2011
AccueilLes Kronics concertLiens
[2004][2005][2006][2007][2008][2009][2010][2011][2012][2013][2014]
 
30/12/2011

29/12/2011

La presse, dont la Marie Drucker de service sur France 2, continue à diffuser des informations sur les 30 000 implants mammaires dont certains fuient et doivent être retirés, en ajoutant que sur les 30 000 receveuses une dizaine développe un cancer du sein tout en précisant « à ce stade il n’y a aucun lien fait entre ces implants et le cancer ». Diffuser ce genre d’informations lorsque l’on est titulaire d’une carte de presse, c’est au mieux de l’incompétence caractérisée, au pire de la malhonnête intellectuelle.

Donc ma cocotte, tu devrais passer un peu moins de temps à coiffer tes cheveux dégoulinants pour en consacrer un peu plus à l’intelligence : si le lien est fait tu donnes l’information, s’il n’y a pas de lien ce n’est pas la peine de répéter 20 fois par jour une telle rumeur qui n’a d’autre effet que d’effrayer dans les chaumières.
28/12/2011

Kim Jong-Il dirigeant stalinien de la Corée du Nord, fils de Kim Il-Sun ex-dirigeant stalinien de la Corée du Nord, décède d’une crise cardiaque et sera remplacé par Kim Jong-un qui promet d’être un futur dirigeant stalinien de la Corée du Nord, sur la voie tracée par ses ancêtres.

Les médias officiels montrent les foules éplorées se tordant de douleur dans de grandes manifestations de masse sur les places gigantesques de Pyongyang. Quand on pense que ce pays détiendrait le feu nucléaire (mis en place avec l’aide technique du Pakistan) on est tout de même un peu effrayé…
27/12/2011

Expo Boris Vian à la bibliothèque François Mitterrand : la vie de cet artiste foisonnant passée en revue, ses multiples facettes dévoilées avec force documents, ses nombreuses facéties sur photos et vidéos ; un homme vraiment original dans le Saint-Germain des Prés de l’après-guerre, lorsque le jazz et la littérature animait un quartier désormais consacré aux boutiques de luxe à bobos ; toute une époque, révolue, hélas !

25/12/2011

Les agences de notation se préparent donc à dégrader les pays européens, et la France en particulier. Ce phénomène des agences est très intéressant en ce qu’il illustre aussi l’obsession du capitalisme à tout externaliser, même ses fonctions les plus vitales. En l’occurrence « les investisseurs », disons les banques pour faire simple, qui gèrent nos sous, les placent dans différentes catégories d’actifs (prêts aux entreprises, aux particuliers, aux Etats, placements spéculatifs, etc.) et elles n’ont plus les capacités d’évaluer les risques de ces actifs alors elles se basent sur les notes délivrées par ces 3 agences. Le plus rigolo est que ces banques sont elles-mêmes notés par ces agences et, comme pour les Etats, les notes reçues déterminent le risque qu’elles encourent à se prêter les unes aux autres.

En gros chacun se refile le mistigri et la responsabilité d’évaluer les risques échoit finalement à ces 3 agences. Le monde financier, et au-delà, s’est défaussé de ses responsabilités sur elles. Du coup il était facile de faire l’autruche la tête dans le sable et de continuer à prêter à des emprunteurs non solvables en perdant le plus élémentaire bon sens. Et quand la catastrophe arrive on peut dire « c’est pas moi c’est l’autre ». C’est ce qui a été dit contre les agences de notation en 2008 qui du coup sont plus sévères en 2011 et se le font aussi reprocher. Elles ne sont qu’un élément d’un système capitaliste devenu fou par le fait de décisions humaines et pas par l’opération du Saint-Esprit.

La crise de la dette porte bien son nom : c’est un problème de dette, donc de prêteurs et d’emprunteurs, pas d’agences de notation. Ces dernières peuvent jeter un peu d’huile sur le feu, avec plus ou moins de mauvaise foi ou d’incompétence, mais elles n’ont pas créé le problème grec ou français et elles ne le résoudront pas. Le redressement des finances publiques sera le fait de nos gouvernements et donc des citoyens. Je reviens toujours sur le frappant exemple du récent lobbying qu’un quarteron de sénateurs impotents qui a réussi à faire reculer l’Etat qui voulaient rétablir le taux de TVA normal de 19,6% sur les billets d’entrée aux parcs d’attraction. La route est encore longue avant le redressement et nous n’avons sans doute rien vu.
24/12/2011

L’assemblée nationale a voté un texte punissant pénalement les négationnistes de génocides reconnus par la loi française. Il n’y a que 2 génocides reconnus en France, la Shoah et celui des arméniens. La négation du premier étant déjà punie par la loi, le présent texte concerne clairement le deuxième. Evidemment la réaction turque ne s’est pas fait attendre : rappel d’ambassadeur, accusation de génocide français durant la guerre d’Algérie, suspension de coopérations diverses, annulation de réunions bilatérales et des artifices mondains qui occupent nos diplomates. La Turquie s’en remettra et la France aussi.

Je recherche sur le site de l’assemblée nationale les noms et couleurs politiques de la quarantaine de députés qui ont voté cette loi juste pour savoir qui vote quoi et qui n’a rien d’autre à faire sinon agiter le chiffon rouge devant les moustaches turcs. Sans succès à ce stade, je crains que les votes du parlement ne soient anonymes. Dommage !
23/12/2011

Un fiston Tiberi qui avait été nommé par décret à une fonction de responsabilité au ministère français des finances voit cette nomination annulée par le conseil d’Etat au motif que « les auteurs du décret attaqué ont commis une erreur manifeste d'appréciation en estimant que M. Tiberi présentait les aptitudes requises pour une telle nomination ».

Encore un fiston imprudent qui aurait mieux fait de vivre sa vie loin du parapluie politique offert, consciemment ou inconsciemment, par ses parents.

D’ailleurs, papa Tiberi, 76 ans, traîne toujours ses guêtres UMP à l’assemblée nationale comme député de Paris d’une circonscription qui recouvre une partie du 6ème arrondissement.

22/12/2011

Libé narre qu’un député britannique a été filmé début décembre dans un restaurant où s’était déroulée une soirée nazie. L’AFP a visionné le film et découvert parmi les convives un député britannique assis à coté d’un homme habillé en uniforme nazi. Une photo montre le nazi d’opérette faire le salut hitlérien devant l’entrée du restaurant, avec un brassard sur lequel figure une croix gammée.

M. Burley, le député, vient de faire part sur son compte twitter « de son profond regret de ce qui s’était passé » et a reconnu que le « comportement de ses invités était clairement inapproprié », ont relayé les médias britanniques.

Avez-vous remarqué comme le mot « inapproprié » est devenu le terme politiquement correct pour qualifier les comportements scandaleux des puissants. La célèbre fellation de Clinton à Monica dans le bureau ovale de la Maison blanche était inappropriée ; le p’tit coup tiré vite fait par DSK avant d’aller déjeuner avec sa fille était inapproprié ; et maintenant la participation d’un député de la Couronne à des agapes nazillones est inappropriée. C’est le moins que l’on puisse dire. Il y d’autre adjectif du dictionnaire français qui semblerait beaucoup plus appropriés comme obscène, irresponsable, répugnant, salace, maladif, à-faire-enfermer-d’urgence, à-révoquer-de-toute-fonction-publique-et-élective, bref, dire la réalité.
21/12/2011

Ils n’ont rien d’autre à faire nos parlementaires en fin d’année que de vouloir de nouveau légiférer l’Histoire ? Cette fois-ci ils s’attaquent à punir les négationnistes des génocides reconnus par la Loi française, en l’occurrence celui des juifs durant la deuxième guerre mondiale et celui des arméniens pendant le première. Le négationnisme de la shoah étant déjà pénalement condamné par la loi française, ce nouveau projet de loi est clairement dirigé contre les turcs qui le vivent plutôt mal.

20/12/2011

09:59:00s je ferme la porte de mon bureau et je décroche mon téléphone.

10:00:00s mise en vente des places de Radiohead aux Arènes de Nîmes en juillet prochain.

10:00:10s il n’y a plus de place dans la fosse.

10:00:20s j’attrape une place en tribune.

10:00:30s le concert est sold out.
18/12/2011

Les personnels de sécurité des aéroports français sont en grève et exercent leur capacité de nuisance. Annulations et retards d’avion sont légions depuis quelques jours et les consommateurs/voyageurs se plaignent. Eh oui, les agents de sécurité ne sont pas contents, pour la plupart ils doivent être salariés de sous-traitants de sous-traitants de sous-traitants, payés au lance-pierre, considérés comme des input bien moins précieux que le kérosène remplissant les avions dont ils sont chargés de contrôler les passagers, ou des plateau-repas qui servent à remplir lesdits passagers. Bref, les agents de sécurité se plaignent de leurs conditions de travail et le font savoir par la manière forte. C’est leur droit.

17/12/2011

La dégradation des notes financières (et donc des taux d’intérêt à payer par les contribuables des pays concernés) pour les Etats européens est annoncée maintenant pour les prochains jours. Nous en parlons depuis plusieurs mois dans ces colonnes et c’est incontournable et logique. La France semble particulièrement visée et serait dégradée plus que les autres, c’est compréhensible : comment penser qu’un Etat qui a du renoncer à rétablir un taux de TVA normal sur les places d’entrée dans les parcs d’attraction soit capable de revenir à l’équilibre budgétaire d’ici 2013 ? C’est juste impossible, Messieurs les Marchés en prennent acte. L’augmentation des taux d’intérêt sur les emprunts aura au moins un effet vertueux qui est de rendre la dette plus chère, peut-être un moyen de sevrage salvateur ?

16/12/2011

Chichi est condamné à deux ans de prison avec sursis pour « abus de confiance », « détournement de fonds publics » et « prise illégale d’intérêt ».  Juppé-le-raide-comme-un-passe-lacet avait été condamné en 2004 à quatorze mois de prison avec sursis pour « abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, prise illégale d’intérêt » dans la même affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris. Henri Emmanuelli avait été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis pour complicité de trafic d’influence.

Ces trois hommes ont manigancé des combines pour financer leurs partis politiques. Ce n’était pas par intérêt personnel mais ils ont violé la Loi. La Justice est passée, c’est bien ainsi. Force reste à la Loi, cela aura valeur d’exemple.

Quelques procès nauséabonds restent à la une pour les prochains mois : commissions et rétro-commissions sur contrats publics d’exportation d’armes, proxénétisme dans le Pas de Calais, corruption dans le Nord et à Marseille, etc. La permanence de ces phénomènes, sous des pouvoirs de gauche comme de droite est assez consternante. La Justice a encore du travail.

15/12/2011

Des ministres français et britanniques s’invectivent par presse interposée pour savoir qui est dans la plus mauvaise situation financière. L’intérêt de la polémique est nul. Elle est finalement de peu d’importance et sera vite oubliée dès la prochaine coucherie révélée de DSK ou du résultat d’un match de rugby France-Angleterre. Elle est par contre révélatrice de ce que ces ministres de rencontre sont finalement plutôt sous-employés. Ils sont payés par les contribuables pour bosser dans leurs bureaux sur des dossiers brûlants mais on les voit hanter les plateaux de télévision pour mener des chamailleries de cour d’école maternelle. N’ont-ils rien de mieux à faire ? Sans doute se sentent-ils plus compétents dans la querelle futile que dans la gestion des finances publiques. Manifestement ils n’ont pas le minimum de bon sens nécessaire pour assurer correctement leurs fonctions. Il faut donc les changer. Pour ce qui concerne les ministres français cela ne devrait plus tarder désormais.

13/12/2011

La Dati continue à expliquer pourquoi Fillon est parachuté à Paris 15° de façon triste alors qu’elle-même a une vraie légitimité à se présenter aux élections législatives dans cet arrondissement parisien, et de publier une lettre ouverte incendiaire dans Le Monde. L’égo de ces élus est sans borne, on est toujours surpris de le constater à quel point lors de telles envolées. On croit rêver !

    --------------------------------------------------------------------------------

    Article paru dans l'édition du Monde du 13/12/2011

    Monsieur le Premier Ministre, vous avez décidé d'être candidat à Paris. Cela aurait pu être une bonne nouvelle pour les Parisiens et pour notre famille politique, s'il s'était agi de venir soutenir ceux qui, depuis plusieurs années, se battent contre une politique municipale qui pénalise les familles et les classes moyennes, qui organise une ville-musée et non une ville animée par le désir d'être inventive pour l'emploi, la recherche, les filières d'excellence, pour de meilleures conditions de transport et de vie.

    Cela aurait pu être une bonne nouvelle, s'il s'était agi d'aller convaincre les Parisiens qui doutent que les choix de mise en mouvement de la société française faits par le président de la République sont les bons.

    Cela aurait pu être une bonne nouvelle, s'il s'était agi de montrer aux Parisiens qu'on peut partager une expérience politique, sans pour autant rechercher le confort et la facilité. Cela aurait pu être une bonne nouvelle, s'il s'était agi de prendre des risques pour ses idées.

    Mais vous n'avez pas fait ces choix, et votre arrivée n'est finalement pas une bonne nouvelle. C'est une faute, une faute triste.

    Elle est le retour d'une manière de faire de la politique, celle qui soumet les règles et les usages aux pressions de l'ambition solitaire des puissants, celle des appareils politiciens ; une manière de faire de la politique qui n'a jamais favorisé la promotion des femmes et qui empêche à chaque élection l'émergence de la diversité ; une manière de faire de la politique qui ne valorise pas le travail de terrain et les élus, une manière de faire de la politique qui est le refus du contact avec la France populaire pour ne privilégier que les élites d'appareil.

    C'est la manière de Cécile Duflot, secrétaire générale d'Europe Ecologie-Les Verts, qui veut prendre la place de la seule femme députée de Paris qui n'est pas une cumularde et qui est présente dans les rues du 11e arrondissement tous les jours depuis des décennies, contrairement à la plupart des élus socialistes de Paris.

    En choisissant la facilité, une « circonscription sans électeurs », comme vous le dites de manière étonnante, vous allez casser ce que Nicolas Sarkozy a fait de mieux, de plus symbolique au cours de son quinquennat, montrer que la réussite de l'intégration, c'est de pouvoir convaincre notre électorat le plus traditionnel qu'il peut être représenté par quelqu'un qui n'a ni les mêmes origines sociales ni les mêmes origines culturelles.

    Vos chargés de mission sur le terrain pourraient entendre ce que j'entends sur les marchés parisiens. Le courage chez Nicolas Sarkozy c'est quand « Rachida » a succédé à Edouard Frédéric-Dupont.

    Cela, la gauche ne l'a fait nulle part. Cela devrait être la fierté de la droite républicaine au moment où le Front national tente de lui faire abandonner ses valeurs.

    Votre choix, s'il se maintenait, serait donc pour nos valeurs celui de la régression, celui du retour aux errements qui nous ont fait perdre Paris. Du reste, je constate amèrement avec la majorité des élus parisiens de la droite et du centre que vous souhaitez, grâce à votre candidature, remettre en selle le clan qui nous à fait perdre Paris et le cœur des Parisiens et qui a ainsi favorisé la victoire de la gauche.

    La politique du président de la République a été celle du courage, celle de l'impopularité nécessaire au moment où il s'agissait de faire des choix pour rénover la France. J'ai servi cette politique en menant jusqu'au bout la réforme de la carte judiciaire, en engageant une réforme profonde du code de la justice des mineurs, en défendant par mon exemple la laïcité, en allant au-devant des Parisiens avec une histoire personnelle peu habituelle dans le quartier des ministères.

    Nicolas Sarkozy, et comme de nombreux enfants issus de l'immigration, je l'en remercie, a porté haut les valeurs de l'intégration républicaine. Il a montré l'exemple.

    A Paris, pour un homme comme vous qui a dit longtemps vouloir s'inspirer du gaullisme social, le courage serait d'aller au-devant de la diversité parisienne, là où notre famille politique a besoin de soutien, là où Philippe Séguin avait fait le choix de se battre, là où la pratique politique de la majorité municipale est celle du cumul des mandats, du refus du renouvellement des générations, du refus de promouvoir la diversité, du refus de la République intégratrice. Là où Alain Juppé avait su battre Lionel Jospin.

    Comprenez, Monsieur le Premier Ministre, quand il en est encore temps, que l'enjeu n'est pas la circonscription. L'enjeu, maintenant, c'est l'honneur de ceux que je représente, ceux qui croyant en moi ont cru en vous. Ceux pour lesquels vous avez placé un visage sur leur espoir, ceux qui ont cru à vos symboles, et qui reconnaissent aujourd'hui la légitimité de ma démarche.

    Vous m'avez placée, vous-même, face à mon devoir de résistance. Vous êtes le seul à posséder la solution au problème que vous avez créé. Au nom de notre famille politique, au nom des valeurs dont vous vous réclamez, je vous le demande solennellement, refusez la facilité, car Paris et les Parisiens aiment le courage.

    --------------------------------------------------------------------------------

    Maire (UMP) du 7e arrondissement de Paris et députée européenn

12/12/2011

Christine Boutin explique doctement ce matin à la radio comment, si elle est élue présidente de la République, elle va créer un Eurofranc pour les paiements domestiques qui cohabitera avec l’Euro avec une parité de 1 pour 1. Elle n’explique comment elle maintiendra la parité ; un miracle du Seigneur sans doute. Par pitié, renvoyez la Boutin à ses bondieuseries pour l’éloigner de l’économie !

10/12/2011

Jack Lang, 72 ans, n’a pas été réinvesti sur une circonscription socialiste pour les élections législatives de mai 2012. On devrait arriver à s’en remettre et lui aussi à son âge. La capacité des vieux politicards à s’accrocher à leurs hochets est toujours stupéfiante. Le plus étonnant c’est qu’ils se croient sans doute irremplaçables et qu’il y ait autour d’eux suffisamment de lustreurs en brosses à reluire pour aller dans leur sens. Ce vieux Jack (qui se colore les cheveux) illustre cet état jusqu’à la caricature.

10/12/2011

Baxter Dury à la Maroquinerie : jouissif !

07/12/2011

Le monde théâtreux est en émoi suite à des manifestations d’intégristes catholiques contre des pièces de théâtre qui seraient non respectueuses envers le la religion. Bon, on imagine lesdites pièces parisiano-intello-abscondes, incompréhensibles et faisant la joie des critiques dans les dîners en ville. Les cathos venus chanter Je vous salue Marie devant le Chatelet auraient mieux fait de rester chez eux s’ils voulaient servir leur cause, c'est-à-dire ne pas faire parler d’une pièce de théâtre qui n’aurait probablement pas dépassé le cadre étroit de la critique mondaine sans leur intervention.

Comme souvent, la religion est arriération, jusqu’à coller une affiche contre la christianophobie sur la tête du très laïque et très républicain Jean-Pierre Chevènement !
04/12/2011

Le petit square en bas de chez moi a été réaménagé avec un dispositif anti-stationnement de jeunes-casquettes-à-l’envers qui ne peuvent plus s’assoir sur les rebords presque coupants des parterres de fleurs. Assez peu efficace à l’usage : les jeunes-casquettes-à-l’envers restent debout sous leurs casquettes-à-l'envers et continuent à parsemer le périmètre de mégots et de glaviots. Ce n’est pas méchant, juste un peu crasseux.

03/12/2011

Les étudiants islamiques en Iran nous rejouent la prise d’une ambassade à Téhéran ! Cette fois-ci ils choisissent celle du Royaume-Uni, pénètrent dans les locaux, brisent quelques ordinateurs, brûlent quelques papiers. Cette fois-ci il n’y a pas de prise d’otages. Les raisons de cette montée de tension sont les nouvelles sanctions prises contre l’Iran pour cause d’activité nucléaire.

Il doit y avoir des cours d’attaque d’ambassade dans les universités islamistes car leurs étudiants semblent particulièrement brillants et pugnaces en la matière ! Tout ceci est un peu fatiguant. On ne peut s’empêcher de penser à la réciprocité, concept si propre à la diplomatie des ambassades, et sourire en imaginant vaguement qu’une ambassade iranienne en Occident soit un jour envahie par des étudiants. Cela ne se produira sans doute pas, et c’est aussi bien.
02/12/2011

Dans la même série mais en moins drôle, Le Guen, ex-âme damnée de DSK, député socialiste rallié à Hollande, ancien médecin, chargé des questions de santé au PS et adjoint au maire de Paris. Sur son blog auto-satisfait il déclarait le 25 novembre :

    Je regrette l’échec de la réunion de Strasbourg qui était une des dernières occasions d’agir en commun avant l’arrivée du tsunami économique et financier qui nous menace gravement.

    L’existence de femmes et d’hommes d’Etat semble faire gravement défaut en Europe, aujourd’hui, pour nous défendre.

    Le Président de la République ne sait pas convaincre les dirigeants européens ni s’adresser aux peuples d’Europe: malheureusement, Nicolas Sarkozy ressemble plus à Edouard Daladier qu’à Charles de Gaulle ou François Mitterrand.

    Il est pourtant primordial que la France arrive à convaincre l’Allemagne que la Banque centrale européenne doit remplir le rôle de la réserve fédérale américaine et de la banque d’Angleterre en étant le garant de la soutenabilité de l’économie européenne.

Le Guen, l’archétype de l’homme d’appareil, grenouillant à tous les étages depuis des années, potentiel prétendant à un poste de sous-ministre dans un gouvernement de gauche, si jamais il y en a un avant qu’il ne prenne sa retraite, passé par les écuries de l’UNEF, mâtiné de trotskisme, comme nombre de ses congénères.

Je l’ai vu dans ses œuvres un jour de remise de médailles scientifiques à la mairie de Paris il y a quelques années : mielleux, l’épaule basse, plus préoccupé de poser pour la photo prise par son attachée de presse ou de communication ou de pipeautage (bref une blondasse habillée haute-couture) que par les travaux scientifiques des récipiendaires.

Bon, Le Guen croit faire le cultivé en se référant aux accords de Munich, il ferait mieux de relire son Histoire de l’Europe il serait ainsi peut-être un peu plus intelligent et éviterait des comparaisons historiques fort mal-à-propos. Pourvu que l’on n’hérite pas d’un tel personnage comme ministre de la République.
01/12/2011

Montebourg compare Angela Merkel à Bismark dans sa volonté de faire passer l’Europe entière à la moulinette germanique. C’est de mauvais goût mais on ne peut s’empêcher de sourire en coin…

30/11/2011

Charlie toujours vivant, installé provisoirement chez Libé après l’attentat qui a ravagé ses bureaux, DSK toujours à la pointe de l’actualité, et une avalanche de parutions : biographie non autorisée de Taubmann, thuriféraire zélé et accessoirement journaliste, un article américain relançant la thèse du complot, des SMS graveleux (de et à DSK) retrouvés dans des téléphones de personnes impliquées dans les affaires de prostitution de Lille, un Blackberry égaré. Bref, cette fin d’année sera DSKienne, heureusement, de quoi mettre un peu de rigolade sous les sapins de Noël !

29/11/2011

De mieux en mieux, la Ligue Arabe continue à malmener la Syrie pour cause de répression contre son peuple. Après avoir suspendu ce pays de son organisation, des sanctions diverses sont prises à son encore : suspension des relations aériennes, sanctions commerciales et financières, etc. C’est sans doute la première fois que cette Ligue s’énerve ainsi contre l’un de ses membres.

Rappelons tout de même que Bachar a déployé une énergie sans limite pour agacer même ses plus fervents zélotes. Il semble se confirmer que l’étincelle qui a déclenché la révolte syrienne ait été la torture à mort par le pouvoir de gamins-tagueurs de murs, et lorsque les parents sont venus réclamer leurs enfants à la police, ils se sont entendus répondre quelque chose du genre : « Oubliez ces enfants, demandez à vos femmes d’en faire d’autres, et si vous n’y arrivez pas, amenez-nous vos femmes nous nous en occuperons ! »

Comme ceci est subtil et délicat pour des parents qui ont récupéré les cadavres torturés de leurs enfants. Bachar va sans doute tomber, il aura des comptes à rendre. Il ne faut sans doute qu’il s’attende à trop d’indulgence de ses juges…

23/11/2011

Le trésor public allemand aurait eu du mal ce matin à emprunter 6 milliards d’EUR. Sans doute Messieurs les Marchés voulaient lui fourguer un taux d’intérêt trop élevé. Du coup, l’emprunt a été limité à 3 milliards et le reste souscrit par la banque centrale allemande qui le revendra progressivement à Messieurs les Marchés quand ils manifesteront de meilleures dispositions.

Ils sont gentils Messieurs les Marchés mais à ce train là il va bien arriver un jour où ils ne prêteront plus à personne et ils viendront ensuite se lamenter et il faudra encore les renflouer. Bon, le jour où ils auront dégradé tous les Etats, tout le monde sera au même niveau et ils pourront reprendre leur valse, non ?
23/11/2011

U2-3D à La Géode : le concert de Buenos-Aires filmé en 3 dimensions. C’est propre, bien fait et sans surprise. La seule incertitude à l’issue du show est de savoir si Bono dort avec ses lunettes de kéké ?

21 & 22/11/2011

Dans un final dantesque, deux soirs de suite à l’Olympia, Patti, le poing levé, a délivré son incantation smithienne :

    We must fight

    We must occupy

    We must love

    We must rule the world

    Our only weapon is the electric guitar

    Because we are THE PEOPLE

    And “People have the power”

    And THE FUTURE IS NOW!

Et après avoir cassé une à une les cordes de sa guitare elle a laissé pantois un parterre de quinquas, larmoyants sur leurs renoncements et leurs taux de cholestérol.

C’est beau et inutile comme une note de conjoncture d’un analyste financier, mais cela fait du bien pour où cela passe : le cœur et l’âme !
20/11/2011

Heather Nova au Bataclan : on s’attendait à une folkeuse évanescente et on retrouve une vraie rockeuse de scène avec un groupe redoutable.

19/11/2011

Les survivants de Yes à l’Olympia : Steve Howe, Kris Squire et Alan White, épaulés par un clone de Rick Wakeman (Geoff Downes) et un autre de Jon Anderson (Benoît David). Des musiciens d’exception qui n’ont plus le feu sacré.

19/11/2011

Salif Kadhafi a été arrêté en Lybie. A l’unisson avec papa Mouamar il promettait des rivières de sang aux rebelles de Benghazi lors du déclenchement de l’insurrection. Papa a fini une balle dans la tête à Syrte, le fiston jusqu’ici a eu plus de chance et la fuite lui a permis de sauver sa tête, pour le moment. Il va sans doute devoir rendre des comptes de ses actions d’apprenti dictateur et assumer les responsabilités de ses actes.

L’un comme l’autre, sans parler des frangins, ont été non seulement dictateurs mais en plus stupides. En proclamant sur les ondes internationales qu’ils allaient réduire la rébellion « dans des rivières de sang » ils ont accéléré la réaction occidentale et, finalement, leur perte. L’Occident repu craignait de se retrouver face à de nouveaux massacres qu’il aurait laissé faire comme à Sarajevo ou Sebrenitsa et être de nouveau accusé par les bonnes âmes et Bernard Henri-Levy d’être coupable d’inaction. Du coup une intervention militaire a été mise en place et le régime est tombé. Cette petite famille Kadahfi aurait fait un peu moins d’esbroufe médiatique et aurait agi avec un peu plus de discrétion, voire elle aurait cédé à quelques revendications de l’opposition, elle serait sans doute encore en place.

Alors la vraie question n’est-elle de savoir si une dictature est stupide par nature ? Je ne le crois pas, la Chine en est l’exemple le plus frappant. Mais les ex-dictatures arabes et celles qui résistent encore ne sont certainement pas à classer dans cette catégorie étrange des dictatures malignes.

Alors les Kadhafi paient pour leur stupidité. Salif est réclamé par la justice internationale, puisse-t-il lui être livré et qu’importe si le procès révèle les nauséabondes compromissions que la Lybie dictatoriale a entretenu avec nos démocraties occidentales. C’est même souhaitable et nos Etats auront aussi à rendre des comptes.

18/11/2011

9h00 au Luxembourg, tout est calme, des retraités prennent des cours de Taï Chi sous les cris des mouettes, les canards baguenaudent dans la fontaine Médicis et les joggeurs s’agitent dans les allées.

16/11/2011

4 copains (2 garçons et 2 filles - dont Laetitia Shériff) rendent hommage en musique à Woodie Guthrie, poète-fondateur de la folk musique américaine, à l’Atelier du Plateau, un petit théâtre (un fait une pièce en mezzanine avec un bar) coincé au fond d’une ruelle de Belleville, dans le cadre du Festival de Ménilmontant (qui vend musique équitable et écologique).

16/11/2011

Eh bien ! La Ligue arabe non seulement s’émeut de la répression en Syrie, mais agit et suspend ce pays de ses membres. Mesure courageuse et inhabituelle pour cette institution. Aujourd’hui seules la Russie la Chine et quelques pays émergents continuent à soutenir Bachar El Assad. Il est toujours en place, le dos au mur, protégé par sa minorité alaouite et son armée fidèle. Il n’est pas sûr qu’il tombe dans un futur proche mais il est presque certain que sa famille aura des comptes à rendre, un jour…

13/11/2011

Redoutable show de The Kills à l’Olympia ce soir. Le duo est renforcé de temps à autre par 4 batteurs et 2 choristes. Alison a les cheveux rouges et arpente la scène avec impatience, Jamie torture ses guitares sous le beat lancinant des boîtes à rythmes. Ils nous offrent en rappel une reprise garage de Pale blue eyes du Velvet Undergroun. Décoiffant !

11/11/2011

De plan de rigueur en plan de rigueur, la France continue à boire le calice de décennies de mauvaise gestion budgétaire. Les taux d’intérêt auxquels son trésor public finance la gabegie bondissent et sont désormais presque le double de ceux de l’Allemagne. Messieurs les Marchés considèrent que prêter à Paris est plus risqué qu’à Berlin. Financièrement parlant, ils n’ont pas tort. La dégradation à venir des notes françaises est déjà anticipée.

10/11/2011

Rigolo : des pirates informatiques rentrent sur le site de l’UMP, chopent les numéros de portables de députés, particulièrement ceux de la droite dite populaire, en fait très populiste et très stupide, puis les mettent en ligne. Du coup les membres de l’UMP concernés sont inondés de SMS vengeurs et de messages d’insulte. L’un d’eux plutôt énervé et énervant parle « d’activer la guillotine. »

Un message de revendication précise : « A tous les gardés à vue, aux banlieues karchérisées, aux manifestants battus, aux journalistes espionnés, aux demandeurs d'asile ignorés et matraqués, aux Roms stigmatisés, à toutes les victimes de l'UMP... nous vous livrons leurs coordonnées. Oeil pour oeil, dent pour dent. »

C’est rigolo mais c’est illégal. L’UMP a porté plainte, que la justice passe.
09/11/2011

Le pervers transalpin, 75 ans, lâche prise et annonce qu’il va démissionner. Rien n’est encore fait mais Berlusconi semble en bout de course, plus spécialisé en parties fines avec prostituées mineures qu’en gestion publique, en chirurgie esthétique et gominage de cheveux rares qu’en vision politique, il tombe non pas à cause des multiples scandales financiers et sexuels dans lesquels il est impliqué, mais du fait de la mauvaise situation économique de l’Italie. Messieurs les Marchés ne lui font plus confiance pour gérer le pays, du coup augmentent les taux d’intérêt auxquels ils prêtent à la péninsule, le parlement italien met le Berlu en minorité et comme a priori il lui reste encore un peu de clairvoyance notre homme de 75 ans va laisser la place et partir goûter les charmes de la retraite, au moins politique. C’est bien.

09/11/2011

The Smashing Pumpkins au Zénith ce soir. Rock dur et alternatif, un peu bruitiste, il faut voir une fois dans sa vie Billy Corgan, par ailleurs producteur influent, mais cela fait aussi du bien quand cela s’arrête…

09/11/2011

Le pervers transalpin, 75 ans, lâche prise et annonce qu’il va démissionner. Rien n’est encore fait mais Berlusconi semble en bout de course, plus spécialisé en parties fines avec prostituées mineures qu’en gestion publique, en chirurgie esthétique et gominage de cheveux rares qu’en vision politique, il tombe non pas à cause des multiples scandales financiers et sexuels dans lesquels il est impliqué, mais du fait de la mauvaise situation économique de l’Italie. Messieurs les Marchés ne lui font plus confiance pour gérer le pays, du coup augmentent les taux d’intérêt auxquels ils prêtent à la péninsule, le parlement italien met le Berlu en minorité et comme a priori il lui reste encore un peu de clairvoyance notre homme de 75 ans va laisser la place et partir goûter les charmes de la retraite, au moins politique. C’est bien.

08/11/2011

Fantastique concert des canadiens de Cowboy Junkies au Divan du Monde ce soir. Célèbre pour leur légendaire reprise de Sweat Jane de Lou Reed, ils méritent bien plus que ça. Margo et ses frères sont un concentré de sensibilité et de talent, dégageant une infinie tristesse et une grande lassitude dans leurs compositions et leur façon d’être et de jouer, les Junkies sont sur la route depuis des décennies, blanchis sous le harnais des clubs du monde entier, ils continuent à délivrer leur bouleversante musique qui est un pur joyau d’émotion. A (re)découvrir d’urgence !

07/11/2011

Plan de rigueur en France : le défilé des pleureuses et la cohorte des renoncements sont lancés !

07/11/2011

Le président du fonds souverain chinois China Investment Corporation (CIC) rend responsables les dirigeants européens de la crise financière actuelle en clamant : « Les troubles qui se sont produits dans les pays européens résultent uniquement de problèmes accumulés par une société en fin de course, vivant d’acquis sociaux. Les lois sociales sont obsolètes. Elles conduisent à la paresse, à l’indolence, plutôt qu’à travailler dur. »

C’est dur de dépendre de ses créanciers, d’autant plus quand ils s’approchent de la vérité et que l’on fait la manche.
05/11/2011

Bachar El Assad continue à réprimer sévèrement sa population, sans vergogne et malgré les promesses d’apaisement faites à la Ligue arabe qui a fait semblant d’y croire lorsqu’elles ont été signées. Encore un dictateur qui prend les risques de son métier de dictateur.

04/11/2011

Finalement il n’y a plus de référendum en Grèce, plus de majorité parlementaire pour le pouvoir en place et quasiment plus de gouvernement. Tout ceci est diablement inquiétant.

02/11/2011

Une bombe cette nuit chez Charlie Hebdo qui titrait ce matin : Charia Hebdo. Tout a brûlé mais l’effet est immédiat : depuis ce matin 9h00 il n’y a plus un numéro dans les kiosques de Paris, tous vendus dès potron-minet. Les journalistes vont être hébergés chez Libé et une réédition de numéro épuisé de ce jour est annoncée pour le 5 novembre.

01/11/2011

Je cherche chez Monsieur Darty des sacs pour un aspirateur datant de 15 ans. Bien entendu cela n’existe plus, n’est plus fabriqué, n’est plus disponible, et on me regarde comme un martien avec mon aspirateur antédiluvien certes, mais qui fonctionne encore !

Du coup je suis bon pour acheter un nouvel appareil et Monsieur Darty cherche à tout prix à me fourguer une assurance réparation pour cinq années qui représente environ 20% du prix de la machine. Je dois presque me justifier pour ne pas souscrire et on m’explique que certes mon nouvel aspirateur est garanti 2 ans, mais uniquement pour le moteur et pas l’électronique, et que les machines d’aujourd’hui sont moins solides que celles d’antan, et patati et patata.

Ainsi vont les choses dans notre pauvre Monde consumériste et adverse au risque : on acquiert une machine et il faut s’assurer sur ses futures pannes avant même de l’avoir mise en service ! Peut-être pourrait-on également produire des aspirateurs fiables, ou alors poursuivre la commercialisation des sacs pour les aspirateurs qui furent solides ? Je suis trop vieux…
01/11/2011

La Grèce qui a mis en place de programmes de réduction des dépenses publiques drastiques pour être éligible à des financements européens et multilatéraux et voir sa dette annulée à hauteur de 50% a soudainement décidé de présenter à un référendum populaire la validation de ce plan. Les marchés financiers s’effondrent et les bourses s’affolent. Il est vrai que Messieurs les Marchés sont assez peu habitués à la démocratie, il y a la de quoi les surprendre et les inquiéter, d’autant plus que le citoyen grec légèrement énervé depuis quelques mois devrait logiquement tout envoyer bouler à l’occasion de ce référendum, tout dépendra de la question posée !

01/11/2011

Superbe concert de Death in Vegas au Bataclan : musique hypnotique, ambiance sombre, atmosphère obsessionnelle, éclairage mystérieux, mais une musique éclatante.

28/10/2011

Yann Tiersen au Trianon : un concert plein de lyrisme et d'inspiration.

26/10/2011

Comme à leur habitude lors des sommets européens, les français proposent de régler le problème de la dette en s’endettant encore plus et pour ce faire, en autorisant le fonds européen de stabilité financière (FESF) à avoir le statut de banque pour pouvoir emprunter auprès de la banque centrale, les allemands disent « Nein, nein, nein » et proposent de réduire les dépenses pour moins s’endetter. Il n’est pas sûr qu’une solution médiane puisse être trouvée, mais la vision financière de chaque coté du Rhin devient tellement caricaturale et prévisible qu’elle en ferait sourire s’il ne s’agissait de nos sous.

25/10/2011

Les 7 raisons pour lesquelles nous allons payer pour la Grèce, comme les allemands et les pays du Nord payent pour la France et autres pays du Sud qui dépensent plus qu’ils ne gagnent :

1. Nous allons payer parce que nos grands anciens ont créé l’Europe sur des bases de solidarité et de développement économique commun sur les ruines de deux guerres mondiales menées par nos nations européennes prises de folie.

-------------

    Préambule du Traité de Rome de 1957

    SA MAJESTÉ LE ROI DES BELGES, LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FÉDÉRALE D'ALLEMAGNE, LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE, LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ITALIENNE, SON ALTESSE ROYALE LA GRANDE-DUCHESSE DE LUXEMBOURG, SA MAJESTÉ LA REINE DES PAYSBAS (1),

    DÉTERMINÉS à établir les fondements d'une union sans cesse plus étroite entre les peuples européens,

    DÉCIDÉS à assurer par une action commune le progrès économique et social de leurs pays en éliminant les barrières qui divisent l'Europe,

    ASSIGNANT pour but essentiel à leurs efforts l'amélioration constante des conditions de vie et d'emploi de leurs peuples,

    RECONNAISSANT que l'élimination des obstacles existants appelle une action concertée en vue de garantir la stabilité dans l'expansion, l'équilibre dans les échanges et la loyauté dans la concurrence,

    SOUCIEUX de renforcer l'unité de leurs économies et d'en assurer le développement harmonieux en réduisant l'écart entre les différentes régions et le retard des moins favorisées,

    DÉSIREUX de contribuer, grâce à une politique commerciale commune, à la suppression progressive des restrictions aux échanges internationaux,

    ENTENDANT confirmer la solidarité qui lie l'Europe et les pays d'outre-mer, et désirant assurer le développement de leur prospérité, conformément aux principes de la charte des Nations unies,

    RÉSOLUS à affermir, par la constitution de cet ensemble de ressources, les sauvegardes de la paix et dela liberté, et appelant les autres peuples de l'Europe qui partagent leur idéal à s'associer à leur effort,

    DÉTERMINÉS à promouvoir le développement du niveau de connaissance le plus élevé possible pour leurs peuples par un large accès à l'éducation et par la mise à jour permanente des connaissances,

    ONT DÉCIDÉ de créer une COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE

-------------

2. Nous allons payer parce que les évènements politiques (chute du communisme entre autre) ont poussé leurs successeurs a progressivement transformer l’Europe des 6 d’un club de riches en une auberge espagnole où cohabitent maintenant 27 pays qui n’ont plus grand-chose de commun. Les successeurs du Traité de Rome : Acte Unique, Traités de Maastricht, de Nice, etc. ont largement ouvert les portes de l’Europe et de son Union monétaire. C’est ainsi que l’on a réuni dans la zone euro des pays en se basant sur des critères culturels et que désormais les réalités économiques reprennent le dessus.

3. Nous allons payer car des gouvernements de rencontre, comme ceux (successifs) de la France, de la Grèce et d’autres, n’ont pas respecté leurs engagements de gestion budgétaire raisonnable, cédant à la demande de leurs citoyens trop gâtés.

4. Nous allons payer parce que nos économies sont désormais tellement imbriquées que c’est ton intérêt de payer pour éviter les répercussions sur les économies du reste de l’Europe d’un effondrement de la Grèce, comme le contribuable américain a payé de sang et de dollars pour redresser l’Europe après 1945.

5. Nous allons payer car finalement il ne s’agit à ce stade que de problèmes d’argent alors que les générations qui nous ont précédé ont payé la folie des hommes à Verdun et Auschwitz.

6. Nous allons payer en se disant que ce n’est pas grand-chose par rapport à ce que nos enfants, les petits-enfants, et les enfants de nos arrières petits-enfants vont devoir payer pour rembourser les dettes que nous leur laissons du fait de la mauvaise gestion de nos générations.

7. Nous allons payer parce que nous sommes citoyens d’un pays qui n’a même pas réussi à remettre au taux de TVA normal (19,6%) les entrées dans les parcs d’attraction faisant ainsi passer le ticket de 30 à 34 EUR et que tu seras bien content que des fonds souverains chinois, qatari et autres, viennent t’aider à passer ce mauvais cap, alors il te sera difficile de mégoter ton aide à la Grèce.

-------------

Mais nous allons payer en espérant que cette crise qui fait s’enfoncer un peu plus nos vieilles nations dans la décadence déjà bien amorcée en 1914 et 1939 va provoquer un sursaut salvateur qui nous remettra avec modestie et humilité dans le droit chemin du concert des nations et sur l’allée étroite de la rigueur financière et politique.
24/10/2011

Une sombre affaire de proxénétisme à Lille implique des flics, des entreprises, des patrons d’hôtel et… Dominique Strauss-Kahn. Des flics du nord auraient fait des voyages au FMI pour convoyer des filles à notre chaud-lapin nationale. On est en train d’atteindre des sommets de la perversion politique. Du coup les derniers soutiens de DSK se font plutôt silencieux ce qui laisse le temps à l’intéressé de préparer son procès civil avec Nafissatou Diallo aux Etats-Unis.

Après DSK et Piroska en 2008, DSK et Nafissatou en 2011, c’est DSK et les péripatéticiennes lilloises qui se dessine à l’horizon. Où s’arrêtera-t-on ?
23/10/2011

Exposition Maori au musée du quai Branly ; comme souvent avec les arts premiers il s’agit plus de culture et de références que d’œuvres physiques. On y redécouvre les liens du peuple maori en Nouvelle-Zélande avec la terre, avec les ancêtres. On y apprend les espoirs déçus du traité de Waitangi, signé en 1840, acte fondateur de la nation de Nouvelle-Zélande Aotearoa, leurs combats pour rétablir leurs droits sur la terre, sur la langue. On y voit… pas grand-chose si ce n’est une pirogue en plastique pour illustrer les talents de charpentiers de marine, des outils divers et des symboles sacrés. Mais on y apprend beaucoup sur cette civilisation intéressante qui peut-être survivra à la modernité.

21/10/2011

Kadhafi est mort après 42 années de dictature et de compromissions. Son régime a trempé dans toutes les combines politico-terroristes de la deuxième moitié du XXème siècle. Il s’est fâché puis réconcilié puis re-fâché avec la plupart des nations du globe. Il a financé un terrorisme sanglant dans toutes ses composantes (anti-Occident, pro-Palestine, Irlande, Corse, etc.), il a participé à la traque anti-Al Quaida pour se refaire une virginité, il a acheté des armes aux uns qu’il a refourguées aux autres, il a imposé ses lubies délirantes à son pays, il a corrompu et compromis les élites libyennes (qui composent aujourd’hui la majorité du nouveau pouvoir révolutionnaire), il a placé ses fils en prévaricateurs assoiffés et successeurs potentiels, il a ouvert des conflits diplomatiques sur des humeurs, pris des otages au hasard de ses impulsions qu’il a revendus selon ses nécessités, il a réussi à faire plier nos démocraties européennes qui, oubliant l’honneur, sont allées mettre un genoux à terre sous une tente bédouine au milieu de nulle part pour quelques illusoires contrats publics. Certaines, notamment la France (hélas ! hélas ! hélas !) envisageaient même de lui vendre avions de combat et centrales nucléaires. Dieu merci nos commerçants en armes n’ont pas eu le temps de mettre en œuvre ces funestes projets.

Kadhafi est mort, c’est ainsi que souvent disparaissent les dictateurs. Il ne pourra plus rendre de compte mais il faudrait tout de même en demander à ceux qui restent, quelque soit le moment où ils auront tourné leurs vestes. Le premier d’entre eux est Moussa Koussa qui est passé à Londres au début de la révolte libyenne avec secrets et bagages, il a dirigé les services barbouzards locaux durant des années et même s’il a œuvré ensuite pour réintégrer la Lybie de Kadhafi dans le concert des nations, il a trempé, voire inspiré, nombre de complots internationaux. Il faut qu’il rende des comptes, même si ceux-ci compromettent les puissances occidentales, plutôt que de passer une retraite paisible au Royaume-Uni.

Le second sur la liste, Abdullah Senussi, risque de passer un plus mauvais quart d’heure car il est resté fidèle à Kadhafi (son beau-frère). On l’a vu ces jours-ci le visage tuméfié aux mains des rebelles, il n’est pas bien sûr qu’il survive jusqu’à un improbable procès local. Il a été condamné par contumace en1999 à une peine de prison à perpétuité par la justice française dans l’affaire de l’explosion du DC 10 d’UTA. Il est mis enexamen par la Cour pénale internationale depuis le début de la révolution libyenne pour « meurtre et crimes contre l'humanité ». Il doit rendre des comptes quelque soient les conséquences que ses révélations auraient pour nos démocraties qui se sont compromises avec lui.

20/10/2011

Fin de partie en Lybie : Kadhafi et l’un de ses fils ont été attrapés et probablement tués par des révolutionnaires déchaînés. Le métier de dictateur comporte quelques risques, dont celui de mort violente.

19/10/2011

Toujours autant de délicatesse et d’humanité : après avoir enlevé au Kenya une femme française tétraplégique et cancéreuse pour la ramener en Somalie où elle est décédée en quelques jours faute de médicaments, voire carrément assassinée par ses ravisseurs, des voyous somaliens cherchent maintenant à monnayer la restitution du corps de la malheureuse. C’est indicible et surtout tellement symbolique de l’impuissance de nos vieilles démocratie face aux barbaries modernes. Des cinglés balancent des avions dans des tours, enlèvent et tuent des infirmes, posent des bombes dans des métros, arment des gamins qu’ils envoient mourir dans des combats incertains ; et nos puissances vieillissantes n’y peuvent pas grand-chose, pas plus d’ailleurs que les émergentes.

Il reste d’ailleurs toujours un otage français en Somalie, un agent de la DGSE, enlevé dans un hôtel de Mogadiscio en 2009. Il était en mission officielle pour former l’armée officielle à la sécurité.

On aurait envie de vitrifier la Somalie mais cela ne servirait à rien. D’ailleurs l’emploi de la force lors de l’opération Restore Hope sous mandat de l’ONU en 1993 a permis d’endiguer la famine qui ravageait (déjà) le pays mais non point d’y rétablir un Etat, ordre et autorité. De l’opération occidentale Restore Hope à l’intervention éthiopienne en passant par l’actuelle force interafricaine soutenue par le Kenya, rien n’y fait et tout échoue.

A défaut de solution pour le moment, la meilleure chose à faire est de ne pas fréquenter les parages immédiats de ce pays déliquescent. On reste quelque peu confondu de constater que des plaisanciers continuent à naviguer dans le coin, et à s’y faire enlever. Résider, même au Kenya comme cette dernière victime mais à quelques kilomètres de la frontière somalienne n’est pas non plus raisonnable. Rester en Europe est moins risqué.

19/10/2011

La France s’achemine doucement vers la dégradation de sa note attribuée par l’une des agences internationales de notation. C’est inévitable pour un pays qui n’a pas réussi à équilibrer son budget depuis plus de 35 ans (une génération) et n’arrive pas à rétablir le taux de TVA normale sur le prix des entrées dans les parcs d’attraction sans déclencher une bronca de sénateurs vieillissants, repus et grassouillets.

19/10/2011

Rigolo : Le Monde de mardi publie de larges extraits des procès-verbaux de l’audition de Squarcini, corse, chef de la sécurité intérieure, qui vient d’être mis en examen suite aux soupçons d’avoir contrevenu à la Loi en s’étant procuré les factures téléphoniques d’un journaliste du… Monde il y a quelques mois qui avait publié de larges extraits des procès-verbaux des auditions des personnes impliquées dans l’affaire Bettencourt. Le délateur avait alors été déniché par Squarcini, il s’agissait d’un haut fonctionnaire du ministère de la justice. Mais qui est le Judas de l’affaire Squarcini ?

Quelque soit la perspicacité des espions français, leur capacité à respecter ou non la Loi protégeant les sources des journalistes et les procès multiples pour faire respecter le droit tel que voté par la représentation nationale, il y a toujours des traitres qui balancent des informations à la presse.

C’est une bonne nouvelle au sens où cela permet de dévoiler les pratiques coupables de nos princes. C’en est une plus mauvaise car plus personne ne respecte plus rien et balance à tout va. C’est un peu le retour aux bons français qui dénonçaient rue Lauriston en d’autres temps…
18/10/2011

La droite dépense une folle et couteuse énergie à démonter le programme du parti socialiste assaisonné par son nouveau candidat aux élections présidentielles. C’est drôle mais plus les chevaux légers, voire lourds de l’UMP, ventilent une argumentation aussi fumeuse que ledit programme, et plus cela me persuade de ne pas voter pour la droite.

Il faut se tenir au bastingage lorsqu’on entend Copé expliquer que la gauche est molle alors que son parti n’a pas su imposer le rétablissement au taux de TVA normale sur le prix des entrées dans les parcs d’attraction il y a quelques semaines à peine, soit une augmentation de 3 à 4 euros par ticket, à un quarteron de sénateurs vieillissants partis en guerre contre cette inadmissible et intolérable atteinte à la liberté des citoyens à se rendre dans leurs parcs d’attraction !

La mauvaise foi est porteuse de néant, la communication communicante est source de désillusions, parier sur le manque de clairvoyance des citoyens est générateur de traversées du désert. Copé, tu as déjà pris presque 3 millions de votants aux primaires socialistes venus s’exprimer contre ton aveuglement et ta suffisance, tu as fait perdre le sénat à tes amis, alors en vérité je te le dis Copé, va maintenant travailler à ton programme au lieu de salir tes prochains (avec qui tu trinques joyeusement dans les bars de l’assemblée nationale), va maintenant, va et travaille pour la République.
18/10/2011

Mayotte, le récent 101ème département français est déjà en voie de Guadeloupéisation avancée. Alors qu’elle a été érigée au statut de département en mars 2011, toute l’ile est en grève depuis plusieurs semaines contre la vie chère et pour réclamer que la bouteille de gaz soit vendue au même prix qu’à la Réunion. Comme de bien entendu la grande distribution est vouée aux gémonies et pillée au passage quand l’occasion se présente.

Alors que la Nouvelle-Calédonie s’achemine doucement vers son indépendance, alors que les bilans humains, politiques et économiques de la départementalisation des cinq DOM existants est le retentissant échec que l’on connaît, comment la République a-t-elle pu octroyer, de nouveau en 2011, un statut de département à un confetti de l’ex-empire à des milliers de kilomètre des dorures du VIIème arrondissement ? Par quelle aberration technocratique a-t-on pu offrir à ce charmant bout d’île le choix de devenir département français. La catastrophe est annoncée, le naufrage est certain.
17/10/2011

John Cale, une légende, fondateur du Velvet Underground avec Lou Reed et Andy Warhol, avant-gardiste de génie, producteur visionnaire (Patti Smith, Iggy, Nico…) se produisait ce soir à La Maroquinerie avec un groupe trois musiciens. Bien sûr nous y étions. Est-il permis de dire que ce show en petit comité fut sans doute plus intéressant que le concert de Lou au Grand Rex en juillet dernier ?

16/10/2011

Bon, ça y est, Copé le fanfaron en a pris pour son grade, il y a eu encore plus de votants que dimanche dernier. On frôlerait les 3 millions. Copé va pouvoir se consacrer à son programme électoral et regretter le temps perdu à vouloir casser les primaires des nunuches du parti socialiste alors qu’il avait tellement mieux à faire pour orienter ses brillants neurones vers les vrais sujets de la République.

Du coup il a lâché ce soir la Nadine Morano qui dans un grand numéro de harpie se l’est joué Cruella déferlant sur la malheureuse Titine et réclamant sa démission du parti socialiste ! Non mais de quoi se mêle-t-elle la cocotte ? Il semble me souvenir qu’elle est sous-ministre de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle, elle a peut-être quelques dossiers plus urgent à traiter que de tirer sur les ambulances ?

15/10/2011

Demain il faut finir le travail et niquer Copé définitivement « avec du gravier » comme le disait si subtilement notre grand escogriffe-poète du quai d’Orsay, Galouzeau de la Gargouille, en menaçant les sarko-balladuriens en d’autres temps. Allons donc voter au deuxième tour de primaires de la gauche ce qui n’est finalement pas une activité plus inutile que de regarder devant la télévision des brutes avinées se massacrer sur un terrain de rugby des antipodes.

Accessoirement, le vote utile permettrait d’éviter de devoir élire Titine si jamais nous devions avoir un président de gauche l’an prochain. A tout prendre, Hollande ferait mieux l’affaire.
13/10/2011

Steve Jobs est mort. Grand gourou d’Apple qui a rapporté beaucoup de sous à ses actionnaires et beaucoup de frénésie à ses consommateurs d’ichoses il a aussi été le symbole d’un modèle économique contesté : on crée en occident des produits de consommation (imachin ou sac Louis Vuitton) que l’on fait produire dans les pays émergents à bas coûts pour que les consommateurs américains ou européens se gorgent de produits inutiles largement financés par leurs banques branlantes. Et pendant ce temps les gouvernements émergents qui ont gagné beaucoup de sous sur le dos desdits consommateurs le prête aux gouvernements des pays occidentaux qui sont en faillite car leurs citoyens ont les moyens d’acheter des ibidules mais plus de payer des impôts…

Il semble donc que ce modèle économique sur lequel Steve Jobs a surfé avec beaucoup de créativité et de succès ait quelques ratées à l’allumage ces derniers temps.
12/10/2011

Sarko l’agité du ciboulot y va de sa sortie contre les primaires socialistes les qualifiant de « non-conformes à l’esprit de la constitution de la V° République. » Et pendre ses adversaires « à un croc de boucher » est-ce conforme à la République ? Quel banane celui-là.

La droite panique tel un bataillon de mouches cognant sur les vitres du bocal où il est enfermé. Il faut que chacun y aille de sa déclaration inutile, de sa menace agressive, de son jugement creux sur les primaires de la gauche. Compte tenu du fait que ces élections sont un processus interne aux partis socialiste et radical, de finalement peu d’importance pour la politique française, ne serait-il plus noble pour la droite de traiter le sujet de ces primaires par le silence ? A moins bien sûr que la droite ait un programme de gouvernement à présenter à ses futurs électeurs pour les années à venir, auquel cas il serait intéressant de le mettre sur la table.
09/10/2011

Les obsèques de Dexia sont en cours d’organisation par les croque-morts belges, luxembourgeois et français. Leurs contribuables de ces trois Etats vont à nouveau payer pour les dérapages abyssaux de la gestion de cet établissement dont l’objet social était de financer en bon père de famille nos collectivités locales et non point de se perdre dans les méandres de la finance spéculative bling-bling. Dexia est morte mais ses derniers soubresauts ont permis une réflexion et un presque consensus européen sur la nécessité de recapitaliser les banques du continent. Les montants nécessaires semblent aussi himalayens que les pertes et erreurs furent abyssales. Il est sans doute improbable que les marchés de capitaux acceptent d’assumer leurs responsabilités, hélas, hélas, hélas ! Ce sont donc les contribuables qui devront mettre au pot.

En procédant ainsi ils vont préserver leurs intérêts mais accroître l’épidémie d’ulcères à l’estomac tant il est de plus en plus insupportable pour le citoyen contribuable de voir un désastre à la Dexia rester impuni alors que lui-même se retourne les poches pour rembourser la gabegie.
09/10/2011

Comme on a adoré la vidéo de Copé au début des primaires citoyennes, on se la repasse.

 

09/10/2011

20h : on annonce 2 millions de votants aux primaires citoyennes ce soir.

Copé-t’est-niqué, Copé-t’est-niqué, Copé-t’est-niqué ! Nananaire.

Tout ceci n’a pas une grande importance ; la primaire citoyenne c’est un peu la farandole des nunuches qui n’arrive pas à se désigner un chef et qui demande aux sondages de le désigner à la place des instances d’un parti. Cela ne règle rien des problèmes en cours, ne fait rien avancer des réflexions à venir. Mais c’est gentil et populaire, et ça ne peut guère faire de mal à moins d’imaginer que si la gauche revient au pouvoir elle parque dans les stades de la République ceux qui n’auront pas voté aux primaires. L’hypothèse n’est pas à exclure mais s’avère plutôt improbable.

Maintenant qu’il n’aura plus à dézinguer ces élections, Copé va pouvoir consacrer un peu plus de temps à avoir des idées sur les vrais sujets, tâche pour laquelle il est payé et qui génère de fortes attentes des ciyoyens.
09/10/2011

Ca y est, j’ai participé au niquage du Copé en signant la déclaration suivante : « Je me reconnais dans les valeurs de la Gauche et de la République, dans le projet d’une société de liberté, d’égalité, de fraternité, de laïcité, de justice et de progrès solidaire. » et portant un bulletin dans l’urne citoyenne de mon quartier.

Il y avait une petite foule bon-enfant dans le bureau de vote et une boîte en carton pour recueillir la participation des votants au financement de cette élection. Ca fleurait bon la kermesse de province !
09/10/2011

C’matin on va niquer Copé ! C’est l’enthousiasmant objectif de cette journée pluvieuse.

08/10/2011

 

Demain on va niquer Copé qui a lancé une grande campagne anti-primaires de la gauche accusant pêle-mêle cette initiative d’être anticonstitutionnelle, anti-droit de l’homme, attentatoire aux libertés, etc. etc. Il n’a rien d’autre à faire le garçon ?

Copé ! Demain les bolchéviks montent à l’assaut de la Bastille la faucille entre les dents.

Sus à Copé ! Demain allons voter pour les primaires citoyennes et niquons Copé !

08/10/2011

C’est le retour des brutes avinées sur un terrain de rugby des antipodes devant une bande de fans franchouillards en béret agitant fébrilement des drapeaux bleu-blanc-rouge. Voilà deux semaines que tous les médias français se sont lancé dans une psychothérapie de groupe analysant tous les matins les états d’âme de la harde et de leur chef de bande. Pendant ce temps, le bon peuple repousse à plus tard ses déprimantes réflexions sur ce qui attend la République : dépenser moins qu’elle ne gagne, ce qu’elle n’a point réussi à faire depuis plus de 35 ans.

08/10/2011

Burhanuddin Rabbani, ex-président de l’Afghanistan islamiste, promu messager de paix par le pouvoir actuel pour essayer de réconcilier les rebelles talibans avec les modérés, a été assassiné fin septembre, sans doute par un taliban non modéré. Ce charmant garçon avait caché une bombe dans son turban qu’il a fait exploser en donnant l’accolade au messager de paix… Les traditions locales semble-t-il interdisent de fouiller les turbans et le portail de sécurité ne semble pas un outil largement diffusé à Kaboul ! Le turban traditionnel a donc été utilisé

Cet attentat après bien d’autres montre une fois encore s’il en était besoin la prétention des armées occidentales à vouloir rétablir la démocratie dans ce pays. Comme le disait hier sur France Culture Anne Nivat, reporter prix Albert Londres 2000, venue promouvoir son dernier ouvrage Les brouillards de la guerre : dernière mission en Afghanistan, les talibans ne « sont pas soutenus par la population locale, ils sont la population locale. »

Les talibans contrôlent maintenant la plus grande partie du pays. Ils organisent des attentas partout où ils le souhaitent, y compris au sein des zones ultra-sécurisées de la capital. Ils sont la population locale ! Ils seront au pouvoir sous peu.
07/10/2011

Takieddine, affairiste interlope compromis avec le pouvoir français, intermédiaire douteux dans des contrats d’armements, parasite toxique de la République, Takieddine donc, a sommé dimanche dernier Sarkozy dans une interview télévisée de faire lever sous 48 heures le secret-défense dans l’affaire des sous-marins de Karachi et de le recevoir 15 mn. L’impétrant n’a pas (encore) déféré à l’incroyable l’injonction. On croit rêver ! Où est-on ? Dans quelles compromissions s’est-on enfoncé pour qu’un trublion de circonstance se permette de tels oukases ? Il faut purger ce marigot et en faire sortir les caïmans qui pullulent dans la vase et se repaissent de viande avariée.

06/10/2011

Une jeunesse qui en2011 peint encore sur les murs parisiens un hommage à Purple Haze de Jimy Hendrix ne peut pas être fondamentalement mauvaise !

05/10/2011

Le diplomate, quelque soit sa nationalité, est un être formaté pour dire oui. Le non n’est jamais une option possible pour un diplomate bien élevé. C’est ainsi que le monde occidental a tout fait pour éviter que l’autorité palestinienne ne dépose une demande d’adhésion de son Etat à l’ONU pour éviter que les Etats-Unis (et d’autre) n’y opposent un veto. Où est le problème ? Que chacun se compte et s’exprime, l’ONU est faite pour ça.

Le projet de résolution de sanction contre la Syrie a été déposé et refusé par la Russie et la Chine. L’Allemagne s’est abstenue de voter l’intervention contre le régime Kadhafi. Il y a quelques années, la France s’est abstenue avec fracas sur le projet de résolution américaine de guerre en Irak. Chacun s’est compté et exprimer sur ces projets. Le moment venu Russie et Chine s’expliqueront avec la Syrie si un jour le régime El Assad tombe, de même l’Allemagne avec la Libye.

La Palestine a déposé sa demande d’adhésion malgré les efforts multiples pour la décourager, eh bien soit ! Elle sera traitée, chaque pays votera selon ses intérêts et rendra compte de sa décision devant ses citoyens.
04/10/2011

Dexia, établissement franco-belge destiné à financer les collectivités locales de ces deux pays a accumulé mauvaise gestion et décision tape-à-l’œil. Alors qu’un tel établissement n’aurait jamais du se départir d’une gestion de bon père de famille on l’a vu acheter un rehausseur de crédit aux Etats-Unis (société financière à l’activité hautement spéculative), investir dans les subprime à tout va, se faire coter en bourse (parce que aujourd’hui dans les dîners en ville, si t’es pas coté t’es plus rien), fourguer à des municipalités de campagne de la dette sophistiquée (structurée, dit-on dans les dîners mondains) avec des intérêts variables assis sur la variations de devises ; bref après s’être engouffré dans toutes les modes financières désastreuses, c’est le clap de fin pour Dexia. Les 6 milliards dépensés en 2008 par les contribuables franco-belges l’auront été pour rien, la banque va déposer son bilan et isoler une petite centaine de milliards d’euros de crédits au moins partiellement irrécouvrables dans une structure de cantonnement à la charge des mêmes contribuables franco-belges. On ne parle pas de faillite car un tel mot est grossier, on avance le démantèlement ! Un démantèlement c’est quoi ? Eh bien c’est une faillite avec des contribuables qui remboursent les créanciers. C’est plus simple.

03/10/2011

Après avoir brisé les mains d’un caricaturiste en Syrie les sbires du régime El Assad menacent et bastonnent en France des manifestants syriens. L’impudence avec laquelle agissent à l’étranger les gros bras d’un régime alaouite à la dérive rappelle les tontons macoutes de l’ambassade de Lybie au Royaume Uni qui, il y a quelques années, avaient tiré au fusil sur des manifestants libyens depuis les fenêtres de leur ambassade. Ils avaient raté leurs cibles mais tué au passage une policière britannique. Protégé par leur statut diplomatique, tout ce petit monde était rentré tranquillement à Tripoli. Il n’est pas impossible que si le régime Kadhafi tombe, le Royaume-Uni demande officiellement des comptes à ces tontons flingueurs de la diplomatie du cinglé des Syrtes. Au passage la France pourrait également réclamer la paiement de la contravention du fiston Kadhafi arrêté après avoir remonté les Champs Elysées à contre-sens à 150 km/h il y a quelques années.

En attendant la Syrie bien à l’abri derrière les divisions de l’ONU qui bloquent une condamnation, continue à réprimer sa révolution arabe, avec constance et avec acharnement. L’issue est incertaine, mais le pouvoir El Assad vacille un jour, il y aura des volontaires pour le pousser très fort dans le dos.
01/10/2011

Le nouveau président du Sénat est un ancien de la Ligue Trotskiste Révolutionnaire (LCR) ! Restons calmes, les bolchéviks n’ont pas encore repris le pouvoir et installé la faucille et le marteau au fronton du palais du Luxembourg. Jean-Pierre Bel, sénateur de l’Ariège, porte beau, parle avec un accent du terroir et présente un tour de ceinture nettement plus restreint que son grassouillet prédécesseur.

30/09/2011

Un chef flic de Lyon est placé en garde à vue avec une palanquée d’aigrefins et de voyous, plus sa femme, pour corruption et trafic de stupéfiants.

25/09/2011

Le Sénat est désormais passé à gauche, sans doute un avant goût des élections présidentielles de l’année prochaine. Parmi d’autres à droite, la Balkany n’est pas élue, 64 ans, reprise de justice, on se saura se passer d’elle au palais du Luxembourg.

22/09/2011

Après les valises de billets africains voici les rétro-commissions sur les contrats publics de ventes d’armes françaises au Pakistan. La on est dans du plus sérieux, au moins en nombre de zéros. Aux niveaux de la morale et de l’implication de la République, c’est comparable. Deux de ses affidés affairistes viennent d’être mis en examen par la justice, notamment suite aux dénonciations de leurs ex-épouses. Comme il est question que ces rétro-commissions aient cofinancé la campagne électorale présidentielle de Ballamou en 1995 dont Sarko l’agité était le porte-parole et l’ambitieux vassal, la presse se fait un plaisir de faire des rapprochements.

La présidence de la République publie un communiqué dans lequel elle écrit notamment : « S'agissant de l'affaire dite de « Karachi », le nom du chef de l'Etat n'apparaît dans aucun des éléments du dossier. Il n'a été cité par aucun témoin ou acteur de ce dossier. » alors que ledit dossier est en principe seulement connu du juge d’instruction.

Encore plus cocasse, Hortefeux, conseiller à l’Elysée, était sous écoutes téléphoniques judiciaires dans cette affaire, ce qu’il semblait ignorer. La police a enregistré une conversation avec l’un des deux affidés affairistes dans laquelle il le prévient que son ex-femme « balance » alors qu’il n’est pas censé être au courant des procès-verbaux de ce témoin en principe anonyme...

Résumons : la France vend des armes au Pakistan, des intermédiaires louches sont de la partie à qui sont versés des montants importants de commissions dont une partie est appelée à revenir en France via rétro-commissions pour des buts peu transparents, on ne connaît pas bien les destinataires de ces rétro-commissions. Ce qu’on sait est qu’elles sont illégales, le juge en cherche les bénéficiaires, notamment dans la sphère politique actuelle, et il place des personnages haut-placés sur écoute. Au passage un attentat au Pakistan tue une dizaine de techniciens français qui participaient au montage des sous-marins objets de la vente d’armes, l’une des questions est de savoir s’il existe un lien entre ces commissions/rétro-commissions et ces morts.

La justice de nos démocraties a le pouvoir légal de placer ses princes sur écoutes, le plus étonnant, de Berlusconi à Hortefeux, c’est que lesdits princes soit n’aient pas les moyens d’avoir des téléphones cryptés, soit n’aient pas la jugeote nécessaire pour ne pas se répandre au bout du fil sur leurs actes illégaux, l’un au sujet de ses turlutes avec des gamines, le deuxième pour avoir violé le secret de l’instruction. Pour qualifier ces errements on hésite entre incompétence ou sentiment d’invulnérabilité.

Des frégates de Taiwan aux sous-marins du Pakistan, de la gauche à la droite, tout ceci n’est guère brillant et fait passer les valises de Bourgi pour de la petite bière.

Que la justice passe !

21/09/2011

http://www.charliehebdo.fr/

20/09/2011

Etonnant : des écoutes téléphoniques ordonnées par la justice italienne à l’encontre du pervers transalpin révèleraient (confirmeraient) que Berlusconi y vante ses exploits sexuels avec des gamines à peine nubiles. Indépendamment de l’aspect immoral de la situation, on se demande comment un président du conseil italien peut avoir de telles conversations sur une ligne de téléphone semble-t-il classique puisqu’elle, peut être écoutée et retranscrite. N’a-t-il pas des lignes cryptées le garçon ? Sinon on touche vraiment le fond du fond cette fois-ci.

19/09/2011

Le trader-fraudeur de l’UBS jouait avec des ETF (Exchange Traded Funds), un machin compliqué et indiciel auquel personne de comprend rien bien entendu. La perte pour la banque serait de 2,3 milliards de dollars. Comme à chaque fois le monde financier la bouche ne cœur se demande : « mais comment est-ce possible ave tous nos système de contrôle perfectionés ? » Messieurs les banquiers seriez-vous incompétents ou faux-jetons ?

Dieu merci le record du français Kerviel avec 5 milliards de perte n’est pas encore battu.

18/09/2011

DSK nous joue les vierges effarouchées sur TF1 ce soir, caché derrière le rapport du procureur de New York (qu’il faut relire sans cesse), avouant une faute morale. En bref, il-a-tiré-un-p’tit-coup-vite-fait-avant-d’aller-déjeuner-avec-sa-fille, sans violence et sans forcer personne, le tout à duré entre 7 et 9 minutes, rien de mal à ça, en tout cas rien de pénal.

Ensuite, passant sur un terrain moins glissant, il a joué les concierges en nous expliquant que la Grèce était surendettée et qu’elle ne pourrait jamais rembourser sa dette. Il me semble que cela n’avait échappé à personne. C’est drôle mais mon poissonnier me disait la même chose l’autre jour au marché. Il n’y a pas encore de quoi crier à l’oracle économique, au visionnaire financier, on arrivera à se passer de ses analyses et remplacer ses conseils.
17/09/2011

DSK nous joue les vierges effarouchées sur TF1 ce soir, caché derrière le rapport du procureur de New York (qu’il faut relire sans cesse), avouant une faute morale. En bref, il-a-tiré-un-p’tit-coup-vite-fait-avant-d’aller-déjeuner-avec-sa-fille, sans violence et sans forcer personne, le tout à duré entre 7 et 9 minutes, rien de mal à ça, en tout cas rien de pénal.

Ensuite, passant sur un terrain moins glissant, il a joué les concierges en nous expliquant que la Grèce était surendettée et qu’elle ne pourrait jamais rembourser sa dette. Il me semble que cela n’avait échappé à personne. C’est drôle mais mon poissonnier me disait la même chose l’autre jour au marché. Il n’y a pas encore de quoi crier à l’oracle économique, au visionnaire financier, on arrivera à se passer de ses analyses et remplacer ses conseils.

Un peu pathétique tout ça !
16/09/2011

Encore un trader-fraudeur : un anglais aurait fait perdre 2 milliards de dollars à l’UBS, brillante banque suisse qui s’est illustrée dans les années 80 dans l’affaire de la gestion des fonds juifs en déshérence post-shoah, dans les années 2000 pour avoir été forcée par l’administration américaine à fournir des listes de milliers de contribuables US fraudeurs, et, bien sûr, en 2008 avoir échappé à la faillite post-subprime grâce à la générosité forcée des contribuables helvétiques.

Le garçon a été emprisonné et inculpé pour « abus de position et fraude comptable ». Il semble qu’il y ait encore quelques progrès à faire pour contrôler la créativité des forbans de la finance.

En taule les traders-fraudeurs surpayés qui jouent nos économies au casino !
15/09/2011

Les candidats aux élections primaires socialistes s’affrontent dans un sympathique débat un peu nunuche, mais gentillet et plein de bonnes intentions. La droite leur tombe dessus à bras raccourci avec des arguments de concierges. J’irai donc voter à ces primaires pour niquer Copé !

14/09/2011

Les marchés boursiers s’en donnent à cœur joie et les valeurs bancaires sont particulièrement visées : -15% un jour, +12% le lendemain marquant ainsi la difficulté de Messieurs les marchés à déterminer la valeur des actifs, l’exubérance irrationnelle des marchés comme disait Greenspan. En fait personne n’y comprend rien mais tout le monde pressent qu’à force d’avoir dépensé plus qu’ils n’ont encaissé les Etats sont en difficulté et ceux qui leur ont prêté, les banques, vont l’être aussi à un moment ou à un autre de l’histoire. C’est assez simple à comprendre mais plus difficile à restituer dans la valeur des titres, alors des traders-surpayés vendent et achètent au gré de leurs humeurs et des rumeurs, sans plus réfléchir ni analyser.

12/09/.2011

Bourgi en remet une couche et informe que Le Pen aurait également été bénéficiaire en 2007 des valises africaines, pourquoi pas mais on se demande alors quel est l’intérêt des payeurs africains ? A cette époque, Le Pen n’avait vraiment aucune chance/risque d’être élu président alors pourquoi l’arroser ?

Et puis surtout pourquoi un soudard de la françafrique sur le retour, sans doute riche, vieillissant, pourquoi se met-il sur le dos une affaire pareille ? En principe il en a maintenant pour des années de procédure judiciaire, des haines féroces jusqu’à la fin de ses jours et des embrouilles qu’il emmènera dans les feux de l’enfer. Est-il en service commandé du genre je me sacrifie en dénonçant, ce que tout le monde sait, pour nuire définitivement ? On a tout de même du mal à croire à la version de l’intéressé qui explique dans JDD :

    Pourquoi prendre la parole aujourd’hui?
    Avant toute chose, je veux dire que je parle en mon nom personnel, je ne suis mandaté par personne. Pierre Péan, que je connais depuis vingt ans, est venu me voir pour son enquête sur Alexandre Djouhri et, de fil en aiguille, nous avons un peu parlé de quelqu’un que je connais bien, Dominique de Villepin. Depuis quelques jours, j’observe, je lis et j’entends les commentaires de ce dernier sur l’enquête de Pierre Péan. Trop, c’est trop. À 66 ans, j’en ai assez des donneurs de leçon et des leçons de morale… J’ai décidé de jeter à terre ma tunique de Nessus, cet habit qui me porte malheur et que je n’ai jamais mérité.

Comme si le Bourgi se sentait soudain investi d’une mission de purification de la politique française à la corruption de laquelle il a travaillé toute sa vie avec efficacité et persévérance… C’est un peu difficile à avaler.

11/09/2011

Robert Bourgi, affairiste de la françafrique, intermédiaire décoré par la République, conseiller officieux de l’actuel président de la République française, dont on ne connaît pas bien le rôle mais qui est de tous les voyages officiels sur le continent africain, une espèce de réincarnation de Jacques Foccart mais en plus roublard, Bourgi donc explique dans le Journal du Dimanche comment il fut l’un des porteurs de valises pour les remises de fonds faites par des chefs d’Etat africains au pouvoir français. En l’occurrence il détaille comment il a remis à Chirac et Galouzeau, à plusieurs reprises, à la mairie de Paris et à l’Elysée, des valises contenant entre 5 et 15 millions de francs en liquide.

Ces actes de corruption entre les pouvoirs Africains et l’Elysée, qui ont duré des années de façon illégale au regard du droit français, sont désormais admis par à peu près tout le monde, on peut juste espérer qu’ils ne perdurent pas.

Le plus incroyable dans ces déclarations n’est donc pas tant les informations de corruption du pouvoir français qu’elles contiennent, mais plutôt qu’un conseiller de l’Elysée, même officieux, explique que lui-même trimballait ces valoches ! Il se met sous le coup de la loi à titre personnel et il implique indirectement Sarozy dans cette affaire. En principe dans un pays civilisé la justice devrait être saisie de pareilles accusations et le Bourgi, à tout le moins, rayé de toute mission officieuse ou officielle pour la République en attendant que l’on y voie plus clair.

Chichi et Galouzeau ont déjà démenti et annoncé qu’ils vont porter plainte contre Bourgi. Ambiance…
10/09/2011

Jürgen Stark, ex-directeur du trésor allemand, chef économiste de la Banque centrale européenne (BCE), démissionne de ce dernier poste pour raisons personnelles. Il fut l’un des artisans qui ont convaincu l’Allemagne d’abandonner le deutsche mark au profit de l’euro. La tâche ne fut pas aisée mais elle fut conclue sur la base d’engagements des Etats membres de la zone euro que la BCE ne fasse pas marcher la planche à billets pour financer les déficits publics et que les Etats bien gérés ne soient pas mis à contribution pour financer ceux qui le sont moins bien. Il est en train de se passer exactement l’inverse et le réalisme politique a pris la main sur la rigueur financière. Stark en tire les conséquences et se retire plutôt que d’avaler son chapeau. On espère que l’Allemagne ne suivra pas son exemple.

09/09/2011

Ca y est ! Guérini est mis en examen pour « prise illégale d'intérêts, trafic d'influence et associations de malfaiteurs » ; joli palmarès mais finalement plutôt standard pour la politique corso-marseillaise.

07/09/2011

Le gouvernement renonce pour le moment à modifier la constitution pour y introduire la soi-disant règle d’or, interdisant ou contrôlant les déficits de la République. Ce n’est pas grave, cette règle existe déjà au niveau de la réglementation européenne, il suffit de la respecter. C’est n’est pas grave car cela laissera plus de temps à nos gouvernants pour analyser les hausses d’impôt et baisse de dépenses qui sont incontournables.

06/09/2011

Le fait qu’il y a quelques semaines Chichi ait expliqué qu’il voterait Hollande aux prochaines élections est utilisé pour démontrer sa sénilité, et donc son empêchement médical à participer à son procès pour les emplois fictifs de la mairie de Paris. Je ne suis pas bien sûr que voter Hollande soit un acte de dégénérescence… Moi en tout cas j’irai voter Hollande aux primaires du parti socialiste rien que pour niquer Copé qui accuse le PS de flicage des électeurs !

06/09/2011

Primal Scream à la Cigale, pas inoubliable.

06/09/2011

Les Etats-Unis d’Amérique font ce qu’un gouvernement légitime se doit de faire : défendre l’intérêt de ses citoyens, et ils attaquent en justice 17 banques (dont la Société Générale française), en gros pour tromperie sur la marchandise. Ou comment l’élite de la finance mondiale, en réalité une bande de forbans sans foi ni loi, a fait croire au reste de la planète que des ménages pauvres pouvaient rembourser des crédits immobiliers pour acheter des maisons de riches ! Les pauvres ont été expulsés desdites maisons, les riches ont vu la valeur de leurs investissements s’effondrer, mais les forbans surpayés sont toujours en place, n’ont pas beaucoup payé pour leurs fautes et recommencent les mêmes tours de passe-passe.

05/09/2011

Exposition Romanov collectionneur dans les nouveaux bâtiments de la Pinacothèque parisienne, musée agréable et plutôt peu fréquentée. Les collections impériales importées provisoirement du musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg à la Madeleine ; accumulées de Pierre Le Grand à Nicolas 1er, comme quoi l’on peut être dictateur et amateur d’art éclairé, et vice-versa.

04/09/2011

 

Au cas où vous ne l’auriez pas vue, voici la vidéo ridicule du fiston Lagardère qui s’affiche avec sa nouvelle élue… Patron d’un grand groupe d’armement mondial par héritage, on se demande s’il n’a rien de mieux à faire que de roucouler devant la presse ?

03/09/2011

Il est impayable le Jean-Noël Guérini, je vous le disais ! Sur son blog du 29 août il exprime tout le bien qu’il pense du chefaillon par interim du partis socialiste qui expliquait que Nono devrait démissionner s’il était mis en examen à l’issue de sa prochaine convocation chez le juge d’instruction :

    Chers amis,

    Harlem Désir a décidément la mémoire bien courte. Ce professeur de morale évoque ma démission du Parti socialiste et de la présidence du Conseil général des Bouches-du-Rhône en cas de mise en examen le 8 septembre prochain.

    Il oublie qu’il a été lui-même condamné le 12 décembre 1998 à 18 mois de prison avec sursis et 30.000 francs d’amende pour recel d’abus de biens sociaux. Ce qui ne l’a pas empêché d’être élu au Parlement européen au printemps 1999 !

    Faut-il lui rappeler ce qu’est la présomption d’innocence et lui indiquer qu’une mise en examen n’est pas une condamnation? Pourquoi exiger de moi une démission qui n’a jamais été réclamée à bien d’autres élus, socialistes ou non?

    Je n’accepterai pas d’être un bouc émissaire ! Innocent, je me défendrai et m’expliquerai comme je souhaite le faire depuis plusieurs mois sur une affaire que des tribunaux médiatiques expéditifs ont déjà jugé.

    Et s’il faut donner l’exemple, que le Premier secrétaire du Parti socialiste par intérim, soit le bon élève et commence par le faire. Il a été condamné ? Alors qu’il démissionne !

03/09/2011

Ca y est, le lobby des parcs de loisirs emmené par Raffarin a fait plier le gouvernement qui retire son projet de soumettre cette activité au taux de TVA normal de 19,6% (celui que paye tous les citoyens sur 90% de leurs transactions) et non plus le taux réduit de 5%. Il aura suffit de deux jours seulement…

Ce n’est pas grave, il ne reste que 150 milliards d’euros à récupérer pour équilibrer le budget de la République. Et puis surtout nous allons ajouter une règle d’or dans notre Constitution interdisant le déficit budgétaire… Encore une faux-jetonnerie de toute première catégorie : comment un pays qui n’arrive pas à rétablir le taux normal de TVA sur ses parcs d’attraction pourrait réussir à équilibrer ses finances publiques ?

02/09/2011

Chichi pourrait ne pas être présent à son procès sur les emplois fictifs de la mairie de Paris qui débute lundi. Il serait fatigué. Après avoir écrit les deux tomes de ses mémoires voilà maintenant qu’il aurait des problèmes de mémoire, ce qui laisse imaginer le niveau de fiabilité de ses bouquins de souvenirs.

Bon, s’il est absent à son procès ce n’est pas grave, il peut être condamné quand même. Que la justice passe !

01/09/2011

L’un des grands mensonges d’Etat du quinquennat est en train de se déposer les armes progressivement : les impôts augmentent. C’était inévitable malgré les objurgations gouvernementales contre cette évidence. L’étape suivante sera la diminution des dépenses. Elle est programmée pour les discussions parlementaires du budget 2012 qui se dérouleront cette fin d’année.

31/08/2011

Le projet de plan de rigueur, pardon de plan anti-déficit, prévoyait le rétablissement au taux normal de TVA de 19,6% sur les entrées dans les parcs d’attraction qui bénéficiait du taux réduit de 5% : un billet d’entrée au parc Astérix, actuellement en promotion jusqu’au 16 septembre à 30,00 EUR, passerait à 34,17 EUR après rétablissement du taux standard de TVA. Ce projet déclenche une levée de boucliers de divers lobbies franchouillards et la commission concernée de l’assemblée nationale vient de voter contre à l’unanimité, gauche et droite confondues. Après la France de la bagnole qui a fait reculer le gouvernement sur la suppression des panneaux indicateurs de radars routiers, après la France de possesseurs d’œuvres d’art qui a fait reculer ce même gouvernement sur l’inclusion de ces œuvres dans la base taxable de l’impôt de solidarité sur la fortune, c’est la France des parcs de loisirs qui s’agite et suggère d’aller prendre de la TVA dans la poche des voisins plutôt que les siennes. On verra la décision finale du parlement mais on n’est pas sorti de l’auberge et on peut se demander si lobbies et citoyens ont bien mesuré l’étendue du sinistre financier dans lequel se trouve notre République !

30/08/2011

Titine explique au sujet de DSK sur un plateau de télé mondaine que «Je pense la même chose que beaucoup de femmes sur l’attitude de Dominique Strauss-Kahn vis-à-vis des femmes.»

On peut la comprendre quand on lit la lettre du procureur de l’Etat de New-York demandant le renoncement au procès dans l’affaire DSK est disponible sur http://www.courts.state.ny.us/whatsnew/pdf/dsk_motion_to_dismiss.pdf. Elle fait 25 pages. Elle confirme le rapport sexuel précipité (hurried) mais admet que le viol ne peut être prouvé, précisant enfin que la plaignante n’est pas crédible après avoir avancé trois versions successives de l’incident.

La lettre donne tous les détails (glauques) expliquant la relation sexuelle qui n’est contestée par personne, avec distance mesurée entre les tâches de sperme et le lieu supposé de la relation, les tâches similaires sur l’uniforme de la femme de ménage, le nombre et la couleur des panties de la victime supposée, etc. etc.

Une tentative de timing du déroulement de la relation sexuelle précipitée est également menée. Entre l’entrée de la femme de chambre dans la suite à 12h06 et le coup de file de DSK à sa fille il s’est écoulé entre 7 et 9 minutes, délai pendant lequel le DSK aurait emporté le consentement et opéré la relation sexuelle précipitée le menant à l’éjaculation. On peut en déduire que les préliminaires ont été plutôt expédiés et que l’ex-patron du FMI est du genre rapide. De Chirac ont disait de ses conquêtes : « cinq minutes douche comprise. » Bon DSK n’a pas pris de douche puisqu’il en sortait et que la police scientifique a pu faire ces différents prélèvements sur son corps d’athlète. Sans doute les politicards sont-ils des hommes pressés.

Mais comment ne pas abonder dans le sens de la remarque de Titine ? Comme nous nous souvenons également du dérapage lui aussi reconnu dans le cadre de ses fonctions au FMI, resterait-il encore beaucoup de femmes capables de voter pour DSK ?

29/08/2011

Libé n’a pas aimé le final d’Archive hier soir, le qualifiant de « toujours aussi pompier ». Y m’énerve celui-là (Philippe Brochen) ! Certes il n’a pas complètement tout à fait tort mais Archive ça fait du bien là où ça passe, alors il ne faut pas s’en priver. Na !

28/08/2011

Un excellent final ce dimanche : Lilly Wood et ses Pricks et surtout sa voix grave et sublime ; les Cherri Bomb, quatre hard-rockeuses de Los Angeles ; Anna Calvi et son touché de guitare hendrixien ; les Deftones, criards et débauchés ; enfin, Archive et son orchestre symphonique qui ont fait frissonner Saint-Cloud !

Rock en Seine 2001, un excellent cru ! J’achète donc le T-shirt de l’édition.

27/08/2011

Et l’orage éclataBlonde Redhead sur la grande scène, mystérieux et troublant ; BB Brunes qui ont grandi et reprennent Gaby de Bashung ; Cocorosie, deux américaines originales et délurées ; Keren Ann, pure et rock qui reprend Je fume pour oublier que tu bois de Bashung ; Artic Monkeys pour le final de la soirée, du rock propret et enlevé, gueules d’anges en Perfecto et T-shirt blancs.

26/08/2011

L’orage menace mais laisse la musique éclater : CSS et ses nanas brésiliennes délurées, The Kills redoutable duo sombre et envoûtant, Jamaica trio français joyeux et enlevé.

24/08/2011

On passe aujourd’hui de l’acte inapproprié à l’erreur passagère de jugement dans la bouche des avocats de DSK pour qualifier le-petit-coup-tiré-vite-fait-avec-une-soubrette-avant-d’aller-déjeuner-avec-sa-fille.

24/08/2011

Il me faut faire trois kiosques successifs avant de pouvoir trouver Le Canard Enchaîné du jour en rupture de stock face à cette actualité brûlante. La France garde le sens de l’humour, tout n’est pas perdu.

24/08/2011

Le gouvernement français se résout à annoncer un ersatz de début du commencement de plan de rigueur. D’ailleurs on ne dit pas un plan de rigueur mais un plan anti-déficit ; comme on ne dit pas un petit-coup-tiré-vite-fait-avec-une-soubrette-avant-d’aller-déjeuner-avec-sa-fille mais une erreur passagère de jugement.

C’est aussitôt le bal des pleureuses et le défilé des faux-jetons qui se lamentent sur l’augmentation des taxes sur les boissons sucrées qui va pénaliser les populations défavorisées. L’industrie des boissons gazeuses est sur les dents.
23/08/2011

Un sphinx disparaît, Kadhafi introuvable aujourd’hui dans les ruines de son quartier général de Tripoli, un autre reprend son souffle à New-York : les poursuites pénales pour tentative de viol sont abandonnées contre DSK aux Etats-Unis !

La justice américaine constate qu’il y a eu rapport sexuel précipité entre DSK et une femme de chambre d’un hôtel new-yorkais, mais ne peut prouver que cet acte fut forcé. Un des avocats de l’impétrant admet un comportement inapproprié mais qui n’est pas criminel. On refait le coup de l’acte inapproprié rendu célèbre par l’inoubliable fellation au président américain dans le bureau ovale de la maison blanche ainsi que la légendaire utilisation libidineuse d’un cigare oblongue avec une stagiaire.

Le crime ne peut être prouvé mais l’acte est reconnu : un homme politique français, patron en titre du fonds monétaire international, candidat putatif à la présidence de la République hexagonale, a, au minimum, tiré un petit coup vite fait (précipité) avec une soubrette avant d’aller déjeuner avec sa fille et de tenter de rejoindre sa femme à Paris. Ce n’est pas bien.

Gageons que les électeurs auront à l’avenir un comportement approprié et éviteront de voter pour un malotru. Nous lirons sous peu les 40 pages du rapport du procureur américain pour connaître tous les détails de cette décision de justice.
18/08/2011

Bachar de Syrie continue à réprimer avec toute la subtilité qu’on lui connaît : cette fois-ci il envoie la marine de guerre canonner la ville côtière de Lattaquié déjà cernée depuis la terre par ses blindés.

18/08/2011

Et qu’ont-ils encore Messieurs les Marchés ? Pas contents du tout, ils s’agitent en tous sens tels des mouches dans un bocal qui se heurtent contre les murs de leurs investissements imprudents. Ils nous fatiguent, considérablement !

18/08/2011

Jean-Noël Guérini, souvenez-vous de ce nom, il fait et fera parler de lui. Natif de Corse, élu de Marseille où il cumule quelques postes de la République, des responsabilités au Parti socialiste des Bouches du Rhône, un blog pompeux et auto-satisfait, des comptes Twitter et Facebook, des casseroles judiciaires, des soupçons d’élections truquées dans sa fédération PS, un accent qui sent la sardine, un nom qui fleure le scandale, une tête… de maire de Marseille. Guérini : à suivre, un avenir prometteur !

17/08/2011

Deuxième jour de transport en commun, cela commence à être long ! Cette fois-ci mon chauffeur de bus s’arrête au milieu de le rue d’Alésia car il a croisé un autre bus à qui il a un paquet à remettre. Cela n’a pas bien duré longtemps et il n’y a pas grand encore grand monde dans les rues un 17 août, mais il faut quand même le faire.

17/08/2011

Angela Merkel et Nicolas Sarkozy se sont vus à Paris et ont annoncé de vagues engagements d’une règle à faire adopter par tous les pays membres de l’Union européenne prohibant les déficits excessifs et prévoyant une future proposition de taxe sur les transactions financières. Comme d’habitudes Messieurs les Marchés interprètent toutes ces annonces en défaveur de ceux qui les avancent.

  • La « règle d’or » sur les déficits serait trop vague et ne sera jamais mises en œuvre
  • La taxe sur les transactions financières serait trop précise et nuirait aux intérêts des marchés

Dans un cas comme dans l’autre la politique européenne a tort et la panique boursière continue. Il faudrait savoir, les deux mesures étant d’effet contraire elles ne peuvent être toutes les deux bonnes ou mauvaises en même temps, il y en a forcément une favorable et l’autre défavorable et vice versa selon le coté où l’on se place.

Le plus drôle, imaginons un instant que nos Etats mal gérés arrivent soudain à équilibrer leurs budgets et voient leurs besoins de financement, Messieurs les Marchés sont encore capables de se plaindre car ils ne trouveront plus emploi pour leurs ressources. On ne risque pas de se trouver rapidement dans une telle situation mais on ne sait jamais, elle pourrait arriver un jour ! Ce serait rigolo.

16/08/2011

Retour à Paris, ma moto est en panne, je prends le bus ce matin pour aller gagner ma vie. Un bus RATP un 16 août à 9h30 n’est guère rempli, une quinzaine de personnes environ. Un commando de 5 ou 6 contrôleuses/eurs montent à mi-chemin et… contrôlent. Ils chopent 5 contrevenants qui n’ont soit pas de titre de transport, soit pas badgé leurs passes. Cela fait un tiers du bus qui ne paye pas ou mal. En termes capitalistes cela s’appelle un gisement de productivité !

15/08/2011

La presse glose sur les eurobonds qui seraient la panacée pour sauver l’Europe. En fait, il s’agit juste d’un outil supplémentaire pour refiler le mistigri à quelqu’un d’autre et continuer à pouvoir dépenser tranquillement. L’Europe en tant que telle n’étant pas endettée, nos politiciens y voient donc un véhicule idéal que l’on peut… endetter à son tour. Si on allait dans cette direction, cela donnerait une bouffée d’oxygène aux Etats mal gérés qui pourraient ainsi retarder les incontournables décisions à prendre c'est-à-dire l’équilibre des recettes et des dépenses, car eurobonds ou pas, il faudra bien un jour que nos Etats et nous, citoyens de ces Etats déliquescents, acceptions le principe que nous devons sur la durée dépenser moins que nous ne gagnions, ne pas vivre au-dessus de ses moyens.

Dans les dîners en ville ces mêmes citoyens font souvent preuve d’une coupable indulgence envers nos comportements collectifs irresponsables et la mauvaise gestion de nos finances publiques. Alors que chaque ménage s’applique généralement à lui-même, sauf exception, la règle de gestion ne pas vivre au-dessus de ses moyens, il a du mal à étendre ce principe aux finances publiques qui relèvent pourtant globalement des mêmes principes et contraintes : quand il y a des sous dans la caisse, on peut les dépenser, quand il y en a plus, il faut réduire ses dépenses et/ou augmenter ses recettes, l’endettement pouvant compenser provisoirement un déficit, mais seulement provisoirement car il a ses limites : la confiance du prêteur.

Les eurobonds c’est un peu comme les subprimes de 2008 : on fait un sandwich avec de la bonne dette (pays du nord) et de la mauvaise (pays du sud), et on espère que le consommateur-prêteur mordra à pleines dents sans s’apercevoir de la supercherie. Le problème c’est qu’on l’a déjà grugé en 2008 en lui tartinant une couche de subprimes au milieu de deux couches de bon crédit, et il s’y est endommagé les molaires. Dieu merci pour sa dentition carnivore le contribuable mondial est venu tempérer ses douleurs mais il lui reste encore un petit élancement dans les gencives alors il n’est pas évident qu’il morde à l’appât des eurobonds sans un engagement des contribuables qui lui épargne à l’avance toute rage de dents si le produit s’avérait toxique…

Comme disait je ne sais plus quel oracle en 2008 : « on ne résout pas un problème de dette en s’endettant. »

13/08/2011

Eh bien voilà, après avoir vilipendé l’Allemagne qui fit de même il y a quelques mois, certains pays européens dont la France, interdisent les ventes à découvert de certains titres. Il suffisait de le faire. Certes la décision est limitée dans le temps (15 jours) et sur le nombre de titres concernés, mais elle va dans le bon sens. La vente à découvert est le principal outil de spéculation à la baisse. Il est utilisé marginalement par certaines industries pour couvrir des positions réelles mais il est majoritairement le joujou des traders-surpayés.

Voyons donc le bilan de cette décision dans quinze jours et s’il y a lieu de l’étendre. Jusqu’ici elle va dans le bon sens.
13/08/2011

Et pendant ce temps on continue à réprimer gratis en Syrie. Il semble que Bachar commence à énerver, même ses plus fidèles soutiens. Turquie, Arabie-Saoudite et d’autres pays arabes diffusent des communiqués s’émouvant des pratiques en cours du régime de Damas. La minorité alaouite et plus particulièrement la famille El Assad sont allés assez loin, peut-être au-delà du point de non retour, bien à l’abri derrière la position clé de leur pays au Proche-Orient qui bloquera toute intervention armée des armées occidentales déjà bien suffisamment engluées sur différents fronts et déficits budgétaires.

Quelques réprimandes orales de ses pays frères ne dissuadent pas vraiment les chars de l’armée syrienne de poursuivre le rétablissement de l’ordre à leur manière. Si malgré tout les manifestants arrivaient, seuls, à faire plier le pouvoir, il est probable que pas grand monde ne pleurerait la famille Assad qui a trempé dans la majorité des opérations terroristes mondiales de la deuxième moitié du XXème siècle. Il est aussi à craindre que Bachar, ses frangins, ses cousins et ses copains ne passent un mauvais quart d’heure s’ils ont un jour des comptes à rendre à la justice populaire de leur pays qui risque d’être d’un genre plutôt expéditif à leur encontre. Le clan Assad étant du genre avisé, il a sans doute déjà du préparer ses arrières et un exil doré quelque part si jamais les choses tournaient vraiment mal. Il suffira juste de fuir à temps. A cet égard l’ex-président tunisien fut un excellent modèle à suivre qui a mis la poudre d’escampette juste au moment où il était lâché par ses soutiens militaires internes et par Michèle Alliot-Marie. Il a sans doute évité ainsi des décennies de geôles.

Le monde, ancien et nouveau, attend de voir de quel coté va tourner le vent pour orienter la girouette. C’est prudent. L’Inde, l’Afrique du Sud et le Brésil envoient une délégation à Damas pour tenter d’adoucir le patron qui rappelle son « …engagement envers le processus de réforme, dont l'objectif est d'ouvrir la voie à une démocratie multipartite… » et bla-bla-bla, et bla-bla-bla.

Les pays émergents, voire émergés, se drapent toujours derrière le voile de la non ingérence dans la politique intérieure d’un pays tiers pour, globalement, ne pas réagir outrageusement. Ils n’ont pas aimé que des années durant les pays développés donneurs de leçon les escagassent avec des cours de démocratie et de gestion, ils essayent, pour le moment, de ne pas en faire autant, et surtout de ne pas mêler leurs voix à la cohorte des pleureuses occidentales.

Puissances déclinantes et puissances montantes vont bien arriver un jour à se retrouver sur le terrain d’une conception à peu près partagée de la gouvernance d’un Etat et la façon de traiter ses citoyens. Soyons optimistes, il y a plutôt convergence sur ces sujets depuis la chute de l’Union soviétique. Et d’ailleurs si les Chine, Brésil et autre pays de cet acabit veulent véritablement devenir des puissances mondiales il faudra bien qu’elles se résolvent un jour à exporter leur puissance, à participer à des opérations armées, onusiennes ou pas, bref, à prendre position. Le pouvoir en notre bas monde n’est malheureusement pas qu’une question de balance commerciale excédentaire.

12/08/2011

The Rolling Stones love Bzh !

12/08/2011

L’affaire Société Générale illustre plus que tout autre une remarquable chaîne d’incompétence et de voyeurisme de la presse et des marchés financiers ! Le Daily Mail, torchon britannique, sort une info sur cette banque qui serait « au bord du désastre ». L’information est bien entendu reprise par d’autres journaux sans vérification. Trois jours plus tard et bien que déjà démentie, des traders surpayés la prenne pour argent comptant, ne vérifie rien et surtout pas les chiffres publiés par cette banque, ils n’ont pas le temps et de toute façon ne les comprennent pas, ils vendent le titre qui perd jusqu’à 20% lors de la séance de mercredi dernier pour finir à -14,9%. Les titres des autres banques baissent également significativement, on ne sait jamais des fois que l’information non vérifiée de la Société Générale les concerne aussi…

Une journaliste de Reuters publie un tweet personnel expliquant que cette rumeur serait due à une mauvaise lecture de la fiction de l’été publiée par Le Monde narrant la faillite de l’euro.

La presse française adore cette nouvelle information et la fait tourner en boucle, sans plus vérifier ni auprès de ladite journaliste ni auprès du Daily Mail. Libération, Le Figaro l’AFP et d’autres en font leurs gorges chaudes.

Devant l’ampleur du sinistre boursier, les journalistes se souviennent qu’ils ont une carte de presse, que certains sont allés à l’école de journalisme, et commencent à faire le métier pour lequel ils sont payés. Les rumeurs et autres tweets se révèlent infondés. Messieurs les Marchés comprennent qu’ils auraient mieux fait d’analyser la situation plutôt que de lire la presse de caniveau outre-manche avant de se lancer dans de folles et déraisonnées transactions, ils rachètent de la Société Générale, le titre remonte doucement.

En résumé, des journalistes se sont transformés en concierges, des opérateurs de marché en vendeurs d’aspirateurs ; tous les ingrédients du psychodrame étaient sur la table et ce qui devait arriver arriva ! Maintenant les uns s’excusent, les autres enquêtent, d’autres se plaignent, chacun est retourné penaud dans son bureau faire le dos rond devant ses écrans.

Tout ça n’est pas très grave et aurait pu être vrai. La Société Générale s’en remettra, son titre regagnera ce qu’il a perdu, et s’il y a des actionnaires qui ont perdu en vendant dans la panique, d’autres ont gagné en achetant à ce moment. Mais on a atteint le niveau d’un concours de billes en maternelle 1ère année, et encore. Le plus déprimant est que tous ces beaux esprits sont payés pour être intelligents et qu’une nouvelle fois les faits démontrent qu’ils agissent comme un troupeau de moutons décérébrés !
11/08/2011

La Libye et l’Iran ne se privent pas du plaisir de s’émouvoir des émeutes au Royaume-Uni, condamnant « le comportement sauvage de la police britannique. » Le président iranien précise que « si un centième de ces crimes avaient été commis dans un pays hostile à l'Occident, les Nations unies et les organisations qui prétendent défendre les droits de l'homme auraient vociféré. »

C’est de bonne guerre, si l’on peut dire.
11/08/2011

Il apparaît aujourd’hui que la baisse substantielle des valeurs bancaires hie à la bourse de Paris était due à une rumeur publiée par le journal de caniveau Daily Mail, annonçant que la Société Générale était au bord du désastre.

Eh oui, les soi-disant analystes financiers basent leurs recommandations sur des bruits de chiottes venus d’on ne sait où. Il n’y a évidemment pas de vérification de l’information, pas d’étude des chiffres, encore moins de compréhension des risques, c’est juste de degré 0 de l’analyse ce qui pour des analystes financiers est un comble. Bientôt nous apprendrons que le rédacteur en chef de Détective est en lice pour le prix Nobel d’économie.
10/08/2011

Eh voilà, la bourse de Paris termine en baisse de -5,45% aujourd’hui mercredi. Des traders mondains passent et repassent dans les journaux télévisés derrière leurs écrans cathodiques (ça fait sérieux et techno) pour montrer, désespérés, des graphiques plongeant vers l’abysse. Mais bande de butors, triple-buses, crétins desAlpes, ânes bâtés, bachibouzouks, si les cours baissent c’est parce que VOUS vendez, alors ne prenez pas ces airs ahuris et dévastés devant les soi-disant forces du Marché !

10/08/2011

Avez-vous remarqué que l’un des points majeurs d’analyse des médias quand il y a une crise en été est le délai que mettent les dirigeants concernés à interrompre leurs vacances pour revenir au boulot ? C’est effectivement un passionnant critère de résolution des crises. Sarko est resté au Cap Nègre jusqu’à hier soir malgré le feu sur lequel soufflaient Messieurs les Marchés depuis une semaine, Cameron a mis deux jours à revenir de Toscane pour gérer les émeutes britanniques. Les journalistes glosent sur ce délai à défaut de comprendre ce qui se passe, et de toutes façons, que les dirigeants rentrent immédiatement ou restent en vacances, les médias trouveront quelque chose à y redire, et Messieurs les Marchés aussi.

Reconnaissons au moins à nos dirigeants que, en vacances ou pas, ils triment et n’ont guère de temps pour eux au cours de leurs mandats.

10/08/2011

Les médias adorent édifier Madame Michu avec des mots savants pour tenter de lui faire comprendre comment sa petite épargne va être ou non préservée de la crise financière.

On parle ces jours-ci de nervosité ou de volatilité des marchés. Il faut comprendre en réalité incompétence pour mesurer la valeur des actifs financiers, absence totale de self-control face à des évènements qui se précipitent, incapacité à prévoir quoi que ce soit, spéculation effrénée pour essayer tout de même de gagner à la baisse ou à la hausse, etc.

C’est ainsi que Messieurs les Marchés ont fait baisser la bourse de Paris de -4,68% lundi, puis augmenter de +1,63% mardi et mercredi sera un autre jour. Cherchez la logique ? Il n’y en a pas au-delà de quelques vagues déclarations politiques de solidarité et de plans de rigueur qui n’engagent que ceux qui les croient, ce n’est qu’hystérie.
09/08/2011

Comment un Etat qui n’a pas pu imposer à ses citoyens le retrait des panneaux indicateurs de radars par peur de froisser leur susceptibilité de conducteurs mis à mal par l’augmentation de contraventions conséquentes, comment un Etat qui n’a pas pu réintégrer les œuvres d’art dans le calcul de son impôt de solidarité sur la fortune alors qu’il croule sous les dépenses et l’absence de recettes, comment cet Etat peut-il faire croire à sa capacité à ramener son déficit public à 3% en 2013. Qui va croire à une telle billevesée ?

Des mesurettes qui relèvent du simple bon sens en ces temps de disette budgétaire ont du être rapportées sous la pression de lobbys franchouillards. Qu’est ce que cela va être lorsqu’il faudra vraiment sabrer dans les dépenses et vraiment augmenter les impôts…

La discussion parlementaire du budget 2012 de la République française risque d’être édifiante à cet égard car là devront être pris les vrais engagements et gravés dans le marbre du journal officiel les vrais sacrifices qu’il faudrait consentir pour atteindre cet objectif.

En attendant la dernière trouvaille de nos politicards est de savoir s’il faut modifier la Constitution pour y ajouter un article rendant inconstitutionnel le déficit budgétaire. C’est un peu surréaliste, le mieux serait d’abord de dépenser de l’énergie en ces temps difficiles pour rétablir l’équilibre budgétaire dans les faits, ensuite on pourra modifier la Constitution, mais il est sans doute plus facile (et moins dangereux pour les élus) de s’écharper sur un texte abscond que sur des mesures pragmatiques qui promettent d’être douloureuses pour les électeurs sur qui elles s’appliqueront.
08/08/2011

Ce nouveau rebond de crise financière nous vaut le retour sur les plateaux télé des économistes mondains, ce soir Philippe Waechter, vague chef analyste chez Natixis qui explique à Madame Michu sur BFM TV comment la banque centrale européenne a été peu efficace aujourd’hui… On croit rêver, Natixis l’une des grandes défaillances de la finance française où les sous des caisses d’épargne et des banques mutualistes populaires ont été dilapidés dans des opérations de marché pour satisfaire les égos d’un quarteron de dirigeants avides de briller dans les dîners en ville, Natixis donc, sauvé du désastre par les contribuables, nous édifie sur comment aurait du intervenir la banque centrale pour parer aux errements des marchés, Natixis toujours qui a attendu que Monsieur Standard et Madame Poor’s dégradent la dette à long terme des Etats-Unis pour découvrir que ce pays est endetté… Mais dites-moi : que font ces analystes quand ils arrivent dans leurs bureaux le matin ? Lisent-ils L’Equipe ou jettent-ils de temps un temps un  œil sur les rapports de la Cour des Comptes qui avertit depuis des années que la France vit au-dessus de ses moyens ?

07/08/2011

Messieurs les Marchés seraient inquiets et nos gouvernants redoublent de déclarations lénifiantes sur la capacité de leurs contribuables à prendre en charge les déficits abyssaux de leurs finances publiques. Les banques centrales y ajoutent leurs grains de sel en expliquant qu’elles vont créer de la monnaie à tout va pour éviter de sinistrer Messieurs les Marchés. Oyez bonnes gens, circulez il n’y a rien à voir, continuez à prêter, vos pertes seront nationalisées, notre épargne préservée que nos Etats pourront continuer à prélever pour rembourser vos créances…

06/08/2011

L’agence Standard & Poor’s dégrade la note de la dette souveraine à long terme des Etats-Unis d’Amérique de AAA à AA+. Dans sa note du 5 août de cinq pages, relativement claires, S&P explique que ce bonnet d’âne a été délivré devant la faiblesse des décisions politiques pour stabiliser la dette du gouvernement : en gros cela manque de recettes et il y a trop de dépenses. On ne saurait mieux dire.

Rien de bien neuf sous le soleil que n’importe quel économiste du bas Connecticut ne sait déjà depuis des décennies. Mais cette-fois ci le cancre américain est mis au coin les mains dans le dos et il est rayé du tableau d’honneur. La planète financière qui sait également tout ceci depuis des lustres puisque c’est elle qui prête au gouvernement américain impécunieux, ladite planète financière s’inquiète, voire panique devant la réaction à en attendre des Messieurs les Marchés financiers lundi à l’ouverture des bourses.

Ces réactions d’orfraies relèvent une fois de plus de la faux-jettonerie la plus extrême, mais c’est ainsi. La France nous dit-on est à l’abri d’une telle infamie car comme chacun sait nous maîtrisons nos dépenses et notre dette publique.
05/08/2011

Il est gentil le petit Baroin, propret et jeunot, mais déjà délivrant une langue de bois en chêne massif. Les marchés d’actions dévissent, les taux d’intérêt des prêts aux pays Clubmed augmentent, alors très doctement il leur parle de la zone euro avec des mots savants et vides de sens qui impressionnent Madame Michu : gouvernance, souplesse, respectabilité, durabilité, soutenabilité, et bla-bla-bla, et bla-bla-bla.

Eh bien figurez-vous que Messieurs les marchés semblent avoir des doutes et ne pas croire aux engagements de Baby-Baroin ! Incroyable, insoutenable. Je vais même vous faire une confidence, il semble que ramener le déficit de la République à 3% en 2013 soit un vœu pieux qui relève de l’escroquerie intellectuelle.

Avez-vous remarqué ce nouveau terme de soutenabilité tout juste sorti du vocabulaire mondain de l’establishment européen pour qualifier le nouveau plan de soutien financier à la Grèce ? Il succède au désormais célèbre évènement de crédit  qui veut dire faillite en français populo. Avec Baby-Baroin c’est le nouveau concept de la pipeautabilité qui fait une apparition en fanfare.
31/07/2011

Dans un dîner en ville le sujet de la bataille de Valmy est abordé. Un peu d’Histoire : 1792, Louis XVI et sa famille sont en prison, la révolution française bat son plein, la Prusse et l’Autriche lèvent des armées pour venir au secours de la monarchie française mais l’armée révolutionnaire et populaire remporte la bataille à Valmy (rn fait juste une petite canonnade symbolique) face à l’invasion d’une coalition archéo-monarchique le 20 septembre 1792. Le lendemain la République est proclamée.

Quelques mois plus tard le roi sera guillotiné dans une orgie de sang et la terreur pourra vivre sa vie bien à l’abri des frontières nationales et loin de la réaction austro-prussienne.

Et soudain saute aux yeux la similitude historique : la retraite annoncée des troupes occidentales en Afghanistan c’est le Valmy des talibans, l’enlisement européen dans le désert du cinglé des Syrtes c’est le Valmy de la petite famille Kadhafi, et il n’est point besoin de remonter jusqu’à Alger ou Dien Bien Phu. La France autrefois pointilleuse sur son indépendance et exigeante sur sa liberté à pouvoir lasser la terreur terroriser ses contre-révolutionnaires, cette même France donc se mêle sans vergogne des révolutions des autres et de dire le bon droit au nom de la mission civilisatrice d’un Occident toujours imprécateur dans des pays qui n’en ont pas la même perception.
25/07/2011

Je me fais enfin expliquer le sens de l’expression « pédé comme un foc. » Cela n’a rien à voir avec ce charmant animal qu’est le phoque mais tout à voir avec le foc, voile triangulaire qui prend le vent… par derrière.

21/07/2011

Architecture in Helsinki au Nouveau Casino, le retour de ce groupe australien original et déluré pour une bonne soirée.

20/07/2011

De mieux en mieux : la mère de Tristane Banon qui attaque en justice Strauss-Kahn pour tentative de viol, sa mère donc, militante socialiste, explique qu’elle était la maîtresse de Strauss-Kahn et parle d’une relation sexuelle « de soudard » dans un bureau de l’OCDE ! Du coup l’une des ex-femmes (au sens civil) de Strauss-Kahn annonce son intention de porter plainte contre la mère de Tristane…

Résumons : il couche avec la mère (dans son bureau de l’OCDE, il aurait quand même pu aller dans l’hôtel d’à coté), tente de violer la fille et est défendu par son ex-femme. Pendant ce temps, l’affaire de la tentative de viol à New-York continue. Mon Dieu, jusqu’où descendrons-nous.
19/07/2011

La presse britannique montre ses dessous : des journaux de caniveau à fort tirage appartenant au magnat australo-américain Murdoch se font prendre la main dans le sac après avoir pratiqué des écoutes illégales pour inspirer leurs gros titres, dont notamment des messageries vocales de familles de soldats tués en Afghanistan, histoire de bien faire pleurer dans les chaumières.

La police serait impliquée pour avoir facilité l’accès à ces données. La politique n’est pas en reste où l’actuel premier ministre avait recruté comme directeur de la communication un ancien rédacteur en chef de News Of The World, journal atteignant des sommets de cynisme, de vulgarité, de tape-à-l’œil et de bassesse. C’est un peu comme si Matignon recrutait le rédacteur en chef de Détective.

Et l’on découvre que le pouvoir à Londres couchait avec cette presse qui porte si mal son nom. Tout ce petit monde s’auto-congratulait, se recevait, se soutenait, coté travailliste comme conservateur d’ailleurs.

Le Royaume-Uni est en émoi, New Of The World a mis fin à sa parution, Murdoch qui détient 40% de la presse britannique présente ses excuses et licencie quelques lampistes. Il n’est pas bien sûr que ce scandale amène le monde journalistique à une autocritique. Il risque de continuer à se draper derrière son sacro-saint devoir d’informer pour justifier ses errements.
16/07/2011

Fillon est en Cote d’Ivoire. Comme tout dirigeant français qui se respecte il est dans une ancienne colonie pour annuler sa dette. La tradition est d’autant plus respectée cette fois-ci que le pays sort d’une guerre civile. Mais qu’importe, 3 milliards d’euros sont annulés cette fois-ci comme les milliards annulés dans le passé et les milliards qui ne manqueront pas d’être annulés dans le futur.

Fillon a dans ses bagages toute une brochette de pédégés d’entreprises françaises qui dans un bel ensemble rendent hommage au nouveau chapitre qui s’ouvre, au partenariat décomplexé, et bla-bla-bla. Sarko ayant déjà annoncé que l’armée française reste sur le pied de guerre à Abidjan, tout est réuni pour continuer comme avant, hélas !

L’annulation de dette est le fil rouge de la politique de la France avec ses anciennes colonies. Cette fois encore, elle fera croire à l’illusion d’une activité pour les entreprises françaises dans ce pays alors qu’en réalité, de coups d’Etat en destructions, de pillages en massacres, l’économie de ce pays ne tient que grâce à la générosité du contribuable international, et français en particulier. C’est l’éternelle histoire de la privatisation des profits et la nationalisation des pertes : l’Etat ivoirien ne survit que parce que les contribuables occidentaux acceptent de ne pas recouvrer les prêts publics consentis à ce pays et des entreprises privés gagnent de l’argent en faisant tourner certains secteurs de l’économie. Au niveau macro-économique c’est un jeu à somme nulle, voire négative. Au niveau social, il est vrai, cette activité économique, même fictive, crée de l’emploi en Côte d’Ivoire ce qui est tout de même un facteur de stabilisation.

Il est urgent de laisser la Chine poursuivre tranquillement son installation en Afrique et y appliquer ses méthodes et dépenser ses yuans.
15/07/2011

Baroin, nouveau ministre des Finances après le départ de Lagarde comme chef du fonds monétaire international, poste qu’elle ne méritait pas, annonce fièrement que les banque françaises ont passé avec succès les stress-tests qui consistent à simuler des situations financières tendues et examiner si les bilans desdites banques leur permettent de survivre. Tout ceci est bel et bien beau mais relève quelque peu de l’autosatisfaction niaise.

On se souvient de l’affaire Kerviel, le trader-fraudeur de la Société Générale qui a fait perdre 5 milliards d’euros à son employeur. La banque était virtuellement en faillite et l’on peut rendre hommage à sa direction qui a assuré la recapitalisation l’espace du week-end, afin de pouvoir annoncer le lundi matin : le problème et sa solution.

On a beaucoup glosé sur le pédégé Bouton qui n’avait pas prévenu le monde politique de la fraude gigantesque durant le week-end et dont l’arrogance déclenchait des amertumes dans les salons parisiens. Si son organisation n’a pu empêcher cette fraude d’un individu malfaisant, il a malgré tout sauvé sa banque et évité un cataclysme financier en France et probablement en Europe. Si la Société Générale était tombée ce week-end, c'est-à-dire si sons état-major n’avait pas réussi à trouver des actionnaires généreux pour combler le trou, c’était la fin et le réveil le lundi matin aurait été douloureux, stress-test ou pas.

Le plus grand danger pour le secteur financier ce sont sans doute les humains qui l’animent plus que le niveau de ses capitaux propres. Bonne nouvelle, les humains peuvent aussi être la solution. Je ne suis pas sûr que les stress-tests aient pris en compte ce critère.
13/07/2011

TV on The Radio à l’Olympia ce soir : joyeuse ambiance d’une musique mélangée, moderne, variée, urbaine, jouée avec enthousiasme par une bande américaine originale.

13/07/2011

Titine s’émeut des rumeurs d’alcoolisme et de cancer qui courent sur elle, et d’islamisme qui trottinent sur son mari. Elle menace d’attaquer en justice les médias qui les colportent. Evidemment personne ne sait si ces rumeurs sont fondées ou pas, et le simple fait que Titine les évoque suffit à les booster et les mettre définitivement à la une de tous les journaux, même les plus sérieux, alors qu’elles étaient auparavant plutôt confidentielles et circulaient surtout au cœur du microcosme parisiano-mondain, 95% des citoyens n’en ayant proprement rien à cirer.

Mais elle a bien fait, qu’elle saisisse la justice qui est la seule fondée à statuer sur ces rumeurs et à condamner ceux qui les diffusent si elles sont fausses.

C’est vrai, il faut se méfier des rumeurs, il y en avait même une qui traînait dans le microcosme parisien  depuis plusieurs années laissant entendre que DSK était un obsédé sexuel, c’est dire si Mme la rumeur peut être pernicieuse !
12/07/2011

Une deuxième bonne nouvelle : les électeurs écologistes pour les primaires vertes aux présidentielles semblent être des humains dotés de capacité de réflexion. Ils avaient le choix entre un négociant en gel douche, accessoirement présentateur de télé (pire, présentateur de télé à TF1), et une ancienne juge d’instruction qui s’est colletée des années durant avec l’un des plus grands scandales politico-financier de la République, l’affaire Elf, et ils ont voté pour cette dernière. Pour une fois la communication pipeautante a été balayée par la réflexion. Vraiment une excellente nouvelle.

Notre VRP en shampoing antipelliculaire va pouvoir retourner à ses écrans cathodiques et Eva Joly développer ses conceptions de l’éthique en politique. Chacun est à sa place, et les vaches seront bien gardées.

Eva a démonté les arcanes de la perversité avec laquelle le monde politique et des patrons de grandes entreprises publiques ont joué avec l’argent des contribuables et déjoué les règles du droit. Certes elle n’a pu faire condamner que quelques lampistes mais elle a pu désigner les vrais responsables de ces détournements gigantesques où l’affairisme se mêlait à la manipulation, le plus souvent sur des territoires étrangers.

C’est elle qui a eu ce mot mémorable : « DSK ? Je le connais bien, je l’ai mis en examen. » Eva va illuminer cette campagne électorale présidentielle déjà bien entamée.

11/07/2011

Bonne nouvelle, la ville d’Annecy qui était candidate à l’organisation de jeux olympiques hivernaux n’a pas été retenue. Elle a récolté 7 voix contre 63 à la cité coréenne désignée et 25 à Munich. Les contribuables de la région n’auront donc pas à financer des milliards d’investissements inutiles ni voir augmenter leurs impôts locaux pour les 20 prochaines années.

Si seulement la France avait également pu être également éliminée de l’organisation de la compétition européenne de fouteballe de 2014, c’aurait été une première mesure symbolique de contrôle de la dépense publique.
09/07/2011

Les incivilités de la semaine :

Une boîte aux lettres auto-collée histoire d’empêcher de voir dans quelle case poster sa lettre.

Un steak remisé dans le rayon des fromages par un consommateur sans doute trop pressé, histoire de passer l’E.coli du bœuf au camembert.

08/07/2011

DSK a vu ses mesures de contrôle judiciaire allégées suite auxcontradictions affichées par la plaignante. Il reste inculpé et interdit de quitter le territoire américain. La presse sérieuse explique que le DSK aurait admis une relation sexuelle consentie avec la femme de chambre et que celle-ci parle d’une relation sexuelle forcée.

Il semble donc qu’il y a eu relation sexuelle un samedi matin ordinaire à New-York entre le directeur général du Fonds monétaire international et une soubrette guinéenne, juste avant que le premier n’aille déjeuner avec sa fille. Les amis socialistes de DSK se réjouissent et clament déjà son innocence. Il apparaît que pour eux le viol d’une femme de chambre d’hôtel ce n’est pas bien, le troussage d’une domestique à l’heure de l’apéritif c’est bien.

Dans un cas comme dans l’autre, l’acte est incompatible avec les ambitions de DSK de se prêter à la présidence française. Il serait capable de déclencher le feu nucléaire pour séduire une secrétaire. Il va être intéressant d’écouter l’impétrant lorsqu’il reviendra en France s’il daigne s’expliquer devant ses fans.
07/07/2011

La droite ne sait plus quoi inventer pour expliquer que les élections des primaires du parti socialiste (PS) pour élire un candidat à l’élection présidentielle sont illégales et attentatoires aux libertés. L’UMP fait assaut de mauvaise foi et récure les caniveaux pour essayer de déglinguer ce processus qui ne me semble pas plus mauvais qu’un autre.

Je ne sais si la droite aigrie arrivera à ses fins, en tout cas elle aura déclenché mon vote. Les 9 et 16 octobre j’irai donc déposer un bulletin dans les urnes citoyennes du PS rien que pour emm… Copé. Na !
06/07/2011

Le procès des hauts responsables Khmers Rouges au pouvoir à l’époque du génocide cambodgien a débuté. Ce massacre d’Etat a été l’un des faits politiques majeurs de la seconde moitié du XXème siècle, montrant que la tentation génocidaire est une triste dérive humaine largement appliquée quelques soient les époques et les régions : les indiens aux Amériques à l’époque colombienne, les juifs lors de la Shoah, les cambodgiens sous les Khmers Rouges, les rwandais sous le régime hutu, et il y en aura certainement d’autres… Hélas !

Comme il se doit, les responsables politiques khmers rouges nient leurs responsabilités dans la tuerie étatique qui a aboutit à la mort d’un tiers de la population cambodgienne. Leurs défenseurs vont évoquer la colonisation, les bombardements américains sur le Cambodge lors de la guerre du Viêt-Nam et bien d’autres arguties.

La majorité de ces dirigeants ont été formés dans les universités françaises, voire même pour certains été membres du parti communiste français…

Le pouvoir actuel est dirigé par un premier ministre ex-khmer rouge ayant viré sa cuti et, semble-t-il, n’a pas manifesté un grand enthousiasme pour l’organisation de ce procès sur le territoire cambodgien par un tribunal mixe international-national.

Ce quarteron de vieillards va se défendre. Le procès sera intéressant. La martyr de ce peuple par les siens sera probablement passé aux oubliettes de l’Histoire.
05/07/2011

Lou Reed au Grand Rex pour une soirée musicale très énergique et un peu nostalgique avec un quart d’heure Velvet Underground acoustique, et puis Pale Blue Eyes en dernier rappel. Lou for ever !

04/07/2011

Chaque culture tente de lutter comme elle le peut contre le tabagisme. Au Brésil c’est avec le risque d’impuissance.

03/07/2011

Visite au Musée des Arts de Sao Paulo (MASP), face au très joli parc du Trianon. Une exposition temporaire sur les portraits du XVIème siècle à nos jours et, dans les sous-sols, l’inévitable Yann-Arthus Bertrand qui vient sauver la planète jusqu’au Brésil avec une exposition censée nous faire partager la diversité du monde humain. Il est sympathique de Yann-Arthus, mais tout de même un peu trop omniprésent, même à 10 000 km de Paris il continue à nous envahir…
02/07/2011

Promenade au parc Ibirapuera de Sao-Paulo, végétation tropicale et population mélangée, musée des arts afro-brésiliens, tutto bene.

29/06/2011

Le drapeau de l’Etat de Sao-Paulo (à gauche) ressemble quelque peu à celui de la région Bretagne (à droite).

28/06/2011

Le cri désespéré de la passagère de classe affaire arrivant au comptoir Air France à Roissy et découvrant horrifiée qu’elle va devoir attendre quelques minutes dans une file mêlée au lumpen prolétariat, retentit dans l’aérogare. Quelle horreur ! Elle interroge fébrilement le personnel alentour en quête d’une file pour les privilégiés avant de se résoudre au fait qu’il n’y en a pas. Mon Dieu, dans quel monde vivons-nous : c’est nous qu’on paye et on est traités comme des manants ?

25/06/2011

Les trois gamins qui ont publié sur internet un sujet du bac sont mis en examen pour fraude et remis en liberté à l’issue de leur garde à vue. Ils ont échappé de peu à l’incarcération immédiate demandée par le parquet. Un de leur avocat fait une déclaration enflammée sur les médias se scandalisant que l’on parle de prison pour une « simple blague de potache. »

Bon, le potache a juste pourri la vie de plusieurs milliers de candidats au bac qui vont peut-être devoir repasser leur épreuve. Il est gentil le potache mais il a une très très forte capacité de nuisance ce garçon. Il faudrait peut-être qu’il assume ses responsabilités. Il aura passé 24 heures au gnouf, on espère que cela lui aura mis un peu de plomb dans la cervelle. Il rendra des comptes lors de son procès avec deux de ses petits camarades. Que la Justice passe !
24/06/2011

Une pleine page sur Bryan Ferry dans… Les Echos aujourd’hui :

    Bryan Ferry rocker de ces dames - Ecrit par Christian Eudeline

    L'ex-(futur ?) leader de Roxy Music ne change pas. La séduction est toujours son arme fatale. Le crooner, qui marie avec bonheur rock et mode, va distiller son cocktail de nostalgie et d'avant-garde dans les grands festivals de l'été.

    Bryan Ferry a beau afficher soixante-cinq ans au compteur, il dégage toujours une classe folle, son costume panne de velours bleu nuit lui va même à la perfection, un peu comme sa mèche folle qui lui descend sur les yeux et souligne son sourire ravageur. Sa façon de se tenir dans un canapé relève également d'une élégance rare parce que naturelle. Bryan Ferry ne pose pas, il incarne.

    Symbole du dandysme à l'anglaise, depuis ces années 1970 où son groupe Roxy Music s'inspirait de l'esthétisme hollywoodien, Bryan Ferry est chic et distingué, contrecarrant à jamais le blouson sale et vulgaire du rocker. « Vers l'âge de quinze-seize ans, je travaillais chez un tailleur dans la rue principale de Newcastle, et je me suis vite aperçu que la mode masculine était essentiellement constituée de petits détails : un dessin particulier sur la chaussure, une ceinture qui se ferme d'une manière originale... Mon goût pour les vêtements provient de cette période, j'avais sans doute remarqué que les types les mieux sapés avaient à leur bras les plus jolies filles ! »

    Roxy Music a été le premier véritable lien entre le monde de la mode et le monde du rock and roll, Amanda Lear, Jerry Hall et Lucy Hellmore posèrent pour des pochettes avant de craquer pour le chanteur. Si les deux premières le quittèrent pour une autre rock-star, respectivement David Bowie et Mick Jagger, Lucy est la mère de ses quatre enfants, Otis, Isaac, Tara et Merlin. Leur histoire d'amour dura une vingtaine d'années.

    Kate Moss en couverture

    Aujourd'hui, l'histoire se répète... presque. Kate Moss pose en effet pour la photo de pochette du nouvel album de Bryan Ferry, mais elle n'a pas craqué pour le rocker de ces dames, apparemment. Elle vit déjà avec un musicien flamboyant, Jamie Hince, le chanteur des très branchés Kills. « Kate est connue, ce n'est pas seulement une jolie fille, elle a aussi du caractère et une forte personnalité. La controverse à son encontre [NDA : Kate photographiée sniffant de la cocaïne] n'a pas lieu d'être. La photo est un clin d'oeil au tableau d'Edouard Manet, "Olympia", jugé scandaleux à son époque. La fille sur la pochette de mon disque n'est pas innocente... en cela, c'est la parfaite rock and roll girl. »

    L'homme a beau être un rocker, il est avant tout un séducteur, un concurrent sérieux au titre d'objet à fantasmes. « Je n'ai jamais eu l'impression d'être le beau gosse de service, jamais, même si certaines femmes me reconnaissent et deviennent du coup encore plus pressantes... Cela fait partie de mon métier non ? Je n'ai jamais utilisé ma musique ou ma carrière comme carte de visite. » Bryan Ferry n'a pas besoin de passer des petites annonces, il est vrai, pour être bien entouré. Sa dernière conquête en date s'appelle Amanda Sheppard, elle succède à la danseuse Katie Turner. Point commun : leur jeunesse et leur beauté. Depuis son divorce d'avec la mère de ses enfants, chacune de ses conquêtes est bien sûr passée au crible par la presse britannique. « Sans présence féminine à mes côtés je deviens dépressif et paresseux, j'ai besoin que l'on me protège de la mélancolie, ça m'aide à avancer. Etre immortalisé avec des jeunes femmes et traité de play-boy jet-setteur est lassant, mais je n'y peux rien. »

    Amis de toujours

    On parle toujours d'un retour possible de Roxy Music en studio - le dernier album du groupe remontant à 1982. Une bonne partie du chemin a été fait, lors de l'enregistrement de sa dernière livraison solo, puisque sont venus le rejoindre Brian Eno, Phil Manzanera et Andy Mackay, trois musiciens emblématiques de Roxy Music. « Cela faisait un petit moment que je n'avais pas enregistré de nouveau disque », souligne-t-il. En effet, si l'on met de côté son hommage à Bob Dylan sorti en 2007, son dernier opus remonte à 2002. « Ce qui ne m'a pas empêché de tourner régulièrement. J'avais donc quelques nouveaux titres en réserve. J'ai du mal à entretenir plusieurs projets en même temps. Je dois faire les choses l'une après l'autre et il m'était impossible de me plonger dans un éventuel nouvel album de Roxy Music sans en avoir terminé avec le mien. Mais comme les vieux amis répondent toujours présent ! Il y en a beaucoup ici... Ils me rassurent. C'est comme lorsque vous organisez une soirée chez vous - les amis de longue date sont présents. » On retrouve ainsi pêle-mêle Rhett Davies, producteur de Bryan depuis le milieu des années 1970, Marcus Miller, Nile Rodgers (Chic), David Gilmour (Pink Floyd), Chris Spedding, Dave Stewart (Eurythmics), Flea (Red Hot Chili Peppers), les Scissor Sisters ou encore son propre fils, Tara Ferry. «  J'aime enregistrer en solo car je ne suis pas obligé de faire appel à chaque fois à la même équipe, je peux tester de nouveaux musiciens. C'est un "mix" de nostalgie et de nouvelles forces qui se rencontrent et s'unissent plutôt que de croiser le fer. J'aime la balance des deux. J'ai toujours travaillé ainsi. »

    Pionnier du punk

    La musique de Roxy Music peut être perçue comme une relecture blanche de la « soul » qu'écoutait adolescent Bryan Ferry. Apparue quelques années plus tard, la disco en serait une déclinaison lointaine plus démonstrative. Tandis que le punk-rock, lui, s'inscrirait directement dans la continuité des exactions sonores que Roxy Music fut le premier groupe à expérimenter, grâce à Brian Eno, savant fou des studios. « Nile Rodgers m'a souvent dit qu'il avait créé Chic avec ses comparses parce qu'il nous avait vus nous produire à la télé. Les punks nous adoraient, mais je n'ai jamais vraiment travaillé avec eux. Pourtant nous étions, semble-t-il, une source d'inspiration pour eux... »

    Bryan Ferry est un touche-à-tout de génie, un semeur de petits cailloux précieux que beaucoup se sont empressés de ramasser. Sur scène, il sait se faire crooner à la voix de miel, pour se transformer la chanson suivante en amant torride et âpre. Il y a tout un monde entre certains de ses disques, car, comme David Bowie, l'homme a souvent changé de costume. Mais il y a une constante, immuable : la frange féminine qui n'a d'yeux que pour lui et lui en demande toujours plus. Son numéro de téléphone ? Il est sur liste rouge. « What did you expect ? »

    CHRISTIAN EUDELINE, Les Echos

22/06/2011

Ce qui serait plutôt risible, ne serait-ce le tragique nombre de morts dont il est question, c’est que cette bactérie E. coli semble avoir fait fureur dans des produits… bio. Comme quoi on ne peut jamais être sûr de rien.

21/06/2011

De reculades en reculades, le peuple français force ses dirigeants et élus à avaler leurs chapeaux.

  • Il avait été envisagé d’introduire dans l’assiette de calcul de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) les œuvres d’art.
  • Il avait été envisagé d’instaurer une taxe sur les propriétés immobilières des non résidents.
  • Il avait été envisagé de supprimer les panneaux avertisseurs de radars routiers.

Tous ces beaux projets sont tombés à l’eau sous la pression des divers corporatismes qui ont fait, avec une touchante unanimité, assaut de mauvaise foi et d’arguments spécieux sur le thème « Circulez, y-a rien à voir chez moi, allez donc voir ce qui se passe chez mon voisin. »

En ces temps de vaches maigres (voire faméliques) ce n’est quand même pas complètement illégitime de chercher à financer les dépenses de la République en allant taper là où il y a des ressources puisque l’on a du mal à réduire les dépenses. Si l’on veut faire diminuer les excès de vitesse il n’est tout de même pas complètement aberrant de vouloir surprendre les contrevenants pour les sanctionner. Eh bien non, le concept de radar pédagogique a été désormais inventé et tout le monde fait semblant de croire que la pédagogie suffira à mettre au pas la France de la bagnole. Bientôt on va penser à une cellule d’assistance psychologique pour les conducteurs pris en flagrant délit de survitesse.

Ce n’est pas grave, il ne reste que 1 500 milliards d’euros de dettes publique à rembourser, on expliquera aux créanciers que l’on va faire du remboursement pédagogique, ils vont adorer !
20/06/2011

Lagarde continue sa campagne électorale pour se faire élire comme chef du Fonds monétaire international face à un citoyen mexicain, ex-ministre des finances de son pays, ex-sous-chef du FMI, mais surtout obèse ce qui laisse craindre une mauvaise santé et sans doute quelques difficultés à aller au bout de son mandat.

Et puis, tel DSK lui aussi coupable d’un tour de taille hors-norme, aller prêcher l’ajustement structurel (la rigueur, en termes plus compréhensibles) au Sénégal quand on ne tient pas dans un siège Air France de première casse, cela ne fait pas très sérieux. Lagarde présente l’avantage comparatif de l’élancement d’un guerrier Masaï !
19/06/2011

Expo Le Voyage Imaginaire d’Hugo Pratt à la Pinacothèque. Du rêve, de la candeur, des horizons infinis, l’océan et le mystérieux Corto Maltese qui parcourt le vaste monde sur les aquarelles d’Hugo, artiste vénitien qui a enchanté notre belle jeunesse.

15/06/2011

Et pendant ce temps on continue à bombarder joyeusement en Libye et en Syrie. L’OTAN balance ses bombinettes sur Kadhafi et racle les fonds de ses stocks de matériel, qui semblent limités. Bachar matraque ses opposants avec toute la subtilité propre à la famille El Assad. L’armée locale tire consciencieusement sur les manifestants, il y a des morts tous les jours et la vie continue.

Si ce que dit la presse est vrai, il est tout de même un peu effrayant de constater que nos armées européennes seraient à court de moyens et munitions après trois mois d’une guerre d’opérette contre des va-nu-pieds du désert des Syrtes… Que se passerait-il s’il s’agissait d’une vraie guerre ? On ne tiendrait sans doute guère plus qu’en juin 40. On ne sait pas trop comment se terminera cette campagne de Libye, elle aura en tout cas montré à quel niveau d’impuissance militaire sont tombé les Etats du vieux monde. Au moins sommes-nous les meilleurs pour faire croître nos dettes publiques et perdre le contrôle de nos finances.
14/06/2011

L’Europe est encore à hue et à dia pour cause de dette grecque sans issue pour laquelle on ne sait plus quoi avancer entre restructuration et refinancement. C’est le bal des faux-culs, le marché de la faux-jetonerie ! Tout le monde sait que les revenus du pays ne permettront pas de rembourser les échéances mais il ne faut pas le dire car cela déclencherait un véritable cataclysme que de regarder la réalité en face car du coup des situations similaires sauteraient aux yeux pour la France, l’Espagne et bien d’autres encore. Alors on parle d’évènement de crédit qu’il faut éviter car les agences de notation, dont l’incompétence panurgique n’est plus à démontrer, risqueraient dans un mouvement de panique incontrôlée de mener, pour une fois, une analyse économique cohérente en admettant l’évidence que nos Etats impécunieux ont dépensé sans compter et surtout sans prendre en compte les capacités de remboursement de nos économies, et que les prêteurs ont délié les cordons de leurs bourses sans réfléchir ! Quel besoin avait Athènes de dépenser tant d’argent pour accueillir des jeux olympiques en 2004 ? Quelle utilité a le contribuable français de fiancer la compétition de fouteballe Euro 2016 ?

En fait, l’évènement de crédit, en termes plus compréhensibles : la faillite, peut être évité tant que les contribuables sont tondus sans pitié. Mais dès que le secteur privé des prêteurs est en risque alors la catastrophe se précise. Dans le cas de la Grèce dont la principale qualité n’est sans doute pas la fidélité contributive de ses citoyens aux dépenses du budget de l’Etat, les créditeurs privés sont les banques européennes, françaises notamment, et chinoises désormais, qui ont misé nos petites économies en prêtant à Athènes. Donc si ces banques doivent admettre qu’elles ont perdu une partie de leur mise (donc de nos dépôts) elles vont devoir enregistrer ces pertes, rendre des comptes à leurs clients et leurs actionnaires, voire tomber elles-mêmes en faillite, et surtout, elles vont cesser de prêter à tous ces états décadents et amorcer ainsi le début d’une infernale spirale qui bloquera la confiance entre banques elles-mêmes et grippera le système comme en 2008 après la faillite de la banque Lehman Brothers, crise financière majeure qui n’a pu être résolue que grâce à une générosité additionnelle des contribuables des Etats concernés.

Pour repousser cette triste échéance la communauté internationale continue à tondre les contribuables internationaux (le FMI) et européens (l’Union européenne) puisque le contribuable grecque, espèce rare déjà très peu développée, est carrément en voie de disparition ces derniers temps.

En réalité la trésorerie d’un Etat c’est comme à la maison, on est toujours rattrapé par ses dettes. Quand il y a de l’argent sur le compte on peut faire du shopping, quand il n’y en a plus il faut calmer les dépenses. On peut légèrement repousser cette échéance en prenant un découvert à sa banque mais l’exercice a ses limites. Elles ont été largement dépassées par nos Etats du Sud de l’Europe. A la fin, il faut payer. Ce qui est finalement normal c’est que les citoyens qui ont bénéficié des dépenses (voire poussé leurs gouvernements à dépenser pour des raisons bassement électoralistes) sont finalement ceux qui vont les rembourser. Ce qui est immoral c’est que les prêteurs n’assument que rarement les risques qu’ils prennent et pour la couverture desquels ils perçoivent un taux d’intérêt censé couvrir ce risque. Ils l’ont fait lors de la crise de la dette en Amérique du Sud dans les années 80, ils ne semblent plus disposé à la faire aujourd’hui où les enjeux sont autrement plus gigantesques.

Tout ceci n’est guère brillant.

13/06/2011

Bryan Ferry, récemment élevé à la dignité de Commander of the Order of the British Empire sur la liste d’honneur de l’anniversaire 2011 de la Reine, vient présenter son dernier disque : Olympia à… l’Olympia. Classe personnelle et élégance musicale, c’est le programme habituel de Bryan qui fait un retour complet sur son répertoire. Le seul problème est l’âge moyen des spectateurs pour qui la salle est en configuration places assises et qui nous renvoie à notre image, pas terrible !

Set list : I Put A Spell On You @Cover[Screamin' Jay Hawkins]/ Slave To Love/ Don't Stop the Dance/ Just Like Tom Thumb's Blues/ If There Is Something/ You Can Dance/ Make You Feel My Love/ Alphaville/ Boys and Girls/ Sign of the Times/ Like A Hurricane @Cover[Neil Young]/ Tara/ Bitter sweet/ My Only Love/ Avalon/ All Along The Watchtower @Cover[Bob Dylan]/ What Goes On/ Love Is the Drug

Encore : Let's Stick Together @Cover[Wilbert Harrison]/ Jealous Guy @Cover[John Lennon]
12/06/2011

Le petit monde parisiano-médiateux est en émoi car Chichi a affirmé sur le ton de la plaisanterie qu’il votera Hollande aux élections présidentielles de 2012, sauf si Juju-le raide s’y présentait. Ce (très) petit microcosme a la mémoire courte et semble oublier que ce grand benêt Chichi a déjà trahi son camp en 1981 en ne soutenant Giscard dit d’Estaing que du bout du bout des lèvres et au tout-tout dernier moment. L’idée semble-t-il à l’époque était de favoriser l’arrivée de Mitterrand pour mieux préparer la reconquête du pouvoir par la droite menée par Chirac. La première étape s’est bien déroulée puisque Mitterrand s’est installé à l’Elysée en mai 1981 et Giscard a été repoussé dans les oubliettes de l’Histoire, croyait-on…

Les étapes suivantes ont été plus douloureuses puisque Chichi a du attendre 14 années avant d’atteindre le pouvoir absolu, 14 années à avaler son chapeau, à voguer d’affaires judiciaires en retournements de veste, 14 années bien longues. Et à la fin, le Giscard est toujours là, nuisible et intriguant, le forçant même à adopter le quinquennat alors que Chichi avait répété des années durant que le septennat était un des fondements de la Vème République.

Sa haine à l’égard du Giscard dit d’Estaing équivaut sans doute largement à celle qu’il éprouve pour Sarko l’agité donc un petit plantage de couteau dans le dos ne se refuse pas, à Sarko comme il le fit pour Giscard.

Plus sérieusement, la très grande majorité des électeurs se contrefout de ce que Chichi votera donc son annonce est sans effet attendu, sinon l’émoi provoqué chez le microcosme. Finalement de (très) peu d’intérêt.
11/06/2011

Miss Tic est l’invitée spéciale du festival Art Rock de Saint-Brieuc avec Bryan Ferry, The Jon Spencer Blues Explosion, Lily Wood et d’autres.

10/06/2011

Celle-là tout le monde l’a vue, mais elle est vraiment rigolote alors on vous la ressert.

10/06/2011

La France est condamnée par une chambre arbitrale à payer 630 millions d’euros à Taïwan du fait de commissions versées à des agents taïwanais dans le cadre de la vente de frégates, commissions non prévues au contrat et illégales au regard des règles internationales et des lois françaises. 630 millions, ce n’est pas rien, le contribuable paiera ! Les fonctionnaires et/ou les élus qui ont donné ordre de violer la Loi ne sont pas connus ni punis. Ils ont simplement jeté par la fenêtre 630 millions prélevés dans la poche des contribuables, y compris la leur d’ailleurs.

09/06/2011

The Two au Café de la Danse : du folk, du rythme, de l’enthousiasme, du talent et beaucoup de charme.

08/06/2011

Chichi (qualifié en son temps de Roi fainéant par Sarko l’agité du ciboulot) sort un deuxième tome de ses inintéressantes mémoires et répond au détour d’une page : il parle de son ennemi qui serait «Nerveux, impétueux ne doutant de rien et surtout pas de lui-même».

La presse en fait des gorges chaudes et relaye en boucle ces 12 mots pris dans les 600 pages du volume. En fait il n’y a rien à en dire, ce jugement est frappé au coin du bon sens et déjà ressassé depuis des années par les analystes, les politiques et surtout les électeurs, sans parler bien évidemment de celui qui s’est fait traiter de pov’con dans le très célébrissime et inoubliable « casse toi, pov’con » proféré au salon de l’agriculture et qui marquera l’Histoire de France. Qui peut feindre de découvrir que Sarko est nerveux, impétueux ne doutant de rien et surtout pas de lui-même ? Cela n’échapperait pas à un enfant de 5 ans !

Et si Chichi avait écrit que Sarko était calme, serein, modeste et réservé, l’aurait-on cru ?

Donc, circulons, il n’y a rien à voir.
07/06/2011

La Dati se met en colère car l’actuel premier ministre songerait à se présenter à la députation dans une circonscription du VIIème arrondissement qu’elle vise également, plutôt que de rester dans la Sarthe-des rillettes, son département d’origine.

Impayable la Dati ! Elle a sans doute oublié que dans une élection il y a les candidats, certes, mais qu’il existe aussi une race étrange que l’on appelle « les électeurs ». Eh oui, j’ai bien dit les électeurs. L’électeur est un bipède qui évolue en troupeau comme les gnous dans les plaines de Ngorongoro, qui ingurgite à longueur d’année l’herbe fraîche de la promesse électorale diffusée par du communiquant-surpayé-qui-roule-en-Porsche, qui se reproduit, qui suit le chef de troupeau en principe aveuglément et qui migre au gré de la saison des pluies.

Donc en principe l’électeur de Paris VIIème arrondissement aurait du voter Rachida-en-robe-Dior comme un seul homme et sans se poser plus de question, investissant ainsi la Rachida de toute la légitimité nécessaire pour aller faire ses courses dans le quartier des Invalides.

Mais ne voilà-t’y-pas qu’un nouveau gnou ambitieux (et probablement fatigué des rillettes du Mans) s’aviserait de vouloir conduire le troupeau à sa place. Quelle outrecuidance ! Quoi ? Donner le choix aux électeurs de désigner un gagnant, et donc un perdant ! Et à ce petit jeu on ne sait pas bien qui de l’un ou de l’autre aurait emporté le morceau. Et puis, de vous a moi, peut-on considérer que le gnou a développé assez de neurones pour choisir entre Dati et Fillon ?

Comme a priori le risque de voir Mélanchon s’emparer de la place est assez faible, j’aurais bien laissé combattre ces deux pieds-nickelés sur le bitume de la rue de Grenelle histoire de voir qui est le plus fort. Sur le Ngorongoro, en cas de combat des chefs, il revient au gnou qui l’emporte de mener la harde et de bénéficier des plaisirs du harem. Le perdant part dans la brousse, blessé, triste et solitaire, et finit généralement dévoré par les lions.

Hélas ! Hélas ! Hélas ! Trois mille fois hélas ! Ce combat de titans n’aura pas lieu car l’escroquerie intellectuelle des investitures partisanes devrait faire qu’l n’y aura qu’un seul candidat de l’UMP dans cette circonscription dorée. On ne va tout de même pas donner le choix au gnou, il risquerait de s’émanciper du confort moutonnier du troupeau.

04/06/2011

J’ai acheté 3 concombres pour 1,50 EUR, d’origine française. C’est l’effet solde-bactérie tueuse. Je vais peut-être mourir infecté, oui, mais d’une bactérie française Môôôôssieur !

03/06/2011

DSK, défendu par l’avocat vedette des rappeurs américains violents et soutenus par des communicants qui ont trempé dans la campagne de Gbagbo en Côte d’Ivoire, va repasser devant le juge lundi, une audience technique semble-t-il juste pour annoncer s’il plaide coupable ou non coupable. Avec un tel parterre de conseillers, nul doute que son futur est assuré !

02/06/2011

Je viens de me réserver un Pass 3 jours pour Rock en Seine fin août. Programme sympa, allez donc voir sur http://www.rockenseine.com/fr/.

01/06/2011

Lilly Wood & The Prick à l’Olympia ce soir, éberlués de se retrouver si vite sous les feux de la rampe de cette salle mythique. Un sympathique couple folk-rock, appuyé par une bande de copains, jouant une pop-électro, et surtout la merveilleuse voix de Lili, sombre et grave, agile et profonde.

01/06/2011

Luc Ferry, ex-ministre, ex-amant de Carla, toujours-philosophe mondain des plateaux télé, intellectuel en limousine, avance sur Canal+ qu’un ex-ministre s’est déjà fait piquer au Maroc en train de partouzer avec des petits garçons et que tout le monde le sait… Bon, en trois clics sur Google on met un nom derrière la rumeur.

Du coup des plaintes sont déposées au Maroc par des associations et une enquête est ouverte par la justice française. Le Ferry va devoir rendre des comptes. Une fois encore : que la Justice passe !

Devant ces affaires/rumeurs nauséabondes qui se répandent telle la vérole sur le bas-clergé breton on est tout de même quelque peu confondu devant la légèreté de nos dirigeants qui se pavanent dans les médias ou se vautrent dans les palaces. Est-ce qu’ils ne pourraient tout simplement pas travailler un peu plus dans leurs bureaux, cela leur évitera des dérapages de tous ordres.

Le DSK par exemple, si on comptait le nombre de visites qu’il a faite à Paris et à New-York pour raisons personnelles au cours des premiers mois de 2011, ce ne serait ans doute un petit 3/4 de temps qu’il lui est resté à son bureau de Washington, mais rémunéré à plein-temps !

Le Ferry : a-t-il vraiment besoin d’aller parader dans des émissions pipole pour chaîne câblée où il n’est pas capable de se retenir de dire des âneries pour faire le kéké dans le poste ? M’enfin, un philosophe parfois plutôt brillant qui se prend pour un chroniqueur de salon ! En atendant celui dont il n’a pas voulu prononcer le nom (et que l’on identifie très facilement en trois clics sur internet, oui-oui, c’est vrai, allez cliquer) se terre dans l’ombre en attendant de sauter sur le palais de Justice avec une palanquée d’avocats loufoques pour sauver son honneur dès que Ferry aura lâché ses initiales, à moins que quelqu’un d’autre ne le fasse à sa place, car croyez-moi, il y en a beaucoup que cela démange sur la rive gauche. Cette campagne résidentielle qui a commencé très fort nous réserve encore de grands moments d'effroi et de consternation.

01/06/2011

Avec aplomb la France pousse Christine Lagarde pourremplacer Strauss-Kahn comme directeur général du Fonds monétaire international (FMI).

Avec culot, Lagarde en campagne explique qu’elle compte donner une place plus grande aux pays émergents dans les organes dirigeants du FMI, soit exactement ce que racontait son prédécesseur qui promettait déjà que son successeur serait issu d’un pays émergent… Il a donc menti.

La candidature de Lagarde au FMI est :

  • Illégitime, elle est juriste, non compétente sur les matières monétaires et financières et devra donc s’en remettre à son staff sur ces sujets qui sont le cœur de la mission du FMI,
  • Déplacée, venant de la France après la navrante prestation du prédécesseur français, la France aurait mieux fait de jouer profil bas dans cette affaire et de soutenir un pays émergent,
  • Contestable car (plus ou moins) présentée par un cartel de pays (européens) dont l’objectif est de préserver leurs privilèges.
Certes Lagarde est une femme et parle anglais, comme le ressassent ses supporters, mais est-ce suffisant pour ce poste ?

 

31/05/2011

Le pervers transalpin, repris de justice, impliqué dans des affaires de mœurs avec des jeunes filles mineures, les pommettes biotoxées, les bas-joues liposucées, les cheveux colorés, j’ai nommé le président du conseil italien, Berlusconi, donc, connaît un revers électoral aux élections municipales de Milan, son fief de toujours. Bonne nouvelle ! L’Italie, le vieille Italie, patrie des arts et de l’esthétique serait-elle en train de se réveiller après des années de vulgarité berlusconienne ? A suivre.

29/05/2011

Exposition Miro Sculpteur au sympathique Musée Maillol. Avec la troisième dimension il veut déconstruire la peinture. On découvre des bouts de ferraille affublés de définitions grandiloquentes par l’audio-guide du musée, mais aussi des amas de d’objets peinturlurés de couleurs primaires évocateurs de grande modernité et d’esprit torturé, des surfaces douces, des contacts rugueux, des idées à n’en plus finir. Mais aussi une vidéo sur l’improvisation par Duke Ellington de son Blues for Miro au milieu d’une exposition de plein air dans la pinède de Saint-Paul de Vence. Miro, légèrement appuyé sur l’une de ses statuts regarde et écoute le musicien légendaire créer au vent de l’inspiration que lui évoque ses propres œuvres. Un autre film nous montre Miro dans l’atelier de son fondeur, blouse et cheveux blancs, longuement méditer sur l’emplacement de la forme d’une chaussure à placer sur une chaise de bébé transformée en personnage grimaçant. Troublant et revigorant.

29/05/2011

Un sous-ministre et maire français est impliqué dans une affaire de mœurs. Il aurait profité de ses talents en réflexologie plantaire (déjà tout un programme) pour investiguer au-delà des pieds de deux de ses collaboratrices à la mairie. Une plainte a été déposée contre lui, il démissionne du gouvernement.

La justice passera mais quoi qu’elle en dise il serait profitable pour la République que ses ministres ou ses maires ne dilapident pas trop leur temps en billevesées telles que la réflexologie plantaire mais en consacrent un peu plus au job pour lequel ils sont payés !

Et qu’est-ce donc que la réflexologie plantaire ? Voilà ce que nous en dit le site « Bien-être, santé et réflexologie plantaire »

    « Vous cherchez une méthode antistress et antidouleur ? Vous voulez en savoir plus sur la réflexologie ? Connaissez-vous les effets négatifs du stress sur votre organisme ? Il agit comme un garrot sur tous les systèmes qui composent notre organisme. Voici quelques exemples de troubles que vous pouvez ressentir :

    •circulation sanguine : varices, hémorroïdes, tension artérielle etc.

    •digestif : ballonnements, lourdeurs stomacales, acné, rhinite, allergie, cheveux ternes ou chute etc.

    •système nerveux : insomnies, irritabilité, dépressions nerveuses, manque de concentration, perte de mémoire etc.

    •articulations : arthroses, douleurs musculaires, sciatique etc.

    La réflexologie - la santé par la manipulation des pieds

    La réflexologie plantaire est une thérapie d'appoint consistant à traiter différents troubles par des pressions sur les pieds. Selon la réflexologie plantaire, le pied, divisé en zones réflexes, est la représentation miniaturisée du corps humain. A chaque zone réflexe correspond une partie du corps. L'art de la réflexologie plantaire consiste à exercer un toucher spécifique sur ces zones, pour localiser les tensions et les dysfonctionnements de l'organisme afin de les éliminer et de rétablir l'équilibre.

    Avec la réflexologie plantaire vous avez à vos pieds une technique naturelle pour vous aider à vous remettre sur pied.

    Les bienfaits de la réflexologie plantaire

    Les applications de la réflexologie sont très nombreuses, en voici quelques unes :

    •Harmonise les fonctions vitales

    •Libère le stress et les tensions nerveuses

    •Soulage les tensions du dos

    •Améliore la circulation sanguine

    •Permet un état de détente et relaxation profond

    •Favorise l'élimination des toxines

    •Active le système lymphatique

    •Apporte soulagement pendant la grossesse etl'accouchement »

On croît rêver, un ministre de la République spécialiste en réflexologie plantaire accusé de harcèlement sexuel ! C'est à hurler de rire. Le Canard Enchaîné et Charlie Hebdo vont encore s’en donner à cœur joie mercredi prochain. On croirait que nos élites se donnent le mot pour se disputer l’édito de la presse satyrique hebdomadaire. . Là encore, que la justice passe.

27/05/2011

L’UBS, banque suisse d’investissement et de gestion d’actifs, au profil hasardeux, menace de quitter le territoire helvétique pour s’installer à Singapour ou à Londres, car la réglementation locale deviendrait par trop contraignante pour ses activités. Si elle s’exécute, elle laissera le souvenir d’un établissement impliqué dans de nombreux scandales : de la non restitution des fonds juifs en déshérence après la 2ème guerre mondiale à la gestion de fonds pour dictateur en goguette, de participation à de gigantesques constructions de fraude fiscale à l’encontre d’Etats à des pertes abyssales liées à la crise des subprimes en 2008, etc. La Confédération helvétique peut légitimement s’interroger pour savoir si elle a intérêt à retenir le siège de cette banque sur son territoire ou pas ?

Après HSBC et Barclays qui ont également menacé de quitter Londres, leur terre d’origine, pour des raisons similaires, le secteur financier continue son bras de fer avec les Etats pour savoir qui est le plus fort : la finance contre la politique, le résultat est incertain.
26/05/2011

J’ai terminé le premier tome de la biographie de Louis XVI par Jean-Christian Petifils ; on y retrouve d’étranges similitudes avec l’Histoire contemporaine.

L'accession au trône et les premières années de règne de Louis XVI : la monarchie déjà ébranlée par les Lumières continue sa route et commence à se colleter à des exigences du peuple sans pour autant délaisser une politique étrangère complexe. On y retrouve aussi tous les balbutiements d'une Histoire qui est un éternel recommencement. La France surendettée ne sachant plus comment séduire les prêteurs et qui émet des emprunts viagers dont l'échéance est liée à la durée de vie de groupes humains prédéterminés, les manigances de courtisans sans foi ni loi, les luttes entre les empires, la guerre de conquête contre l'Anglais, l'aide à l'Amérique en voie d'indépendance, l'argent dépensé pour emporter l'adhésion, le casse-tête de l'impôt. Une épopée historique qui annonce la République pour le deuxième tome…

25/05/2011

Le plus dangereux avec l’éviction de Strauss-Kahn des élections présidentielles françaises de 2012 serait que Fafa reprenne du poil de la bête et se croit investi d’une nouvelle mission de sauver la France ! Que Dieu nous en préserve, dans ce cas, autant voter pour Titine ou pour Hollande même s’ils se colorent ridiculement les cheveux, l’une comme l’autre pour cacher la misère.

24/05/2011

Peint au pochoir sur un trottoir du XIVème.

Dommage, j’ai loupé le meeting du 21 !

23/05/2011

Tout va bien !

22/05/2011

Des retraités prenant lesrayons du soleil à Trébeurden ce dimanche après-midi. Bien tôt je vais m’inviter avec mon pliant pour moi aussi profiter de ces vieux jours qui s’annoncent.

21/05/2011

Il convient de nommer un nouveau directeur général du Fonds monétaire international (FMI) après la démission de DSK. De toute façon, affaire de droit commun ou pas, le DSK devait s’en aller avant le terme de son mandat puisqu’il comptait se présenter en juin aux élections primaires pour la candidature socialiste à l’élection présidentielle française de 2012. Donc son remplacement devait déjà être en cours.

Cela n’est que le troisième patron européen du FMI à ne pas aller au bout de son mandat après l’allemand Köhler en 2004, l’espagnol Rato en 2007, et on ne parle même pas de l’américain Wolfowitz forcé à la démission de la présidence de la banque mondiale pour une affaire de liaison et de népotisme. L’Occident est décrédibilisé pour la direction de ces institutions financière multilatérales et il serait logique qu’elle échoit désormais à un pays émergent. On ne peut pas dire a priori qu’une personne originaire d’un de ces pays serait plus sérieuse, mais l’Europe aura du mal à justifier qu’il ne faille pas au moins tenter l’expérience. De ce fait, la France qui a le culot de représenter une candidate, Lagarde, a peu de chance d’emporter le morceau, même si les autres pays européens la soutiennent. Mais parfois en politique, le cynisme et le chantage priment sur la bonne foi et l’honnêteté intellectuelle, hélas !
20/05/2011

Il semble que les panneaux annonçant les radars sur les routes vont être supprimés et les détecteurs de radars interdits afin de mieux lutter contre la vitesse au volant, responsable de la recrudescence des accidents de la route. Bon, pourquoi pas, mais aussitôt ces mesures annoncées la France de la bagnole se lève d’un bon contre ces nouvelles règles liberticides. Les parlementaires ne sont pas les derniers à s’associer à la fronde de leurs électeurs. Les fabricants de radar expliquent que leurs radars sont, malgré les apparences, des outils qui sauvent des vies et que ces nouvelles règles vont avoir des effets négatifs sur l’emploi dans leur corporation, etc. etc.

Les assauts de la mauvaise foi corporatiste ne semblent pas ébranler les certitudes du gouvernement et le premier ministre a rappelé doctement aux élus de la nation ce que tout le monde sait : un panneau annonciateur de radar cela permet de ralentir avant puis d’accélérer une fois le radar dépassé.

Un pays qui n’a pas à affronter de mesures plus liberticides que la suppression des panneaux annonçant les radars routiers n’est pas encore aux portes de la dictature. Bonne nouvelle !
19/05/2011

Strauss-Kahn est inculpé de sept chefs d’accusation par la justice américaine dont tentative de viol. Mon Dieu, quel mauvais feuilleton, jusqu’où irons-nous ?

Lu dans la biographie de Louis XVI :

« L’accueil [des Français à Boston] y fut plutôt frais. Les Américains se méfiaient de ces nouveaux venus, réputés pour leur galanterie et leur légèreté, dangereux papistes au demeurant, naguère leurs ennemis. »

C’était en 1778… alors que la France envoyait des troupes pour combattre l’Anglais auprès des Américains en mal d’indépendance. On ne peut pas qualifier DSK de dangereux papiste, mais de galant et léger certainement. Déjà au XVIIIème siècle la France et les Etats-Unis s’opposaient sur une vision de ce qui est sérieux et de ce qui ne l’est pas.
18/05/2011

Strauss-Kahn (DSK) continue à se débattre dans une sordide affaire de droit commun aux Etats-Unis où il est accusé de viol, la politicaille et la presse françaises s’écharpent sur ce qu’on savait, ce qu’on ne disait pas, ce qu’on inventait, etc. etc. Tout ceci n’a guère d’importance finalement, ce qui compte c’est de savoir qui ment de DSK ou de la soubrette, et donc si DSK est coupable de ce qu’il est accusé et si la France se préparait à porter à sa présidence un malade ou pas.

Alors que la justice américaine fasse son travail et nous donne la réponse. En attendant le DSK sort du jeu politique français et économique international. Dans un cas comme dans l’autre on arrivera bien à le remplacer.
17/05/2011

Strauss-Kahn (DSK) continue à se débattre dans une sordide affaire de droit commun aux Etats-Unis où il est accusé de viol. La politicaille et la presse françaises s’écharpent sur ce qu’on savait, ce qu’on ne disait pas, ce qu’on inventait, etc. etc. Tout ceci n’a guère d’importance finalement, ce qui compte c’est de savoir qui ment de DSK ou de la soubrette, et donc si DSK est coupable de ce qu’il est accusé et si la France se préparait à porter à sa présidence un malade ou pas.

Alors que la justice américaine fasse son travail et nous donne la réponse. En attendant le DSK sort du jeu politique français et économique international. Dans un cas comme dans l’autre on arrivera bien à le remplacer.
16/05/2011

Ahhhhhhhhhhhhhh, Sade ! Ahhhhhhhhhhhhhh !

Ce soir à Bercy elle fut talentueuse, soul, belle, élégante, charmeuse, un sourire éclatant. Avec sont groupe d’origine et une mise en scène impeccable, elle nous a enchanté sur Smooth Operator, bouleversé sur Women in Somalia, réjouis sur Paradise, ressuscité sur Is-it a Crime.

Un peu de poésie et beaucoup de charme dans notre monde de brutes. Ahhhhhhhhhhhhhh, Sade ! Ahhhhhhhhhhhhhh !
16/05/2011

Impensable ! Strauss-Kahn roi du monde le samedi matin, suite new-yorkaise à 3 000 EUR, limousine, cocktails de chefs d'Etat, 1ère classe transatlantique sur les meilleures compagnies aériennes, en lice pour les élections présidentielles françaises de 2012, clinquant à tous les étages et belles filles dans les ports, ce DSK là se retrouve embastillé le lundi dans une prison de Manhattan pour tentative de viol sur une soubrette du Sofitel de Time Square. Il apparaît dans un prétoire américain, prend son tour entre deux dealers et se voit notifier son incarcération par une juge américaine. Un monde s'effondre ! Le public français est éberlué mais croit le gaillard capable d'un tel méfait, et c'est sans doute ça le pire...

En attendant de savoir s'il est coupable ou pas on peut de toute façon noter une fois de plus que le dirigeant d'une institution multilatérale s'apprêtait à démissionner sans vergogne et avant son terme normal, d'un poste où il a été nommé par une communauté d'Etats et au service desquels il était payé. Après la démission forcée de Wolfowitz de la Banque Mondaile pour une affaire de liaison et de népotisme, celle de l’allemand Köhler en 2004 du FMI pour se présenter à la présidence de la République allemande, celle de l’espagnol Rato du FMI en 2007, il s’avère que tous ces gens ont considéré leur poste avec légèreté et n’ont pas respecté leurs engagements. Ils ont utilisé leur fonction comme un tremplin pour des positions politiques nationales ou comme instrument de séduction. De ce fait, ils ont été mal choisis et ont révélés leur insuffisance professionnelle, voire pire. Le mode de sélection de ces institutions multilatérales doit être revu de fond en comble. L’Occident moralisateur ne pourra pas se plaindre si les pays émergents arrivent à imposer désormais leurs propres candidats.
15/05/2011

Incroyable rebondissement : Strauss-Kahn est en garde à vue à New York pour tentative de viol sur une soubrette du Sofitel de Time square.

Le site web du Fonds monétaire international confirme l’arrestation sans en préciser le motif :

Statement on IMF Managing Director Dominique Strauss-Kahn

Press Release No. 11/179
May 15, 2011

Ms. Caroline Atkinson, Director of External Relations at the International Monetary Fund (IMF), issued the following statement today:

“IMF Managing Director Strauss-Kahn was arrested in New York City. Mr. Strauss-Kahn has retained legal counsel, and the IMF has no comment on the case; all inquiries will be referred to his personal lawyer and to the local authorities.

“The IMF remains fully functioning and operational.”

###

13/05/2011

Strauss-Kahn est photographié à Paris sortant d’une grosse et clinquante voiture de sport qui est la voiture de fonction d’un de ses conseillers en communication. Le microcosme médiotico-mondain est en émoi. J’en tire trois conclusions :

  • Strauss-Kahn passe sa vie à Paris alors que son job est à Washington ! Le salaire qu’il touche comme patron du Fonds monétaire international devrait quand même l’inciter à faire un peu plus de présence dans son bureau.
  • Ses conseillers en communication sont mal choisis. Outre le fait que certains d’entre eux conseillaient en même temps Gbagbo (avec le succès que l’on sait) comment se fait-il qu’un conseiller en communication oui, j’ai bien dit COM-MU-NI-CA-TION, commette pareil impair de véhiculer son client dans une automobile aussi clinquante, tape-à-l’œil, onéreuse et vulgaire, sans avoir anticipé l’effet médiatique négatif sur le futur électorat de pareil transport ?
  • Ses conseillers en communication sont trop payés (i) dans l’absolu pour pouvoir parader dans un tel carrosse et (ii) par rapport à leurs compétences pour avoir mis leur client dans l’embarras.
12/05/2011

C’est incroyable cette affaire de conflit à la direction de l’Audiovisuel extérieur de la France (AEF) entre le grand chef, Alain de Pouzihlac, et le sous-chef Christine Ockrent. Ces deux là dirigent (en principe) différents médias publics qui émettent la voix de la France vers l’étranger (Radio France International, France 24, etc.) et se battent comme des chiffonniers dans les journaux et devant les tribunaux. Il est étonnant que l’Etat actionnaire de l’AEF ne mette pas fin à ce pathétique spectacle. Il suffit de licencier ces deux pied-nickelés et de les remplacer, cela ne semble tout de même pas très compliqué. Encore plus simple : la Christine a 67 ans et l’Alain en a 66, on les met à la retraite et le problème est réglé. Pourquoi tarde-t-on tellement ?

11/05/2011

Evidemment il fallait bien que quelqu’un, ou un Etat, s’avise de contester la légalité de l’action américaine qui a aboutit à la mort de Ben Laden. En l’occurrence un des fils Ben Laden semble prêt à attaquer en justice la décision du président américain d’ordonner cette action américaine sur le territoire pakistanais. Au niveau international, il semble que les Etats-Unis exhument un ancien accord dans lequel le Pakistan autorisait les américains à intervenir sur leur sol dans le cadre de la traque anti-terroriste. Au niveau national, toute la subtilité juridique consistera à démontrer que l’ordre donné n’était pas de tuer, ce qui à mon sens serait contraire à la constitution des Etats-Unis. A suivre.

10/05/2011

Et pendant ce temps on continue à bombarder gratis au Maghreb et au Moyen Orient. L’Otan bombarde l’armée libyenne qui bombarde ses rebelles. Bachar lui est toujours tranquille pour envoyer ses chars dans les villes syriennes afin d’y montrer qui est le patron ! Comme personne ne semble disposé à lui chercher des noises il est serein pour rétablir l’ordre avec toute la subtilité que l’on reconnait à la famille El Assad. Certes la communauté internationale a bloqué quelques comptes bancaires offshore de dignitaires syriens mais n’a pas même osé ajouter ceux de Bachar dans la liste par peur de froisser l’impétrant qui par ailleurs est en train de dépenser son énergie pour faire admettre la Syrie au conseil des droits de l’homme de l’ONU, candidature soutenue par la Ligue arabe. Ils ont raison, plus c’est gros plus ça passe ! Le printemps arabe connaît tout de même quelques ratés.

09/05/2011

La Société Générale a distribué sur ses résultats 2010 une enveloppe de 730 millions d’EUR à ses 3 663 collaborateurs « preneurs de risque ». Cela fait une moyenne de 199 300 EUR/personne. Il doit sans doute y avoir une disparité très importante par rapport à cette moyenne mais c’est ainsi. Ce qui a le don de m’agacer encore plus que ces profits distribués c’est cette notion de « preneur de risque ». Je voudrais bien que l’on m’explique quels risques prennent ces clowns ? La réalité est qu’ils prennent le risque de perdre mon pognon puisque c’est bien avec l’argent des déposants ou le capital de leurs actionnaires qu’ils jouent. Ce ne sont pas des entrepreneurs au sens où ils investissent leur argent pour en tirer un profit. En cela leur rémunération n’est pas justifiable.

Accessoirement ils prennent le risque de prendre la porte de leur banque mais c’est un risque que nous prenons tous les matins en allant au bureau.
04/05/2011

Brisa Roché à la Maroquinerie ce soir, un très charmant concert, tendre, rock, éclairé. Lenna de Luxe aux claviers, chant (et batterie de temps à autres) se révèle une excellente performeuse. En rappel, Brisa nous brise le cœur avec deux reprises jazz: « Gloomy Sunday » de Billy Holidays et « Moon and Sand » de Chet Baker, accompagnée par un incroyable guitariste gypsi invité, en costume rayé/croisé : Siegfried Mandacé.

04/05/2011

De plus en plus désopilant !  L’affaire des quotas dans l’équipe de France de fouteballe fermente, s’envenime, dégénère et fait la une de tous les médias qui se jettent à corps perdu dans ces débats nauséabonds et pipole. La presse a sorti un enregistrement audio d’une réunion de la fédération où l’on parlait explicitement de quotas de binationaux à mettre en place dans les centres de formation. Le corbeau s’est déclaré en précisant qu’il n’est pas une taupe car il aurait remis l’enregistrement félon à la fédération il y a plusieurs mois et pas à la presse ! Il faudra qu’il nous explique la subtilité… En tout cas il semble qu’un autre corbeau ait balancé l’enregistrement cette fois-ci à presse, ambiance !

Le sélectionneur qui s’appelle Blanc, ça ne s’invente pas dans ces circonstances, est sur la sellette. Le président de la fédération dont le tour de taille est incompatible avec la présidence d’une fédération sportive, affirme qu’il n’était pas au courant, etc. etc.

Mon conseil : virez-moi tous ces clowns dans la même benne et confiez la gestion de ce marigot du fouteballe franchouillard à un fonds spéculatif qui va en extraire la valeur et gérer les ressources humaines avec vigueur, telle une entreprise du CAC 40.
02/05/2011

Ben Laden est mort sous les balles d’un commando américain dans sa résidence pakistanaise verdoyante. C’était un guerrier, malin, pétri de haine contre l’Occident, assailli de frustrations et d’arriération, il a fait vaciller l’Amérique avec des armes non conventionnelles. Balancer des Boeing contre des tours, il fallait tout de même y penser. Il l’a fait faire par ses sbires.

Il a sans doute inspiré la mort de quelques milliers de personnes à travers la planète, bien moins que les chefs de guerre du XXème siècle, mais surtout il a terrorisé l’Occident repu, ce qui était son rôle de terroriste. Il est mort par des moyens classiques : une balle dans la tête. Pas grand monde ne devrait le pleurer.
30/04/2011

Balai de chiottes, j’ai nommé la moustache la plus ridicule du CAC 40 m’a adressé une convocation pour l’assemblée générale des actionnaires de Total avec l’habituelle liste de propositions de résolutions sur le rachat d’actions par l’entreprise, la distribution d’actions gratuites aux employés et leurs dirigeants. Je vote Non à ces résolutions financières mais approuve celles qui me semblent relever d’une gestion normale d’une compagnie pétrolière.

Et puisque nous y sommes, je suggère à Balai-de-chiottes de passer plus de temps à chercher du pétrole plutôt qu’à jouer aux apprentis financiers. S’il a trop d’argent dans les caisses eh bien qu’il rembourse ses dettes au lieu de racheter ses propres actions ; et s’il veut favoriser ses employés eh bien qu’il augmente leurs salaires plutôt que de leur distribuer des actions gratuites !
30/04/2011

Hilarant : l’histoire des quotas dans le fouteballe soulève un ouragan médiatico-politique et une avalanche de faux-jetonnerie qui se traduisent par la suspension d’un chef fouteux, des enquêtes internes et externes, et des commentaires inconsistants sur toutes les ondes. La France est en émoi sur un domaine qui mêle deux de ses sujets de prédilection : le fouteballe et l’immigration, alors tout le monde s’en donne à cœur joie.

Moi je propose une discrimination positive sur l’IN-TEL-LI-GENCE dans les équipes de fouteballe ! Qu’on n’y sélectionne que des pousseurs de balle affichant un quotient intellectuel supérieur à 90 quelle que soit la couleur de peau.

29/04/2011

Mariage royal à Londres : William a épousé sa gourdasse et la Queen affiché sa tenue jaune canari. Quel peuple grandiose capable d’acclamer une reine vêtue d’un tel couvre-chef ! Après ça, rien ne pourra les arrêter.

29/04/2011

Rigolo : des dirigeants du fouteballe auraient envisagé de limiter par des quotas dans les centres de formation les joueurs athlétiques, en d’autres mots les blacks, souvent binationaux et qui repartent ensuite jouer dans leurs équipes nationales d’origine, pour augmenter le nombre de petits joueurs plus malins, en d’autres mots les blancs. Une sorte de discrimination positive pour les blancs dans les équipes de foute. Cris d’orfraie à tous les étages, démentis et prises de pieds dans les tapis dans tous les sens.

Ce qui est rigolo c’est que beaucoup de gens pensent ainsi mais ne peuvent le dire car c’est illégal. C’est tout simplement interdit d’afficher de telles idées racistes. La Loi le veut ainsi. Les dirigeants fouteux vont donc devoir retourner à l’école pour relire le Code civil, ou alors appliquer leur théorie mais sans le dire, et avec une subtilité dont ils sont sans doute incapables.

Souriez ! Ce n’est que du fouteballe.

27/04/2011

Le CIC, banque française, a un président qui va avoir 72 ans dans quelques jours. Les statuts de cet établissement prévoient une limite d’âge pour la fonction de président que ce brave homme ne pourra plus respecter. Ni une ni deux il est en train de faire changer la limite à 75 ans pour pouvoir continuer à fumer ses cigares dans son fauteuil en cuir. Tout ceci n’est pas sérieux et relevable des pratiques d’un dictateur de République bananière. A qui peut-on faire croire que ce monsieur CIC est irremplaçable ? Eh bien a priori à son conseil d’administration et ses actionnaires qui vont changer les statuts de leur entreprise pour permettre à l’impétrant de jouer les prolongations.

26/04/2011

Y sont’ trop forts à Libé !

25/04/2011

Je fais mon plateau repas ce soir en regardant C dans l’air qui diffuse l’émission de service sur les religions où quelques spécialistes expliquent doctement que jusqu’à Paul VI les chrétiens considéraient les juifs comme déicides suite à la condamnation de Jésus à mort (il y a 2010 ans…) et ce jugement explique en grande partie les persécutions contre les juifs depuis des siècles ; ou que le shabbat est un commandement juif tellement fondamental (inclus dans la Torah il y a 5000 ans) qu’il n’est même pas question d’en discuter dans le cadre de la réconciliation entre les religions avec les chrétiens qui eux prient le dimanche.

Cet obscurantisme n’a pas été loin de me couper l’appétit !
24/04/2011

J’attrape une des dernières places pour le Bercy de Sade du 17 mai. Sade, mon (très) grand amour de jeunesse, et je ne l’ai jamais vue en concert. Je n’ai qu’une place tout en haut d’un gradin, mais elle va me briser le cœur en chantant Smooth Operator, Is It a Crime? et The Sweeetest Taboo !

24/04/2011

La planète est en ébullition au sujet de mariage prochain du prince bidule à Londres avec sa gourdasse roturière. Bon, si je n’abuse il n‘est pas encore roi le garçon, il va falloir qu’il tue le père auparavant. Ils ont l’air bien sympathiques mais comme leur succès doit rendre jaloux nos politicards médiatiques ! Il leur suffit de se trimballer dans des carrosses avec leurs plumes et leur air bêta pour être acclamés par des milliards de terriens qui vont assister à leur mariage à la télévision !

23/04/2011

Nouveau mensonge d’Etat qui se fait jour après la très grande escroquerie « les impôts n’augmenteront pas » : l’armée française envoie des hommes au sol en Libye « pour protéger les populations civiles » après que les dirigeants de la République aient juré leurs grand Dieux que ce ne serait pas le cas.

Comme Juppé-le-raide-comme-passe-lacet qui avait promis à ses électeurs bordelais qu’il ne reviendrait pas au gouvernement et qu’il serait un maire à plein-temps, et qui quelques mois plus tard est revenu manger dans la bonne soupe des ors du VIIème arrondissement.

La politique est sans doute fondée par le mensonge : on ne peut pas tout dire au populo, c’est agaçant.
23/04/2011

Bachar El Assad a bien compris comment marche la démocratie. Il est vrai que fils de son père il a été bien élevé. Il vient de mettre fin à l’état d’urgence en place depuis 50 ans et qui, notamment, interdisait toute manifestation. Du coup les manifestations se succèdent en Syrie ce qui semble désagréable pour notre homme alors il fait tirer dans le tas par ses policiers. Et même, semble-t-il aujourd’hui, à l’occasion de l’enterrement des victimes de la manifestation d’hier. On va lui envoyer Dumas & Vergès pour parfaire sa formation !

22/04/2011

Décoiffant ! Anna Calvi au Trianon ce soir. Blonde anglaise fermement accrochée à sa guitare, une voix de stentor, une virtuosité hors pair, une subtilité désarmante, un petit minois timide, une musique hantée, entre flamenco électrifié et bluesdéjanté. Anna Calvi, une tigresse aux doigts de velours. Etonnant !

21/04/2011

Il semble qu’un cinglé ait flingué sa femme et ses quatre enfants à Nantes avant de prendre la fuite. Ce fait divers occupe bien entendu les gros titres de tous les médias depuis plusieurs jours avec photos de la maison de ladite famille, envoyés spéciaux à la morgue du coin, interview des voisins, etc. et ce depuis plusieurs jours. Il en est de même sur radios, télévisions, journaux écrits. C’est un drame extrêmement regrettable pour les intéressés mais est-il bien nécessaire que la presse investisse à ce point sur ce sujet ? Que se passerait-il si ce crime était relégué à la rubrique des faits divers qu’il n’aurait jamais du quitter ? Est-ce que les citoyens seraient déçus, achèteraient moins la presse ? On a du mal à la croire. Si la presse travaillait intelligemment cela ne nuirait sans doute pas à son chiffre d’affaires. Parier sur le bon sens et l’intelligence des citoyens : un pari commercial impossible ?

20/04/2001

Pierre Belanger, actionnaire minoritaire et fondateur de la radio Skyrock s’émeut du projet de son actionnaire majoritaire, un fonds d’investissement appartenant à l’assureur AXA, veuille vendre la station de radio. Un mouvement d’intellos mondains et rappeurs se lève pour soutenir Belanger qui refuse de sortir de son bureau depuis plusieurs jours. Il est gentil le garçon mais il pouvait peut-être réfléchir un peu avant : il lui suffisait juste de ne pas vendre les 70% qu’il détenait dans le capital de cette société et il serait resté maître chez lui.

19/04/2011

Bachar El-Assad lâche quelques cacahuètes au peuple syrien, martyrisé par sa famille depuis le coup d’Etat mené par son père en 1970, en abolissant l’état d’urgence mis en place il y a presque cinquante ans dans son pays. En principe cela ne devrait pas changer grand-chose au sort des syriens écrasé par un système mafioso-barbouzard de première catégorie. Quelle tristesse !

On ne sait pas bien si le cinglé des Syrtes va encore rester longtemps au pouvoir à Tripoli mais on peut affirmer par contre que ce serait faire œuvre de salubrité publique que de mettre fin au régime El-Assad qui a suffisamment trempé dans tant d’affaires louches de terrorisme international et fait ses preuves de ses méthodes de direction en Syrie comme au Liban.
19/04/2011

Exposition Richard Prince à la Bibliothèque nationale de France, mise en scène par l’artiste lui-même. L’expo est baptisée American prayer, hommage évident à la chanson éponyme des Doors. C’est un pêle-mêle d’images, d’objets et de références à la culture underground américaine : des exemplaires manuscrits de Sur la route de Kerouac, des poèmes de Jimi Hendrix barbouillé sur du papier à lettre d’hôtels londoniens, des numéros d’Actuel première mouture de Bizot, la célèbre photo de Brook Shields à 11 ans, des portraits des écrivains de la beat generation, l’exemplaire d’Ulysse détenu par Kerouac et annoté par celui-ci au crayon, le livre The man who sold the world illustré par la photo de Bowie du disque Low, la première édition acétate de Here she comes du Velvet Underground conservée par Moe Tucker…

P… cette époque est en train de mourir, de se dissoudre dans un monde de clinquant et de décérébration.
18/04/2011

C’est le printemps, les bourgeons fleurissent et les assemblées générales des fleurons du CAC 40 se préparent. Au titre de modeste actionnaire de certains d’entre eux des résolutions sont proposés à mon humble décision. Ainsi l’assemblée de Schneider Electric étale un pêle-mêle de propositions de décisions toutes plus financières les unes que les autres.

Je vote « Non » systématiquement à tout ce qui ressemble à des distributions d’actions, gratuites ou à prix réduit, d’options et de tout autre avantages capitalistique à distribuer aux employés de cette entreprise, dirigeants ou pas. Si l’on veut récompenser la performance, il suffit d’augmenter les salaires.

Je vote « Non » à la modification des statuts pour prolonger le président du conseil d’administration au-delà des 74 ans qu’il va atteindre l’année prochaine. A cet âge canonique on prend sa retraite et on laisse la place aux plus jeunes, personne n’est irremplaçable, encore moins un baron du CAC 40.

Et je vote « Non » à une proposition d’autorisation à donner à la société de racheter et d’annuler ses propres actions car elle précède une autre autorisation à octroyer au directoire d’augmenter le capital, à laquelle je donne mon accord. Non mais ils nous prennent pour qui ces dirigeants ? Ils n’ont rien de mieux à faire que du mécano financier pour réduire et augmenter le capital au même moment. Il suffit de ne pas toucher au capital et tout le monde sera content, et au lieu de perdre leur temps dans ces subtilités financiaro-juridiques, les dirigeants pourront consacrer leur brillante intelligence à la stratégie industrielle fort absente du programme de cette assemblée générale.

Ah mais, c’est qui l’patron ?

16/04/2011

Le Washington Post publie un article expliquant que les forces de l’OTAN bombardant la Lybie manqueraient de munitions… Bon, ce n’est pas à exclure après tout nos Etats européens sont tous au bord de la faillite financière, sauf l’Allemagne qui elle ne participe pas à l’assaut contre Kadhafi. Dommage, elle aurait pu faire la banque, comme d’habitude.

16/04/2011

Le régime syrien se prépare à lever l’état d’urgence instauré dans leur pays depuis près de cinquante ans (1963). A quoi rime un régime d’exception maintenu sur une telle durée ?

15/04/2011

Rigolo : les citoyens islandais viennent encore de dire non à leurs gouvernants qui veulent rembourser le Royaume-Uni et les Pays-Bas des indemnités que ces derniers ont versées (environ 7 milliards d’euros) à leurs citoyens grugés par la banque islandaise Icesave en 2008. En pleine période de folie financière et de clinquant boursier, alors que l’Islande est gérée comme un hedge fund par des dirigeants de rencontre qui laissent la bride au cou à des forbans à la tête de leurs banques, qui escroquent, mentent et dilapident sans vergogne en promettant ce qu’ils ne sont pas capables de tenir.

Arrive ce qui doit arriver en 2008 : la faillite de Lehman Brothers aux Etats-Unis, l’effondrement de toutes les certitudes d’une racaille financière avide et dévoyée, la ruine de la planète occidentale ; l’Islande tombe parmi les premières, explosée en plein vol (c’est le cas de le dire) par la cupidité et l’incompétence de ses dirigeants politiques et économiques. Des déposants britanniques (300 000) et néerlandais (120 000) qui avaient cru que les arbres pouvaient monter jusqu’au ciel n’ont évidemment pas récupéré leur 7 milliards de dépôts envolés en fumée des livres de Icesave qui n’a rien sauvé du tout mais au contraire bien volé ses clients.

Les déposants britanniques et néerlandais escroqués refusent d’assumer leur risque, se tournent vers leurs gouvernements (c'est-à-dire vers leurs concitoyens contribuables) et exigent d’être remboursés. Ce qui est fait et lesdits gouvernements se retournent maintenant vers l’Islande pour récupérer leurs sous. En gros des déposants privés font porter sur les contribuables l’effacement de l’ardoise de leurs bêtises. Le péché originel est là, ces imprudents qui ont cru à du grand n’importe quoi c'est-à-dire des taux d’intérêt qui ne pouvaient être, ont été remboursés par le contribuable. Ceux qui ont été assez malins pour retirer leurs dépôts avant l’effondrement et bénéficié de taux d’intérêt mafieux se font discrets ; ce sont des receleurs, rien n’est prévu pour les punir.

C’était du Madoff à la petite semaine. Mais contrairement à Madoff, les coupables courent toujours alors la décision de l’électeur islandais est compréhensible, voire même saine.

14/04/2011

Balai-de-chiottes, j’ai nommé la moustache la plus ridiculedu CAC 40, s’attire les foudres de Sarko l’agité en prédisant dans la presse que le litre de super à 2 EUR est inscrit dans le marbre, la seule véritable question étant de savoir quand. Cela semble pourtant frappé au coin du bon sens mais sans doute les conseillers en communication de l’agité ont oublié de lui préciser que les ressources en carburants fossiles vont en s’épuisant, sans parler de quelques incertitudes en cours dans les pays producteurs de pétrole.

Il semblerait que l’annonce de l’augmentation du prix de l’essence est susceptible de démoraliser l’électeur. C’est partir de l’hypothèse que l’électeur croit au Père Noël ce qui risque de s’avérer de moins en moins vérifié. L’un des derniers grands mensonges d’Etat est en train de s’effondrer avec fracas : les impôts sont en train d’augmenter à tous les étages, les niches fiscales sont rognées, les droits de succession augmentés, le bouclier fiscal enfoncé et, en vérité je vous le dis, le taux de TVA augmentera dès après les élections présidentielles de 2012 ; alors quel politicard est prêt à affirmer doit dans les yeux à l’électeur que le prix de l’essence va diminuer ?
13/04/2011

Et pendant ce temps Kadhafi fait joujou dans les sables sous la mitraille occidentale, plus ou moins efficace. Il résiste bien et l’hypothèse que la guerre aérienne occidentale ne suffise pas à sortir l’allumé des Syrtes est sérieusement envisagée. Voici qui n’est guère brillant. A Abidjan comme à Tripoli, qu’on le veuille ou non, une bonne partie de la population soutient (ou a soutenu) le dictateur que d’Occident, drapé de sa vertu de démocratie, s’efforce de sortir.

12/04/2011

L’arrestation de Gbagbo semble s’être déroulée à peu près calmement. Quelques un de ses affidés ont été rossés et sont apparus à l’Hôtel du Golf ensanglantés. L’ex-ministre de l’intérieur est mort aujourd’hui semble-t-il des suites de son passage à tabac. Il va y a avoir d’autres règlements de compte en attendant que le pays ne se relève.

Déjà Dumas et Vergès, sont sur les rangs pour défendre Gbagbo. Un peu pathétique tout de même.
11/04/2011

Gbagbo a été arrêté à Abidjan par la soldatesque de son successeur. Une partie de sa famille a également été prise. Ses partisans armés ont du s’égayer autour de la lagune avec leur capacité de nuisance qui va s’affaiblir au fur et à mesure que s’épuiseront leurs cartouches.

Le débat politique porte en France sur la participation de l’armée française à l’ultime assaut. Chacun fait assaut de la faux-jettonerie de circonstance. Le rôle des militaires français a malheureusement été inévitable même si couvert par le cache-sexe d’un mandat international.
10/04/2011

Eh voila l’armée française qui semble en remettre une couche au milieu d’un grandguignolesque jeu de chat et de souris dans la ville d’Abidjan. Les uns avancent pendant que les autres reculent, les uns canardent pendant que les autres mitraillent et le Gbagbo est toujours dans sa résidence alors qu’on le disait au bord de la reddition il y a huit jours.

Abidjan s’agite pendant que l’ONU et Croix Rouge découvrent des charniers à travers le pays, probables fruits des vengeances réciproques du nord contre le sud et de l’ouest contre l’est. Les uns ne sont sans doute pas meilleurs que les autres, sauf qu’ils ont été élus et sans doute en fraudant tout autant que ceux d’en face.
09/04/2011

Toujours la plus grande fantaisie dans la situation ivoirienne. Même la télévision locale passe des mains des uns à celles des autres ! Ce ne doit être pourtant qu’un simple immeuble en ville mais semble-t-il difficile à maîtriser et à occuper ? Eh bien non, ça rentre-ça sort, ça émet pour Alassane-ça émet pour Gbagbo et puis ça s’arrête-et puis ça reprend... On n’est pas sorti de l’auberge, ni d’Abidjan d’ailleurs.

08/04/2011

Des roquettes tombent sur la villa de l’ambassadeur de France située, comme par hasard, à deux pas de la présidence ivoirienne. Des années durant cette proximité a favorisé toutes les compromissions, aujourd’hui elle facilite l’ajustement des mortiers.

L’armée française riposte et part canonner les faubourgs pro-Gabgbo, s’impliquant encore un peu plus dans cette dérive guerrière. Pendant ce temps le Gbagbo continue à faire la nique au reste du monde, refusant de signer une reddition admettant le succès politique de Ouattara et sortir de sa résidence. Il est, comme toujours, extrêmement malin et sûr de sa capacité de nuisance. Comme depuis des années, il gagne du temps et en fait perdre aux autres. Les communiqués rageurs des uns et des autres annoncent à grands renforts de manchettes sa reddition imminente, mais Gbagbo est toujours là, défendu par sans doute plus qu’un dernier carré de mercenaires. Sinon, comment expliquer que l’armée de son adversaire soutenue par des forces de l’ONU et de la France n’arrivent pas à l’arrêter ?

Les manchettes du Monde ces derniers jours :

  • 01/04 => Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara prend le dessus
  • 02/04 => La bataille d’Abidjan, la chute de Gbagbo
  • 03-04/04 => En Côte d’Ivoire, la capitale livrée au pillage
  • 05/04 => Abidjan s’Abidjan s’installe dans la guerre
  • 06/04 => Abidjan : la reddition de Gbagbo, enjeu des derniers combats
  • 07/04 => Laurent Gbagbo, jusqu’au dernier moment, l’ancien président a négocié les conditions de son départ
  • 08/04 => Abidjan en proie aux pillages, Gbagbo toujours retranché
Eh oui, Gbagbo n’est toujours pas défait et les derniers combats se poursuivent…
06/04/2011

Et pendant ce temps l’Occident continue à bombarder la Libye avec un Kadhafi toujours aux commandes, soutenu par une bonne partie de son armée et ses inénarrables fistons. Ses rebelles va-nu-pieds avancent et reculent au hasard des conditions météo qui autorisent ou nom les interventions aériennes de la coalition.

06/04/2011

A Abidjan, les négociations de reddition avec Gbagbo sont rompues et les hélicoptères français en remettent une couche pour essayer de faire taire les armes qui défendent la résidence de Gbagbo : sans succès notable…

05/04/2011

Morcheeba remet ça au Casino de Paris après ses fantastiques concerts du Bataclan l’an passé. Comme en octobre dernier Skye est talentueuse et belle à couper le souffle, une voix tellement divine que la soirée en est surnaturelle. Ross aux guitares toujours inspiré, des compositions hors pair, un groupe jouissif à l’aune des vibratos de Skye : quel concentré de talent et de bonheur !

05/04/2011

De soi-disant négociations sont en cours avec Gbagbo pendant que nombre de ses généraux et alliés politiques se sont réfugiés dans des ambassades diverses ou ont marqué leur déférence au clan adverse. Mais Gbagbo résiste et ce sont encore des messagers diplomatiques français qui semblent impliqués dans cette négociation. Maintenant que le vin est tiré, il faut le boire… sans doute. Mais que fait-on dans cette galère ? Après la Libye, je me demande si nous n’en faisons pas un peu trop.

04/04/2011

Archive au Grand Rex avec un orchestre classique : un ensemble de cordes et cuivres qui remplacent et complètent les nappes de mélotron diffusés par les habituels claviers électroniques du groupe. Il y a moins de volume et plus de subtilité. Les voix mettent un peu de temps à se régler sur ce nouvel environnement musical mais y arrivent. Maria produit un bouleversant Fade Away  sur fond d’alto vibrationnant. Une bonne soirée !

04/04/2011

Et voici maintenant la France en guerre en Côte d’Ivoire pour sortir l’ex-président Gbagbo qui s’accroche à son fauteuil. Les militaires français installés depuis des lustres dans ce pays, avec un statut légal incertain, envoient des hélicoptères bombarder résidence et palais présidentiels pour faire taire les armes lourdes des troupes le soutenant encore.

C’est la pire des situations pour l’ancienne puissance coloniale qui depuis des décennies n’arrive pas à se dépêtrer de son néo-colonialisme d’un autre âge par faiblesse de son pouvoir politique face aux lobbies françafricains. Après que l’armée française ait tiré sur la foule ivoirienne (pour des tas de bonnes raisons) en 2004 elle recommence en 2011. La relation franco-ivoirienne est telle que tant que la République entretiendra une soldatesque sur le territoire de ce pays il y aura toujours d’excessives tentations et d’irrépressibles justifications pour faire parler des armes françaises contre des citoyens ivoiriens. Nous n’avons pas su y résister dans le passé nous ne saurons pas plus y résister à l’avenir. Chaque fois la France dit « c’est la der des ders » et chaque fois elle replonge dans ce marigot glauque et nauséqbond.

Il faut sortir l’armée française de ce pays où elle n’a rien à faire sinon qu’à prendre des coups et, accessoirement, à en donner pour un bénéfice politique catastrophique à court, moyen et long terme. Il faut donc couper le cordon ombilical déjà bien moisi.

Au passage les 10 à 12 000 français (dont la moitié de binationaux ivoiriens-français) doivent de nouveau être regroupés, protégés et potentiellement évacués dans les ventres de vieillissants Transall de l’armée de l’air. Ceci a déjà été fait en 2004 et la plupart y sont retournés. Aujourd’hui est la fois de trop, leur avenir n’est plus dans ce pays. Ils ont trop souvent servis dans le passé à justifier justement la présence de l’armée française dans ce pays étranger. Ils ont mangé dans la soupe des décennies durant mais la pitance est désormais par trop amère. La violence anti-française en 2004 a été terrible, elle s’annonce encore pire dans les mois à venir. Bien sûr il est n’est pas aisé d’admettre ce revirement et de devoir abandonner une vie et des intérêts, parfois depuis plusieurs générations, dans un pays. Ce fut le cas des rapatriés d’Algérie en 1962, entre 1 et 1,5 million de personnes revenues en France en quelques mois, avec drames et souvenirs, amertume et énergie, et puis finalement les choses sont plus ou moins rentrées dans l’ordre.

Un seul mot d’ordre devrait désormais guider la politique française en Afrique : se faire oublier !

03/04/2011

Après Dumas et Vergès qui étaient allés soutenir Gbagbo en Côte d’Ivoire, c’est maintenant Dieudonné qui est arrivé ce dimanche en Libye en espérant rencontrer le guide Kadhafi pour lui marquer son affection. On croit rêver…

03/04/2011

On ne sait pas où se trouve Laurent Gbagbo dans la poudrière d’Abidjan mais en tout cas son site web est toujours bien actif. Qu’on en juge :

    Formidable présence des populations aux environs du palais hier et aujourd'hui dimanche

    03/04/2011 | 14h:44

    A l'appel de Charles Blé Goudé, le leader de la galaxie patriotique, des ivoiriens ont bravé hier les coups de fusils des snipers de Ouattara embusqués sur leur parcours des quartiers du district d'Abidjan jusqu'au plateau. Les patriotes s'y sont rendu, pour occuper le pont comme l'indiquait le message de Blé Goudé(rti). A la place de la république, ils ont prié, chanté, dansé au nom du Christ pour que le seigneur sauve la République. Ils ont été relayé en ce lieu ce dimanche matin par d'autres patriotes. Phénoménale résistance 

    de Pierre Lionel Joel,www.gbagbo.ci  |  dimanche 3 avril 2011     

    Au nom de quoi, une armée étrangère peut-elle occuper l’aéroport d’un pays souverain ? La Côte d’Ivoire n’est pas loin du remake des événements de novembre 2004 où la Licorne, force armée française d’interposition en Côte d’Ivoire, avait occupé les ponts et l’aéroport Félix Houphouët Boigny de Port Bouet. Depuis ce matin, ces forces d’occupation étrangère, rééditent leur « exploit » de 2004 qui avait engendré une terrible riposte de la part des patriotes ivoiriens. De source proche de l’instance aéroportuaire d’Abidjan, on indique que les barbouzes du Président Français Nicolas Sarkory, n’hésitent plus à être en première ligne dans l’agression contre les autorités Ivoiriennes. A travers cette occupation illégale de l’aéroport Houphouët Boigny d’Abidjan. Cela n’étonne personne en Côte d’Ivoire. Déjà hier et avant-hier, les soldats Français que la Russie (Conseil de Sécurité) a invité à entrer en caserne, ont été surpris par des caméras amateurs, transportant et déposant par Hélicoptère, des mercenaires de Ouattara sur des immeubles, dans des quartiers du district d’Abidjan (des vidéos sur face book et autres liens, circulent à cet effet). Démontrant aisément qu’ils font ouvertement la guerre à Gbagbo. On comprend le sens de la dérive langagière de Alain Juppe, cette semaine, déclarant que, « ç’en est fini du pouvoir Gbagbo ».Dommage que la « grande France » en arrive à de telles petitesses !

02/04/2011

La gestion différenciée par la communauté internationale des crises en Libye et en Côte d’Ivoire est intéressante. Si elles n’entraînaient pas un désastre de morts et de destruction on pourrait les retenir comme un laboratoire de politiques ; en résumé : interventionnisme guerrier au nord du Sahara et laissez-faire au sud. Dans les deux cas un pouvoir en place fort peu légitime, dictatorial en Libye, refusant le verdict des urnes en Côte d’Ivoire, mais disposant de partisans locaux en nombre, relevant plus du clientélisme tribal que d’une volonté politique structurée, mais persuadé de son bon droit, se bat pour rester en place. Il en résulte une guerre civile et sa débauche de dévastations.

L’Occident fait parler ses armes en Libye et se contente de déclarations lénifiantes en Côte d’Ivoire. On est en plein action et personne ne sait lequel de ces deux pays évoluera favorablement, c'est-à-dire en restituant un tant soit peu de paix et de démocratie pour des peuples qui n’en demandent pas plus. Dans les deux cas, des tyranneaux d’opérette, louvoyant depuis des années entre la compromission et l’inadmissible, ont réussi à s’accrocher au pouvoir en donnant le minimum de gages à l’extérieur et en délivrant un maximum de répression à l’intérieur.

Aujourd’hui ils sont combattus par des opposants eux-mêmes issus d’un patchwork détonnant dont on ne sait pas grand-chose sinon la volonté de sortir des dirigeants qui ont fait preuve de leur incompétence à gouverner et à moderniser leurs pays. Des affidés désertent et passent à l’ennemi, d’autres prennent les armes pour soutenir leurs dirigeants perdus, les Etats tournent à vau l’eau et les peuples comptent les coups.

Bombardements en Libye sans militaires au sol, force onusienne sur la terre ivoirienne sans moyens aériens, la communauté internationale ne sait pas trop comment manœuvrer pour dépasser ces conflits d’un autre âge.

Les intérêts économiques s’entremêlent avec les compromissions du passé, les communicants et les affairistes se bousculent aux chevets des uns comme des autres, des services règlent leurs comptes ; les politiques jouent aux va-t-en-guerres ou aux Ponce Pilate, tournent et retournent leurs vestes, s’agitent et fermentent dans leur impuissance. Les critiquer est facile mais la décision raisonnée est impossible, alors on joue au poker en espérant qu’à la fin il en sortira quelque chose de positif (et le moins de morts possible), enfin !
01/04/2011

Nous disions donc que la Balkany a été sortie par ses électeurs cantonaux, après 22 ans de présence venimeuse. C’est une bonne chose, et puis 22 ans comme conseiller général cela suffit. Quoi que l’on pense de l’action de la Balkany il n’est pas illégitime que ses électeurs veuillent renouveler leurs représentants après 22 ans. Le problème est que versatilité des électeurs aidant elle ne soit réélu plus tard, mais au moins pour les prochains mois elle ira planter ses choux ailleurs. C’est bien.

Voici un sort qui pourrait bien être celui de Sarko l’agité dont tous les sondages prédisent la défaite aux prochaines élections présidentielles. Comme lesdits sondages prédisent également dans de nombreuses configurations la présence de Marine Le Pen au second tour, les électeurs n’ont pas fini de boire jusqu’à la lie le calice de leur inconsistance, et la France de ravaler son arrogance de donneuse de leçons de démocratie à travers la planète. Que Dieu et la République nous préservent d’une confrontation avec le Front national au second tour des présidentielles ! Et encore plus d’une élection de son égérie comme présidente ! Que se passerait-il dans une telle hypothèse : une insurrection, une soumission. On n’ose à même pas l’imaginer.

Le plus troublant est qu’entre les deux tours des récentes municipales une partie de la droite, le clan revanchard et dévoré par l’ambition, n’a pas appelé à voter socialiste lors de duels PS-Front. Heureusement les électeurs l’ont compris d’eux-mêmes d’où le faible nombre d’élus (seulement deux) d’extrême droite à l’issue du deuxième tour. Ou quand le bon sens populaire montre la voie aux politicards nauséabonds.
31/03/2011

Exposition à la Bibliothèque nationale de France sur l’épopée Gallimard : un monde de lettres, d’esprit, de création, et un peu d’entreprise, où comment la famille Gallimard a créé une maison d’édition à l’initiative de Gide et su la faire perdurer par devers le temps grâce à des relations subtiles avec les écrivains. A travers la présentation de manuscrits, de vidéos et de photos, on parcourt l’histoire de cette maison qui sut faire cohabiter la création et la loi des affaires pour diffuser depuis cent ans les œuvres du monde littéraire pas encore complètement phagocyté par celui de l’instantanéité et de la rentabilité qui ronge nos âmes.
31/03/2011

François Hollande a bienmaigri ce qui pour un homme politique montre qu’il est capable de s’imposer une ligne. Par contre il est en train d’annoncer qu’il sera candidat à la candidature du parti socialiste aux élections présidentielles françaises de 2012. Personne n’en doutait ; mais pourquoi donc a-t-il tenu à se faire élire comme conseiller général et, qui plus est, président du conseil général de Corrèze. Il est bien clair que s’il se présente il ne pourra pas aller au bout de son mandat de conseiller général ! Donc il a menti à ses électeurs en se présentant devant leurs suffrages en sachant pertinemment qu’il démissionnerait avant terme. Cela devient une mauvaise habitude des élus qui se moquent de leurs électeurs et ne respectent pas leurs engagements : Barnier élu député européen en 2009 et se retrouvant propulsé commissaire européen trois plus tard ; Juppé-le-raide-(comme un passe-lacet)-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville et devenu ministre en 2010 tout en faisant croire à la fiction qu’il pourrait mener de front un poste de maire et un autre de ministre ; Strauss-Kahn potentiellement démissionnaire de son poste de chef du FMI s’il veut concourir pour l’Elysée, etc. Ce n’est pas bien.

29/03/2011

L’UMP s’écharpe, c’est le lot des perdants à égos surdimensionnés : ils ne savent pas perdre et sont tellement imbus de leurs idées qu’ils ne peuvent même pas concevoir que le peuple ne les endosse pas, alors ils échafaudent tout un scénario sur qui peut bien être responsable de leur Bérézina… puisqu’en aucun cas ce ne peut-être eux-mêmes.

La nouvelle plutôt rigolote de ces élections municipales est que la Balkany a été sortie de son canton des Hauts de Seine. Sorte de harpie poly-impliquée dans de multiples affaires judiciaires, comme la Tibéry dont elle avait pris la suite médiatique, elle et son mari trempent depuis des années dans les mafieuseries politicardes de ce département clinquant dont Devedjian a dit en en prenant la direction : « il faut nettoyer les écuries d’Augias ! »

Devedjian d’ailleurs était la cible des Balkany et du fiston Sarko qui voulaient sa tête. Conclusion il a été réélu à la tête du conseil général du département. Il ne faut jamais désespérer des électeurs, même à Neuilly.
28/03/2011

Hier il y avait hier un match de fouteballe où les joueurs français étaient habillés avec de ridicules maillots, façon marinière Jean-Paul Gaultier, portés par les Ribery & co avec l’élégance naturelle qu’on leur connait…

27/03/2011

2 élus pour le Front National à l’issue des élections cantonales de ce week-end ! Bon, il n’y avait sans doute pas vraiment de quoi en faire tout un plat.

27/03/2011

Je pense que Titine Aubry doit se teindre les cheveux, ce n’est pas possible qu’à son âge elle n’ait pas de cheveux blancs. Née en 1950, tout de même, elle a donc 61 ans aujourd’hui, elle devrait avoir des cheveux au moins gris, et un programme électoral d’ailleurs.

26/03/2011

Le Front National agite les foules aves quelques succès dimanche dernier au premier tout des élections cantonales. Un excellent article de Charlie Hebdo (Charb) dit tout sur le sujet, rien à ajouter.: « Quelqu’un de gauche qui devient extrême droite n’est pas un traitre, c’est un abruti qui n’a jamais su ce que de gauche voulait dire. »

25/03/2011

L’Elysée-Montmartre a brûlé et semble difficilement récupérable, d’autant plus que la société foncière qui détient les murs voulait déjà sortir le gérant. M… on a pourtant passé des bons moments à l’Elysée ! Bowie en 1999, les Black Rebel Motorcycle Club en 2007, Bashung en 2008, et tant d’autres !

24/03/2011

Ahhhhhhh ! Une deuxième bonne nouvelle : la Syrie remue le joug du clan El Assad qui la tyrannise depuis 42 ans. Certes le fiston a succédé à son papa mais l’un comme l’autre ont globalement usé des mêmes méthodes, pratiqué la même répression enrobée d’une similaire corruption. Si l’année 2011 voyait tomber Kadhafi et ses fils, plus la famille El Assad, nous aurions vraiment un monde meilleur.

24/03/2011

Les militaires occidentaux tapent consciencieusement sur tout ce qui ressemble à un équipement militaire officiel libyen. Les politiques occidentaux se refont une virginité (à grands frais) en tapant sur un Kadhafi diabolique avec lequel les nécessités de la realpolitik les ont poussé à compromettre au-delà de ce que la décence et la morale autorisent.

23/03/2011

 

Ah ! Enfin une bonne nouvelle, Ribéri que l’on avait plus vu depuis sa légendaire intervention en Afrique du Sud lors de la coupe du Monde il y a quelques mois, Ribéri donc, revient sur nos écrans suite à je ne sais quelle sélection pour un match de fouteballe. Il présente ses excuses à on ne sait qui avec son habituelle allocution… C’est quoi ces excuses, une fantaisie de communiquant ? A quoi cela peut-il bien servir ? Qui peut  bien être touché par cet affligeant spectacle d’un pousseur de ballon essayant d’ânonner trois phrases qui se suivent ? Qui pouvait bien attendre des excuses de cette bande de chenapans décérébrés et trop gâtés ? Nous n’avons pas de réponse à cette lancinante interrogation.

22/03/2011

Les bombes tombent sur la Libye. Mais l’armée locale n’a pas encore tourné casaque.

Les pays occidentaux s’écharpent sur des questions de commandements : les Etats-Unis veulent se débarrasser de la patate chaude, Sarkozy ne veut pas la lâcher et les autres ne veulent pas le lui laisser mais la confier  à l’OTAN. J’espère que les militaires aux commandes des armements sont un peu plus au clair sur qui décide ?
21/03/2011

Finalement il semble que la Ligue arabe ait été mal comprise et qu’elle continue à soutenir l’opération occidentale contre l’armé libyenne mais se posent maintenant des conflits sur qui assure le commandement. Certains pays européens membres de la coalition, la Norvège notamment, refuserait d’engager leurs avions tant que le commandement n’aurait pas été transférée du trio Etats-Unis/ Royaume Uni/ France pour le confier à l’Organisation de traité de l’atlantique nord (OTAN). Il est tout de même un peu étonnant que ces questions de direction n’aient pas été réglées avant le début de l’engagement militaire, peut-être le temps manquait devant l’imminence de la prise de Benghazi par l’armée nationale.

20/03/2011

Courage fuyons ! La Ligue arabe commence à se débiner, la Russie désapprouve les bombardements occidentaux et certains pays européens membres de la coalition ont des états d’âme.

20/03/2011

On a vu à la télévision un avion de guerre tomber en flamme et s’écraser sur Benghazi. Le reportage parle d’un pilote algérien et d’un avion rebelle, puis passe à autre chose. C’est tout de même important de savoir si la rébellion a pris le contrôle d’une partie de l’aviation militaire locale. Sans parler du fait que le pilote (mort) aurait été algérien ce qui rendrait à montrer que les rebelles emploient également des mercenaires. Cela change quelque peu la donne il me semble ! Mais non, on parle d’autre chose sans investiguer plus avant sur ce sujet stratégique, préférant repasser les éternelles images de lancement de missiles tomahawk de nuit dans une féérique illumination plutôt que de faire un peu d’analyse des faits.

20/03/2011

Kadhafi n’est pas très malin dans cette affaire. Il a affirmé haut et fort avec ses fistons qu’il allait massacrer la rébellion dans des rivières de sang. Evidemment, cela fait mauvais genre. Il aurait pu le faire sans le clamer si fort, comme à Bahreïn par exemple. Il aurait pu aussi compromettre un peu avec la rébellion, leur donner quelques gages qui ne prêtent pas trop à conséquence, acheter quelques tribus supplémentaires, et tout aurait pu continuer comme depuis 42 ans. Au lieu de ceci il a abominé la terre entière, lâché sa progéniture dans l’arène, annoncé des rivières de sang, bref il a fait le beau et cédé aux sirènes de son ego surdimensionné et de la communication.

20/03/2011

La guerre occidentale a commencé en Lybie avec des bordées de missiles lancés sur le pays et des tirs d’avion français et britanniques. Kadhafi éructe qu’il achèvera tout traître ou collaborateur de la coalition des croisés. Il menace de transformer la mer Méditerranée en champ de bataille. Il est capable de faire tout ceci, il l’a déjà fait d’ailleurs. Les menaces de ce régime sont à prendre au sérieux. Le travail est commencé, il faut maintenant le finir. Espérons que cela avancera vite et bien.

Si la Ligue arabe a vaguement approuvé cette opération du bout des lèvres, l’Union africaine est contre. Les nouvelles puissances (Chine, Brésil ou Russie) se sont prudemment abstenues. Après tout elles pourraient elles-mêmes se retrouver dans des situations comparables à la Lybie en maltraitant leur peuple… Il s’agit bien d’une opération occidentale, une fois encore. Il va y avoir des morts, des bavures, des doutes. Le cas le plus favorable serait que l’armée libyenne se débine rapidement face à l’armada mais rien n’est moins sûr, après tout la France lui a elle même fourgué des équipements des années durant ! Cette guerre peut aussi re-souder les affidés de Kadhafi autour de lui. D’un autre coté personne ne l’aime ni en Afrique, ni dans le monde arabe, ni bien sûr en Occident. Ses seuls soutiens sont ses clients locaux ainsi que Chavez (Venezuela) et Ortega (Nicaragua).
19/03/2011 Juppé-le-raide-(comme un passe-lacet)-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville est présenté comme le nouveau héros français pour avoir fait passer une résolution au Conseil de sécurité des Nations-Unies pour entrer en guerre contre la Lybie. Ira-t-il néanmoins passer demain son lundi à Bordeaux pour s’occuper de sa ville ?
19/03/2011

Sarko l’agité part en guerre contre la Lybie à qui il avait essayé il y a trois ans de vendre des centrales nucléaires et des Rafale ! Il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis, on ne va pas le lui reprocher. Tel le bouclier fiscal qui va bientôt être immolé sur l’autel de la préparation des élections présidentielles 2012, la France a pris la tête des va-t-en-guerre contre le cinglé des Syrtes pour essayer de se faire pardonner ses errements en Tunisie.

Le Monde occidental se prépare avec délice à régler ses comptes avec Kadhafi qui lui a fait avaler tant de couleuvres depuis 42 ans, fait exploser des avions civils et des discothèques, financé des actions terroristes de-ci de la, envahi le Tchad, pris des otages au hasard de ses humeurs et produit parmi les plus grandes clowneries de la diplomatie mondiale de tous les temps. Il n’est pas sûr que l’affaire soit réglée aussi rapidement que ne le prévoient les experts… Même si elle l’était, a priori personne n’a du bien prendre le temps de réfléchir à ce qui se passera dans ce pays si son guide venait à s’incliner. On peut anticiper sans grands risques de se tromper un joyeux boxon.

Bien sûr le cessez-le-feu annoncé hier par le ministre libyen des affaires étrangères n’a pas été respecté et l’armée aurait commencé à investir Benghazi où la reprise du pouvoir risque d’être sanglante.

Une armada hétéroclite est en train de se mettre en place. Les journalistes franchouillards ont ressorti consultants militaires et logos clignotants. Ils parlent de nos Rafale et de nos Mirage comme si c’était leurs bébés. C’est touchant.

Bernard Henry-Levy prend la tête de la croisade intellectuelle contre le cinglé des Syrtes. Ce qui est le plus curieux avec ce philosophe des plateaux télé c’est (i) sa coupe de cheveux et (ii) ses cols de chemise. Il présente des espèces de mèches grises qui tiennent à l’horizontale et qu’il doit laquer plusieurs fois par jours pour réaliser un tel exploit contre les lois de la gravité. Ensuite ses incroyables cols de chemise à mi-chemin entre un chemiser Chanel et une liquette de clergyman. Où va-t-il acheter de telles fringues ?

18/03/2011 Bernard Henry-Levy prend la tête de la croisade intellectuelle contre le cinglé des Syrtes. Ce qui est le plus curieux avec ce philosophe des plateaux télé c’est (i) sa coupe de cheveux et (ii) ses cols de chemise. Il présente des espèces de mèches grises qui tiennent à l’horizontale et qu’il doit laquer plusieurs fois par jours pour réaliser un tel exploit contre les lois de la gravité. Ensuite ses incroyables cols de chemise à mi-chemin entre un chemiser Chanel et une liquette de clergyman. Où va-t-il acheter de telles fringues ?
18/03/2011

Les Nations-Unies votent une résolution n°1973 autorisant l’usage de la force militaire pour protéger les populations civiles des foudres de leur dirigeant, le cinglé des Syrtes. La ligue arabe et l’union africaine seraient parties prenantes à cette opération. Kadhafi annonce immédiatement un cessez-le-feu sur le terrain histoire de mettre la coalition dans l’embarras. Qu’il le respecte ou pas n’a guère d’importance car la ligue arabe hésitera à charger son fusil face au cessez-le-feu. C’est malin, d’autant plus que la résolution des Nations-Unies n’appelle pas formellement au renversement du cinglé des Syrtes.

Les consultants militaires habituels paradent sur les écrans pour affirmer que l’armée libyenne va s’effondrer en quelques heures devant l’armada occidentale. Bon, c’est probable, mais un peu d’humilité serait bienvenue. C’est une guerre, il y aura des morts bien sûr, des deux cotés sans doute. Il restera des haines et des frustrations devant cette nouvelle intervention tout de même très majoritairement occidentale dans un pays arabe.

Le texte de la résolution :

    Le Conseil de sécurité,

    Rappelant sa résolution 1970 (2011) du 26 février 2011,

    Déplorant que les autorités libyennes ne respectent pas la résolution 1970 (2011),

    Se déclarant vivement préoccupé par la détérioration de la situation, l'escalade de la violence et les lourdes pertes civiles,

    Rappelant la responsabilité qui incombe aux autorités libyennes de protéger la population libyenne et réaffirmant qu'il incombe au premier chef aux parties à tout conflit armé de prendre toutes les mesures voulues pour assurer la protection des civils,

    Condamnant la violation flagrante et systématique des droits de l'homme, y compris les détentions arbitraires, disparitions forcées, tortures et exécutions sommaires,

    Condamnant également les actes de violence et d'intimidation que les autorités libyennes commettent contre les journalistes, les professionnels des médias et le personnel associé et engageant vivement celles-ci à respecter les obligations mises à leur charge par le droit international humanitaire, comme indiqué dans la résolution 1738 (2006),

    Considérant que les attaques généralisées et systématiques actuellement commises en Jamahiriya arabe libyenne contre la population civile peuvent constituer des crimes contre l'humanité,

    Rappelant le paragraphe 26 de la résolution 1970 (2011) dans lequel il s'est déclaré prêt à envisager de prendre d'autres mesures pertinentes, si nécessaire, pour faciliter et appuyer le retour des organismes d'aide humanitaire et rendre accessible en Jamahiriya arabe libyenne une aide humanitaire et une aide connexe,

    Se déclarant résolu à assurer la protection des civils et des secteurs où vivent des civils, et à assurer l'acheminement sans obstacle ni contretemps de l'aide humanitaire et la sécurité du personnel humanitaire,

    Rappelant que la Ligue des États arabes, l'Union africaine et le Secrétaire général de l'Organisation de la Conférence islamique ont condamné les violations graves des droits de l'homme et du droit international humanitaire qui ont été et continuent d'être commises en Jamahiriya arabe libyenne,

    Prenant note du communiqué final de l'Organisation de la Conférence islamique en date du 8 mars 2011 et du communiqué du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine en date du 10 mars 2011 portant création d'un comité ad hoc de haut niveau sur la Libye,

    Prenant note également de la décision du Conseil de la Ligue des États arabes, en date du 12 mars 2011, de demander l'imposition d'une zone d'exclusion aérienne contre l'armée de l'air libyenne et de créer des zones protégées dans les secteurs exposés aux bombardements à titre de précaution pour assurer la protection du peuple libyen et des étrangers résidant en Jamahiriya arabe libyenne,

    Prenant note en outre de l'appel à un cessez-le-feu immédiat lancé par le Secrétaire général le 16 mars 2011,

    Rappelant sa décision de saisir le Procureur de la Cour pénale international de la situation en Jamahiriya arabe libyenne depuis le 15 février 2011 et soulignant que les auteurs d'attaques, y compris aériennes et navales, dirigées contre la population civile, ou leurs complices doivent répondre de leurs actes,

    Se déclarant à nouveau préoccupé par le sort tragique des réfugiés et des travailleurs étrangers forcés de fuir la violence en Jamahiriya arabe libyenne, se félicitant que les États voisins, en particulier la Tunisie et l'Égypte, aient répondu aux besoins de ces réfugiés et travailleurs étrangers, et demandant à la communauté internationale d'appuyer ces efforts,

    Déplorant que les autorités libyennes continuent d'employer des mercenaires,

    Considérant que l'interdiction de tous vols dans l'espace aérien de la Jamahiriya arabe libyenne est importante pour assurer la protection des civils et la sécurité des opérations d'assistance humanitaire et décisive pour faire cesser les hostilités en Jamahiriya arabe libyenne,

    Inquiet également pour la sécurité des étrangers en Jamahiriya arabe libyenne et pour leurs droits,
    Se félicitant que le Secrétaire général ait nommé M. Abdel-Elah Mohamed Al-Khatib Envoyé spécial en Libye et soutenant ses efforts pour apporter une solution durable et pacifique à la crise en Jamahiriya arabe libyenne,

    Réaffirmant son ferme attachement à la souveraineté, à l'indépendance, à l'intégrité territoriale et à l'unité nationale de la Jamahiriya arabe libyenne,

    Constatant que la situation en Jamahiriya arabe libyenne reste une menace pour la paix et la sécurité internationales,

    Agissant en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies,

    1. Exige un cessez-le-feu immédiat et la cessation totale des violences et de toutes les attaques et exactions contre la population civile;

    2. Souligne qu'il faut redoubler d'efforts pour apporter une solution à la crise, qui satisfasse les revendications légitimes du peuple libyen, et note que le Secrétaire général a demandé à son Envoyé spécial de se rendre en Jamahiriya arabe libyenne et que le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine a décidé d'envoyer son Comité ad hoc de haut niveau sur la Libye sur place pour faciliter un dialogue qui débouche sur les réformes politiques nécessaires à un règlement pacifique et durable;

    3. Exige des autorités libyennes qu'elles respectent les obligations qui leur incombent en vertu du droit international, y compris le droit international humanitaire, du droit des droits de l'homme et du droit des réfugiés, et prenne toutes les mesures pour protéger les civils et satisfaire leurs besoins élémentaires, et pour garantir l'acheminement sans obstacle ni contretemps de l'aide humanitaire;

    Protection civile

    4. Autorise les États Membres qui ont adressé au Secrétaire général une notification à cet effet et agissent à titre national ou dans le cadre d'organismes ou d'arrangements régionaux et en coopération avec le Secrétaire général, à prendre toutes mesures nécessaires, nonobstant le paragraphe 9 de la résolution 1970 (2011), pour protéger les populations et les zones civiles menacées d'attaque en Jamahiriya arabe libyenne, y compris Benghazi, tout en excluant le déploiement d'une force d'occupation étrangère sous quelque forme que ce soit et sur n'importe quelle partie du territoire libyen, et prie les États Membres concernés d'informer immédiatement le Secrétaire général des mesures qu'ils auront prises en vertu des pouvoirs qu'ils tirent du présent paragraphe et qui seront immédiatement portées à l'attention du Conseil de sécurité;

    5. Mesure l'importance du rôle que joue la Ligue des États arabes dans le maintien de la paix et de la sécurité régionales et, gardant à l'esprit le Chapitre VIII de la Charte des Nations Unies, prie les États Membres qui appartiennent à la Ligue de coopérer avec les autres États Membres à l'application du paragraphe 4;

    Zone d'exclusion aérienne

    6. Décide d'interdire tous vols dans l'espace aérien de la Jamahiriya arabe libyenne afin d'aider à protéger les civils;

    7. Décide également que l'interdiction imposée au paragraphe 6 ne s'appliquera pas aux vols dont le seul objectif est d'ordre humanitaire, comme l'acheminement d'une assistance, notamment de fournitures médicales, de denrées alimentaires, de travailleurs humanitaires et d'aide connexe, ou la facilitation de cet acheminement, ou encore l'évacuation d'étrangers de la Jamahiriya arabe libyenne, qu'elle ne s'appliquera pas non plus aux vols autorisés par les paragraphes 4 ci-dessus ou 8 ci-dessous ni à d'autres vols assurés par des États agissant en vertu de l'autorisation accordée au paragraphe 8 dont on estime qu'ils sont dans l'intérêt du peuple libyen et que ces vols seront assurés en coordination avec tout mécanisme établi en application du paragraphe 8;

    8. Autorise les États Membres qui ont adressé aux Secrétaires généraux de l'Organisation des Nations Unies et de la Ligue des États arabes une notification à cet effet, agissant à titre national ou dans le cadre d'organismes ou d'arrangements régionaux, à prendre au besoin toutes mesures nécessaires pour faire respecter l'interdiction de vol imposée au paragraphe 6 ci-dessus et faire en sorte que des aéronefs ne puissent être utilisés pour des attaques aériennes contre la population civile et demande aux États concernés, en coopération avec la Ligue des États arabes, de procéder en étroite coordination avec le Secrétaire général s'agissant des mesures qu'ils prennent pour appliquer cette interdiction, notamment en créant un mécanisme approprié de mise en œuvre des dispositions des paragraphes 6 et 7 ci-dessus;

    9. Appelle tous les États Membres agissant à titre national ou dans le cadre d'organismes ou d'arrangements régionaux à fournir une assistance, notamment pour toute autorisation de survol nécessaire, en vue de l'application des paragraphes 4, 6, 7 et 8 ci-dessus;

    10. Prie les États Membres concernés de coordonner étroitement leur action entre eux et avec le Secrétaire général s'agissant des mesures qu'ils prennent pour mettre en œuvre les paragraphes 4, 6, 7 et 8 ci-dessus, notamment les mesures pratiques de suivi et d'approbation de vols humanitaires ou d'évacuation autorisés;

    11. Décide que les États Membres concernés devront informer immédiatement le Secrétaire général et le Secrétaire général de la Ligue des États arabes des mesures prises en vertu des pouvoirs qu'ils tirent du paragraphe 8 ci-dessus et notamment soumettre un concept d'opérations;

    12. Prie le Secrétaire général de l'informer immédiatement de toute mesure prise par les États Membres concernés en vertu des pouvoirs qu'ils tirent du paragraphe 8 ci-dessus et de lui faire rapport dans les sept jours et puis tous les mois sur la mise en œuvre de la présente résolution, notamment pour ce qui est de toute violation de l'interdiction de vol imposée au paragraphe 6 ci-dessus;

    Application de l'embargo sur les armes

    13. Décide que le paragraphe 11 de la résolution 1970 (2011) sera remplacé par le paragraphe suivant : " Demande à tous les États Membres, en particulier aux États de la région, agissant à titre national ou dans le cadre d'organismes ou d'arrangements régionaux, afin de garantir la stricte application de l'embargo sur les armes établi par les paragraphes 9 et 10 de la résolution 1970 (2011), de faire inspecter sur leur territoire, y compris dans leurs ports maritimes et aéroports et en haute mer, les navires et aéronefs en provenance ou à destination de la Jamahiriya arabe libyenne, si l'État concerné dispose d'informations autorisant raisonnablement à penser que tel chargement contient des articles dont la fourniture, la vente, le transfert et l'exportation sont interdits par les paragraphes 9 ou 10 de la résolution 1970 (2011), telle que modifiée par la présente résolution; s'agissant notamment de mercenaires armés, prie tous les États de pavillon ou d'immatriculation de ces navires et aéronefs de coopérer à toutes inspections et autorise les États Membres à prendre toutes mesures dictées par la situation existante pour procéder à ces inspections ";

    14. Prie les États Membres qui prennent des mesures en haute mer par application du paragraphe 13 ci-dessus de coordonner étroitement leur action entre eux et avec le Secrétaire général et prie également l'État concerné d'informer immédiatement le Secrétaire général et le Comité créé conformément au paragraphe 24 de la résolution 1970 (2011) (" le Comité ") des mesures prises en vertu des pouvoirs conférés par le paragraphe 13 ci-dessus;

    15. Demande à tout État Membre qui procède à titre national ou dans le cadre d'un organisme ou d'un arrangement régional à une inspection, en application du paragraphe 13 ci-dessus, de présenter au Comité par écrit et sans délai un rapport initial exposant en particulier les motifs de l'inspection et les résultats de celle-ci et indiquant s'il y a eu coopération ou non et, si des articles dont le transfert est interdit ont été découverts, demande également audit État Membre de présenter par écrit au Comité, à une étape ultérieure, un rapport écrit donnant des précisions sur l'inspection, la saisie et la neutralisation, ainsi que des précisions sur le transfert, notamment une description des articles en question, leur origine et leur destination prévue, si ces informations ne figurent pas dans le rapport initial;

    16. Déplore les flux continus de mercenaires qui arrivent en Jamahiriya arabe libyenne et appelle tous les États Membres à respecter strictement les obligations mises à leur charge par le paragraphe

    9 de la résolution 1970 (2011) afin d'empêcher la fourniture de mercenaires armés à la Jamahiriya arabe libyenne;

    Interdiction des vols

    17. Décide que tous les États interdiront à tout aéronef enregistré en Jamahiriya arabe libyenne, appartenant à toute personne ou compagnie libyenne ou exploité par elle, de décoller de leur territoire, de le survoler ou d'y atterrir, à moins que le vol ait été approuvé par avance par le Comité ou en cas d'atterrissage d'urgence;

    18. Décide que tous les États interdiront à tout aéronef de décoller de leur territoire, d'y atterrir ou de le survoler s'ils disposent d'informations autorisant raisonnablement à penser que l'aéronef en question contient des articles dont la fourniture, la vente, le transfert ou l'exportation sont interdits par les paragraphes 9 et 10 de la résolution 1970 (2011), telle que modifiée par la présente résolution, notamment des mercenaires armés, sauf en cas d'atterrissage d'urgence;

    Gel des avoirs

    19. Décide que le gel des avoirs imposé aux paragraphes 17, 19, 20 et 21 de la résolution 1970 (2011) s'appliquera aux fonds, autres avoirs financiers ou ressources économiques se trouvant sur le territoire des États Membres qui sont détenus ou contrôlés, directement ou indirectement, par les autorités libyennes, désignées comme telles par le Comité, ou par des personnes ou entités agissant pour son compte ou sous ses ordres, ou par des entités détenues ou contrôlées par eux et désignées comme telles par le Comité, et décide également que tous les États devront veiller à empêcher leurs nationaux ou toute personne ou entité se trouvant sur leur territoire de mettre des fonds, autres avoirs financiers ou ressources économiques à la disposition des autorités libyennes, désignées comme telles par le Comité, des personnes ou entités agissant pour son compte ou sous ses ordres, ou des entités détenues ou contrôlées par eux et désignées comme telles par le Comité, ou d'en permettre l'utilisation à leur profit et demande au Comité de désigner ces autorités, personnes et entités dans un délai de 30 jours à dater de l'adoption de la présente résolution et ensuite selon qu'il y aura lieu;

    20. Se déclare résolu à veiller à ce que les avoirs gelés en application du paragraphe 17 de la résolution 1970 (2011) soient à une étape ultérieure, dès que possible, mis à la disposition du peuple de la Jamahiriya arabe libyenne et utilisés à son profit;

    21. Décide que tous les États exigeront de leurs nationaux et ressortissants et des sociétés sises sur leur territoire ou relevant de leur juridiction de faire preuve de vigilance dans leurs échanges avec des entités enregistrées en Jamahiriya arabe libyenne ou relevant de la juridiction de ce pays, ou toute personne ou entité agissant pour leur compte ou sous leurs ordres, et avec des entités détenues ou contrôlées par elles si ces États ont des raisons de penser que de tels échanges peuvent contribuer à la violence ou à l'emploi de la force contre les civils;

    Désignation

    22. Décide que les personnes désignées à l'annexe I tombent sous le coup de l'interdiction de voyager imposée aux paragraphes 15 et 16 de la résolution 1970 (2011) et décide également que les personnes et entités désignées à l'annexe II sont visées par le gel des avoirs imposé aux paragraphes 17, 19, 20 et 21 de la résolution 1970 (2011);

    23. Décide que les mesures prévues aux paragraphes 15, 16, 17, 19, 20 et 21 de la résolution 1970 (2011) s'appliqueront aussi à toutes personnes et entités dont le Conseil ou le Comité ont établi qu'elles ont violé les dispositions de la résolution 1970 (2011), en particulier ses paragraphes 9 et 10, ou qu'elles ont aidé d'autres à les violer;

    Groupe d'experts

    24. Prie le Secrétaire général de créer, pour une période initiale d'un an, en consultation avec le Comité créé par la résolution 1970 (2011) (le " Comité "), un groupe de huit experts au maximum (le " Groupe d'experts ") qui sera placé sous la direction du Comité et s'acquittera des tâches suivantes :
    a) Aider le Comité à s'acquitter de son mandat, tel que défini au paragraphe 24 de la résolution 1970 (2011) et de la présente résolution;
    b) Réunir, examiner et analyser des informations provenant des États, d'organismes des Nations Unies compétents, d'organisations régionales et d'autres parties intéressées concernant l'application des mesures édictées dans la résolution 1970 (2011) et dans la présente résolution, en particulier les violations de leurs dispositions;
    c) Faire des recommandations sur les décisions que le Conseil, le Comité ou les États pourraient envisager de prendre pour améliorer l'application des mesures pertinentes;
    d) Remettre au Conseil un rapport d'activité au plus tard 90 jours après sa création, et lui remettre un rapport final comportant ses conclusions et recommandations au plus tard 30 jours avant la fin de son mandat;

    25. Engage instamment tous les États, les organismes compétents des Nations Unies et les autres parties intéressées à coopérer pleinement avec le Comité et avec le Groupe d'experts, notamment en leur communiquant toutes informations à leur disposition sur l'application des mesures édictées par la résolution 1970 (2011) et par la présente résolution, en particulier les violations de leurs dispositions;

    26. Décide que le mandat du Comité, tel que défini au paragraphe 24 de la résolution 1970 (2011), s'étendra aux mesures prévues par la présente résolution;

    27. Décide que tous les États, y compris la Jamahiriya arabe libyenne, prendront les mesures nécessaires pour s'assurer qu'aucune réclamation ne soit instruite à l'initiative des autorités libyennes ou de toute personne ou entité de la Jamahiriya arabe libyenne ou par toute personne déclarant agir par leur intermédiaire ou pour leur compte en liaison avec tout contrat ou autre transaction dont la réalisation aura été affectée en raison des mesures imposées par sa résolution 1970 (2011), par la présente résolution ou par d'autres résolutions connexes;

    28. Réaffirme qu'il entend continuer de suivre les agissements des autorités libyennes et souligne qu'il est disposé à revoir à tout moment les mesures imposées par la présente résolution et par la résolution 1970 (2011), y compris à les renforcer, les suspendre ou les lever, selon que les autorités libyennes respectent les dispositions de la présente résolution et de la résolution 1970 (2011);

    29. Décide de rester activement saisi de la question.

17/03/2011

Exposition Romain Gary au Musée des Lettres et Manuscrits. Un parcours via ses manuscrits à travers l’écrivain de mes 20 ans. Certains de ses livres ont enchanté ma jeunesse : Les Racines du Ciel, Adieu Garry Cooper. Gary ! Un personnage… de roman, un destin exceptionnel à travers la guerre, l’engagement et la littérature. Un homme torturé et désabusé qui a mis fin à ses jours, l’écriture n’a pas réussi à le sauver.
16/03/2011

Cataclysmique : le Japon est sens-dessus-dessous, probablement à la veille d’une catastrophe nucléaire. Une centrale multi-réacteurs, dévastée par le tsunami, échappe au contrôle, entre incendies de piscines et explosions d’enceintes. Le monde inquiet reste suspendu à de dérisoires mesures de radio-activité. L’Homme apprenti-sorcier joue avec l’atome et est peut-être en train d’atteindre les limites de ses expériences. Tout ceci est vraiment effrayant.

15/03/2011

Concert Interpol au Zénith. Les américains nous ont servis un sympathique best of de leur carrière. Une bonne soirée.

14/03/2011

Effrayant : tremblement de terre, tsunami et centrales nucléaires en feu au Japon. Pendant ce temps le monde politique français s’écharpe pour savoir s’il faut parler d’accident ou de catastrophe nucléaire, et si nous devons faire un référendum sur le sujet. On dirait que la centrale de Fukushima se trouve dans la Creuse ! Le monde médiatique, toujours avide de scoops, rivalise en petits logos spécifiques à l’évènement qui envahissent les écrans avec deux variantes principales : ceux qui clignotent et les fixes.

13/03/2011

Kadhafi (à qui il y a peu la France voulait vendre des Rafale et des centrales nucléaires) fait ce qu’il a annoncé : il déploie son armée et ses milices pour chasser ses insurgés des villes où ils avaient pris un ersatz de pouvoir. Une armée équipée par le monde entier à l’assaut d’une bande va-nu-pieds avec Kalatch enrayées, l’affaire est rondement menée.

La Ligue arabe s’étouffe de rage, les ministres du G 20 papotent tranquillement à Paris mais Sarkozy va devoir bientôt fermer sa nouvelle ambassade à Bengazi.
12/03/2011

France-Info journal de 18h00 : il semble que quinze crétins franco-musculeux aient été battus par quinze abrutis body-buildés-transalpins et l’on parle de crise du rugby français, de défaite historique, de déconfiture lamentable, de reconstruction nécessaire, de remise en question du staff et de l’entraîneur. Bon, je ne suis pas un grand spécialiste es-ballon mais la défaite a été 21 à 22 ce qui ne paraît tout de même pas gigantesque. Sans doute une soustraction 21 ôtés de 22 est-elle hors de portée d’un commentateur sportif moyen.

France-Info journal de 15h30 : « Et avant de revenir sur la catastrophe de la centrale nucléaire du Japon un petit tour au stade machin-chouette où l’équipe de rugby machin-truc affronte l’Italie… » Le bal des bêtes humaines a repris, alors tsunami, cataclysme et déchaînements naturels ne sont plus grand-chose face à l’avidité du gogo pour le ballon poussé par une bande de musculeux décérébrés.
10/03/2011

Sarko s’agite et veut envoyer ses Rafale sur les troupes de Kadhafi, quelques mois après avoir voulu lui en vendre ! La France annonce qu’elle reconnaît un comité d’insurgés libyens sans même avoir consulté ses partenaires européens. Je ne suis pas sûr que toute cette hystérie, ces revirements, arrangements et intuitions puissent fonder une politique étrangère !

09/03/2011

The Do au Trianon : du nouveau et du plutôt bon ! 6 musiciens sur scène, 3 garçons et 3 filles, dont une section de 2 nanas cuivre et instruments hétéroclites. Olivia ne joue quasiment plus de guitare et se consacre au chant, l’ambiance est moins rythmée, plus contemporaine. Ces deux là, D et O continuent à innover avec talent.

08/03/2011

Alors qu’un repris de justice est revenu aux affaires étrangères (Juppé-le-raide-[comme un passe-lacet]-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville), qu’un multi-blanchi dans différentes affaires est à la défense (Longuet, ex-créateur du GUD), un délinquant financier notoire court toujours et échappe depuis des années à la justice de la République qui a déjà condamné tous ses portes-flingues : Chirac. Défendu par un bataillon d’avocats mondains et faux-jetons, il essaye une dernière fois de se défiler des juges tout en faisant clamer qu’il souhaite être jugé pour s’expliquer. Un des avocats de la défense a sorti l’arme fatale : la question prioritaire de constitutionnalité, un truc auquel personne ne comprend rien mais qui permet de repousser de plusieurs mois le procès des emplois fictifs de la mairie de Paris dans lequel est jugé l’ancien maire-ancien président-actuel délinquant.

Il y a eu délit, la justice aurait du passer et elle ne passera sans doute plus. Ce n’est pas bien !
07/03/2011

Trébeurden : tout est calme, beau et désert.

03/03/2011

Mademoiselle K toujours en forme, au Bataclan ce soir, pour présenter son dernier disque Jouer Dehors. De la sueur de banlieue et du talent, une bonne soirée.

03/03/2011

Un nouveau tic verbal du monde médiatico-mondain : l’usage du terme instrumentaliser à toutes les sauces ! Dans la bouche de nos tribuns de pacotille on comprend vaguement qu’instrumentaliser ça n’est pas bien mais on ne perçoit pas forcément le sens de ce qu’ils veulent dire. En gros, cela semble vouloir signifier manipuler, mais rien n’est moins sûr.

02/03/2011

Hilarant ! On apprend maintenant qu’Henri Guaino, écrivain des discours sarkoziens, était en vacances en Libye pour Noël, invité par l’ambassadeur de France. Entre Noël et le Jour de l’An nous avions donc en villégiature de fin d’année et pour résumer :

  • Un ministre de la défense dans une Tunisie déjà bien agitée
  • Un premier ministre en Egypte qui avait démarré sarévolution
  • Un conseiller spécial du président de la République en Libye, encore calme à l’époque
  • Un président de la République et Madame au Maroc, jusqu’ici tout va bien…

Il faut quand même le faire ! On a échappé de justesse au ministre de la culture en réveillon en Côte d’Ivoire.

Juppé-le-raide-(comme un passe-lacet)-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville, après son Noël avec les soldats français en Afghanistan a pris ses aises dans les Landes. Ouf !

Depuis il semble désormais que tout déplacement à l’étranger d’un ministre pour cause de vacances devra être préalablement autorisé par le premier d’entre eux. On ne sait pas sur quels critères sera analysée la demande mais nous voilà rassurés !

Le plus drôle est à venir lorsque le Maroc à son tour sera pris de soubresauts et que l’on découvrira les compromissions du monde politico-médiatico-intellectuel français avec la monarchie locale : les ryads des uns et des autres dans la médina de Marrakech, les séjours grandioses offerts à la Mamounia, les séjours privés dans des villas royales mises à disposition. Hassan II était un redoutable et retors dirigeant qui savait oh combien créer des embrouilles et manipuler le politicard franchouillard de main de maître. La publication un jour des archives de la Mamounia va se révéler passionnante et dévastatrice.
01/03/2011

Le Canard Enchaîné 23/02/2011

Très intéressant documentaire sur FR5 : « Kadhafi, notre meilleure ennemi » !  Ou comment la realpolitik a permis de réhabiliter cet homme qui a pourtant trempé dans toutes les dévastations de notre fin de XXème siècle. L’Occident a essayé à plusieurs reprises de l’éliminer physiquement et politiquement, ces tentatives furent vaines, alors il a fallu traiter avec le diable après l’avoir usé avec des sanctions internationales qui pour une fois ont fait preuve d’un peu d’efficacité. Et pour gage de ses reniements le libyen accepta de rembourser un certain nombre de millions de dollars par cadavre du Boeing de Lockerbie et du DC10 d’UTA, de livrer deux de ses ressortissants pour qu’ils rendent des comptes devant la justice internationale sur l’affaire de Lockerbie et, cerise sur le gâteau, de mettre fin à son programme nucléaire qui semblait assez avancé. Devant de si touchantes manifestations de bonne foi, il fut difficile de résister aux charmes de son pétrole et celui de son porte-monnaie ouvert pour acheter nos bonnes armes de pays développés… Mais chassez le naturel il revient au galop et l’impétrant retourne maintenant cet armement bringuebalant contre un peuple qui l’a longtemps soutenu. Même si nombre de ses frères se débinent aujourd’hui, Kadhafi est toujours là, pour le moment…
28/02/2011

Le Canard Enchaîné

Juppé-le-raide-(comme un passe-lacet)-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville prend son temps : histoire de bien montrer qui est le patron, il est allé aujourd'ui à Bordeaux présider son conseil municipal et du coup a retardé sa passation de service au ministère des affaires étrangères à demain matin.

L’ordre du jour de ce conseil municipal est disponible sur le site web de ladite Mairie et semble d’importance. Qu’on en juge, il y en a 4 pages dont la première est la suivante :

    M. le Maire

    Communication

    Communication sur le Projet Social 3.

    M. le Maire

    Délibération  20110053

    Indemnités de Fonctions des Elus Locaux. Attribution d'une indemnité supplémentaire. Autorisation.

    Délégation de Hugues MARTIN, Adjoint au Maire

    Délibération  20110054

    Centrale Photovoltaique du parc des expositions avenant au bail emphytéotique Ville de Bordeaux. Société Bordelaise des équipements publics d'exposition et de congrés (SBEPEC). Autorisation. Décision.

    Délibération  20110055

    Acquisition par la Ville de Bordeaux de l'emprise du Groupe Scolaire n°1 de la ZAC des Berges du Lac. Autorisation. Décision.

    Délibération  20110056

    Association Le P'tit Campus. Emprunt de 570.000 € auprès du Crédit Coopératif. Garantie partielle de la Ville. Autorisation.

    Délibération  20110057

    Exploitation d'une Auberge de Jeunesse. Délégation de Service Public. Appel public à concurrence. Décision. Autorisation.

    Délibération  20110058

    Cimetière de la Chartreuse. Aménagement d'une aire d'accueil pour les convois funéraires.

    Délibération  20110059

    Tempête du 24 janvier 2009. Divers Bâtiments communaux et mobiliers urbains endommagés. Règlement par les assureurs de l'indemnité différée. Encaissement. Autorisation.

    Délibération  20110060

    Fonds d'Intervention Local 2011. Affectation de subventions.

    Délégation de Anne BREZILLON, Adjoint au Maire

    Délibération  20110061

    Attribution d'aides en faveur des associations - Subventions - Adoption - Autorisation

    Délégation de Brigitte COLLET, Adjoint au Maire

    Délibération  20110062

    Redevances dues par les enseignants au titre du chauffage dans les logements de fonction. Disposition d'encaissement. Autorisation.

    Délégation de Dominique DUCASSOU, Adjoint au Maire

    Délibération  20110063

    Manifestation Evento. Convention de partenariat entre le Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS) et la Ville de Bordeaux. Signature. Autorisation.

    Délibération  20110064

    Capc Musée d'Art Contemporain. Partenariat du CIC Sud-Ouest, de Paniers Primeurs et d'Univitis. Titre de recette. Conventions. Signature. Autorisation.

    Délibération  20110065

    Opération Week-end Musées Télérama. Gratuité d'accès. Autorisation.

    Délibération  20110066

    Synagogue de Bordeaux. Travaux. Subvention d'équipement. Dernière tranche. Décision. Autorisation.

    Délibération  20110067

    Conventions liant la Ville de Bordeaux à diverses associations dans le domaine culturel. Signature. Autorisation.

    Délibération  20110068

    Extension du Glob-Théâtre. Participation de la Ville au financement des études de maîtrise d'oeuvre. Convention de partenariat. Adoption. Autorisation.

    Délibération  20110069

    Musée d'Aquitaine. Organisation de la Nuit des Musées. Autorisation.

    Délibération  20110070

    Musée d'Aquitaine. Catalogue pour l'exposition 'Arts d'Afrique. Voir l'invisible'. Fixation du prix de vente. Autorisation.

    Délibération  20110071

    Musée d'Aquitaine. Saison franco-vietnamienne. Organisation d'une manifestation intitulée 'Entre Garonne et Mékong'. Autorisation.

Etc. etc.

C’est sûr que par rapport à une délibération sur l’attribution d’une indemnité de fonction supplémentaire aux élus locaux bordelais les affaires du Monde sont de peu d’importance, révoltes dans le Maghreb, G20 et autres billevesées, l’ex-ministre de la défense et nouveau ministre des affaires étrangères est à Bordeaux, droit dans ses bottes, et gère l’acquisition par la Ville de Bordeaux de l'emprise du Groupe Scolaire n°1 de la ZAC des Berges du Lac ainsi que, ne l’oublions surtout pas, l’aménagement d'une aire d'accueil pour les convois funéraires au Cimetière de la Chartreuse…

On ne peut pas tout faire, les affaires étrangères et la défense attendront !
27/02/2011

Nouveau gouvernement en France. La MAM est remplacée par Juppé-le-raide-(comme un passe-lacet)-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville. Après avoir passé quelques mois au ministère de la défense à réceptionner les cercueils des soldats français tués en Afghanistan, le voici au quai d’Orsay. A-t-on le moindre espoir qu’il mente moins aux citoyens français qu’il n’a menti aux bordelais ? Aucun !

Souvenons-nous également qu’il est repris de justice, condamné à de la prison avec sursis plus de l’inéligibilité. Depuis il a payé et avalé bien des chapeaux, et pourtant il revient, sur sa parole, comme sous les ors de la République.

Ceci étant dit il n’est sans doute pas un plus mauvais bougre que la moyenne des ministres actuels. Il est en tout cas noble et fidèle, ayant payé en justice pour couvrir Chichi qui était le vrai coupable.
27/02/2011

Les politicards se succèdent au salon de l’agriculture histoire de faire populo en mangeant du saucisson et en alignant les promesses aux agriculteurs qu’ils ne pourront pas tenir. C’est tout de même un peu pathétique !

26/02/2011

Galouzeau la gargouille et Sarko l’agité essayent de faire croire aux gogos qu’ils se réconcilient. Il va sans dire que cela relève d’une escroquerie intellectuelle de première catégorie ! Un mensonge d’Etat à peu près aussi gros que celui assénant qu’il n’y a pas d’augmentation d’impôt…

26/02/2100 Le cinglé des Syrtes est apparu hier soir sur sa télévision, coiffé d’une chapka, sans doute encore dans sa capital, haranguant quelques fans et menaçant les rebelles de ses foudres. Le reste de l’Humanité semble découvrir éberlué la nature de Kadhafi et de ses rejetons. Comme notre époque a perdu la mémoire ! Est-ce que l’Alzheimer a envahi les chancelleries ces dernières années pour expliquer une telle amnésie générale ? Les exploits de la famille Kadhafi font pourtant partie des grands moments de folie humaine des années 70 à nos jours ; leur simple analyse suffit à conclure que l’impétrant est irrécupérable. Souhaitons que son sort ne soit bientôt scellé par la révolte des libyens.
25/02/2011

Un collectif de diplomates anonymes publient une tribune dans Le Monde pour critiquer la diplomatie française : au mieux inexistante, au pire gaffeuse, et que, en gros, le Quai d’Orsay avait tout prévu mais que l’Elysée n’a pas suivi les bons conseils… Bon, pourquoi pas, que le président de la République ne suive aucun conseil sinon la courbe des sondages est sans doute probable. Mais ces diplomates à la petite semaine seraient un peu plus crédibles s’ils évitaient d’écrire des énormités du genre « … l’Afrique nous échappe… » ! Evidemment que l’Afrique nous échappe, et heureusement. Ce qui vous échappe Messieurs, c’est non seulement l’Afrique mais aussi l’entendement.

25/02/2011

PJ. Harvey à l’Olympia ce soir pour un très troublant concert ; agile et profonde, Pollyjean nous surprend encore très agréablement ce soir après sa tournée en solo de White Chalk en 2007. C’est la marque des grands artistes d’évoluer avec leurs réflexions, et des grands musiciens d’imprimer leurs pensées dan leurs musique. PJ Harvey est incontestablement l’une d’eux !

Une fois de plus à L’Olympia ce soir il subsiste quelques crétins qui assistent à tout le show avec un couvre chef, chapeau ou casquette. Bien sûr il ne s’agit pas de se protéger, nous sommes à l’intérieur, ni plus de se réchauffer car quand on rentre à l’Olympia un soir d’hiver la salle est dans les 22° et quant on en sort elle montée dans les 30°. Donc les deux ou trois neurones qu’il reste à ces malotrus, gravitant dans leur boîte crânienne telles nos planètes dans les galaxies, ne craignent pas le froid. Mais perdus dans l’infini, lesdits neurones sont trop éloignés pour être rejoints par les synapses et ces crétins ne peuvent pas se rendre compte qu’ils gênent les spectateurs situés derrière eux. Il est vrai que même les notions de devant et derrière sont certainement difficiles à appréhender pour ces simplets, alors les concepts de bonne éducation il ne faut pas y penser.

24/02/2011

Avez-vous remarqué cette ridicule propension des plateaux de télévision à inventer des petits logos affichés dans un coin d’écran lorsqu’ils parlent d’un évènement qui s’étale sur plusieurs jours. Il en va ainsi des étapes électorales bien sûr, mais il en est ainsi aujourd’hui des massacres en Libye. TF1 affiche un sobre « Révolution en Libye » alors que FR2 opte pour un clinquant « Libye » clignotant en vert avec dans le coin la tête du cinglé des Syrtes enturbanné. Sans doute encore la déplorable emprise des communicants sur les informants !

24/02/2011

On savait que Kadhafi était cinglé, on sait maintenant qu’il est complètement cinglé.

Il continue à faire tirer sur ses citoyens et à les abreuver de discours hallucinés et menaçants, à grands coups de moulinets de Livre vert. Comme nous l’expliquions dans ces pages en 2007, l’Occident avait un peu vite oublié ce dont ce personnage est capable. L’Histoire vient rappeler avec violence à nos dirigeants de circonstance la nécessité de se souvenir.
24/02/2011

François Hollande a beaucoup maigri. Il me paraît bien mieux parti que Strauss-Kahn pour les présidentielles de 2012.

23/02/2011

Encore un écrivain qui disparaît : Jean Lartéguy. On se souvient de ses romans passionnés mêlant son histoire personnelle au cœur de l’Histoire coloniale française : La Nuit Africaine, Le Mal d’Indochine et la série des Mercenaires, Centurions, Prétoriens, etc. Des récits de soldats au cœur de la violence, de la passion et de l’exotisme de l’ancien empire.

22/02/2011

François Nourissier est mort. Le départ d’un homme bien !

22/01/2011

P… chuis coincé au turbin alors que j’ai une place pourSkunk Anansie. Ca m’les brise très très menues.

21/02/2011

Et pendant ce temps on croyait DSK plutôt occupé lors de son séjour à Paris entre réunions du G 20 et passages sur les plateaux des médias. Eh bien on apprend qu’il a trouvé le temps de faire une séance de photos pour Gala. Il faut quand même le faire !

21/02/2011 Eh bien voilà ! Non seulement le fiston Kadhafi a promis des rivières de sang, mais il semble qu’il respecte ses engagements… La nuit dernière et ce lundi ont été violents, la Lybie est sens dessus dessous, des associations annoncent plusieurs centaines de morts, un ministre a démissionné, quelques caciques du régime sont déjà en train de se carapater, des avions de chasse de l’armée de l’air seraient allés se poser en douce à Malte. Bref, le bateau coule. Si tout se passe comme prévu il ne devrait pas y avoir grand monde pour jeter une bouée de secours à la petite famille Kadhafi en perdition au milieu de la tempête. Et si vraiment Kadhafi tombe comme un fruit mûr et bien ce sera vraiment un incroyable printemps arabe !
21/02/2011

Et pendant ce temps on croyait DSK plutôt occupé lors de son séjour à Paris entre réunions du G 20 et passages sur les plateaux des médias. Eh bien on apprend qu’il a trouvé le temps de faire une séance de photos pour Gala. Il faut quand même le faire !

20/02/2011

Gros buzz ce week-end sur deux sujets d’importance pourtant inégale :

  • La sortie sur internet du dernier disque de Radiohead
  • La venue à Paris de Dominique Strauss-Kahn (DSK)

The King of Limbs mérite d’être découvert mais DSK mériterait de se faire oublier. D’abord il a considérablement grossi, mais surtout il commence à sérieusement fatiguer en occupant tous les titres de la presse depuis ces derniers jours.

C’est sans doute les journalistes les plus responsables de cette déplorable absence de notion des priorités. Est-ce qu’il existe une salle de rédaction en France qui se soit posé quelques questions du genre :

    - Q : est-ce la vie des français sera le moins du monde bouleversée de savoir maintenant ou dans six mois si DSK sera candidat ou nom aux primaires du parti socialiste ?

    R : Non.

    - Q : est-ce que le fait de savoir maintenant ou dans six mois si DSK sera candidat aux primaires du parti socialiste changera le moins du monde le profil de l’élection présidentielle de 2012 ?

    R : Non.

    - Q : est-ce que la majorité des lecteurs de la presse de caniveau s’intéresse au fait de savoir si DSK sera ou non candidat, et quand ?

    R : Non

    - Q : est-ce que la majorité des lecteurs de la presse intelligente s’intéresse au fait de savoir si DSK sera ou non candidat, et quand ?

    R : Non.

    - Q : est-ce que la majorité des lecteurs de la presse sont fatigués de voir clignoter en permanence les gros titres au nom de DSK pou y dévoiler qu’on se sait pas s’il sera ou non candidat aux primaires du parti socialiste ?

    R : Oui.

En fait, le vrai problème est que les rédactions ne se posent pas ce genre de questions dont les réponses sont pourtant assez évidentes. La seule explication possible aux comportements anormaux des rédactions relève du culte du scoop de caniveau au détriment de la réflexion, c’est ainsi, tristement ainsi !
20/02/2011 Kadhafi semble justifier son impitoyable réputation : la répression s’abat sur les manifestations en Lybie. La presse parle d’une centaine de morts du fait des comités de la révolution. Ce n’est sans doute qu’un début. Le roitelet va défendre sérieusement son trône, qu’on se le dise. A moins que dans un instant de raison il se dise qu’après 42 ans de pouvoir il pourrait passer la main ? Le garçon est tellement imprévisible que tout est possible.
19/02/2011

Dans un dîner en ville j’apprends qu’on est le dernier des ploucs si l’on ne s’habille pas chez Abercrombie & Fitch. Je vais donc visiter leur site pour faire meilleure figure lors du prochain dîner.

On y voit une succession de jeunes éphèbes aux pectoraux et abdominaux d’acier (qui pourraient faire la couverture de Têtu), beaucoup de mecs et peu de nanas, vanter les mérites de fringues sportswear. Bon, rien de bouleversant à ce stade. On y trouve également le blabla habituel sur les valeurs dont cette perle sur la diversité :

    Since the start of the initiative, we have seen marked improvement in the diversity of our in-store staff. We continue to work at this and other aspects of our initiative, but here are a few key facts as of April 30th, 2010 that we are proud of.

    •Our in-store workforce, as a whole is 50.22% people of color

    •Our in-store models are 48.44% people of color

    •Our in-store managers-in-training are 41.04% people of color

La force de vente est peut-être colorée mais en tout cas les mannequins aux pectoraux sont plutôt wasp… si j’en juge par les photos du site !

18/02/2011

Le dernier disque de Radiohead est sorti.

18/02/2011

Ouf ! La Libye ne semble pas rester à l’écart du printemps arabe et sa population commence à s’agiter pour demander des comptes à son dirigeant Kadhafi, qui n’est au pouvoir que depuis 1969, soit 42 ans, ce qui en fait probablement l’autocrate au pouvoir depuis le plus longtemps. Dans le cas libyen on peut sans doute d’ailleurs le requalifier en dictateur, pas même éclairé.

Son coup de génie a été d’être à l’origine de la première crise pétrolière en 1973 en nationalisant les compagnies occidentales opérant sur son territoire et déclenchant la hausse des cours du brut qui se promenaient à l’époque aux alentours des 0,50 cents le baril quand ils sont aujourd’hui dans les 100 dollars. Cette action panarabe a été menée dans l’intérêt de son pays et doit donc être portée à son crédit. La suite a été plus discutable, comme toujours lorsque l’on reste 40 années au pouvoir : de menées terroristes en répression interne, de clowneries internationales en conquêtes africaines, il est grand temps qu’il passe la main et surtout pas à l’un de ses fistons plutôt connus pour leurs frasques de nouveaux riches que pour leur subtilité politique…
17/02/2011

La presse internationale évalue les détournements de Moubarak et consorts entre 3 et 50 milliards d’USD. Comment un clan peut-il détourner 50 milliards de dollars ? Cela paraît tout simplement incroyable. Si malgré tout ma naïveté était balayée par la réalité (comme souvent) il faudrait véritablement faire rendre gorge à de tels voleurs. Quelque soient leurs éventuelles qualités politiques par ailleurs, leur rapacité ne devrait pas rester impunie.

16/02/2011

Incroyable ! Le Canard Enchaîné d’aujourd’hui révèle maintenant que les parents de MAM ont profité de leurs petites vacances tunisiennes pour faire des affaires avec le propriétaire du jet dans lequel ils se sont baladés durant ce petit congé. Ce n’est évidemment pas un drame, en tout cas pas interdit par la Loi, mais c’est juste un acte déplacé de plus. Et comme cela se retrouve dans la presse, largement amplifié et déformé par des journalistes drapés dans leur devoir d’informer, et plus préoccupés par la nouvelle de caniveau que par l’éthique de leur beau métier, eh bien le résultat est que la MAM doit se justifier et là on sombre dans la pathétique ! Après l’histoire de l’ami tunisien qui était comme par hasard sur l’aéroport de Tunis avec son jet, on apprend ensuite qu’une seconde balade aéroportée a été organisée puis que papa-maman ont fait des affaires en passant, etc.

Il est toujours intriguant de voir à quel point les politicards sont prêts à s’abaisser pour tenter de se défendre. On se souvient de Clinton expliquant en public à la télévision le caractère inapproprié de ses relations avec Monica (et l’usage désormais mondialement célèbre qu’il avait fait de son cigare avec elle), Juppé-le-raide-(comme un passe-lacet)-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville tentant de désespérément justifier en 1995 pourquoi il habitait dans un appartement de la Ville de Paris et voici maintenant MAM expliquant ses voyages et dérapages, mais dévoilant surtout son incompétence ! Quel avilissement que tout ceci.

Ces gens ayant suffisamment de ressources pour une retraite paisible, pourquoi s’abaissent-ils à tenter en vain de se refaire une virginité devant 60 millions de français qui au mieux rigolent et au pire les haïssent ? Ils savent que la presse ne les lâchera plus, de même que les petits copains du parti d’en face, voire même du leur. Ne feraient-ils pas mieux de tourner casaque et d’aller planter leurs choux ailleurs ? Coupable ou pas, tout paraît préférable à un déballage médiatique devant des interviewers avides de vous coincer.

On se souvient du message du 28 avril 1969 :

    Je cesse d'exercer mes fonctions de Président de la République.

    Cette décision prend effet aujourd'hui à midi.

    C. de Gaulle

Et même ceux qui ont été titillés par le départ plutôt que par le déballage ne sont s’y pas résolu, comme Juppé-le-raide-(comme un passe-lacet)-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville qui nous a fait à plusieurs reprises le coup de La Tentation de Venise avant de revenir à la bonne soupe du pouvoir. La noblesse a peu d’élus, l’exigence a trop souvent disparu des valeurs du monde politique.
15/02/2011

Simply Market où je fais mes courses fait à son tour dans la communication pipeautage pour attirer le gogo ! La notion d’engagements responsables est un modèle du genre. Je consulte le cahier de doléances ouvert dans le magasin que je fréquente. La dernière en date est une plainte d’un consommateur car une caissière n’est pas aimable et, pire, ne porte pas de badge à son nom et ne peut donc être identifiée autrement que par sa description physique à laquelle il se livre… Celui là, ses parents devaient déjà dénoncer rue Lauriston en 42 !

A quelles extrémités conduit la démocratie participative…
14/02/2011

Il vaut mieux entendre ça que d’être sourd : sur France-Info la chef de la société de gestion CIAM nous explique doctement que sa société d’arbitrage gagne à la hausse comme à la baisse des marchés. Un petit tour sur son site CIAM permet de confirmer cette escroquerie intellectuelle :

    Ciam merger arbitrage

    CiAM est une société de gestion alternative indépendante, créée par trois associées et agréée par l’Autorité des Marchés Financiers depuis décembre 2009.

    Un fonds de Merger Arbitrage

    CiAM gère un fonds de « Merger Arbitrage », qui a pour objet d’investir dans des sociétés cotées impliquées dans des transactions de fusions-acquisitions officiellement annoncées, en Europe y compris le Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au Canada. La gestion du fonds est basée sur un processus d’investissement rigoureux et dynamique qui permet de capter une performance attractive tout en gardant une prise de risque mesurée.

    Notre ambition est de devenir l’une des références en « Merger Arbitrage » et pour cela nous nous sommes organisées autour de 3 pôles de compétences : gestion de fonds, vente et marketing, gestion opérationnelle et contrôle des risques.

    Les principes fondamentaux

    Les principes fondamentaux de CiAM sont la transparence, la liquidité et une performance absolue, réellement décorrélée des marchés financiers.

    Notre longue expérience (+ de 60 ans) est mise au service des investisseurs afin d’établir avec eux une relation de confiance dans la durée.

    CiAM souhaite par ailleurs avoir un rôle social, et pour cela a créé une fondation humanitaire en parallèle de la société de gestion.

Mais comment peut-on encore laisser de tels bonimenteurs s’exprimer encore librement sur les ondes ? Et en plus CIAM fait dans le social avec une fondation humanitaire. Tout y est. La censure, vite !
13/02/2011

Des milliers de réfugiés tunisiens déboulent sur les plages italiennes, on ne sait pas trop ce qu’ils fuient : l’incertitude ou leur conscience ?

11/02/2011

Coup d’Etat militaire en Egypte : l’armée prend le pouvoir, la transition sera galonnée !

Bon maintenant il va falloir s’attaquer à la Libye et à la Syrie. La on va rigoler quand Kadhafi et le rejeton El Assad iront se réfugier on ne sait où ! Après pour l’Algérie, cela risque d’être encore un peu plus compliqué…
10/02/2011

L’Iran et Israël soutiennent l’égyptien Moubarak dans un bel ensemble, la Chine coupe le mot Egypte des moteurs de recherche accessibles depuis ce pays, l’Arabie-Saoudite tremble d’effroi, les Etats-Unis vont dans le sens du vent et les français s’écharpent dans leurs salons parisiano-mondains pour savoir ce qu’il faut dire ou ne pas dire, sachant que tout le monde est d’accord sur le fait qu’il n’y a rien à faire, dans un sens ou un autre, sinon attendre calmement ce qui sortira du chaudron de la place Tahir au Caire.

09/02/2011

De plus en plus fort : Le Canard Enchaîné publie aujourd’hui une information sur les vacances de Fillon en Egypte à Noël dernier, invité officiel semble-t-il, avec petit tour à l’œil dans un avion de la flotte du président Moubarak.

Sarkozy annonce de nouvelles règles pour encadrer les voyages de ses ministres à l’étranger. On ne sait pas encore à ce stade s’il s’inclut dans cette nouvelle contrainte ? MAM et consorts doivent maudire ces révolutions arabes qui leur coupent les ailes de leurs vacances exotiques car il est bien entendu que sans ces changements de régimes jamais ces affaires aéronautiques n’auraient fait tant de bruit et généré de si fâcheuses conséquences pour les gouvernants français. MAM pourra méditer les pensées de son héros,  Le Général, qui avait sorti en 1968 quelque chose du genre : la révolution c’est la chienlit !
09/02/2011

Extrait de Charlie Hebdo de ce jour :

    Bernadette Chirac à propos de son mari [France-Soir, 02/02/2011] : « Comme nul ne l’ignore, mon mari est à la retraite. Or ce n’est pas facile d’avoir un homme à la retraite à la maison. Quand il me dit : « Alors, qu’est ce qu’on fait ? Qu’est ce qui se passe maintenant ? », cela me plonge dans un abîme profonds. » Pendant douze ans ; 60 millions de Français ont, eux aussi, été plongés dans un abîme profond par sa faute. A ton tour d’en chier, mémé.

C’est lourd, mais immanquablement cela me fait hurler de rire.
09/02/2010

Un autre qui met bobonne en avant c’est DSK qui laisse sa femme Anne Sinclair répondre à une interview pour expliquer qu’elle ne souhaite pas que son mari rempile comme chef du Fonds monétaire international (FMI). Immédiatement les rédactions pipole et les politiques mondains bruissent de rumeurs sur le retour triomphal de Dominique Strauss-Kahn à l’assaut de l’élection présidentielle. Mémé Sinclair s’ingère dans les affaires du parti socialiste pour rappeler les ambitions de son mari, pour ceux qui les ignoreraient, sans détourner la loi du Fonds monétaire international, qui paye les frais du ménage et apprécierait peu que son directeur général officialise qu’il pense à autre chose le matin en se rasant qu’à sa job description. Il est vrai que DSK a déjà contrevenu à l’esprit de la Loi du FMI en entretenant une relation sexuelle avec une de ses subordonnées comme expliqué dans le rapport indépendant de Morgan Lewis publié sur le site du Fonds après la révélation de cette affaire. La conclusion de ce rapport fut qu’il convenait de modifier le standard of conduct applicable to the management director pour en accroître le niveau d’exigence. On pourrait peut-être y ajouter que bobonne n’a pas le droit de s’exprimer au nom de son mari sur des médias nationaux ?

Impact de cette déclaration ménagère sur l’électeur français : nul !

08/02/2011

Le Nouvel Observateur explique que la MAM a utilisé une deuxième fois l’avion de son ami affairiste tunisien lors de son séjour de Noël. Elle s’enferre dans un pathétique embrouillamini d’explications et de démentis. MAM, jette un coup d’œil sur la kronic du 2 février => vacances à Saint Jean de Luz à l’avenir.

03/02/2011

Les White Stripes disparaissent. Ils ont publié le faire-part sur leur site hier. De Profundis pour un groupe majeur !

The White Stripes would like to announce that today, February 2nd, 2011, their band has officially ended and will make no further new recordings or perform live.

The reason is not due to artistic differences or lack of wanting to continue, nor any health issues as both Meg and Jack are feeling fine and in good health.

It is for a myriad of reasons, but mostly to preserve What is beautiful and special about the band and have it stay that way.

Meg and Jack want to thank every one of their fans and admirers for the incredible support they have given throughout the 13 plus years of the White Stripes’ intense and incredible career.

Third Man Records will continue to put out unreleased live and studio recordings from The White Stripes in their Vault Subscription record club, as well as through regular channels.

Both Meg and Jack hope this decision isn’t met with sorrow by their fans but that it is seen as a positive move done out of respect for the art and music that the band has created. It is also done with the utmost respect to those fans who’ve shared in those creations, with their feelings considered greatly.

With that in mind the band have this to say: “The White Stripes do not belong to Meg and Jack anymore. The White Stripes belong to you now and you can do with it whatever you want. The beauty of art and music is that it can last forever if people want it to. Thank you for sharing this experience. Your involvement will never be lost on us and we are truly grateful.”

Sincerely,

Meg and Jack White

The White Stripes

OK, Meg & Jack, The White Stripes sont à nous pour toujours !

02/01/2011

Ils sont trop forts au Canard Enchaîné : la semaine dernière on nous expliquait comment la MAM (qui n’a toujours pas dégorgé le parapluie qu’elle a avalé il y a plusieurs décennies) avait passé ses vacances en Tunisie pendant la « révolution ». Le palmipède nous apprend aujourd’hui que MAM et sa petite famille ont emprunté sur place l’avion privé d’un homme d’affaires tunisien, soi-disant proche de Ben Ali, pour se rendre à son hôtel. Tout ceci n’est pas bien grave, simplement particulièrement maladroit. Il serait tout de même plus sain que les ministres de la République, comme son président d’ailleurs, passent leurs vacances tranquillement dans leurs maisons de campagne, ou dans les palais nationaux mis à disposition de certains d’entre eux, plutôt que mêlés à des intérêts privés. Ce serait leur honneur et accessoirement leur tranquillité car ils auraient moins de comptes à rendre à une presse déchaînée et avide. C’est simple, il suffit juste de rester dans l’hexagone, c’est moins loin, moins cher, plus tranquille. MAM si je ne m’abuse est conseiller municipal de Saint-Jean de Luz, elle doit avoir une jolie villa sur la cote basque et/ou dans les Pyrénées alors pourquoi n’y reste-telle pas pour ces congés ? Elle reprendra l’avion pour la Tunisie ou ailleurs, quand elle n’aura plus de fonctions officielles. Et d’ailleurs, née en 1946, elle a 65 ans et il va bientôt falloir penser à passer la main.

31/01/2011

Les partisans de Moubarak sont de sortie en Egypte et se heurtent aux anti-Moubarak. Ils abominent l’Occident et ses représentants qui laissent tomber leur président, tabassent au passage quelques journalistes et citoyens étrangers. C’est sans doute inévitable, mais tout à une fin, même les régimes autoritaires.

Comme nous le disions précédemment, le problème avec ces autocrates ce n’est pas tellement l’autocratie mais leur incapacité à se renouveler. Ben Ali : 23 ans à manger dans la même soupe, Moubarak : depuis 30 ans dans le même fauteuil et ne sont pas comptées ici ses années de vice-présidence de Sadate. Le coup d’Etat ou la révolution ne sont finalement que le moyen de changer de président s’il ne se décide pas à mourir. Ben Ali a déposé un Bourguiba en proie aux affres de l’âge, Sadate a remplacé Nasser mort d’une crise cardiaque, Moubarak a succédé à Sadate assassiné, alors 30 ans plus tard, ne voyant pas mourir Moubarak, son peuple veut juste le remplacer.

Si les présidents tunisien et égyptien avaient été un tout petit plus conscients de l’intérêt de leurs pays, ils auraient passé la main au bout d’une quinzaine d’années (l’équivalent de 3 quinquennats tout de même !) à un successeur (un vrai successeur, pas leur fiston), les choses auraient changé progressivement, le peuple aurait repris espoir, un petit parfum de nouveauté aurait changé les idées des gens et la transition vers plus de modernité et de démocratie se serait poursuivi tranquillement. Au lieu de cela ils se sont désespérément accrochés à leurs maroquins alors maintenant qu’ils en partent, plus ou moins forcés, le changement risque d’être un peu plus brutal.

Il faut espérer que l’Egypte millénaire s’en sorte sans trop de violence et que chaque partie y mette du sien. Une transition bien négociée devrait permettre de sauver la mise d’un pays qui a eu le courage de pactiser avec Israël.

Les nostalgiques de l’ancien temps ont perdu d’avance. Les réussites économiques, militaires ou culturelles du Shah d’Iran, de Pétain ou de Ben Ali ne pèsent rien au regard de la tyrannie ou des compromissions qu’ils ont exercées. Au fur et à mesure du développement économique des pays, d’autres autocrates tomberont sous les assauts de leurs peuples. Et ces dernières années, finalement, il eut plus d’avancée vers la démocratie que de régression vers la dictature. C’est une bonne nouvelle !

30/01/2001

La nouvelle de ce début d’année : Jean-Paul II sera béatifié en mai 2011. Un décret officiel du Vatican a validé un miracle attribué à Jean-Paulo. Il aurait miraculeusement guéri sœur Marie-Simon-Pierre de sa maladie de parkinson, et, miracle des miracles, la guérison aurait eu lieu après la mort de Jean-Paulo.

Etre béatifié ne signifie pas devenir saint. Pour ce faire il faudra trouver un second miracle à attribuer à l’impétrant. Vu les critères retenus cela ne devrait pas être trop difficile !

Sans faire mon républicain laïque anticlérical de circonstance, je pense que l’Eglise catholique s’honorerait à laisser tomber la pratique de la béatification ; enfantillage qui est au mieux risible, au pire ridicule.
29/01/2011

Après avoir aimé Ben Ali, Gbagbo adore Moubarak : on ne parle plus du tout, mais alors plus du tout, du boxon ivoirien et le pharaon d’Abidjan peut tranquillement y poursuivre ses petites affaires !

29/01/1011

L’Egypte s’agite et après la fuite de l’autocrate tunisien en Arabie Saoudite, les jeunes pharaons ne voient pas pourquoi le vieux Moubarak ne suivrait pas la même voie ! En place depuis 30 ans, en train d’essayer de caser son fiston pour la succession, il est effectivement envisageable qu’il passe la main via des élections et non pas un conseil de famille.

Le problème avec ces autocrates du monde en développement n’est pas tellement leur autocratie mais leur incapacité à céder le pouvoir. Ben Ali : 23 ans avant de recevoir un coup de pied dans le derrière, Moubarak 30 ans à la même place… L’alternance est impossible avec ces dirigeants qui s’accrochent à leur fauteuil comme un moule à son rocher dans la Baie de Saint-Brieuc.

Après avoir déboulonné le roi Farouk, les militaires égyptiens (Nasser est lieutenant-colonel, Sadate est officier, Moubarak est général) ont installé au Caire des monarques civils que seul leur mort permet de remplacer…

28/01/2011

Sur le site de la Fédération Française de Fouteballe on lit une déclaration éplorée de laquelle il ressort que :

    Tout en tournant "le dos au passé", Fernand Duchaussoy n'a pas éludé les "nuages" présents dans le ciel fédéral. Et d'évoquer "l'affaire Domenech", le contentieux avec la société Sportfive ou encore l'arbitrage. Mais aussi et surtout la baisse constatée du nombre de licenciés, chiffrée à - 8 % depuis le 30 juin dernier (soit environ 1,9 millions de licenciés), particulièrement remarquée chez les seniors et les dirigeants bénévoles, alors que les plus jeunes sont épargnés.

    "Les événements d'Afrique du Sud et la crise économique expliquent certainement ce repli, selon le président de la FFF. La LFA a mis en place une commission de réflexion dédiée à ce sujet. Le football doit se remettre en cause, être moins compliqué dans son organisation et plus attractif, à travers des pratiques telles que le Futsal et le Football Féminin". Et de répéter son credo : "Jouer tout le temps et par tous les temps".

Bon, 8% de licenciés en moins cela fait 1,9 millions de français un peu moins abrutis par cette activité débilitante. On peut conjecturer qu’une partie au moins de ce 1,9 millions ne va pas consacrer son temps libre nouvellement acquis à regarder TF1 ou boire des bières au bistrot, mais au contraire à faire dans la convivialité, voire la culture. Nous tenons donc une bonne nouvelle !

Comme j’étais sur cet intéressant site, j’en ai profité pour y regarder le prix des maillots de l’équipe de France vendus aux gogos : entre 80 et 110 EUR. Pour les moins fortunés il reste le T-shirt ou la casquette à 15 EUR.
26/01/2011

Le petit monde parigo-jounalistique essaye de se renouveler… Résultat ! Olivennes, ex-Le Nouvel Obs passe à Europe 1, Demorand (Grand-Prix du roquet-club) passe d’Europe 1 à Libération, et Joffrin de Libération au Nouvel-Obs. Un dessin très drôle de Charlie-Hebdo montrait trois chiens en rond qui chacun sentait le derrière de l’autre. C’est tout à fait ça.

24/01/2011

Messier, ancien fonctionnaire recyclé dans m’entreprise privée, aussi bonimenteur qu’incompétent, rapace et avide, plus flambeur que flamboyant, ayant grugé des gogos petits actionnaires comme des mastodontes de Wall Street, vient d’être condamné à trois ans de prison avec sursis et 150 000 EUR d’amende par le tribunal correctionnel de Paris pour diffusion d’informations trompeuses et abus de bien social. La sentence est passible d’appel. Comme il se doit la justice a été rendue au nom du Peuple français, eh bien je dois dire que le Peuple français est heureux de cette décision et espère que la cour d’appel ne la démentira pas.

23/01/2011

LeParisien.fr raconte que Patti Smith a joué hier soir une version dantesque de My Generation et un People Have The Power flamboyant en criant : « Rise up and save our fucking world ! »  Que Dieu sauve Patti et lui prête longue vie.

23/01/2011

Joyeux boxon en Tunisie, mais comment pourrait-il en être autrement ? Pour le moment on évite de comité de salut public, mais on pille les biens de la famille et belle famille Ben Ali, on manifeste à tout va, on démissionne du gouvernement, on pactise avec l’armée, on crie gloire au Peuple, on hue les milices à la solde du dictateur déchu. Bientôt la fête va se terminer et il va falloir se colleter aux dures réalités. Courage !

22/01/2011

L’espoir rivé au cœur je me rends à la Salle Pleyel pour essayer de trouver une place pour le concert Horses de Patti Smith ce soir. J’ai les poches bourrée d’argent liquide, tel Eric Woerth sortant de chez Mamy Betancourt un soir de ravitaillement des caisses de l’UMP, mais hélas l’espoir s’effondre rapidement : le marché noir est complètement atone, il n’y a que des acheteurs et aucune marchandise. La cote est inexistante faute de combattant ! Un spéculateur, jeune beur à capuche, essaye de me placer une place qu’il n’a pas encore, tel un trader de chez Goldman Sachs fourguant des cargaisons de blé à un pays affamé, mais au bout d’un quart d’heure il faut rendre les armes devant la triste réalité du marché, encore une fois…

Patti va entamer Gloria dans quelques minutes et je rentre tristement sous la pluie écouter Horses sur ma platine.

20/01/2011

Un texte sympathique du 16/01/2011 du professeur Haddad sur la révolution tunisienne :

    Cher(s) amie(s)

    Bonjour 

    Je remercie ceux d’entre vous qui m’ont envoyé des messages et qui s’inquiétaient pour moi. Je vais bien, ainsi que toute ma famille. L’important est de voir comment va la Tunisie. Je vous expose la situation et je demanderai de nous aider sur un problème crucial.

    La Révolution des jasmins est une révolution qui a été initiée et conduite par les jeunes. Les forces politiques essayent de suivre ; les intellectuels, moi compris, sont abasourdis par un événement qui nous ne pouvions imaginer dans les plus beaux de nos rêves. Dans la journée, les jeunes investissent pacifiquement les faubourgs des villes et brandissent clairement et courageusement leur revendication : un changement réel et pas seulement un changement de façade. La nuit, ce sont les milices qui, profitant de couvre-feu et de la complicité des forces de l’ordre, investissent les quartiers résidentiels, terrorisent les gens, se livrent au pillage, empêchent les citoyens de dormir pour les conduire à la dépression nerveuse. Ils veulent par ce billais pousser la population à accepter les compromis douteux.

    Des comités de quartiers se sont constitués partout et les citoyens assurent eux-mêmes leur sécurité. Partout, la population est à bout des nerfs, mais tout le monde est décidé à ne pas céder à ce chantage odieux. Ils nous empêchent de dormir, faisant exprès d’intervenir sporadiquement à des moments séparés de la nuit en provoquant beaucoup de tapage et en lançant les menaces: « vous avez lâché votre bon président, vous aurez affaire à nous maintenant », a martelé l’un d’eux sous ma fenêtre.

    Si la journée du 14 janvier sera marquée dans les annales de la Tunisie comme étant l’une des plus belles pages de son histoire, la nuit entre le 14 et le 15 janvier a été certainement la nuit la plus cauchemardesque que les Tunisiens ont eu à vivre depuis 50 ans. Ce qui s’est passé est horrible. Les miliciens ne se sont plus contentés de brandir des menaces et de piller de l’extérieur, ils ont forcé les portes des maisons, se livrant aux pires atrocités contre de paisibles citoyens sans défense. En effet, avant de fuir lâchement le pays, Ben Ali et ses beaux parents les Trabelsi ont légué leurs armes et leurs voitures aux plus fidèles de leurs miliciens. Les comités de quartiers se sont retrouvés soudain face à des criminels armés. Partout, on implorait l’intervention de l’armée pour mettre un terme à un pillage systématique du pays. Il faut rendre hommage à l’armée qui, vers 2 h. du matin, est parvenue plus ou moins, très lentement et avec beaucoup de difficulté, à sécuriser tant soit peu plusieurs quartiers.

    Autre chose qui a attiré mon intention : ces milices se sont systématiquement attaqué aux boulangeries, aux pharmacies, aux grandes surfaces et aux petites épiceries, les pillant ou brulant. La situation était déjà difficile, puisqu’il y avait une pénurie de matière de base, il était difficile de trouver du pain, du lait ou des médicaments. Elle risque de s’aggraver après les événements d’hier. A mon avis, ils veulent brandir la menace d’une famine et embraser les quartiers populaires notamment. Car si certains citoyens avaient fait des provisions suffisantes, les gens modestes n’avaient pas les moyens de se payer de grandes courses ; il y a aussi ceux qui ne s’attendaient pas à ce que les événements prennent une telle ampleur. Des témoignages m’arrivent signalant que dans certains quartiers populaires les habitants eux-mêmes ont commencé à se livrer au vol et au pillage par nécessité. Un autre témoignage me signale que les milices ont bloqué depuis des jours le marché de gros, empêchant les commerçants de s’y approvisionner. La situation sécuritaire dissuade les camionneurs de livrer les marchandises entre les villes. Peut-être que tout cela sera résolu dans quelques heures, avec l’annonce prévue du gouvernement d’union nationale. Mais il est possible aussi que cet état dure plus longtemps ; dans ce cas, il y a une menace sérieuse sur les quartiers populaires. Je propose la solution suivante : nous devons réfléchir dès à présent à une possibilité de faire appel à des  ’associations spécialisées dans la gestion de ce genre de crise et recevoir des aides de l’étranger, comme cela se passe lors des catastrophes naturelles. Ainsi, je demande à nos amis hors de la Tunisie de réfléchir avec nous sur d’éventuelles associations que nous pourrions contacter en cas de besoin et nous les remercions d’avance pour toute aide et suggestion sur ce thème.

    Maintenant, revenons à l’aspect « politique » de la situation. La plupart des leaders de l’opposition avaient accepté la proposition de Ben Ali de rester au pouvoir jusqu’en 2014, en échange d’une promesse ferme de ne pas se représenter de nouveau à la candidature suprême et de former un gouvernement d’union nationale. La France a donné son soutien à ce scénario. C’était sans compter avec la détermination des jeunes qui se sont mobilisés toute la journée du vendredi pour revendiquer le départ de Ben Ali et le jugement de sa famille. Excédé par la situation, Ben Ali a décidé de s’enfuir, non sans avoir donné l’ordre de massacrer les jeunes qui manifestaient pacifiquement devant le ministère de l’intérieur. La suite, vous l’avez tous suivi sur toutes les chaines de télévisions du monde.

    Après cet événement, il a été déclaré la vacance du pouvoir en vertu de l’article 56 de la Constitution tunisienne. Ce que nous voulons maintenant, c’est de passer à l’article 57. Ce n’est pas une question formelle, c’est tout l’enjeu du moment : L’article 56 est consacré aux cas de vacance temporaire du pouvoir. Il permet donc, du moins en théorie, le retour de Ben Ali ; il lui préserve surtout son immunité de Président de la République pour quelque temps, lui permettant ainsi de bénéficier d’un répit pour négocier un départ paisible dans ses propriétés en Argentine. En vertu de l’article 56, le Premier ministre devient Président par intérim ; or les Tunisiens craignent de tomber dans un « 7 novembre bis », c’est-à-dire de refaire ce que Ben Ali lui-même avait fait le 7 novembre 1987 : d’un intérim, il est passé à un gouvernement qui a duré 23 ans.

    En revanche, l’article 57 prévoit une vacation de pouvoir définitive, le premier ministre sortant sera chargé simplement de gérer les affaires courantes en attendant la tenue des élections. La présidence par intérim sera assurée dans ce cas par le Président de l’Assemblée nationale (qui, par ailleurs, est très vieux et ne pourra pas de toute façon rester longtemps au pouvoir).

    Il ne serait pas exclu que le traumatisme que les milices ont faire subir au peuple dans la nuit d’hier avait pour objectif de les dissuader de cette revendication. En tout cas, j’ai remarqué que dans les médias benalistes, les journalistes miliciens qui se sont convertis subitement en maitre de pensée révolutionnaire, ne cessaient de marteler qu’il ne s’agit là que d’un problème formel et que le plus important était de rétablir l’ordre public. Mais non, c’est très important. A la fin du règne de Bourguiba, j’ai vécu le traumatisme d’une transition agitée du pouvoir qui avait duré plusieurs années. Aujourd’hui, je vis le même cauchemar une deuxième fois. Je ne voudrais pas le revivre encore, ni le faire subir à ma fille. Il faut absolument régler les problèmes dès le départ sur des bases juridiques clairs, indépendamment des bonnes intentions que l’on pourrait prêter aux uns et autres. Ma petite fille a pleuré le premier jour au vacarme intimidant qu’elle entendait sous notre fenêtre. Par la suite, elle élevait la voix et prenait le ton d’une maîtresse d’école menaçant les miliciens de les punir! Elle a appris rapidement à ne plus avoir peur ! C’était la première manifestation de conscience politique chez une gamine de cinq ans !

    Une  nouvelle génération est née en Tunisie ; elle se sent libre et audacieuse. Je salue la mémoire de tous les jeunes qui ont conduit la Révolution des jasmins. Je m’incline à la mémoire des héros qui se sont sacrifiés pour faire triomphé la cause de la liberté et de la dignité, à commencer par le regretté Mohamed Bouazizi qui, sentant l’injustice atteindre le seuil de l’insupportable, s’est immolé par le feu plutôt que de faire violence à autrui. Le jeune et pauvre marchand ambulant a abattu le puissant et milliardaire dictateur. Je suis persuadé que la nouvelle génération fera mieux que nous en matière de liberté. Il faut l’écouter et être à la hauteur de ses sacrifices. L’enjeu n’est pas de se débarrasser d’un homme mais d’un système. La liberté a un prix, nous sommes disposés à le payer. Nous comptons sur l’appui de nos amis.

    Professeur Mohamed Haddad

19/01/2011

Pauvre Eric Woerth qui semble découvrir le monde cruel de la politique. Viré du gouvernement pour compromission dans l’affaire Betancourt, le voici maintenant dans le collimateur de la cour de justice de la République qui pourrait le juger pour prise illégale d’intérêt pour une sombre affaire de vente de terrain, propriété de l’Etat, dans sa bonne commune de Chantilly. Une interview de lui paraît dans Le Point où il se plaint de n’être point soutenu par le gouvernement actuel dans ses ennuis judiciaires.

Il est un peu ingénu le garçon de s’émouvoir qu’on lui plante des couteaux dans le dos, ce n’est tout de même pas d’aujourd’hui qu’il découvre ce monde de requins sans foi ni loi ? Le soutien qu’il pourrait recevoir dépend évidemment de sa capacité de nuisance qui semble être plutôt émoussée ces derniers temps. Alors il serait en train d’écrire un livre. Bon, cela lui fera du bien.

En fait il y en a un auquel il faut tout de même rendre hommage pour son abnégation c’est Juppé-le-raide-(comme un passe-lacet)-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville, lui il a été condamné à de la prison avec sursis plus une peine d’inéligibilité mais il n’a jamais bavé et a fait preuve d’une certaine noblesse pour couvrir ce grand benêt de Chichi. Et puis il est revenu en politique après s’être fait réélire triomphalement car en France les repris de justice de la politique sont réélus triomphalement. Worth ne semble pas être de cette trempe !

17/01/2011

Je suis sûr que Gbagbo vote pour Ben Ali : depuis cette révolution tunisienne on ne parle plus de la Côte d’Ivoire et il peut tranquillement poursuivre ses petites affaires à Abidjan !

Sur les plateaux de télé parisiens on a remplacé les opposants ivoiriens résidents à France par les opposants tunisiens vivant en France, et coté interlocuteurs français on a gardé les mêmes, les François Loncle, les élus à la commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale et les chercheurs du CNRS, Pascal Boniface et assimilés. Et tout ce petit monde déblatère gentiment des mêmes thèmes sur les responsabilités de l’ancienne puissance coloniale ou mandataire, sur ce qu’elle dit ou ne dit pas. Bon, en tout cas s’il y a une chose qu’il faudrait maintenant éviter à Tunis, c’est de lui envoyer Roland Dumas. Par pitié, surtout empêchez Roland Dumas de se rendre en Tunisie, ce sympathique pays ne nous le pardonnerait jamais, après le bombardement de Byzerte en 1955 par l’armée française ce serait le pire.

16/01/2011

Patti Smith est à l’affiche à Paris pour une semaine complète de concerts, récitations, films, etc. Tout le monde en parle, radios, télévisions et presse. Et moi… je n’ai pas de place pour le show Horses de la Salle Pleyel samedi prochain. Rien à vendre sur ebay ou sur n’importe quel autre site. Je crois que samedi soir à 20h pile je placerai Horses sur mon lecteur de CD et partagerai par la pensée la musique de cette immense artiste et un show qui s’annonce inoubliable !
15/01/2011

Fatigué de voir s’entasser devant mes fenêtres les ordures de mon immeuble, je passe à l’attaque et nettoie la dalle en y remplissant moult sac poubelles. J’y ramasse toutes sortes d’objets : une majorité de cannettes et de bouteilles plastiques, mais aussi des couches culottes usagées, une boite de serviettes hygiénique vide, des serpillères et bien sûr tout un assortiment de paquets et de mégots de cigarettes. Ah, j’oubliais, un grand nombre de petits flacons plastiques ayant contenu du produit pour nettoyer les lentilles de contact.

Je vais maintenant analyser le délai de reconstitution de ce tas ordures, directement lié au niveau de mauvaise éducation des habitants de mon immeuble qui balancent leurs déchets par leur fenêtre plutôt que leur faire suivre le processus normal : poubelle de leur appartement puis descente au local ordures de l’immeuble. Mais il est vrai que ce cheminement est un peu long et demande un effort beaucoup plus développé que l’expédition par la fenêtre !
14/01/2011

Les gouvernements arabes s’inquièteraient des évènements actuels en Tunisie ! Ben y-z’ont raison ! Les dirigeants d’Arabie Saoudite qui voit arriver Ben Ali demander piteusement l’asile pour quelques temps pourra méditer sur le sort des autocrates déchus… Ce pays avait déjà accueilli Idi Amin Dada, sanguinaire et dément tyran ougandais. Cela va devenir une habitude…

14/01/2011

Après un mois d’agitation populaire, quelques morts sous les balles des sicaires tunisiens, le président Ben Ali saute dans un avion et part se réfugier en Arabie Saoudite après 23 ans de pouvoir absolu à Tunis.

Ce départ est une bonne chose pour la Tunisie. Il est pathétique qu’au XXIème siècle un changement de gouvernant dans ce pays ne puisse passer que par une révolution, c’est une lâcheté de la part de Ben Ali et sa diabolique famille de fuir ainsi ses responsabilités, c’est une grande incertitude pour l’avenir de ce pays et de ses voisins.

Comme il se doit en de pareilles circonstances les pilleurs ont envahi les rues. Petits dommages collatéraux et malheureusement inévitables. Le clan Ben Ali qui a mangé dans la bonne soupe tunisienne 23 années durant va sans doute s’accrocher encore un peu à ses prébendes par crainte des règlements de comptes. Espérons que la maturité et l’âme du peuple tunisien prendront le dessus pour gérer ce pays qui mérite sérénité et stabilité.

13/01/2011 Des forbans enlèvent, détiennent, ou tuent au passage, des otages au nom d’Allah en Afghanistan ou au Sahel. Des soldats occidentaux flinguent à tout va au nom de la civilisation. La guerre fait rage, difficile de ne pas évoquer un conflit de civilisations, de religions.
12/01/2010

Une très réjouissante lecture : Manifeste d’économistes atterrés rédigé en 60 pages par un collectif d’économistes qui démontent 10 idées préconçues pots-crise financière de 2008, la première étant que le Marché est parfait et se trouve le meilleur outil pour affecter les capitaux aux secteurs les plus productifs, ainsi que 9 autres billevesées diffusées en boucle par le monde néolibéral contre les évidences amenées par l’explosion de la planète financière en 2008/2009.

Après chaque idée sont proposées des pistes de réflexion qui malheureusement ne seraient efficaces que si et seulement si tous les pays de la planète les appliquaient en même temps et de la même façon. Tout ceci est un peu naïf, purement intellectuel, mais au moins ces idées sont exprimées et les gouvernants ne pourront pas faire semblant de les découvrir lors de la prochaine crise financière dont la survenance est déjà inscrite dans l’Histoire, reste juste à en découvrir la date.

Les atterrés ont créés leur site web sur http://atterres.org/ dont la lecture est très vivement recommandée ici.
11/01/2011

Petites incivilités ordinaires dans le XIVème arrondissement : une bande de gamins jouent au fouteballe avec la participation de leurs parents sur une pelouse théoriquement en « repos hivernal ». Non seulement ces parents permissifs abrutissent leurs enfants en les mettant si tôt au fouteballe, mais ils les forment à l’indiscipline bien française.

10/01/2011

Je réalise que l’avenue Montaigne et la rue de la Boétie sont voisines à Paris, sans doute cause de l’amitié qui liait et inspirait ces deux là !

09/01/2011

Juppé-le-raide-(comme un passe-lacet)-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville doit maintenant se rendre au Niger pour y récupérer les corps de deux français tués par des terroristes. Après son réveillon de Noël à Kaboul pour essayer de rassurer les soldats français, celui du nouvel-an au Brésil pour fourguer nos Rafale, c’est maintenant Niamey pour y constater notre impuissance face à une bande de va-nu-pieds terroristes de circonstance. Comme il doit regretter sa mairie de Bordeaux où il menait une vie paisible et fidèle à ses engagements !

08/01/2011

Que font des publicités LCL sur France Inter, radio de service public, en principe censée n’accueillir que de la réclame institutionnelle ? Que je sache LCL (Le Crédit Lyonnais) est une entreprise purement commerciale même si le contribuable continue à payer pour la faillite du Crédit Lyonnais au début des années 90, avec un petit bonus de 400 millions d’EUR versés à Bernard Tapie en 2010 ?

Peut-être est-ce pour faciliter le redémarrage de cette banque dans de meilleures conditions ? Déjà bien avant la crise financière de 2008, la France avait montré l’exemple en collant une de ses banques en faillite pour mauvaise gestion (en partie étatique) et, pour la sauver, en cantonnant dans une structure spécifique (le CDR - consortium de réalisation) les créances douteuses pour les réaliser, laissant les moins-values à la charge du contribuable français, y compris cette dernière resucée pour notre Tapie national. Le consortium a été fermé en 2007, on a estimé le coût pour les contribuables à environ 15 milliards d’euros, mais la banque a été sauvée.
05/01/2011

Nos deux pieds-nickelés mondains du barreau, Dumas et Vergès, proposent après leur escapade en Côte d’Ivoire de recompter les voix pour départager les deux présidents ivoiriens. Ce n’est pas idiot dans un tel contexte, mais compte tenu de la rouerie de ces deux avocats vieillissants, on peut craindre qu’ils n’aient reçu des assurances que les urnes aient été conservées en lieu sûr chez Gbagbo avant de faire leur proposition, et surtout que les annulations de votes prononcées par le conseil constitutionnel ne seront pas remises en cause. Mais il faudrait étudier cette proposition et analyser au préalable où et comment ont été archivés les votes exprimés.

04/01/2011

J’ai re-visionné le Easy Rider offert par le père-Noël cette année. Quel film formidable sur une époque, une atmosphère, un pays. Easy Rider est au cinéma américain (et mondial) ce que le Velvet Underground est à la musique américaine (et mondiale) : un pur joyau !

04/01/2011

Nos deux pieds-nickelés mondains du barreau, Dumas et Vergès, proposent après leur escapade en Côte d’Ivoire de recompter les voix pour départager les deux présidents ivoiriens. Ce n’est pas idiot dans un tel contexte, mais compte tenu de la rouerie de ces deux avocats vieillissants, on peut craindre qu’ils n’aient reçu des assurances que les urnes aient été conservées en lieu sûr chez Gbagbo avant de faire leur proposition, et surtout que les annulations de votes prononcées par le conseil constitutionnel ne seront pas remises en cause. Mais il faudrait étudier cette proposition et analyser au préalable où et comment ont été archivés les votes exprimés.

04/01/2011

Juppé-le-raide-(comme un passe-lacet)-l’homme-qui-a-menti-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville affirme maintenant que l’armée française n’a aucune intention d’intervenir en Côte d’Ivoire. Est-il en train de mentir aux français comme il a menti- aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville ? L’avenir le dira mais on peut craindre le pire de la part d’un responsable qui n’a pas hésité à mentir-aux-bordelais-depuis-2006-en-leur-faisant-croire-pour-être-élu-qu’il-se-consacrerait-à-100%-à-leur-ville.

03/01/2011

500 millions d’internautes branchés sur Facebook. Devant cette masse adhérente à l’outil dévastateur, je prends peur et décide dans un autodafé purificateur de déconnecter mon compte !

01/01/2011

Le Monde raconte le département de la Corrèze en faillite notamment du fait du musée initié par Chirac, dans un village de 300 habitants, Sarran, à quelques encablures du château familiale de Bity, pour y entreposer les cadeaux qu’il a reçus en tant que président durant ses deux mandats. Comme de bien entendu personne ne visite ce musée sauf quelques obligés du clan Chichi. Quelle infinie et orgueilleuse prétention anime ces hommes politiques qui s’imaginent que quelques oripeaux glanés pendant leur contrat de travail avec la République puissent présenter suffisamment d’intérêt pour une exposition publique.

Un inventaire de ces breloques eut suffi. Celles présentant la moindre valeur aurait pu être cédées aux musées nationaux et les autres offertes aux pèlerins d’Emmaüs. Eh bien non ! Ces présomptueux qui nous gouvernent imaginent que ces colifichets vont marquer l’Histoire. Comme tout ceci est dérisoire.
01/01/2011

Entendu dans le bureau du chef de gare de Guingamp : « On a trouvé un sac à mains perdu avec une barrette de shit à l’intérieur, on l’a remis à la gendarmerie. » La Miss qui viendra récupérer son sac à la gare demain risque d’avoir quelques surprises…

01/01/2011

20...............................11

Copyright (c) 2002 Spiders from Mars Limited. Tous droits réservés