2013
AccueilLes Kronics concertLiens
[2004][2005][2006][2007][2008][2009][2010][2011][2012][2013]

09/01/2013

Finalement, Depardieu, bon acteur surpayé du cinéma français, récupère un passeport russe pour s’installer en Belgique et fuir une tranche marginale d’imposition de 75% qui a été rejetée par le conseil constitutionnelle et ne sera donc pas appliquée. Une vraie comédie de boulevard, on s’attend à voir l’inspecteur du fisc sortir du placard de la chambre à coucher… et on s’y perd un peu.

 

Landrellec

04/01/2013

Et pendant tout ce temps le rejeton de la féroce dynastie El Assad continue son sanglant travail de sape pour se maintenir encore un peu plus longtemps au pouvoir et sauver sa tête et celles des siens, rendant chaque jour un peu plus impossible une solution pacifique à cette folie de pouvoir et d’ambition. Il laissera un pays ruiné, en pleine guerre civile, avec un bilan qui dépasserait déjà les 50 000 morts. Il devrait mourir au combat ou en fuyant, mais s’il tombe aux mains de ses ennemis intérieurs, il risque de rencontrer une fin qui ne sera pas très agréable.

03/01/2013

Le mariage homosexuel continue à agiter l’hexagone. Comme souvent en France les désirs d’une minorité, celle des homosexuels, vont s’imposer à la majorité sous prétexte d’évolution et de non-discrimination. C’est ainsi, ce n’est en l’occurrence pas très grave, juste une perte de temps. Une grande manifestation contre le projet de loi est prévue le 13 janvier sur le modèle de celle pour l’école libre en 1984 ou contre le « contrat premier emploi » en 2006, qui l’une et l’autre avaient fait reculer le gouvernement. Voyons donc ce qui se passera le 13 janvier.

02/01/2013

Les voeux de Charlie Hebdo

et on ne peut s'empêcher de se souvenir de l’inoubliable cru 2012

02/01/2013

Le monde médiatique et politicard s’agite pour des non-sujetssur lesquels il aime tant débattre et polémiquer, passant ainsi sous le tapis les vrais débats financiers plus vitaux pour notre République. Le conseil constitutionnel a censuré un article de la loi de finances 2013 qui instaurait une taxe provisoire de 18% sur les revenus individuels supérieurs à 1 million d’euros, portant ainsi le taux d’imposition de la tranche de revenus supérieure à ce million à 75%. Le motif est que ce taux devrait être appliqué sur les revenus du foyer et non des individus qui le composent. Bref, dans un cas comme dans l’autre on parle de 1 000 à 2 000 personnes tout au plus. Certaines fuient déjà l’hexagone mais on peut parier que la majorité de ces 2 000 happy few demeurera en France. Et ceux qui partiront sont interchangeables. Depardieu, bon acteur surpayé de la scène française part en Belgique ou en Russie, grand bien lui fasse, nous survivrons à son absence.

Plus intéressant, et sans doute plus productif en matière de rentrée fiscale, le conseil constitutionnel a également mis fin au renouvellement éternel d’une des nombreuses niches fiscales dont bénéficient les contribuables corses :

    - L'article 14 prorogeait un régime fiscal dérogatoire applicable aux successions sur les immeubles situés dans les départements de Corse. Il conduisait, sans motif légitime, à ce que la transmission de ces immeubles soit exonérée de droits de succession. Le Conseil a jugé que cette prorogation méconnaissait le principe d'égalité devant la loi et les charges publiques et censuré l'article 14.

Depuis Napoléon les contribuables corses se transmettaient leurs biens immobiliers de génération en génération en exonération de droit de succession. On se demande bien ce qui motivait encore au 21ème siècle le maintien d’un tel privilège sinon la faiblesse de caractère de nos élus face à la capacité de nuisance du peuple corse.

On peut gager que ledit peuple ne renonce pas aussi facilement et s’attendre à des combats sans merci pour le rétablissement de cette prébende d’un autre âge. En attendant il restera la fraude pour ne pas payer, exercice dans lequel l’Ile de Beauté excelle également semble-t-il.

01/01/2013

Happy Stones Year !

01/01/2013

Trégastel

Copyright (c) 2002 Spiders from Mars Limited. Tous droits réservés