à cause de la sœur de Zizou. La vie continue.

07/09/07

Eh bien ca y est ! Grande nouvelle, mon Juju commence à comprendre l’électeur ; du fond de ses vignobles il vient de déclarer : « Je conclus que le cumul des fonctions exécutives n’est plus acceptable dans l’esprit des concitoyens. Si je suis candidat [à la marie de Bordeaux], et si je suis élu, c’est donc ce que je ferai. » Ben oui… quand le bordelais vote pour un député ou un maire ce n’est pas pour le voir démissionner le lendemain pour garder un poste de ministre à Paris. C’est tout de même pas compliqué à intégrer surtout quand on a fait des études. Si j’étais à Bordeaux je voterais aux prochaines municipales pour le Juppé nouveau, réaliste, serein et tranquille, et qui reste tout de même un homme d’influence.

Prochaine leçon mon Juju : si tu veux toujours un poste d’envergure nationale, il faut que bobonne se lâche un peu, quelques photos dans Paris-Match, un peu d’agitation conjugale, un soupçon d’humanitaire éventuellement. Il faut qu’elle fasse quelques efforts sinon on ne va jamais y arriver. Mais je réitère mon conseil d’ami : reste élu à Bordeaux et tire les ficelles à Paris, c’est sûrement bien plus rigolo et valorisant que de te faire jeter systématiquement à chaque élection nationale par des français qui ne savent pas te comprendre, ou de faire le zouave avec des écolos pour le Grenelle de l’environnement.

07/09/07

C’est plié, l’équipe de France de rugby s’est fait descendre ce soir par les argentins. On envisage un deuil national ! C’est drôle mais chaque fois que des tricolores lanceurs de ballon se font aplatir, je me tiens les côtes. Je dois être un mauvais citoyen.

06/09/07

Mondial de rugby, Mondial des abrutis titrait Charlie il y a quinze jours. La presse nous ressasse des valeurs du rugby, c’est un peu comme la culture d’entreprise, un oxymore. Bon je ne savais même pas qu’il y avait un championnat du monde de rugby… C’est qui le champion d’ailleurs ?

06/09/07

Du pain béni pour la presse française en cette rentrée tristounette : la recrudescence des infanticides. Après la cinglée qui congèle ses marmots on a maintenant le couple british chic accusé d’avoir assassiné leur fille au Portugal. Alors on nous sert de l’infanticide à toutes les sauces, pas un bulletin d’information qui ne débute sans un reportage d’envoyé spécial devant la maison des suspects au Portugal, ou une interview du crémier du village d’origine de ces anglais. Pendant ce temps, cela évite de phosphorer sur la crise financière qu’il est beaucoup plus difficile à analyser.

04/09/07

Guerre des mots à droite, plan de rigueur dans la fonction publique, comme l’affirme la ministrette des finances, ou pas plan de rigueur ? Le Larousse encyclopédique nous explique que rigueur veut dire : Grande sévérité ; austérité ; dureté. J’espère bien qu’il y a un plan de rigueur dans la gestion des finances de l’Etat. Je suis d’ailleurs étonné qu’il n’y en ait pas déjà un depuis longtemps. Les ressources mises à dispositions par les contribuables seraient-elles gérées sans rigueur ? Pour calmer cette tempête de mots dans la cuvette sémantique des toilettes du microcosme, Fillon parle de plan de revalorisation et Devedjian de bonne gestion. Tout ça pour expliquer (ou cacher) que deux fonctionnaires partant à la retraite sur trois seront remplacés en 2007 et un sur deux en 2008. Parfois on se demande vraiment si nos politiques ont un emploi du temps si chargé que cela…

03/09/07

Bon, ca y est. Suez va être démantelé et sa partie Energie va racheter GDF, en le privatisant au passage. Ces entreprises sont lancées, au mieux, pour quatre années de pétaudière, encore appelées « synergies ». Les économistes mondains sont de sortie et rivalisent d’analyses contradictoires. On parle de patriotisme économique ou de nécessité industrielle ; le coup étant parti d’une réaction nationaliste contre l’offre de rachat de Suez lancée par l’ENEL, groupe semi-publique italien, je ne suis pas bien sûr que la construction mise sur pieds soit plus opérationnelle : le franco-belge meilleur que le franco-italien ? L’avenir le dira.

En attendant, les soi-disant analystes financiers, vraiment à court de réflexions intelligentes, sortent des statistiques pour étudier la corrélation entre la météo et les cours de bourse (ça monte quand il fait beau) ou les résultats de matchs de ballons en compétitions internationales (ça baisse dans les pays qui perdent les matchs). Le plus fascinant est que, sans vergogne ni l’ombre d’une culpabilité, à la question « pouvez-vous extrapoler une stratégie de cette corrélation ? » ils répondent « non, car la variation est trop faible » plutôt que « non, car c’était juste une blague de rentrée ». Voilà qui en dit long, une fois de plus, sur le niveau d’analyse de ces soi-disant analystes, et leur capacité à comprendre ce qui se passe sur les marchés comme le prouve une nouvelle fois la crise financière actuelle. On pourrait peut-être les recycler au Parti Socialiste pour analyser le niveau de corrélation entre la longueur des jupes de Ségo versus le pourcentage de déficit public en points de PNB ?

02/09/07

Café crème à la terrasse ensoleillée du café de la place du marché d'un bled perdu au cœur Nièvre. Les notes douces et rythmées de Take A Walk On The Wild Side s’échappent de la salle peinturlurée aux couleurs de l’OM. Le chien du patron baille à l’ombre des arbres. Les canards barbotent dans la petite rivière locale. Je parcours le Libé d’hier. La population vaque doucement aux occupations dominicales de cette fin d’été. A deux heures de Paris, j’ai l’impression d’avoir atterri sur une autre planète.

30/08/07

Les dirigeants socialistes n’ont pas le temps de se rendre à l’Université d’été du PS à La Rochelle par contre ils ont tout loisir d’écrire des bouquins contre Ségo, Hollande et consorts. On en annonce une petite dizaine avec des titres aussi fraternels que L’Impasse, Désert d’Avenir, La Défaite en chantant, etc. C’est vraiment Règlements de comptes à OK Corail. Avec tous les communiquants qui engraissent autour de la politique, il n’y en a pas un qui pourrait leur dire que cette rentrée littéraire n’est pas du meilleur effet, en termes électoraux tout du moins car je ne doute pas que le style, la sémantique, la réflexion contenus dans ces nombreux ouvrages vont faire fureur, voire même éclipser le prochain Prix Goncourt !

Pendant ce temps, entre la création de missions, de commissions, de comités divers et politiquement ouverts, Sarkozy trouve le temps d’aller à l’Université d’été du patronat ; les syndicats et la gauche s’étranglent de fureur devant ce crime de lèse majesté : le président parle aux entrepreneurs. Mon Dieu, quelle horreur !

27/08/07

La Russie qui présente son candidat (tchèque…) pour le siège de chef du FMI, contre Strauss-Kahn, prétend que ce dernier n’a pas les compétences pour le poste. C’est parfaitement juste ! Notre bon DSK n’a jamais géré d’entreprise, sinon son cabinet d’avocats lorsqu’il n’était pas ministre, et encore moins de banque. Il est un politicard avisé, a été un ministre compétent, et d’ailleurs il est plébiscité par les militants socialistes pour restructurer le PS ce qu’il saurait sans doute bien faire. Mais mettre des hommes politiques à la tête de banques, nationales ou multilatérales, on a vu ce que cela a donné, en France ou même très récemment à la Banque Mondiale où Wolfovitz a été poussé à la  démission assez rapidement, sans parler d’Attali à la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement qui a laissé libre cours aux errements diaboliques de sa créativité mégalomaniaque en matière de gestion, ou plus simplement de son prédécesseur espagnol au FMI qui a plié bagages au bout de deux ans dès que la soupe a été de nouveau servie pour lui à Madrid. Les hommes politiques il faut les nommer administrateurs de ces institutions multilatérales pour y avoir des conseils d’administration forts qui indiquent fermement la politique à suivre, mais laisser la direction exécutive à de vrais managers, c’est la b-a-ba de la bonne gouvernance. C’est d’ailleurs ce que le FMI et la Banque Mondiale n’arrêtent pas de répéter aux pays à qui ils prêtent leurs sous…

26/08/07

23h30 : ca y est, Björk a tiré sa révérence en nous laissant ébahis sur les pelouses de Saint-Cloud après une prestation inoubliable, une féérie de musique, appuyée par une débauche de technologie. Petit lutin poétique elle a parcouru la scène inlassablement deux heures durant nous donnant quelques clés pour pénétrer dans son monde extraordinaire. Quelle artiste !

16h00 : ce soir, le final de Rock en Seine avec Björk après ses deux shows qui ont embrasé les Arènes de Nîmes en début de semaine. Paris attend fébrilement son entrée en scène pour 21h30.

26/08/07

Raymond Barre est mort. Comme tous les hommes politiques qui ont dit la vérité aux français il n’a jamais été élu à la fonction suprême. Il a été l’auteur de quelques perles comme « si les corses veulent leur indépendance, ils peuvent la prendre ». Dieu merci, la presse se concentre sur le vrai sujet du jour, la retraite de Guy Roux, un fouteux populiste qui va donc cesser d’entraîner je ne sais plus quel club de foot-balle dans la France profonde. De profundis !

25/08/07

La suite de Rock en Seine sur les petites scènes cette fois-ci : Pravda un duo parisien, une bassiste style grande liane brune aux yeux bleus, habillées d’un fourreau noir, qui chante et joue de la basse comme elle tirerait à la Kalatch, son alter égo à la guitare peroxydé à la Billy Idol, une musique basique et efficace ; Calvin Harris, un groupe écossais électro-funk énergique ; CSS et ses 5 musiciennes brésiliennes, fraîches, détendues, buvant des bières, faisant les folles, tirant des fusées à cotillons, fringuées multicolore, déchaînées sur la scène, déployant un rock dance très nouveau monde, très… Brésil ! Tout le monde est tombé sous le charme, il parait que notre ministre de la culture était dans le public ; et en final les Rita Mitsouko qui nous ont bluffé avec un show très pro, très mesuré, la gestuelle contrôlée de Catherine Ringer toujours moitié clownesque moitié déjantée. Ils se permettent une excellente reprise de Red Sails de Bowie avant le final sur Marcia Baila.

24/08/07

C’est le warmup de Rock en Seine : ambiance boueuse sur le parc Saint-Cloud. Je reste sur la grande scène pour les shows de Mogwai, une espèce de progrock instrumental agréable ; The Shins et ses jolies mélodies bien emmenées ; The Hives un groupe de suédois complètement cinglés, punk-garage, lookés noir et blanc, qui déchaînent le parc ; et, et, et… Arcade Fire puissant et prodigieux sous la presque pleine lune. Un peu moins nature qu’à l’Olympia en mars dernier, et puis Régine était de mauvaise humeur, toujours à chigner pour un retour pas comme elle voulait, mais quelle musique, quel bonheur !

24/08/07

La pensée du jour revient incontestablement au député socialiste Philippe Martin qui termine sa chronique dans Libération par cette inoubliable référence à l’ovalie comme modèle de réconciliation pour le PS : « A la veille de l’ouverture de la coupe du monde de rugby, ajoutons-y l’utilité pour les socialistes de s’inspirer des valeurs de ce jeu où le « vivre ensemble » est la clef du succès et où l’on gagne, même lorsque l’adversaire est redoutable, en faisant preuve d’humilité et de respect, d’amitié et de sens du sacrifice, bref de fraternité. ». Heu… il n’a jamais vu la tête des joueurs de rugby après un match le Martin ! Il sort d’où celui-là ? Tu parles d’une fraternité le rugby ! Une bande de musculeux anabolisés qui se massacrent à coups de crampons pendant 90 mn sur une pelouse face à un troupeau de gnous hurleurs et imbibés, puis se murgent à la bibine pendant la troisième mi-temps quand ils ne posent pas à moitié nus pour des calendriers douteux. Mondial de rugby, Mondial des abrutis titrait Charlie-Hebdo la semaine dernière, la référence me paraît plus appropriée

21/08/07

Une série de passionnantes émissions sur France Culture accompagne mon café du matin depuis plusieurs jours : l’Histoire des quatre années Khmères rouges au Cambodge entre 1975 et 1979, ou comment ce régime est arrivé au pouvoir, l’a exercé, l’a plus ou moins quitté et n’a toujours pas rendu compte du massacre d’un tiers de sa population en relativement peu de temps. Il s’est agi de la mise en œuvre de la Vraie Révolution, telle que même Mao l’a rêvée sans arriver à l’appliquer en Chine. La Révolution pure ! Ces quatre années dépassent l’entendement : la ville de Phnom Penh vidée de ses deux millions d’habitants le jour de sa libération par les Khmers rouges (2 millions d’habitants expulsés en une journée !!!), le peuple ancien composé des bons paysans et le peuple nouveau des mauvais citadins pollués par l’Occident. Tout ce petit monde envoyé dans les rizières, l’esclavage, la famine, les camps de rééducation, les millions de morts, l’Organisation Angkar, anonyme et toute puissante (pendant les deux premières années le nom des dirigeants du pays restera inconnu, une première dans la diplomatie internationale !) décide de tout. La fermeture totale du Royaume à toute influence externe en dehors de la Chine qui ne ménage pas son soutien à cette expérience révolutionnaire et qui accueille d’ailleurs le prince Sihanouk quelque peu dépassé par les évènements. L’aveuglement du reste du monde, medias comme politiques, personne n’a cru à ce qui se passait : le massacre idéologisé et industrialisé des cambodgiens par d’autres cambodgiens, fomenté par une clique mao, en partie formée par l’Université française (Khieu Samphan a soutenu sa thèse à la Sorbonne dans les années 50, détaillant grosso modo le programme polico-économique qu’il mettra en œuvre avec L’Angkar) germé sur le fumier de la guerre civile et des guerres sud-asiatiques attisées par l’Occident en lutte contre le communisme.

C’est le Vietnam, ennemi historique du Cambodge, qui mettra fin à l’expérience sanglante. Du coup, la Chine et les Etats-Unis, ennemis historiques du Vietnam soutiendront longtemps la représentation Khmer rouge à l’ONU pour éviter d’y accueillir un représentant cambodgien provietnamien ! Grandeur et décadence de la politique internationale.

Le plus incroyable est que le pouvoir actuel provietnamien reste plus ou moins issu du régime Khmer rouge et que cela ne dérange personne. Ieng Sary et Khieu Samphan, Frères n° « 3, 4 ou 5 » de l’Angkar coulent des jours paisibles à Phnom Penh en assistant goguenards à la constitution d’un Tribunal international pour juger les crimes contre l’Humanité Khmers rouges, jugement dont personne ne veut, ce qui laisse douter de la tenue d’un procès avant la disparition des derniers protagonistes vivants. Jacques Vergès est bien entendu déjà sur les rangs pour défendre Khieu Samphan… En attendant, le peuple Khmer vaque à ses occupations et gère ses traumatismes. Dans les campagnes, comme au Rwanda, les anciens tortionnaires cohabitent avec les survivants, sans trop de problèmes semble-t-il.

Cette Histoire est proprement incroyable, et tout se passait dans les années 70, si près. La seule leçon à en tirer : livré à lui-même, laissé à la merci de l’idéologie et sans contrôle démocratique, l’Homme laisse libre cours à sa noirceur et n’est pas capable de réfréner ses ambitions de domination et ses instincts sanguinaires. C’est malheureusement un axiome confirmé quelque soit le continent.

Depuis le régime cryptocommuniste au pouvoir a rétabli une république populaire moitié mafieuse, moitié capitaliste qui n’a pas vraiment sorti le pays de ses démons passés. Le peuple bouddhiste continue à méditer dans ses rizières sur l’une de ses rengaines favorites : « Quand tu entres dans la rivière, le crocodile t’attend ; quand tu montes sur la berge c’est le tigre qui t’attend ! ».

20/08/07

Nous allons à Brest visiter Océanopolis et son intéressant aquarium avec ses bassins Tropical, Polaire et Tempéré, puis déjeuner sur le port face à l’embarcadère pour Molène et Ouessant. J’aime ces grands ports tournés vers l’océan. Les bureaux des compagnies maritimes, les sociétés d’entretien de bateaux, les douanes… se succèdent sur les quais. Les grands navires sont chargés et déchargés par des grues gigantesques. Nous somme sur l’Atlantique, alors le temps est plutôt gris, les rafales de vent font vibrer les structures des hangars, les Bars du Grand Large servent de la bière au tonneau. Plus loin la silhouette du Clémenceau achève de rouiller dans la rade militaire dominée par un fort majestueux.

19/08/07

J'écoute un cd des entretiens de Romain Gary sur France Culture en 1969, juste à la sortie d’Adieu Gary Cooper, un livre culte de ma post-adolescence. Il parle de ses mille vies passées : exilé russe-résistant-pilote de la RAF-diplomate-cinéaste-metteur en scène, et de sa volonté aujourd’hui de poursuivre une quête intérieure grâce à sa vie d’écrivain qui suffirait à son bonheur au-delà des conquêtes et des kilomètres sur la planète. Il dit « je considère que le bonheur est incompatible avec une multiplicité de vies ».  Il prédit qu’il ne vieillira pas vieux. Il se suicide en 1980, un an après la mort dans les mêmes conditions de Jean Seberg, actrice de la Nouvelle Vague, qui fut sa femme.

17/08/07

Promenade maritime vers les « Sept Iles » qui ne sont que cinq d’ailleurs. C’est le domaine des fous de bassan dont 23 000 couples nichent sur une falaise abrupte face au nord. Le fou de bassan, jusqu’à 2 mètresd’envergure, fidèle durant 20 années à la même femelle et au même nid sur ce bout de cailloux breton, qu’il retrouve chaque printemps de retour de ses pérégrinations africaines. Comme quoi on peu avoir beaucoup « d’envergure » et rester fidèle !

A l’autre bout de l’ile nichent des similis pélicans qui eux restent tranquillement en Bretagne sans se fatiguer à voler des milliers de kilomètres pour des migrations, et changent de femelle chaque année. Plus hédonistes les pélicans, semble-t-il !

16/08/07

Le Canard de cette semaine rappelle ingénument que Jean-Claude Trichet, ci-devant gouverneur de la Banque centrale européenne, affirme depuis des lustres qu’un système où la richesse mondiale croît en moyenne annuelle de 5% mais où les marchés financiers exigent des entreprises une rentabilité de 15% ,et la masse des crédits augmente de plus de 15%, un tel système donc, court au krach financier. En d’autres termes, l’effet de levier si cher à nos analystes est en train de nous en mettre un coup (de levier) sur la tronche. Je vous le disais hier, un peu de bon sens ferait du bien à tout le monde.

Il me revient d’ailleurs que ces banquiers centraux avaient été qualifiés de gnomes de Frankfort par Juppé le Raide lorsqu’il était au pouvoir, en référence aux gnomes de Zurich de de Gaulle. Il avait fait encore très fort mon Juju favori, tout en finesse et en démagogie. Le Trichet est d’ailleurs régulièrement voué aux gémonies par notre politicaille nationale, surtout en période électorale. Il semble toutefois qu’il ne dise pas que des idioties, tout particulièrement lorsqu’il parle des déficits français.

Le plus ubuesque dans la crise actuelle est qu’elle est partie de la défaillance, en voie de généralisation, de ménages plutôt défavorisés qui n’arrivent pas à rembourser leurs banques qui entre temps ont laissé libre cours à leur infinie créativité pour titriser et refourguer leurs créances à droite à gauche. Les financiers ont cru pouvoir rendre solvables des ménages pauvres par le biais d’instruments financiers auxquels personne ne comprend rien. Les riches y ont laissé leur jugeote et vont y perdre quelques plumes.

La nouvelle du jour est que les pauvres sont toujours pauvres, et donc risqués pour leurs prêteurs qui vont l’apprendre à leurs dépens. Comme le disait Snoopy, il vaut mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade !

15/08/07

Les soi-disant analystes financiers découvrent que les Etats-Unis sont surendettés et leurs ménages les plus défavorisés engagés dans des prêts immobiliers à taux variables les menant à la faillite. Eh bien, quelle surprise ! Les Etats-Unis endettés ? On apprend ça à l’école, premier cours d’économie : la fin du Golden Exchange Standard qui du être officialisé par Nixon dans les années 70 lorsqu’il a mis fin à la fiction de la libre convertibilité du dollar US et de l’étalon-or ! Alors les soi-disant analystes qui ont du lire les livres d’économie de leurs enfants réinventent soudainement le fil à couper le beurre et matraquent les marchés financiers de leurs prévisions panurgistes. Nous sommes dans une phase de consolidation nous disent-ils. J’adore lorsque les analystes financiers nous parlent de consolidation voire de correction. Cela veut dire généralement dans la langue des petits épargnants : baisse des cours que les analystes/spécialistes n’avaient pas anticipée !

Il s’agit de quoi avec cette crise du subprime ? En gros, un ménage plutôt défavorisé achète une maison au-dessus de ses moyens grâce à un crédit à taux variable à un moment où les taux sont bas. La banque qui a une créance sur ce ménage défavorisé vend sa créance à une banque d’affaires qui la transforme en titres négociables qu’elle refourgue en bourse après les avoir qualifiés d’investissement sûr puisque assis sur une propriété immobilière (hypothéquée qui plus est). Lorsque les taux montent et la valeur de l’immobilier baisse, l’emprunteur initial de peut plus rembourser son crédit et sa maison qui a baissé de valeur, saisie par le prêteur, ne peut plus compenser la créance. C’est le boxon et le château de cartes s’effondre. Nous en sommes la !

Les journaux nous ramènent leurs économistes mondains de service, les de Boissieu, Fitoussi et autres Touati qui, au sortir de leurs salons pour grands penseurs, nous gratifient de formules majeures telle « Le marché cherche ses repères : il va rester très volatil dans les jours voire les semaines à venir ». Bon, nous voilà bien avancés.

-          Eh bonjour Monsieur le Marché ! Comment ça va ce matin ?

-          Ah, pas bien fort Mme. Michu, pas bien fort ! Je cherche mes repères figurez-vous. Je les ai perdus et je ne sais plus où les retrouver. Que vais-je donc devenir sans mes repères Mme. Michu ?

-          Ahhhhhhhhh ! Mon pauvre Monsieur le Marché, allez donc voir au bistrot chez Dédé, je crois que vous trouverez vos repères au comptoir. En attendant j’vous mets une livre de carottes, ça favorise la réflexion ?

« Le marché cherche ses repères… » !!! Je rêve !!! Comment peut-on commettre d’aussi irréparables platitudes ? Mais bougres de têtes de noeud c’est vous les analysants qui êtes censés jalonner le chemin du marché des repères nécessaires à sa bonne compréhension par les investisseurs, petits et grands, tels les lampadaires au bord d’une route qui développent leurs halos de lumière rassurante et salvatrice. Il y a quelques données basiques qui devraient germer dans vos cranes d’œuf : quand tout un système repose sur l’endettement et que personne n’épargne, c’est risqué et donc pas durable, et d’une ; deuxio, les bénéfices ne peuvent pas croître indéfiniment plus vite que les ventes, sinon le plancher rejoint le plafond et on se retrouve en bouillis au milieu. C’est pas compliqué quand même ! Mais si le marché cherche ses repères alors évidemment l’analyste est désorienté et n’a plus la tête à consacrer à des choses simples.

Heureusement qu’ils ont fait des études supérieures ces économistes aux petits pieds. Les uns pronostiquent une baisse des taux quand les autres prévoient leur envolée. Cela relève du Café du Commerce du coin de la rue au départ du quinté-plus de Longchamp. Le maquignon dans son marché à bestiaux de la France profonde a probablement une meilleure appréhension du capitalisme réel que ces divas en voitures de luxe.

En attendant, Oyé Oyé petits épargnants, suivez vos intuitions et votre bon sens, et non uniquement les conseils déclarés de ces ahuris médiatisés. N'oubliez pas que le marché cherche ses repères...!!!

14/08/07

Une intégrale des Stranglers et des Cure m’accompagne sur la route des vacances. Je redécouvre Faith, un disque d’exception 

12/08/07

J’écoute les grands débats contemporains de France-Culture en faisant la vaisselle. Ce soir le sujet porte sur le vieillissement de la population. Les sociologues de haute volée qui dialoguent notent en passant qu’un des moyens pour saborder une retraite tranquille est de multiplier les divorces pendant sa vie active, sources de pensions alimentaires sans fin et d’explosion exponentielle des dépenses ménagères. Pour une vieillesse paisible les vieux votent pour la paix dans les couples !

11/08/07

Rigolo : Marianne signe un article cette semaine sur le coté nouveau-riche-clinquant du Sarko. C’est vrai qu’il donne matière à sourire : Ray-Ban Aviator, brushing de star, montre Breitling lourde et grosse, cigares de pédégés, stylos Montblanc en argent massif. Bref, du Bernard Tapie en à peine plus distingué. Sans parler des vacances tape-à-l’œil. Il est vrai qu’il est des positions au sommet de la République où un peu de discrétion et de modestie ne nuit pas à la popularité.

10/08/07

Un étudiant congolais veut porter plainte contre Tintin au Congo pour racisme et autres billevesées ; et faire interdire la bande dessinée : la culture belge frémit !

09/08/07

Lustiger est enterré aujourd’hui. Il est présenté partout comme un homme bon et fort en gueule, humain avec une grande élévation spirituelle. Très bien, il a sûrement été tout ça. Mais les médias nous serinent que malgré sa conversion du judaïsme au catholicisme à 14 ans il n’a rien renié ! Comment ça il n’a rien renié ? Je rêve ! Il a quand même changé de crèmerie. Bon, ce n’est pas grave, c’est un peu comme un dirigeant socialiste qui rentre dans le gouvernement Sarkozy, il passe d’un dogme à l’autre, c’est tout.

08/08/07

Une étude de l’NSEE explique qu’un homme de 40 ans n’ayant jamais vécu en couple a deux fois plus de probabilité de décéder qu’un homme en couple. Avoir deux enfants est à l’inverse un garant de longévité. M… j’ai pas de chance !

07/08/07

Plein de grands hommes qui nous quittent ces derniers temps : Antonioni, Bergman, Henri Amouroux, le cardinal Lustiger. Ce dernier est présenté comme le grand réconciliateur des juifs et des catholiques et salué pour cette œuvre de salut public. J’avoue n’avoir jamais vraiment bien compris ce qui séparait les uns des autres, sinon une histoire d’ancienneté d’un testament, voire d’un Jésus venu ou attendu. Je suis mal placé pour juger de la réalité de cette réconciliation.

05/08/07

L’évènement vaut que l’on s’y arrête : la Cote d’Ivoire serait en train de retrouver le chemin de la paix, presque toute seule, et en tout cas sans le secours de ses anciens colonisateurs. C’est sans doute un gage de succès. L’armée française va peut-être pouvoir évacuer ce pays, dans la joie et la bonne humeur. Cela doit rester l’objectif majeur de toute solution ivoirienne.

03/08/07

Concert Architecture in Helsinki en plein air aux arènes de Montmartre dans le cadre de Paris Quartier d’Eté. Un groupe australien (comme ne l’indique pas son nom) bien déluré, une bande de jeunes créatifs et cool. Le leader chanteur/guitariste en bermuda/chemise à fleurs, le bassiste blanc grimé en bushman avec locks et barbe, une chanteuse bien en chair et en T-shirt aux motifs aborigènes, et trois autres musiciens. Tout ce petit monde débarque à l’instant du vol de Singapour pour se retrouver à Montmartre, légèrement décals mais toujours plein d’énergie et d’enthousiasme, buvant des quantités industrielles de bière, s’échangeant les instruments au hasard des morceaux et nous délivrant une musique neuve et artisanale, pleine de cassures de rythmes, de vocalises improbables, agrémentée d’un coup de trombone à coulisse de temps en temps, de drums électroniques et de l’esprit des antipodes. Une espèce de Talking Heads descendu de l’Ayers Rock.

31/07/07

Je n’avais jamais vu Tommy, le film tiré de l’opéra rock des Who. Voilà qui est désormais fait grâce à Arte dont le programme estival est très marqué rock, pour notre plus grand plaisir. La musique est évidemment celle d’origine mais les chants sont différents, je n’ai d’ailleurs pas l’impression que ce sont le Who qui chantent même si c’est Roger Daltrey qui joue le héros… malheureux de ce film. Encore une histoire de fils traumatisé par un méchant papa !

28/07/07

Galouzeau est mis en examen pour dénonciation calomnieuse et autres babioles de l’affaire Clearstream. J’espère pour lui qu’il pourra prouver son innocence car si tel n’est pas le cas cela en dira long sur les implications louches du pouvoir d’aujourd’hui dans des affaires que l’on croirait relever d’un autre siècle.

26/07/07

Lenni Jabour de retour à Paris m’invite pour un petit concert privé et solo au Café Barge, elle joue (au piano) et chante des morceaux des Dangereuses et une reprise des Cure, Friday I’m In Love extraite de son prochain disque Greatest Hits à sortir sous peu. Comme toujours, cette musique est fraîche et malicieuse. Lenni aura toute une série de dates aux Blancs Manteaux à la rentrée, avec musiciens cette fois-ci. Une bonne occasion de découvrir cette salle du Marais.

25/07/07

Encore plus obscène qu’un coureur cycliste entre deux seringues me semble être l’image du président de la République française en train de signer des accords politico-économiques, y compris la fourniture d’un réacteur nucléaire, avec la Lybie de Kadhafi ! Les nations ont la mémoire courte et la morale est de bien peu de sens dans nos sociétés capitalistes modernes. Etait-il bien nécessaire de se précipiter à Tripoli pour être reçu par l’histrion du désert dans les ruines de son palais bombardé par les américains (suite, rappelons le tout de même, à un attentat à la bombe fomenté par la Lybie dans une discothèque de Berlin fréquentée par des GI’s) ? Sarko aurait pu lui offrir comme cadeau d’Etat une pièce du DC10 explosé par ses services… Il est des circonstances où la morale devrait l’emporter sur les considérations commerciales. Nous devrions laisser la Lybie tourner la page Kadhafi (comme la Syrie l’ère Assad) avant de reprendre langue. Il est des gens qui ne sont pas fréquentables et dont les actes passés doivent les laisser au ban de la société pour le reste de leur vie politique.

24/07/07

C’est étonnant comme les coureurs cyclistes se font prendre par les contrôles anti-dopage. Sont-ils complètement stupides ou complètement dopés ? Sans doute les deux…

Aujourd’hui c’est une des vedettes qui se fait prendre les doigts dans le pot de confiture… après une transfusion sanguine. Il aurait fait ça dans sa chambre d’hôtel la nuit entre deux étapes ? Particulièrement sordide, on imagine le cycliste dans sa salle de bain avec ses pochettes de sang, il faut aimer !

23/07/07

Les Etats-Unis s’énervent car le parlement irakien envisageait de prendre deux mois de vacances cet été, retardant d’autant l’adoption de réformes et de lois chères à l’Amérique. Il parait qu’il fait chaud à Bagdad en été, et les parlementaires américains de préciser qu’il fait également chaud pour leurs soldats basés en Irak… Du coup les vacances ont été ramenées à un mois seulement.

On retrouve l’ambiance du Sud-Vietnam qui a perdu sa guerre contre le Nord par manque de motivation contre une idéologie parfaitement rodée. Les américains avaient un plan de retrait de leurs troupes qui devaient être remplacées par l’armée du Sud-Vietnam. Après moult formations en tous genres, les sud-vietnamiens ont révélé une persistante compétence à refuser de se battre contre leur coreligionnaires du Nord, tout communistes qu’ils soient. La guerre a donc été perdue et quelques mois après les accords de Paris, le Nord « unifiait » le Sud, toujours aussi peu convaincu de la nécessité de se battre. Il devrait logiquement se passer la même chose en Irak après la défaite américaine, l’Iran chiite remettra de l’ordre et mettra fin à la guerre civile irakienne, à sa manière !

22/07/07

Expo des photos Weegee au musée Maillol. Arpenteur des bas-fonds du New-York de la grande dépression des années 30-40, Weegee était le chroniqueur visuel des misères du monde urbain. Succession d’images en noir et blanc, violentes et simples, c’est un défilé de visions morbides sur des cadavres ensanglantés, des arrestations de police, des clochards endormis dans des cabines téléphoniques, des immeubles en feu, des graffitis racistes, bref toute une humanité dévastée au cœur de la vie nocturne de cette métropole de tous les excès.

21/07/07

Ciné ce soir : « Joe Strummer, the future is unwritten » de Julian Temple, un hommage au prince punk qui a mené les Clash au combat. Mélanges d’images d’époque et de souvenirs des vieux amis réunis autour de feux de camp urbains

Souvenirs, souvenirs, lorsque l’on voit Joe animer les squats londoniens et monter son premier groupe The 101’ers (référence à son squat d’alors, 101 Walterton Road), ou les 4 Clash débarquer guitares en bandoulière, pour enflammer la scène rock des 70s sur London Calling et autres White Riot. Nostalgie alors que l’on découvre tout le mal qu’il a eu à dépasser la fin du Clash pour reprendre la route de la musique et fonder les The Mescaleros avant de mourir en 2003 d’une malformation cardiaque jamais diagnostiquée. Un beau film sur la bande-son d’une époque et son message d’énergie : rien n’est écrit, battez-vous !

19/07/07

Mesure de salut public pour les allemands, leurs télévisions ne transmettent plus le Tour de France. Le niveau culturel germanique devrait s’en ressentir.

19/07/07

Khadafi s’est bien débrouillé, il a fait ravaler son chapeau à l’Occident à qui il a réussit à faire payer à la Lybie la contrepartie des indemnisations de Lockerbie mettant ainsi au même niveau l’explosion d’un Boeing 747 et la soi-disant contamination au VIH  d’enfants libyens par des infirmières bulgares. C’est tout de même très fort de sa part, exceptionnel même ! Nos démocraties sont faibles et continuent à parler à ce personnage, ou comment les petits arrangements prennent le dessus sur les grands principes.

18/07/07

Fillon imagine étendre à l’enseignement le service minimum qui devrait s’appliquer au secteur du transport. Des associations de parents d’élèves se réjouissent. Les syndicats d’enseignants s’étranglent de fureur, on porterait atteinte au droit de grève… eh bien, c’est exactement ça. Le projet est bien de limiter le droit de grève dans le secteur public !

17/07/07

Summer of Love, Arte rend hommage au flower power de la fin des 60s avec GimmeShelter sur le concert des Rolling Stones de décembre 1969, avec Jefferson Airplane en première partie. Nous sommes sur le circuit automobile d’Altamont où le concert a été transféré après son annulation dans le Golden Gate Park pour craintes de troubles à l’ordre public… Des Hells Angels font le service d’ordre musclé dans un joyeux désordre, acide, rock, bière et bagarre. Grace Slick arrête son show quand Marty Balin prend un pain. Les Stones ont du mal à finir une chanson sans que quarante hippies montent sur scène. Cette agitation se termine avec un mort, soit disant poignardé pendant Sympathy for the Devil, en fait bien après.

Suit le fameux film Jimi plays Monterey de la même année. Jim célèbre au Royaume-Uni débarque revient aux Etats-Unis où il est quasiment inconnu. Il est présenté à Monterey par Brian Jones  il interprète Like a Rolling Stones, Hey Joe et met le feu à sa guitare dans un autodafé purificateur sur fond de rébellion contre la guerre du Vietnam. Quelle époque, quel artiste jamais égalé ! Deux après ce concert, Jim était mort.

Retour sur terre, mon pote membre gold du fan-club des Stones m’appelle ce soir du show de Bucarest pour me passer au mobile les premiers riffs de Satisfaction en direct… 40 ans après Altamont.

16/07/07

Dieu merci l’Allemagne emporte le morceau chez EADS et prend les commandes d’Airbus Industrie où se posent les véritables problèmes d’organisation industrielle que les allemands ont su de tous temps résoudre bien mieux que les français engoncés dans des décennies d’immobilisme syndicalisé. Le Gallois qui n’a pas démérité s’occupera de la holding cela suffira à l’emmener doucement à la retraite.

Dieu merci la France s’est inclinée devant Angela qui a pu réaffirmer sa foi en une banque centrale européenne indépendante et un euro fort. Paris s’est cru autorisé un moment à donner des leçons d’économie monétaire à Berlin… on peut toujours rêver.

13/07/07

Des millions de gnous ont entamé leur transhumance vers les points d’eau du sud, les cols du Tour de France et les feux d’artifice du 14 juillet. Fébriles tels un député UDF qui cherche à sauver son siège le 11 juin au matin, la France migre vers un repos bien mérité, et moi je m’apprête à un vendredi soir tranquille avec les DVD de Depeche Mode.

10/07/07

Bon, Galouzeau la gargouille va être mis en examen dans l’affaire Clearstream après des perquisitions menées à son domicile, elles-mêmes rendues possibles par une fouille de l’ordinateur du général Rondot sur lequel des experts ont pu reconstituer des fichiers détruits. On reste un peu confondu devant un tel amateurisme de la part d’un maître espion. Un enfant de 10 ans sait qu’un fichier sur un ordinateur n’est jamais complètement détruit et le Rondot l’ignorait ! On lui a appris quoi à la DGSE ? A dynamiter les bateaux de Greenpeace sans doute, mais pas à planquer des documents.

Au moins le Gergorin, celui qui écrivait des lettres anonymes au juge depuis son bureau au lieu de vendre des airbus, a fait disparaître son ordinateur correctement. Il est accusé de destruction de preuves, certes, mais du coup il n’y a plus de preuves.

D’après Le Monde  les juges seraient ressortis de chez le Galouzeau avec des dossiers en pagaille marqués Affaire Clearstream, un ordinateur et autres babioles. Ca aussi c’est un mystère : les journalistes récupèrent les procès-verbaux d’audition ou de perquisition en 24 heures. Comment font-ils ? Mis à part un ou deux juges et leurs greffiers, il ne doit pas y avoir grand monde ayant accès à ces documents et prêts à violer le secret de l’instruction.

Globalement on a l’impression d’avoir à faire soit à une bande d’incompétents notoires, soit à des manipulateurs dont le machiavélisme dépasse l’entendement. Je penche plutôt pour la première solution : une clique de branleurs de première catégorie qui confondent domaine public et fait du Prince, se croyant au dessus de tout et autorisés au pire, alors qu’ils sont payés pour faire un boulot qu’ils délaissent.

09/07/07

Nos politicards sont incorrigibles, devant les offres de maroquins proférés par la droite, ils frétillent tels des gardons dans un bocal, ils n’en peuvent plus de faire des rodomontades avant d’accepter les honneurs. Mais ils vont se faire croquer telles des souris qui se goinfreraient du fromage servi par le chat.

08/07/07

Le bon peuple espagnol se fait encorner à Pampelune par des taureaux en fureur lâché dans les rues et les vapeurs d’alcool de la soirée précédente : traditions et arriération font souvent bon ménage.

07/07/07

France propose la candidature de Strauss-Kahn pour la tête du FMI : entre coup de Jarnac et illusion sur la puissance de notre nation à imposer qui que ce soit dans cette institution, Sarkozy s’agite pour occuper l’espace.

07/07/07

Une incroyable version de La Isla Bonita pour le final du Live Earth de Londres ce soir. Madonna est apparue avec un duo guitar/violon de vieux gitans complètement azimutés, les Gogol Bordello, récupérés je ne sais où mais qui ont fait un spectacle redoutable sur ce vieux classique.

01/07/07

Très belle exposition à la Fondation Cartier : Rock ‘n’ Roll 39-59 sur les origines de cette musique dans l'Amérique des années 40-50.

L’après-guerre outre-Atlantique voit foisonner les innovations musicales en même temps que se libèrent les mentalités. Les rythmes du blues des noirs du Sud profond élaborés dans les champs de coton vont influencer pour toujours le Rock ‘n’ Roll en gestation dans les villes blanches. Le blues qui leur a fait endurer les souffrances de l’apartheid sera l’un des véhicules de leur reconnaissance et une incroyable revanche sur le monde blanc de part sa paternité incontestable sur le Rock. L’exposition montre photos, juke-box étincelants, un studio d’enregistrement, une Cadillac arrondie, des coupures de presse de l’époque crachant leur venin sur cette musique dépravée, et un superbe film Rock ‘n’ Roll The Early Days où se croisent Fats Domino et Little Richard, Elvis bien sûr et Buddy Holly. A ne manquer sous aucun prétexte. Décidément cette Fondation Cartier pour l’Art Contemporain présente une programmation de plus en plus riche. Un musée dans la librairie duquel trônent en bonne place des poésies de Patti Smith ne peut pas être un mauvais endroit ! Et je repars avec Auguries of Innocence dans ma besace.

30/06/07

Hehhhhh ! Pas mal ! J’essaye de comprendre les multiples services que m’offre l’hébergeur de mon site web. C’est plutôt compliqué mais je commence par le plus simple, les statistiques de visiteurs : depuis février 2007, date de sa création, j’ai une moyenne de 982 visiteurs par mois.

24/06/07

Ségolène fait la politique de la chaise vide au comité directeur du PS après avoir affirmé que le SMIC à 1 500 EUR et la généralisation des 35 heures défendus dans son programme présidentiel étaient des imbécilités. Toute vérité n’est pas bonne à dire et les éléphants du parti s’étranglent de colère. Tout ceci est plutôt rigolo, je ne sais pas qui va l’emporter de la Jeanne d’Arc socialiste contre les archéos, mais voir Mélenchon avaler sa cravate de fureur est un petit plaisir dont il ne faut pas se priver en ces temps difficiles.

23/06/07

Plus c’est gros et plus ça passe ! Au cœur de la négociation européenne sur le poids respectif des pays dans les votes communautaires, les polonais affirment que s’il n’y avait pas eu la seconde guerre mondiale, ils seraient aujourd’hui peuplés de 66 millions d’habitants au lieu de 38. Les allemands ont du apprécier…

23/06/07

Lou Reed joue Berlin au Palais des Congrès avec Steve Hunter à la guitare, un cœur de jeunes filles et un ensemble de cuivres. « Le disque le plus déprimant de l’Histoire du rock » comme le qualifie Le Monde est également l’un des monuments de cette Histoire, un véritable coup de poignard émotionnel produit par une âme torturée et inspirée. Berlin est interprété de brillante manière par les survivants de cette époque révolue, véhiculant toujours la même charge d’angoisse devant l’inéluctabilité du drame, l’avancée du désespoir sans espoir de retour : Sad Song. Lou est le vrai poète géant de notre musique.

22/06/07

Avec un cynisme assez exceptionnel dans les discussions internationales, pourtant très performantes dans ce domaine, la Lybie négocie la libération des « infirmières bulgares » accusées d’avoir propagé le sida à des enfants, contre des compensations financières à peu près équivalentes à celles versées par ce pays aux Etats-Unis et à la France suite aux attentats contre les avions de la TWA et d’UTA qui avaient faits quelques centaines de morts. Et la Lybie va sans doute obtenir satisfaction. C’est la quintessence de la prise d’otages par un Etat, une remarquable négociation libyenne, assez ubuesque, où la raison des Etats les plus riches fait pencher la balance du coté du plus faible qui en profite pour régler ses comptes avec brio.

19/06/07

Eh bien voilà le Juppé qui se lâche et qui agresse un journaliste insupportable. Ce matin il a annoncé qu’il gardait la mairie de Bordeaux (fauteuil pour l’amour duquel il a tout de même fait démissionner le conseil municipal il quelques mois à peine). C’est bien mon Juju, vas’ y, laisse toi aller ! D’abord profite de la vie dans le sud-ouest, elle est cool. Flingue quelques journalistes, il en restera toujours assez pour poser des questions stupides. N’hésite pas à leur dire qu’ils sont des crétins, tu verras cela détend merveilleusement, comme une thalasso à Biarritz. Et puis prend ton vélo et va pédaler dans les landes, au grand air, cela va te régénérer, tu es tout pâle ces derniers temps.

Mon Juju, plus ça va et plus je me sens proche de toi, sans bien entendu prétendre égaler ta haute stature. Tous les deux nous sommes honnêtes et droits, rigoureux et inspirant la confiance aux belles-mères, mais tristes et déprimant, et sans une once de sens commercial. Alors Juju, ce n’est pas grave, c’est comme ça, c’est tout ! Il faut prendre la vie comme elle est et ne pas éternellement chercher à inverser le cours de choses. Il vaut mieux essayer de s’intégrer avec harmonie dans le courant qui nous porte.

Mon Juju, les électeurs c’est comme les femmes, ils couchent avec les gens qui les font rêver, pas avec les comptables ! Et je n’ai pas besoin de te faire un dessin, toi et moi on est plutôt dans la deuxième catégorie. Donc pas de déprime, pas de tentation de Venise ou d’ailleurs, just keep cool la vie est belle Juju, consacre la simplement à ce que tu sais faire, c'est-à-dire pas les élections ou la politique, tu es trop pur pour ça.

16/06/07

C’est la Saint Hervé et je vote Nicole Guedj, UMP compétente. Et c’est Yves Cochet, écolo, qui l’emporte dans ma circonscription. Décidément je ne porte pas chance aux candidates, après Marielle, c’est Nicole qui me claque dans les doigts à peine mon bulletin mis dans l’enveloppe.

16/06/07

Grande avancée conceptuelle à l’issue de ce deuxième tour des élections législatives, il semble que le statut de repris de justice ne soit plus un aussi fort argument électoral que par le passé : Juppé, Carignon, Mellik sont dégagés, seul Tibéri réussit à se faire élire.

Bon, Juppé-le-contracté se fait sortir par la bourgeoisie bordelaise, que l’on ne savait pas particulièrement révolutionnaire ; il faut quand même le faire ! Il a sans doute déployé les derniers efforts pour arriver à un tel résultat. Il est vrai que nos us et coutumes sont quand même un peu bizarres : son chef Fifi l’oblige à être élu député pour rester ministre puis à démissionner aussitôt pour s’installer à Paris alors que c’est justement s’il n’était pas élu à Bordeaux qu’il aurait le temps d’être ministre puisque s’il est député il a plus le loisir d’être ministre. Peut-être que les bordelais raisonnent comme moi et ne comprennent pas grand-chose à cet embrouillaminis politicard ?

Donc, Juppé-raide-comme-un-passe-lacet a démissionné du gouvernement et devrait se retirer une deuxième fois de la vie politique. Malgré ses cotés plutôt sympathiques (il a accepté de payer en justice pour Chichi sans broncher pour les affaires de la mairie de Paris) il va falloir qu’il réalise une bonne fois pour toutes que les français ne l’aiment pas et le rejettent systématiquement où qu’il se présente. C’est ainsi. Pourquoi continue-t-il à s’acharner ? Ne peut-il essayer de profiter de la vie à Québec ou à Bordeaux : un petit mandat municipal, un peu de consulting politico-communicant, plus sa retraite d’ancien ministre et la vie sera belle ? Il pourra emmener sa jeune épouse faire du shopping et un peu de tourisme culturel. Que demande le peuple ?

L’UMP pleure des larmes de crocodiles sur le sort de Juppé-le-raide-comme-la-Justice avec une mauvaise foi remarquable. On va bien arriver à le remplacer au ministère du développement durable, ce n’est quand même pas le bout du monde. Et puis on parviendra aussi assez bien je pense à se passer de son caractère soupe au lait et surtout de sa fidélité à Chichi.

Juju, crois moi, il y a une vie après la politique (c’est ton maître Chichi qui l’a dit), et puis promis, je t’emmène voir les Stones la prochaine fois tu pourras reprendre I can’t get no satisfaction! avec Mick. Et d’ailleurs samedi soir au stade de France, Mick nous a dit entre deux chansons que Fifi était dans l’assistance. Donc tu vois, lui il était peinard, déjà réélu et pendant que tu sonnais aux portes pour faire la manche aux voix, il se la coulait douce. Tu crois qu’il serait venu donner un coup de main à Bordeaux à son ministre en chef ? Que nenni il a préféré les Rolling Stones au soutien à un concurrent. Il t’a laissé te faire étriller sans remord. Prends en de la graine Juju, détend toi, souris, arrête de courir, de prendre des coups, sois cool et tout ira bien !

16/06/07

Hummm… les Rolling Stones sont en ville, une ambiance de merguez flotte au-dessus du Stade de France, 80 000 fans sont en train de migrer vers Saint-Denis pour s’abreuver autour de leur point d’eau, pas encore trop asséché par le temps !

Oh Yeaaaaaahhhhhhh!!!!!!!! la set list du show : Start Me Up/ Let's Spend The Night Together/ Rough Justice/ All Down The Line/ She Was Hot/ Waiting On The Friend/ Can't You Hear Me Knocking/ I'll Go Crazy/ Tumbling Dice/
--- Introductions/ Happy (Keith)/ I Wanna Hold You (Keith)/ It's Only Rock'n Roll (to B-stage)/ It's All Over Now (B-stage)/ You Got Me Rocking (B-stage)/ Honky Tonk Women (to main stage)/ Sympathy For The Devil/ Satisfaction/ Brown Sugar/ Jumping Jack Flash (encore)

Quelques perles avec Waiting On A Friend et Mick à la guitare électroacoustique, un hommage à James Brown I’ll Go Crazy et une incroyable version de Can’t You Hear Me Knocking, bluesy à souhait à grand renfort de solos de sax, de guitare et d’harmonica. On imagine que Mick n’a jamais du frapper très longtemps aux portes des élues de son cœur, mais en tout cas il fait comme si, et avec beaucoup de vérité.

Et le set de Keith a été parfait, j’avais un peu oublié ces deux morceaux. D’habitude on allume une cigarette et on discute pendant que le vieux pirate s’approche du micro, mais là on a eu du vrai rock et le Keith de légende accroché à sa vieille guitare éraflée.

15/06/07

Les bombes continuent d’exploser à Beyrouth, décimant politiques et journalistes, sans parler des anonymes qui se trouvent au mauvais moment au mauvais endroit. Tout le monde désigne bien entendu la Syrie, c’est facile. J’ai du mal à croire que ce pays puisse être aussi malfaisant, ou à tout le moins qu’il soit si efficace dans le foutage de boxon chez ses voisins alors qu’il est tellement la tête sous l’eau à l’intérieur de ses propres frontières. Après tout les libanais sont sans doute aussi capables de faire exploser des voitures suicides sans l’aide de personne. A Gaza le Hamas massacre le Fatah et vice versa en Cisjordanie. Personne n'y comprend plus rien et le monde arabe se décrédibilise encore un peu plus. Pauvre Proche-Orient qui n’a pas mérité tout ceci !

14/06/07

Nom de nom de nom de nom de D… ! Quelqu’un a ch… dans mon parking. Comment voulez-vous que je ne vote pas pour Sarkozy qui a promis de rétablir l’autorité ?

11/06/07

Arghhhhhh ! Ma candidate Marielle de Sarnez… de Corvée de Chiottes de Bon Matin n’a même pas passé le premier tour malgré mon soutien passionné.

11/06/07

The White Stripes au Zénith ce soir : un couple tout en rouge sur scène, des guitares, du blues et de l’inspiration. Un grand bonheur. Ce Jack White est une sorte de Jimi Hendrix réincarné ; même quand il accord sa guitare, à l’oreille, dans des sifflements de saturation larsenisée, on crie au génie.

06/06/07

Dolorès O’Riordan, ex-leader des Cranberries démarre son show ce soir au Bataclan sur Zombie, histoire de se mettre en voix. Petit bout de femme irlandaise, tout de noir vêtue, cheveux noir de jais et visage blanc neige, l’égérie anorexique des 90’s s’est transformée en rockeuse épanouie. Elle joue avec deux molosses guitaristes lookés gitans, un batteur et un clavier.  Le public est aux anges et la couvre de roses. Ressuscitée, Dolorès nous sert un Salvation diabolique pour tirer sa révérence.

05/06/07

Les Rolling Stones ont démarré ce soir la tournée européenne 2007 au Werchter Park de Bruxelles Avec Van Morisson en première partie. La set list : Start Me Up, Shattered, Rough Justice, Rocks Off, Heartbreaker, Some Girls, Waiting On A Friend, Can't You Hear Me Knocking, Tumbling Dice, I'll Go Crazy, --- Introductions, I Wanna Hold You (Keith), Slipping Away (Keith), It's Only Rock'n Roll (to B-stage), It's All Over Now (B-stage), Satisfaction (B-stage), Honky Tonk Women (to main stage), Paint It Black, Jumping Jack Flash, Brown Sugar, Sympathy For The Devil (encore).

Mon pote membre platinum du fan club des Stones me passe Waiting On A Friend en direct sur son portable. L’amitié sur fond de Rock ‘n’ Roll, la vraie vie, enfin ! Tout s’annonce au mieux pour le Stade de France la semaine prochaine.

02/06/07

Le come-back des repris de justice : après Juppé revenu d’installer sous les ors des palais du VII° arrondissement c’est maintenant Carignon qui se présente aux législatives avec l’investiture de l’UMP et de Line Renaud (si, si, vous ne rêvez pas, c’est bien vrai, il y a même sa lettre de soutien sur le blog de Carignon), quel attelage redoutable ! Et Tibéri qui ressort du bois avec l’investiture de l’UMP dans le 5ème arrondissement. Toujours cet attrait du pouvoir qui les pousse à re-gravir sans cesse la roche de Sisyphe…

Dans le cas de Juppé-le-Raide, le plus drôle est à venir car Fillon a dit que ses ministres qui ne seraient pas élus aux législatives seraient renvoyés dans leurs pénates. Et il semble qu’il soit en difficulté à Bordeaux. Bizarre d’ailleurs cette coutume française qui veut qu’un ministre se présente aux législatives pour démissionner dès son élection pour garder son maroquin. Cela ressemble très légèrement à du foutage de gueule d’électeurs cette pratique !

31/05/07

visite le directeur de la Banque de Bretagne de Lannion : un grand bureau qui donne sur le centre ville et les berges du Leguer, qui vivent au pré des marées montantes et descendantes, débordant de fleurs. Ca a l’air pas mal comme poste 

30/05/07

Les Stones en répétition à Bruxelles. Les set-lists :

=> Lundi 29 mai : Happy, Tumbling Dice, Miss You, She's So Cold, Rocks Off, Can't You Hear Me Knocking, Some Girls, I'm Free, Shine A Light, Rip This Joint, Sway, Thief In The Night, It's All Over Now 2x, Memory Motel 2x, Dead Flowers, Get Off Of My Cloud, Beast Of Burden, Before They Make Me Run, Can't Be Seen.

=> Mardi 28 mai : Jumping Jack Flash, It's Only Rock'n Roll, Live With Me, Oh No Not You Again, She's So Cold, Bitch, Memory Motel, Sway, Rocks Off, Tumbling Dice, "James Brown style" soul/funk song, Wild Horses 2x, Worried About You 2x, Can't Be Seen 2x, You Don't Have To Mean It 2x, Infamy 2x.

28/05/07

Patti Smith à l’Olympia ce soir qui joue Are You Experienced de Hendrix à la clarinette, accompagne un luth sur Nirvana : les Dieux parlent aux Dieux !

25/05/07

Orchestral Manoeuvres in the Dark à l’Olympia ce soir, les héros sont un peu fatigués mais nous font un best of de leur inoubliables ritournelles techno-électroniques, sur un light show éblouissant.

24/05/07

Le gouvernement affiche une brochette de Sarkozettes avec quelques nouvelles et des rombières pas vraiment de première fraîcheur. La MAM, Jeanne d’Arc de notre défense nationale se retrouve à l’intérieur. Peut-être pourra-t-elle y dégurgiter le parapluie qu’elle a avalé toute jeune ? Il faudrait la mettre à dégorger dans un bain de gros sel pour lui redonner une allure un peu plus souple. La Boutin, je pensais qu’elle n’était plus utilisable après ses crises de larmes sur les bancs de l’Assemblée nationale mais on l’a ressorti des archives ! Et puis il y a Roselyne, avec sa tête d’ex-coquine recyclée dans la gaffe politique, mais sympatoche avec son rouge à lèvres coulant et trop voyant.

25/05/07

Kouchner explique dans Le Monde pourquoi il a accepté l’offre d’ouverture du nouveau président : « La politique extérieure de la France n’est ni de droite ni de gauche. Elle défend les intérêts de la France dans un monde qui se réinvente chaque jour. ». Il est bien ce garçon qui n’a pas hésité à braver les quolibets de ses camarades pour tenter l’expérience de faire de la politique, même avec la droite. J’espère qu’il va réussir et que ses pontages coronariens sont solides car il n’a pas fini d’encaisser des injures.

20/05/07

Un numéro spécial des Inrocks sur Björk ce mois-ci. C’est vraiment une artiste surprenante et séduisante comme on en fait peu. J’achète son dernier disque Volta et me replonge dans les anciens en attendant le final de Rock en Seine qu’elle doit assurer en août à Paris.

19/05/07

Concert au Café de Montmartre avec Porco Rosso et Locus, une soirée de musique dans une cave parisienne. Des amateurs éclairés, connus sur MySpace, qui s’amusent et nous réjouissent. De la musique française mâtinée de pop/folk. Un samedi soir plein de bonheur.

16/05/07

Je rêve, la mère Galouzeau lors de la passation de service entre premier ministres porte une veste à imprimés bleus où on peut lire « adios, bye bye, ciao ciao, salut ». Après Rachida en corsage transparent la veille pour l’arrivée de Sarko à l’Elysée, les femmes brillent à droite pour essayer de suivre la voie sexy de Ségo !

15/05/07

La soupe est en train de cuire mais il semble qu’il n’y aurait que quinze couverts au banquet ministériel et, oh crime de lèse majesté, la moitié de femmes plus quelques ministres de gauche ou de la société civile. Cela ne laisse que cinq ou six places pour les grognards de l’UMP qui en semblent fort marris et le font savoir. C’est étonnant l’ambition de ces gens pour un maroquin et la si haute idée qu’ils ont d’eux-mêmes ! C’est quoi un poste de ministre ? Des portes capitonnées et une grosse voiture, des soucis et plus beaucoup de prise sur l’évènement. Mais beaucoup de télévision et de médias. Sarko quant à lui s’estime irremplaçable à la tête de l’UMP et y place une direction collégiale après sa démission.

Le discours que Chichi a rêvé de prononcer : Chichi for ever !

14/05/07

Sarko affirme qu’il choisira ses ministres sur des seuls critères de compétence et non de fidélité :  « La fidélité est pour les sentiments, la compétence pour le gouvernement. » ! Tout le contraire de mon employeur qui n’arrête pas de rabâcher qu’il préfère des collaborateurs « qui croient au projet » que des gens compétents.

12/05/07

Je vais récupérer ma guitare chez mon petit luthier de quartier. Un jeune barbichu à queue de cheval qui me reçoit dans un petit atelier qui sent bon le bois et la colle, débordant d’instruments à cordes. On papote cinq minutes, il vit de son boulot depuis six ans et s’en sort pas trop mal. C’est bien de savoir que ces artisans de la musique peuvent encore survivre !

11/05/07

Volta le nouveau disque de Björk est dans les bacs. Comme chaque production de cette originale artiste islandaise, c’est un évènement culturel qui fait la une, même des médias pas particulièrement spécialisés. Bien qu’annoncé comme abordables, les compositions restent complexes, on n’y rentre pas à la première écoute. J’ai voulu prendre une place pour son show aux Arènes de Nîmes en août mais tout est parti en 24 h… Tant pis, je la verrai au Festival Rock en Seine cet été.

08/05/07

Je revois Fabius au Zapping de Canal+ lors de la soirée électorale de dimanche soir, interrompu par Pujadas qui préfère donner la parole à Johnny en direct à la sortie de Fouquet’s plutôt que de poursuivre avec le discours rabâché de notre socialiste mondain ! La tête de ce pauvre Fafa valait le déplacement. Il a juste eu le temps d’ajouter « Ah ! Il est revenu de Suisse ? ». Dieu merci le téléspectateur en a eu pour son argent et a pu goûter toute la subtilité de l’analyse politique du rocker, toujours plus intéressante que celle de Pujadas malgré tout.

07/05/07

Quel parcours quand même ce Sarkozy ! Immigré de la 1ère génération, non énarque, et président de la République française à 52 ans. Que l’on soit d’accord ou non avec ses idées, c’est tout de même impressionnant. Quand on pense à l’ambition féroce qui a animé un Chichi toute sa vie alors qu’il était issu du sérail gaulliste, sortait de l’ENA et était marié avec une représentante des 100 familles de la noblesse industrielle ; on imagine difficilement la rage, la haine, l’incroyable énergie, l’absence totale de doute et de scrupule qui ont du animer ce bonhomme tout au long de sa lutte pour le pouvoir suprême.

06/05/07

Ségolène perd avec le sourire. 85% des électeurs se sont prononcés. Le Pen est ramené à 10%, le parti communiste ne devrait plus s’en remettre ; on a vu pire comme résultat électoral ! La prochaine avancée démocratique pour la France serait sans doute de se doter de rédactions de journalistes intelligents dans ses principaux médias. Vaste tâche si j’en juge la qualité des questions ce soir sur les grandes chaînes hertziennes : l’unique souci des interviewers est de savoir qui va tuer qui au PS, qui sera nommé premier ministre à droite et où Sarko part en vacances. Alors à chaque invité qui défile, et une rédaction de télévision un soir de deuxième tour c’est une véritable auberge espagnole, ils posent les mêmes questions vides de sens, ou interrompent les politicards pour donner la parole à Johnny ou à Bigard. Bon, et en plus Mireille Matthieu chante la Marseillaise, j’espère qu’on fera mieux pour la suite question renouveau !

05/05/07

Après avoir appelé à un deuxième tour Ségo/Sarko, donc sans Bayrou, Colombani dans Le Monde appelle à voter Ségolène : « Sa victoire lui donnerait l’autorité pout engager ce travail de réinvention indispensable. C’est un pari. Pour le pays, il mérite d’être tenté. »

04/05/07

C’est qui ce Grégory Lemarchal dont la mort émeut toute la France ? Je n’en avais jamais entendu parler.

03/05/07

Je suis dans mes déclarations de revenus et bute à nouveau sur ce concept fiscal typiquement français : on paye de l’impôt sur l’impôt. Une partie de la Contribution Sociale Généralisée (CGS) est imposable. C’est vraiment de la double imposition caractérisée. Je me demande encore comment nos députés ont pu voter et légaliser cette malversation de notre administration fiscale. Le pire est que chaque année la loi de finance renouvelle ce hold-up et personne ne dit rien. Si j’avais le temps le temps je partirai en guerre citoyenne contre cette incompétence de nos représentants.

02/05/07

J’ai lu hier une rumeur dans Charlie Hebdo comme quoi Sarko aurait tabassé bobonne qui du coup aurait refait ses valises pour repartir à New-York dans les bras de son amant. Tout frétillant je m’apprête à diffuser largement cette information ce matin au bureau devant la machine à café mais je découvre, pantois, que tout le monde est déjà au courant et en plus j’apprends que Ségo ne coucherait plus avec François depuis longtemps… C’est incroyable tout ça ! Comment voulez-vous que l’on vote sereinement si l’on est aussi mal informé ? On verra bien à la cérémonie d’investiture à l’Elysée si le président élu est célibataire ou pas !

Je regarde vingt minutes du débat Ségo/Sarko en dinant. RAS sur le fond mais la Royal, elle a l'air plutôt coriace, pas dans le genre douce et tendre !

30/04/07

Pont du 1er mai, c’est cool de traîner au printemps, de jouer de la guitare devant une bière et de lire Charlie Hebdo au Luxembourg, bref, de ne pas travailler.

30/04/07

Sarko racole à Bercy hier soirdevant un impressionnant parterre d’intellectuels où l’on reconnaît, entre autres, Johnny, Arthur, David Douillet, Enrico, etc. Il veut « liquider » mai 68 ! Bon, il ne faut tout de même pas trop exagérer… c’est notre Histoire même si le chérubin est trop jeune pour l’avoir vécue. On peut en contester la pensée ou les motifs mais cela s’est passé. Pendant qu’il y est il peut proposer peut-être de nettoyer la révolution française et aller installer le palais présidentiel en Vendée il pourrait ainsi récupérer les voix du vicomte de Villiers.

29/04/07

Dernier avatar du capitalisme, les actionnaires de la banque néerlandaise ABN AMRO objet d’offres de rachat de la part de différentes banques européennes votent pour « le démantèlement, la vente ou la fusion,…, [afin de créer] le maximum de valeur pour les actionnaires. ». Ce maximum est pour le moment de 72 milliards d’euros, offre financière d’un projet qui prévoit très explicitement la disparition d’ABN par dépeçage de ses actifs et partage entre les trois banques à l’origine de cette offre. ABN AMRO n’existera plus en tant que telle même si ses activités seront plus ou moins reprises par les acheteurs. C’est l’aboutissement ultime du capitalisme financier, l’entreprise et son objet social n’ont plus d’importance face à la rentabilité de l’investissement. Alors on crée une compagnie, on la triture dans tous les sens pour en extraire le maximum de jus et ensuite on la jette : Prend l’oseille et tire toi !

29/04/07

A sa sortie de l’Elysée la semaine prochaine Chichi doit emménager, provisoirement, avec bobonne dans un appartement sur les quais parisiens prêté par la famille Hariri. Est-ce qu’on imagine de Gaulle allant s’installer en 1969 dans l’hôtel particulier d’Houphouët-Boigny ? Oui, je sais, je dois être trop vieux avec mes références gaulliennes, mais ça avait quand même plus « de gueule » !

Rien de bien grave sur le fond mais il est tout de même étonnant qu’il n’y ait personne dans son entourage pour lui signaler l’effet déplorable en terme d’image qui peut résulter de l’emménagement d’un ex-chef d’Etat français dans l’appartement d’un politico-affairiste libanais à la réputation très discutée, assassiné par des malfrats à Beyrouth. Encore plus étrange d’ailleurs qu’il n’y pense pas lui-même. On me fera tout de même difficilement croire que notre République ne peut pas loger ses anciens maîtres !

29/04/07

Je ne sais plus qui a dit « le pouvoir corrompt et le pouvoir absolu corrompt absolument » (Francçise Giroud il me semble) mais il y a de ça. On a vraiment l’impression qu’un sentiment d’impunité totale, une perte de contact avec les réalités, animent les actions de nos puissants et ce n’est pas bien, même s’il ne s’agit que de corruption intellectuelle.

28/04/07

Mstislav Rostropovitch est mort à Moscou. Encore un géant qui nous quitte ! Bien sûr j’écoute les suites de Bach pour violoncelle qu’il a joué de façon si déchirante, incarnant au-delà du sublime l’âme musicale russe, slave. Et puis ce violoncelle quel instrument remarquable pour exprimer toute la gamme des émotions, de la joie à la douleur. Et Rostro quel interprète génial pour véhiculer de l’humanité, de la tendresse. De la musique tout simplement !

Heureusement il est mort dans sa Russie natale où il sera enterré. Avec son Maître et ami Chostakovitch il a fait partie de ces artistes martyrisés par le faux nez soviétique d’une Russie musicale qui n’a jamais abdiqué. Que pouvait d’ailleurs le dogme face à la beauté ? Rien, Dieu merci !

27/04/07

Le microcosme parisiano-journalistique a trouvé un vrai non-sujet dont tout le monde se moque mais qu’à force de bourrage de crâne et de gros titres il arrive à transformer en débat de société : la Royal va-t-elle papoter avec Bayrou entre les deux tours face aux caméras ? Au moins pendant que l’on s’étale sur la dimension de la table ou sur la tenue de Ségo on évite d’étaler l’abrutissement « people » dont fait preuve ledit microcosme plus préoccupé à sentir le fumet de la soupe à partager qu'à analyser des programmes et des idées.

24/04/07

« Vous avez aimé Saigon ? Vous allez adorer Mogadiscio ! » avait annoncé l’ambassadeur américain en Somalie lors du lancement de l’opération Restore Hope. On a aimé, spécialement les forces internationales envoyées dans ce pays sans foi ni loi pour atténuer la famine. Et ça continue ; ce sont maintenant les éthiopiens qui ne savent plus comment se sortir du bourbier local. Stalingrad, Alger, Saigon, Kaboul, Bagdad, et d’autres ; toutes les armées étrangères ont été défaites par ces guérillas urbaines dépenaillées mais volontaires. Seule Berlin a ployé sous l’assaut, mais c’était en 1945, l’enjeu était légitime et la planète entière s’en était emparé !

22/04/07

J’ai voté Sarkozy en me bouchant le nez ! Il gagne le premier tour.

20/04/07

Sur la place ensoleillée d'une petite église de campagne sonne un triste carillon. Un ami s’en va et tout notre misérable petit tas de secrets en devient encore plus futile.

16/04/07

Sarko va sur la tombe de De Gaulle. Ces politicards donnent vraiment l’impression de faire feu de tout bois pour y arriver. C’est tout de même un peu effrayant.

15/04/07

Lisa Gerrard au Grand Rex ce soir, ex-Dead Can Dance, avec un pianiste et un clavier : une voix profonde et bouleversante, une espèce de vent terrifiant qui dévale les pentes verglacées d’un Himalaya émotionnel. En robes longues, bleue puis blanc crème, blonde aux yeux bleus, statique devant son micro auquel elle s’accroche bizarrement, elle chante les yeux mi-clos, sur une autre planète, délivrant une voix lisse et d’outre-tombe qui fait frémir et donne la chair de poule tout au long du concert, puis éclate de rire devant les applaudissements sans fin de la salle en adoration. Elle est une Voix immense sur des notes glaçantes.

09/04/07

Il est incroyable le Schivardi. Son programme est tout simplement brillant : il se retire de l’Union européenne pour bâtir une Europe des nations fédérées ; élu président de la République, il ne fera qu’un intérim avant de laisser tous ses pouvoirs au président d’une assemblée constituante ; il nationalise toutes les industries et n’indemnise que les petits actionnaires « les fonds de pension ont assez bouffé », etc., etc. Trotski doit s’en tenir les cotes dans sa tombe, il n’avait jamais vu plus fidèle zélateur !

08/04/07

Je vais consulter mon compte sur le site d’Orange et j’y trouve des pubs pour sonneries de mobiles de Clara Morgane… Je la croyais compétente dans des spécialités plus… langoureuses !

07/04/07

Je suis qualifié de passif-agressif par une copine. Evidement, la première référence à ce terme est la chanson de Placebo Passive Agressive :

It's in your reach
Concentrate

If you deny this
Then it's your fault
That God's in crisis
He's over

Every time I rise
I see you falling
Can you find me space
Inside your bleeding heart
It falls apart

Bon a priori je partage l'intérêt pour cette qualité avec Brian Molko, on fait pire. Le reste est moins brillant => passif agressif.

06/04/07

Une assemblée de jeunes seniors scande No More Heroes à la Cigale avec les Stranglers survivants. J'y suis avec ma cousine d'une génération de moins qui partage malgré tout mon bonheur devant ce concert.

05/04/07

La rumeur courre : Keith Richards aurait sniffé les cendres de son père ! Keith dément : “The complete story is lost in the usual slanting! The truth of the matter is that I planted a sturdy English Oak. I took the lid off the box of ashes and he is now growing oak trees and would love me for it!!! I was trying to say how tight Bert and I were. That tight!!! I wouldn't take cocaine at this point in my life unless I wished to commit suicide”

05/04/07

Un rebelle ivoirien est nommé premier ministre à Abidjan. L’Afrique se retrouve dans le consensus qui lui est si cher. Il y a peu de chances que cela dure très longtemps, il faut d’urgence retirer les troupes françaises avant que l’orage ne reprenne le dessus.

01/04/07

Expo Renoir Landscapes à la National Gallery : un enchantement de lumière, un foisonnement couleurs inspirés des paysages de Seine autour de Paris, de Normandie, du sud de la France, de Venise ou d’Alger. Les vues marines de la Méditerranée débordent de bleus, de nuances subtiles dans lesquelles on se perd en rêveries infinies. Je n’étais pas retourné à la National Gallery depuis les années 70 lorsque j’apprenais l’anglais entre deux concerts des Jam et des Sex Pistols. Les musées britanniques sont superbement entretenus, les audio guides merveilleusement documentés. Ah, la culture de notre vieille Europe déclinée sur les bords de la Tamise, quel bonheur !

30/03/07

Expo Gilbert & Georges à la Tate Modern à Londres et je découvre le monde étrange de ces deux zigotos, fait de gémellité et de symétrie, d’homosexualité, d’auto-contemplation et de dérision. D’immenses compositions murales faites de photographies, de dessins et d’humour ; l’atmosphère est aussi glacée que le papier photo utilisé. Tout paraît symétrique mais ce n’est qu’asymétries de couleurs, de personnages et d’horizons. Très intéressant et original.

Une salle Rothko toute en teintes ocres et obscures pour finir et un retour à l’hôtel par les quais de la Tamise ensoleillés et bondés. Dîner au pub d’en face. Il fait bon à Londres !

29/03/07

Le pape JP II va être béatifié. Dans son dossier de certification ISO du miracle réalisé figure la guérison de la maladie de Parkinson d’une bonne-sœur, deux ans après la mort de Jean-Paul ! Elle aurait passé une nuit en dévotion et de prière tournées vers notre pape défunt et se serait retrouvée guérie. Tant de sornettes sont-elles vraiment nécessaires au dogme ou tout simplement pour reconnaître la valeur d’un homme ?

28/03/07

Le nouveau thème populiste à la mode électoraliste porte sur l’identité nationale et le drapeau bleu-blanc-rouge ! A deux gamines adolescentes à qui l’on demande à quoi sert le drapeau national répondent la bouche en cœur : « c’est pour la coupe du monde »… Il va falloir sacrément doter le budget du futur ministère de l’identité nationale pour inverser la tendance.

26/03/07

Bryan Ferry au Grand Rex. Il a pris un peu d’embonpoint et nous fait ses reprises de Dylan. Mais il est toujours Bryan, séducteur élégant !

26/03/07

Une terroriste RFA est relâchée après plus de vingt années d’emprisonnement. Elle ne regrette rien. Batisti bientôt ré-emprisonné en Italie, la vieille Europe a du mal à se sortir de son passé terroriste.

25/03/07

Deux soirées successives de The Musical Box qui recréent Foxtrot et Selling England by the Pound de feu Genesis. Une grande interprétation d’œuvres majeures. Je discute avec le guitariste François Gagnon, qui était à peine né lorsque Gabriel composait ces opéras. C’est bien de revenir sur ces moments musicaux avec autant de talent.

23/03/07

Hilarant ! La Guadeloupe acclame Sarkozy qui annone à Pointe-à-Pitre sur son projet de ministère de l’immigration et de l’identité nationale ; au même moment Bayrou se fait applaudir à la Réunion quand il annonce vouloir remettre en cause le droit du sol pour empêcher les comoriennes de venir accoucher à Mayotte !

22/03/07

Ahmaninejad succède à Bachar El Assad au journal de France 2. Ils sont malins ces deux la et maîtrisent parfaitement communication et marketing. L’iranien affirme avec un petit sourire ironique que l’enrichissement de l’uranium n’est pas illégal, son ami syrien s’exclame : « mais quel est le problème avec la France ? ». On leur donnerait le bon dieu sans confession.

21/03/07

Ca y est, le Chichi a informé le bon peuple qu’il votera pour Sarkozy. C’est le non-évènement médiatique du jour et je me demande bien quel électeur peut être le moins du monde influencé par ce choix ! En attendant la justice française affute ses couteaux pour entendre Chichi dans l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris pour laquelle Juppé le raide à payé à la place de son chef.

20/03/07

Un très beau et très sensuel concert de jazz ce soir à l’Européen : Molly Johnson avec Lenni ma coloc. en première partie, toutes deux canadiennes anglophones. Je ne suis pas bien habitué au jazz, mais quel bonheur ! Au moins pour une fois je n’étais le plus vieux dans la salle.

19/03/07

Ce soir une bande de doux cinglés ont pris le contrôle d’un improbable show à l’Olympia, Arcade Fire était à Paris ; provenance Montréal, Canada, destination le sommet infini de notre désir de musique. Les onze membres du groupe arrivent par la fosse en se mêlant à la foule au milieu de laquelle ils interprètent un premier morceau acoustique avant de monter sur scène. Dès les premières notes de Neon Bible c’est la plongée du haut d’une falaise pour monter à l’assaut du grand fleuve de tous nos sens. Ce groupe incroyable nous emmène au plus profond de notre plaisir cérébral, déchaînant un torrent de jouissance ébahie. Un véritable capharnaüm règne sur scène. Les uns courent en drumant tout ce qui leur tombe sous la main, les autres échangent leurs instruments entre deux morceaux, ils jouent puissamment avec des guitares électriques, des instruments à cordes, des cuivres et des décibels, et l’ensemble délivre une musique accomplie, permanente, émouvante, riche, novatrice, qui nous colle à la scène comme de la limaille à un aimant. Un vrai bonheur, foisonnant, luxuriant, épuisant, fascinant. Il y a même une reprise torride de Poupée de cire Poupée de son. C’est l’ouragan Arcade Fire, tout simplement !

18/03/07

Exposition David Lynch « The Air is on Fire » à la Fondation Cartier : sombre, inquiétant, ou le cheminement difficilement compréhensible de la création chez cet artiste américain multi-facettes. Des tableaux déroutants mi-peinture mi-sculpture, des montages numériques sur base d’anciennes photos érotiques, des décors recréés, des photos de grisaille industrielle, d’environnements tristouilles. Les personnages, réels ou figurés, sont dévastés, tronçonnés, torturés, floutés. Bacon, Lynch, Rothko…, quel sang coule dans les veines de ces géants, quelle confusion transite leurs neurones hallucinés pour produire un tel chaos ?

Lynch est aussi musicien. Il a donné un concert lors de l’inauguration où de pressait le tout Paris intello. Il organise des soirées nomades en mai où il présentera des musiciens qu’il aime et dont la musique est liée de près ou de loin à l’univers de l’artiste.

16/03/07

London’s burning je reste coincé à Londres pour la nuit suite à un incendie qui entraîne l’annulation de tous les trains. On se prend un hôtel à Heathrow et une place dans un avion le samedi matin.

Waterloo station est envahie d’écossais en kilt dépités car ils vont louper le match de rugby France-Ecosse à Paris. Le Royaume-Uni reste une ile, nous l’avions oublié un peu vite ! Le temps est printanier sur Londres et les anglais sont en bras de chemise quand je supporte bien ma parka et mon écharpe.

13/03/07

Notre bon pape Benoît XVI pond une exhortation apostolique où tout y passe : du refus du mariage des prêtres au retour à la messe en latin, de l’interdiction de sacrements aux divorcés-remariés au découragement de l’introduction dans le chant liturgique de genres musicaux qui ne sont pas respectueux de la liturgie. Bref, un bon petit programme catholique qui semble néanmoins poser des problèmes à certains spécialistes de la question, journalistes au Monde ou chercheurs au CNRS.

A quoi s’attendent-ils ces braves gens ? A ce que Benoît se transforme en démocrate participatif et copie Ségolène en organisant des émissions populaires sur TF1 ? Ils confondent tout simplement le dogme et la démagogie. A-t-on déjà vu un idéologue, qui plus est de droit divin, prendre le pouls de ses électeurs ? Certainement pas puisqu’il détient la science infuse en direct du Tout Puissant. Il n’a pas besoin de compter ses voix.

13/03/07

J’ai tout de même assisté au Requiem de Verdi Salle Pleyel ce soir dirigé par Esembach. A défaut démocratie, le droit divin a inspiré des œuvres artistiques sublimes. C’est la première fois que je découvre la salle Pleyel rénovée. Le résultat est magnifique. Je ne suis pas bien sûr s’y avoir ressenti une différence en terme d’acoustique bien que les travaux aient été menés par les meilleurs spécialistes en ce domaine, mais l’esthétique est superbe, tout ne blanc, un peu glacial.

13/03/07

La presse européenne enterre Chichi après son discours de renoncement de dimanche dernier. Il en prend pour son grade sur le thème ce gars est sympatoche mais n’est capable que de beaux discours en y disant tout et son contraire. Globalement la seule chose qui soit porté à son crédit est d’avoir prévu la catastrophe irakienne.

08/03/07

Elie Cohen fait le (brillant) économiste de salon ce matin sur France-Culture pour régler son compte au dossier EADS-Airbus. Tout le monde en prend pour son grade, politiques et managers, il semble qu’il n’y ait que lui pour avoir la vision juste de ce qu’il aurait fallu faire dans ce groupe. Et de nous expliquer que l’absence de chef unique aurait poussé la partie allemande à refuser d’utiliser un logiciel recommandé par le groupe, d’où l’accident industriel, les défaillances de câblage et les retards conséquents dans les livraisons. Je connais un peu les allemands dans le domaine professionnel, leur sens rigide de la discipline, et j’ai tout de même du mal à imaginer qu’ils auraient dérogé aux règles rien que pour embêter les français avec les conséquences que l’on découvre aujourd’hui… Les choses doivent sans doute être un peu plus compliquées. Il vante le caractère privé de Alcatel-Lucent qui pourra mener à bien ses licenciements sans interventionnisme politique, tout en critiquant Tchuruk qui a remis les clés de la maison à une américaine. Il parle de Chichi qui a soutenu bruyamment Forgeard, un de ses anciens conseillers, aux commandes d’Airbus et l’a poussé à la tête d’EADS avant qu’il n’en soit éjecté avec pertes, fracas, indemnités et plus-values. Moi je veux faire économiste mondain quand je serai grand !

07/03/07

Le Chichi n’arrive pas à se résoudre à soutenir un candidat qui ne soit pas lui. Si effectivement il ne se représente pas, cela va lui arracher le cœur d’appuyer Sarkozy, il le fera a dernier moment et en catimini. Quelle vanité coule dans le sang de ces grands requins de la politique, quelle rancœur anime ce vieil homme à l’encontre de celui qui l’a trahi !

05/03/07

Une escouade rebelle centrafricaine attaque un détachement français au nord-est du pays. La France riposte à coups de Mirage F1 que l’on fait venir du Tchad pour canarder depuis les airs ce qui sera sans doute l’ossature de l’armée centrafricaine après que les « rebelles » d’un jour soient devenues les forces « loyales » du lendemain. Qui sait, en voulant faire voir qui est le patron, nos galonnés franchouillards ont-ils blessé un 2ème classe, futur ministre de la défense ? Mais que fait-on encore dans cette galère ? J’avais pourtant vu de mes yeux vu le départ « définitif » de l’armée française de son condominium bantou lorsque je traînais dans ces contrées sauvages il y a une dizaine d’années ! Et on ressert le couvert ; quel abnégation ou quel aveuglement militaro-politique. Comme il y a dix ans, il n’y a que des coups à prendre et strictement aucun bénéfice à engranger, pas plus pour la France que pour l’Afrique. Faire tirailler des Mirage sur des hordes dépenaillées et avinées au milieu de la brousse centrafricaine…, qui peut donner des ordres pareils dans les palais vieillissants de la République ? Les bras m’en tombent !

Au moins la Cote d’Ivoire a-t-elle l’air de s’assagir pendant ce temps. Un énième accord vient d’être signé entre rebelles et gouvernement en place. Comme ni la France ni l’ONU n’ont du tordre le bras des signataires pour finaliser ce parchemin, sa durée de vie devrait être un peu plus longue que les n-1 précédents, quelques semaines tout au plus. Le créneau va être court, il faut en profiter pour retirer « définitivement »  les 3 500 soldats français de l’armée néocoloniale qui stationnent encore dans ce pays bourbeux avant que les hostilités ne reprennent. L’art de la retraite en douceur, et que les Etats-Unis en prennent de la graine !

03/03/07

Un intéressant article de Ngoupandé, ex-premier ministre centrafricain, dont j’avais connu le frère à Bangui. Il développe une analyse sur la traite arabe et ses scories actuelles dans le Darfour, une vaste et déserte région au carrefour du Soudan, du Tchad et de la Centrafrique. Pendant des siècles cette immensité a été un vaste marché aux esclaves où s’effectuaient des razzias vers le Proche et Moyen-Orient. La conscience collective des populations noires de cette région est restée marquée par cette traite arabe. Ce qui se passe aujourd’hui n’est que la suite logique d’un « esclavage arabe » qui ne veut pas dire son nom. Ngoupandé insiste sur le caractère « racial » de ce drame dont la seule évocation dérange car révélateur de traumatismes anciens et de désunion actuelle entre les populations africaines. Pour exorciser cette Histoire qui n’a jamais donné lieu à repentance, il appelle les pays arabo-africains à condamner clairement les exactions des hordes janjawids. La patience est une vertu africaine, heureusement…

28/02/07

Fafa et Jospin rejoignent l’équipe de campagne de Ségolène. Bon, mais ça fait quoi exactement une équipe de campagne ? Ca réserve les salles pour les meetings, ça récupèrent les 500 signatures préalables à la validation de la candidature, ça colle des affiche, ça trouve des réponses participatives aux questions idiotes des journalistes ? Je veux bien, mais alors Fafa et Jospin qui ne sont pas particulièrement compétents dans ces domaines alors ils vont faire quoi dans cette galère ?

Au moins avec ce ralliement à la bonne soupe socialiste, le PS offre une image un peu plus unie que l’UMP où Chichi et Galouzeau n’arrivent toujours pas à s’engager pour Sarkozy, sans parler su fait que ce grand dadais de Chirac n’a toujours pas annoncé qu’il renonçait à se représenter à l’élection !

25/02/07

Exposition Peintres de la lumière, Sargent et Sorolla au Petit Palais. L’un est américain, l’autre espagnol. Ils se sont croisés à Paris fin XIX° début XX° et partagé les mêmes visions de lumière qu’ils déclinent de façon éblouissante dans des portraits tout en clair obscurs et des paysages de plein air.

22/02/07

Des salariés de Renault de suicident en série à Guyancourt. J’ai passé ma visite médicale professionnelle hier au bureau et la doctoresse m’a demandé si le stress me provoquait des insomnies. En fait j’ai plutôt des problèmes pour me réveiller… elle n’avait rien à me proposer pour régler ça.

21/02/07

Un terrifiant concert de Nine Inch Nails ce soir à l’Olympia. Trent Reznor, junkie américain et intello, leader d’un groupe mythique, habitué des plateaux de Arte et des bas fonds de notre société urbaine, nous a délivré un rock industriel halluciné. Une violence inouïe mais attachante.

0/02/07

La constitution vient d’être changée pour entériner que tous les citoyens ne sont plus égaux devant la République. Ainsi en Nouvelle Calédonie, selon qu’un citoyen y sera arrivé avant ou après 1992, il aura ou pas le droit de voter pour les consultations sur le futur de ce territoire. C’était le seul moyen d’être sûr que le moment venu ce caillou à problèmes votera son indépendance sans espoir de retour. Comme quoi quand on veut se débarrasser calmement d’un confetti de l’empire, on sait faire, et qui plus est, constitutionnellement ! Il faudra faire preuve d’autant d’audace créative pour les DOM TOM restants.

19/02/07

Mais Arlette elle se teint les cheveux, ce n’est pas possible autrement ! A son âge elle n’a pas un poil blanc sur le caillou.

18/02/07

Un très intéressant article dans Le Monde sur le discrédit des journalistes : ceux qui couchent avec les politiques, ceux qui soutiennent les mauvais chevaux, ceux qui posent les questions les plus stupides qui soient. Après le tonitruant « Taisez-vous Elkabot » lancé par Georges Marchais il y a quelques années, les plumitifs sont redevenus la cible des hommes politiques qui flinguent la presse dans leurs meetings. Dans un grand élan de démocratie participative les télévisions remplacent les questions des journalistes par celles des téléspectateurs ! Et les journalistes se demandent à quoi donc peuvent-ils servir ? Beaucoup servent la soupe à des politiques qui se vautrent dans la bauge de la pipolisation avec délices : Chichi passe chez Drucker, Ardisson demande à Rocard si « sucer c’est tromper ? », etc. Je me suis souvent demandé pourquoi certains politiques ne quittent pas les plateaux quand les questions passent les bornes de la raison ou de la décence. Je pense que les électeurs porteraient plutôt un tel geste à leur crédit. En attendant, l’unique préoccupation de la presse au cours des six derniers mois de l’année 2006 était de savoir qui se présente et quand (jour et heure) les impétrants annonceront leur décision ; depuis 2007 les questions journalistiques tournent uniquement sur le déversement des résultats de sondages par candidat avec la réflexion puissante du genre : « ça monte pour x, ça descend pour y ». Du fond, il n’est jamais question. Le discrédit n’est peut-être pas totalement injustifié. Et c’est un journaliste qui l’écrit dans Le Monde.

18/02/07

Le Marjerie qui prend le pouvoir chez Total est affublé d’une moustachette en balai de chiottes qui le fait ressembler au facteur du Jour de Fête de Tati. Est-ce sérieux, va-t-il réussir à diriger un groupe pétrolier majeur avec une tête de clown ?

17/02/07

Bayrou c’est le seul qui explique qu’il va financer ses nouvelles mesures par des économies sur d’autres postes. J’aime bien ce discours. Comme tous les ménages, toutes les entreprises, l’Etat français devrait être capable de raisonner en termes de mieux dépenser. Ce n’est pas la voix que prend notre duo de choc Ségo/Sarko. Je voterai bien Bayrou si j’étais sûr que Le Pen ne passe pas le premier tour de piste.

17/02/07

Les soudanais signent un vague papier au sommet franco-africain de Cannes, s’engageant à ce que la guerre civile ne déborde pas trop sur le Tchad et la Centrafrique. Cet engagement ne vaut évidemment rien et suivra le sort de ses prédécesseurs, la guerre ancestrale entre les nomades arabes et les sédentaires noirs, anciens esclaves, reprendra de plus belle d’autant qu’elle est largement encouragée par le gouvernement en place à Khartoum. Le président El Béchir a d’ailleurs réaffirmé à Cannes son refus de recevoir des troupes internationales sur son territoire pour mettre fin au massacre. Le temps où le Soudan livrait Carlos à la France est bien terminé. Soutenu par la Chine qui pompe son pétrole, délaissé par l’Occident qui n’envisage pas de se colleter ce nouveau conflit, négligé par le reste de l’Afrique qui a autre chose à faire, le Soudan continue tranquillement sa guerre d’un autre âge.

16/02/07

Le bilan 2006 : JSCEA_2007.html

13/02/07

Jospin est occupé et n’arrive pas à se libérer pour participer au show programmatique de Ségolène. Chichi n’arrive pas à annoncer qu’il ne se présentera pas aux présidentielles et qu’il soutient Sarkozy. Gallouzeau idem. Comme cela semble dur de redescendre des sommets du pouvoir et passer la main aux plus jeunes !

12/02/07

L’Irak cherche à battre le record du monde du terrorisme et devrait y arriver sans trop de difficultés ; aujourd’hui nous avons deux bombes qui explosent à ¼ d’heure d’intervalle juste au début et à la fin du ¼ d’heure de silence en ce jour anniversaire de l’attentat contre une mosquée chiite il y a deux ans. Résultat, 80 morts !

12/02/07

La Bretagne est déchaînée : le vent souffle, la mer est blanche d’écume, les vagues explosent sur le granit rose. Il ne doit pas faire bon se trouver au large par les temps qui courent. Il y quand même quelque windsurfers dans la baie de Goaz-Trez, un spot fréquenté par les meilleurs. Je ne me lasse pas de les regarder.

Je veux récupérer un double des clés de la voiture de ma mère et le garagiste m’explique qu’il y a un transpondeur dans la clé et qu’il faut donc paramétrer la voiture. Bon, c’est vrai que la vie devient compliquée pour les personnes d’un certain âge…

11/02/07

Le procès de l’Erika commence à grands coups de pontes du barreau qui vont s’écharper pour se renvoyer la patate chaude de la responsabilité de la marée noire. Les M° Spitzer, Soulez-Larrivière et autres vont certainement faire assaut de créativité juridique pour dégoter les arguties nécessaires à prouver l’irresponsabilité de tout le monde. Total plaide déjà « non coupable ». Même si cette non culpabilité est confirmée par le tribunal il serait élégant que cette société signe quelques chèques à la sortie du procès. Ses actionnaires n’y seraient pas forcément opposés même si cela ferait du dividende en moins pour leurs escarcelles. A l’heure où les marchés financiers nous serinent à coups de bonne gouvernance et de développement durable, voila peut-être une occasion de faire se rapprocher pipeauterie et réalité !

05/02/07

Mon ascenseur est désormais orné d’un merveilleux « OM aux chiottes » gravé profondément dans le plaquage de la paroi, fait pour durer. C’est magnifique, tous les matins et tous les soirs ce slogan me rappellera que le foot-balle se maintient en tête des activités humaines décervelantes. Je repense à ces images des émeutes foot-ballistiques de ce week-end en Italie où l’on voit des tribunes entières de gamins de 18 ans, imbibés de bière, faire le salut nazi. Quel bonheur de penser que de pareils phénomènes peuvent habiter dans mon immeuble !

C’est d’ailleurs étrange de voir ces supporters de foot-balle se transformer en apprentis nazillons. Il ne me souvient pas que ce sport ait été particulièrement glorifié par Hitler et les siens. Alors pourquoi cette assimilation qui pollue désormais les stades ? Sans doute rien de plus que de la crétinerie à l’état chimiquement pur…

04/02/07

Je re-visite le dôme des Invalides. Un petit tour au milieu des cercueils de la France glorieuse : Napoléon, Foch, Lyautey et quelques autres. Des hommes qui ont participé aux grands massacres guerriers qui agitaient leurs époques, de ces fleuves de sang sur lesquels s’est bâtie la puissance de nos nations. Le gigantesque tombeau de Napoléon rappelle ingénument aux petits hommes qui se croient appelés vers un grand destin que nous terminons tous de la même manière, hélas !

Ma cousine me traîne au café Coste des Invalides, un de ces endroits tendance où il faut faire la queue une demi-heure avant de pouvoir s’asseoir à une table étroite, bruyante et enfumée, peuplée de créatures fringuées en Agnès B. Un endroit où les voituriers n’ont pas le temps d’aller garer les cabriolets et les coupés qui stationnent donc en double-file, mais ce n’est pas grave puisque l’on est attablé dans un endroit où il faut être vu. Un endroit à la décoration est clinquante et bien sûr où le café est deux fois plus cher que dans le bistrot d’à coté où on peut se parler tranquillement. C’est ainsi, grandeur et décadence de notre civilisation du paraître !

Pas de surprise cette fois-ci, à notre gauche un couple qui s’emmerde (oui, mais qui s’emmerde chez Coste), à notre droite trois copines qui partagent notre cendrier et se racontent bruyamment leurs aventures. Comme nous avons aussi deux-trois choses à nous dire nous essayons de couvrir le brouhaha et du coup les voisins qui s’emmerdent s’occupent à nous écouter.

03/02/07

Chichi affirme lors d’une interview que la bombe iranienne n’est pas dangereuse en soi… avant de se reprendre le lendemain. Evidemment cela fait mauvais effet surtout que le Chichi est coutumier des revirements et retournements de veste. Mais dans la vraie vie, est-ce grave ? Bien sur que non car mis à part François Hollande et son fils, tout le monde s’en fout ! Le Chichi est en train de faire ses valises pour aller s’installer au fin fond de la Corrèze dans trois mois. Son successeur qu’il soit de droite ou de gauche mettra un point d’honneur à tout lui mettre sur le dos (le droit d’inventaire) et à faire l’inverse de ce qu’il prônait. Alors Chichi peut affirmer toutes les inepties du monde ou prendre tous les engagements qui lui passent par la tête, les puissants de ce monde savent que cela n’a aucune importance. Laissons-le finir tranquillement son mandat et parler dans le vide en espérant tout de même qu’il ne va pas annoncer sa candidature pour la présidentielle. La encore cela ne serait pas bien grave car il ne serait pas élu, mais ternirait encore un peu plus son image.

Scènes de guérilla urbaine, un mort, des blessés graves, des dizaines d’arrestations : Bagdad ? Non, simplement un match de foot-balle en Italie !

02/02/07

J’ai passé la semaine avec Isobel & Mark en bande sonore. J’aime ces musiciens qui innovent et dérivent de leurs voies habituelles, se retrouvent pour fusionner sur une nouvelle ligne. Leur concert de mardi était un véritable petit joyau !

31/01/07

Après sa sortie sur la souveraineté du Québec Ségolène se fait piéger par l’imitateur Gérald Dahan qui arrive à lui parler au téléphone en se faisant passer pour le premier ministre canadien qui lui demande « Que penseriez-vous si je prônais l’indépendance de la Corse ? » et Ségo de répondre en plaisantant « bien des français seraient d’accord ! ». La encore toute vérité n’est pas bonne à dire si l’on veut rester politiquement correct. Comme pour celle de l’Algérie en son temps, l’indépendance de la Corse et des DOM-TOM doit être un objectif prioritaire de la République mais il faut savoir traiter le sujet avec subtilité et un sens aigu de la manipulation pour arriver au résultat recherché.

Bien entendu les flingueurs de la droite ont tiré à boulets rouges sur cette sortie. Normal, ils sont dans leur rôle de vendeurs de soupe, surtout ne pas aborder le sujet sur le fond mais communiquer sur la forme. Le plus drôle dans l’histoire est que Dahan ait pu parler à Ségo ! Il avait déjà parlé un jour à Chichi en ce faisant passer pour le même ministre canadien et lui avait proposé de nommer Céline Dion comme ambassadeur à Paris. On se demande ce que font leurs cabinets et comment ils peuvent ne pas vérifier la provenance de tels appels téléphoniques ? Sans doute leurs tâches de marketing les détournent-elles trop de leur vrai job…

30/01/07

Isobel Campbell et Mark Lanegan au Trabendo ce soir, l’attelage improbable d’une ex-chanteuse violoncelliste de Belle and Sebastian et d’un guitariste de Quenn of the Stone Age qui développe une musique froide et mystérieuse comme une aurore boréale sur la nuit polaire. Ils jouent leur disque Ballad of the Broken Seas et quelques nouveautés. Très subtil et touchant.

23/01/07

Les élections présidentielles approchent et le niveau des débats décroît. C’est la règle du genre. Le flingage à vue est érigé en stratégie, sans différence fondamentale avec les précédents évènements du genre. Ségolène, à peine habillée le matin, est la cible du tir aux pigeons. Le Pen en fait ses choux gras. Le risque de le voir revenir en trublion du second tour n’est pas exclure. Il va falloir voter utile au premier pour éviter un nouveau désastre.

20/01/07

Bouleversant concert d’Archive ce soir au Zénith. Tout ce que j’aime si passionnément dans la musique : des harmonies en mode mineure, de l’émotion subtile et des montées crescendo vers une violence hypnotique. Archive nous délivre tout ceci en un cocktail nostalgique, qui mêle Massive Attack et les Pink Floyd, dans une humeur tellement européenne. Pour ceux qui ignorent ce que peut être l’émotion pure de la musique, il leur suffit sans doute d’écouter Maria Q chanter I will Fade pour être convertis.

Nous prenons ensuite un pot avec des potes, dont William chanteur et guitariste de Ultrazeen, avec qui je papote musique et m’inscrit pour son concert du 11 février prochain.

19/01/07

J'ai ouvert une page sur « myspace.com » pour avoir accès aux sites musicaux. C’est très tendance et en plus je peux publier musique, photos et vidéos. On va y penser ! L’adresse est  http://www.myspace.com/rehve J’ai posté ma chronique du concert de Brisa Roché sur sa propre page et elle m’a répondu un petit mot depuis la Californie « thank you so much! je viens de terminer (hier soir!) les derniers elements du nouveau disque... Vidée, mais tres tres tres heureuse du projet, hate de le partager! A bientot au concert pour la sortie? Bisous, B ». Ouahhhhhhhhhou, elle m’a même fait un bisou ! C cool.

16/01/07

J’arrive à Dubaï ce matin. La ville se développe toujours plus avec un « sky line » de buildings très élégants, dont la future « plus haute tour du monde ». Pour une fois qu’un pays de la région réussi son développement économique, c’est plutôt bien. Tout est basé sur les services, beaucoup de sociétés viennent établir leur base moyen-orientale à Dubaï pour profiter du régime libéral et de la parfaite qualité et modernité des infrastructures. Ma compagnie fait de même.

Dubaï est une destination très « tendance », mon avion est plein de touristes, les rues de la ville sont parcourues de voitures de grand luxe et d'occidentaux fringués mode. C’est New York au milieu des sables ! Mais toujours aussi peu d’âme dans cette cité riche et superficielle.

14/01/07

Promenade aux Parc des Tuileries, je croise l’entrée du salon du mariage au Carrousel du Louvre, plutôt fréquentée, je ne prends pas de billet.

14/01/07

Ca y est, le Sarko est promu candidat de la droite aux présidentielles de 2007, devant un parterre de retraités amenés porte de Versailles à grands coups de TGV et car spéciaux, une mise en scène bleu-blanc-rouge digne de l’entrée des Rolling Stones au Stade de France. MAM, Juppé et quelques autres après avoir avalé leurs chapeaux applaudissent au premier rang. Galouzeau et Debré, derniers loyaux remparts d’un Chichi finissant n’ont pas fini de digérer leurs couvre-chefs. Ils font un passage éclair le matin Porte de Versailles et s’en vont.

Sarko a lancé une OPA victorieuse sur l’UMP, les dirigeants de l’entreprise étaient contre, les actionnaires/militants ont applaudi des deux mains et apporté leurs actions/suffrages à l’attaquant. L’OPA hostile est devenue « amicale ». Devant l’absence de projet rentable du management Chirac, les porteurs d’actions ont reporté leurs espoirs sur l’annonce du projet sarkosien et de ses futurs dividendes conséquents. Comme toujours, le patron vainqueur annonce qu’il y aura de la place pour tout le monde et qu’il a besoin de toutes les bonnes volontés pour atteindre les objectifs du nouveau business-plan. Comme toujours les couteaux sont en train d’être aiguisés et les règlements de compte seront féroces si le projet « présidentielle » rencontre l’aval du marché des électeurs. Les tenants de l’ancien régime qui croient pouvoir continuer à manger de la nouvelle soupe seront massacrés sauvagement, seuls survivront ceux qui peuvent nuire. A cet égard, l’attitude de Galouzeau est plutôt noble, il ne s’abaisse pas à quémander un parachute doré, il sauve ses abattis en fuyant. Il évitera ainsi d’être découpé sur place si Sarko rejoint l’Elysée. De toute façon la position qu’il prend, pour ou contre l’OPA, est parfaitement neutre en termes de voix puisque tout le monde se fout de son choix, ce n’est donc pas la peine de lui distribuer des stock-options pour le faire pencher du bon coté.

Sarko pousse le vice jusqu’à embrasser MAM au pied de l’estrade, tel le pédégé opéeur vainqueur serrant la main du vaincu devant la presse après l’annonce de la transformation de l’OPA d’hostile en amicale ! Le business politique n’est pas un long fleuve tranquille.

11/01/07

Ma poste de quartier est fermée pour cause d’incendie criminel ! Je fais le tour des bureaux de la rue Daguerre et de Plaisance pour retrouver mes recommandés : des places pour les shows de Musical Box. Cela aurait été dommage de ne pas les retrouver !

10/01/07

Je trouve dans ma boîte aux lettres un tract Sarko m’invitant au congrès extraordinaire de l’UMP « à l’occasion du lancement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy ». Bref, le suspens est si haletant sur son élection comme candidat à la présidentielle que finalement, je crois que je ne vais pas me déplacer.

Chichi continue à dispenser des promesses qu’il n’aura pas à tenir à toutes les cérémonies de vœux qu’il préside : baisse des impôts, logement pour tous, demain on rase gratis, à la soupe. C’est un véritable don cette capacité à pipeauter, étonnant !

09/01/07

Je trouve les tablatures de la version du Port d’Amsterdam en anglais créée par Bowie. Il y a quatre accords, c’est désarmant de simplicité pour une chanson aussi belle.

08/01/06

Le curé en chef de Varsovie est forcé à démissionner le jour de son intronisation pour cause de collaboration avec la police politique de feu le régime communiste polonais. Dieu est généreux et pardonne à ses brebis égarées, mais les électeurs un peu moins.

08/01/06

David Bowie a 60 ans aujourd’hui ! Heureusement il garde son avance.

07/01/07

Galouzeau explique qu’il ne participera pas au vote pour le candidat (unique) UMP à la présidentielle. On croirait Chichi qui fait élire Mitterrand contre Giscard dit « d’Estaings » en 1981. Cela fait un peu désordre à droite !

07/01/07

Expo Maurice Denis à Orsay. Peintre fin XIX début XX dont je n’avais jamais entendu parler avant de remarquer l’affiche de l’exposition sur les murs de Paris. Il a été l’ami de Bonnard, Gide, Chausson…, le leader-créateur du mouvement des « Nabis » (prophètes en hébreux) qui revendiquent Gauguin comme modèle et veulent transposer la nature sur un mode expressif et décoratif. Il commet une peinture très dépouillée, tirant sur la BD, en couleurs pastel. Un peu trop de petits Jésus et de Vierges Marie à mon goût, mais on ne se refait pas.

05/05/07

Chichi présente ses vœux et balance des promesses électorales à long terme comme si il était encore la pour dix ans. Le plus drôle est que cela semble effrayer le Sarko dont les proches vitupèrent contre ce comportement présidentiel qui « pillerait » le programme du ministre candidat. Et alors ! C’est de l’agit-prop, qui mérite d’être traiter comme elle le doit par l’indifférence. Les chiens aboient, la caravane passe…

04/01/07

Une vidéo piratée sur un téléphone portable montrant la pendaison de Saddam est diffusée sur Internet et déclenche des réactions diverses, plutôt négatives. C’est curieux de constater que c’est plus l’image qui scandalise que l’acte lui-même. Que l’on soit pour ou contre cette exécution, le fait qu’elle soit filmée et diffusée ne me semble pas changer grand-chose. Notre civilisation de l’image et du paraître a tellement corrompu les comportements que l’on en arrive à réagir sur du virtuel quand la vraie vie laisse indifférente !

03/01/07

Heu..., je ne comprends pas bien cette histoire de « droit au logement opposable », idée sortie du chapeau d’un président finissant en mal d’innovation électorale. Et il faut mettre ça en œuvre en toute urgence, bien entendu. C’est quoi cette affaire ? Si on est mal/pas logé on pourra attaquer l’Etat ou ses démembrements pour réclamer un appartement ? Ou pour installer une tente dans les jardins de l’Elysée ? Toute le monde pourra réclamer son dû ? Cela m’a l’air bien improvisé tout ça. Mais ca devrait relancer la construction…

02/01/07

La MAM a jeté l'éponge plutôt que de se faire dévorer par les militants UMP lors du vote du 14 janvier pour le candidat à l'élection présidentielle. Sarkozy sera l'unique candidat à la candidature et devrait donc logiquement être désigné/élu par son parti... Evidemment, cela fait un peu république bannière. On a beau dire mais le processus socialiste de sélection interne de leur candidat(e) a fait quand même meilleure figure avec quand même de l'organisation et du débat.

02/01/07

Les soi-disant analystes financiers vouent maintenant aux gémonies le portefeuille de produits en développement de mon employeur après l’avoir porté aux nues il y a dix-huit mois. Du coup ma société est décotée de 25% par rapport à ses concurrents européens. Il faudra bien un jour que quelqu’un demande des comptes à ces girouettes fort peu clairvoyantes, capables de tourner leurs vestes encore plus rapidement qu’un élu corrézien, et avec encore moins de justifications sinon des impressions de café du commerce. J’ai l’air d’être le seul à me scandaliser de ces pratiques. Les analystes sont jugés experts et il est vrai la France, dirigées depuis des décennies par des énarques, aime les experts.

01/01/07

Les associations humanitaires diverses et variées abreuvent la terre entière de demandes de sous. Elles poussent le vice jusqu'à proposer des prélèvements automatiques mensuels pour alimenter leurs caisses. Evidemment, les personnes âgées, plus faibles, sont une cible de choix. J'en retrouve en pagaille chez ma vieille mère. C'est du racket ! C'est indécent !


Copyright (c) 2002 Spiders from Mars Limited. Tous droits réservés